Faux amis : 7 signaux pour les repérer et les chasser de nos vies !

Mis à jour le par Camille Lenglet

À 31 ans, je suis fière de dire que je n’ai plus de fausses amitiés dans ma vie. Ça m’a pris du temps pour me séparer des ami.e.s qui n’en étaient pas vraiment. J’ai appris à repérer les signaux pour chasser les personnes toxiques de ma vie et je m’en porte tellement mieux ! Alors voici les 7 signaux à repérer pour se séparer des fausses amitiés.

Faux amis : 7 signaux pour les repérer et les chasser de nos vies !

Les 7 signaux à repérer pour chasser les faux amis

Rien de pire qu’une personne qui se dit notre amie et qui nous plante un couteau dans le dos à la première occasion qui se présente à elle 😤. Cela finit par nous blesser tellement fort qu’on devient méfiante et on finit par préférer rester seule que mal entourée. Pourtant, il y a des signaux qui peuvent nous avertir sur les amitiés toxiques, en voici 7 👀 !

1. Ils sont toujours là dans les bons moments, mais pas les mauvais

C’est le signe le plus flagrant à mon sens, car cela montre à quel point une personne est fausse quand elle n’est pas à nos côtés dans les mauvais moments. Quand il s’agit de faire une activité, une fête ou un voyage, là il n’y a aucun souci, cette personne est présente. En revanche, quand on va mal et que l’on traverse une période compliquée pour tout un tas de raison, il n’y a plus personne ! 🙄

femme en deuil

Cela m’est arrivé lorsque j’ai vécu le décès de ma mère. À travers les différentes étapes du deuil, j’ai vu mes amitiés sincères et ça m’a permis d’écarter les faux amis. 

👉 Ces personnes sont là uniquement par intérêt, pas pour vivre une relation entière 😑.

2. Ils critiquent toujours les autres

On prend bien souvent conscience de la toxicité d’une personne quand elle critique ouvertement les autres devant nous. On peut faire des commentaires à faire sur l’entourage, mais lorsque c’est constant et toujours négatif, c’est un red flag ! En plus, cela permet de prendre conscience que l’on doit être critiqué de la même manière lorsqu’on est absente… En effet, si le faux ami critique devant nous, il est sûr qu’il en fait de même lorsqu’on a le dos tourné 😫 !

3. Ils n’ont jamais tort

Reconnaître ses torts est primordial pour une relation saine 😌. Sauf que les faux amis n’en ont rien à faire de se remettre en question et dire quand il ou elle a fait une erreur. Leur ego est tellement plus important que nous, qu’ils batailleront jusqu’à ce qu’on cède, pour ne pas perdre la face. Alors, on peut aimer avoir raison, mais il faut savoir se stopper à temps pour ne pas blesser l’autre personne 🤗. Il est primordial de prendre en compte les sentiments des autres, mais ce n’est pas ce que font des faux amis…

Cet article peut vous intéresser >>> Pourquoi je n’arrive jamais à m’excuser ?

4. Ils ne font jamais ce qu’ils disent

1, 2, puis 3 lapins de posés ! Lorsqu’on est dans une fausse amitié, il est toujours compliqué de voir ou de faire des choses avec l’autre personne, si anodines soient-elles. Les faux amis font des promesses et ne les tiennent jamais, de même pour leurs engagements. Combien de fois ai-je eu des “amies” qui m’ont posé un plan en dernière minute 🙄 ? Dans une relation saine, on n’a pas à être toujours ignoré. La personne doit tenir sa parole et montrer qu’elle est assez digne de confiance.

Voici un article qui peut vous intéresser pour savoir à qui faire confiance >>> La confiance, un principe déterminant

5. Ils ne parlent que d’eux et ne sont jamais à l’écoute

Moi je, moi je, moi je… Les faux amis s’intéressent jamais à nous, mais ils adorent parler d’eux, ça pas de problème 😆 ! Ils ramènent tout à leur personne, même lorsqu’on évoque un problème que l’on a rencontré : “Tu sais moi aussi je ne me sens pas bien en ce moment, d’ailleurs l’autre jour j’ai fait…” et bim c’est reparti pour un speech sur leur vie 🤣. Ils sont leur propre priorité, donc ils ne seront jamais dans l’écoute active et l’empathie des autres. Narcisse, quand tu nous tiens !

6. Ils sont jaloux de nos réussites

Que ce soit dit ouvertement ou silencieusement, la jalousie n’est jamais une émotion positive. Comment repérer un ou une amie jalouse ? Cela passe par des petites phrases comme “tu as toujours de la chance”, “les galères ne t’arrivent jamais, à moi si !”. Malheureusement, ce n’est pas forcément une personne méchante, mais son manque de confiance peut impacter fortement ses relations. 

Une amie jalouse

👉 Certains individus n’aiment pas lorsqu’on évolue et qu’on est heureuse. Les faux amis préfèrent qu’on reste à leur niveau et dans les mêmes conditions qu’elle.

7. Ils nous manipulent

Bien souvent les faux amis sont extrêmement manipulateurs ! Ils font tout pour parvenir à leurs fins et pour cela, ils soufflent des idées aux autres. Bien évidemment, tout est savamment fait pour que cela les arrange et aille dans leur sens. C’est comme un lavage de cerveau, on ne sait plus si une idée vient de nous ou que l’autre nous l’a soufflé. Les amitiés fausses sont bien souvent orchestrées par une personne toxique qui met en place un chantage émotionnel ou qui aime se victimiser.


👉 Bref, il est essentiel de faire attention de ne pas s'entourer de faux amis. Il peut arriver qu'une relation se délite ou qu'elle soit déséquilibrée, mais dans ce cas-là, il faut en parler. La communication est la base d'une relation saine, ça permet de mettre les choses à plat. Néanmoins, si l'autre ne fait aucun effort et qu'on a repéré ces signaux, on sait que la personne n'est pas vraiment là pour nous. Prendre la décision d'écarter les fausses amitiés n'aura que des résultats positifs, car on gardera uniquement les relations basées sur la bienveillance, l'écoute et l'empathie 🥰.

L'avis de la rédaction : si l'histoire se répète, il faut s'interroger...

Il y a plusieurs catégories de faux amis : le profiteur, celui qui ne parle que lui, celui qui balance des ragots sur nous dès qu'on a le dos tourné, l'envieux qui jalouse tout, tout le temps, le juge qui se prend pour notre directeur de conscience etc. Il est capital de les repérer rapidement pour les gérer au mieux et les sortir de nos vies si le besoin s'en fait sentir. À noter qu'il n'est pas obligatoire de les sortir de nos vies, les identifier permet de mieux les gérer et donc de bien communiquer. Dire les choses clairement, expliquer ce qu'on ressent peut suffire à assainir une relation. D'autre part, vous l'aurez peut-être remarqué, certaines personnes sont abonnées aux relations toxiques, en amitié comme en amour. Quand ce schéma se reproduit, il faut se poser les bonnes questions et remonter aux origines. Pourquoi je me rapproche de ce type de personne ? Qu'est-ce que je vais chercher auprès d'elles ? Ces schémas sont bien évidemment inconscients, c'est pourquoi il faut faire ce travail accompagné d'un psychologue, n'attendez pas pour prendre rendez-vous.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici