Vampires psychiques : comment les reconnaître et les éviter ?

Mis à jour le par La rédaction Wengood

Vous venez de passer un peu de temps avec un ami ou un collègue ou un membre de votre famille et maintenant, vous vous sentez, lasse, épuisée, vidée de votre énergie. Impossible d'obtenir quoi que ce soit de cette personne, par contre vous, vous vous sentez vidée. Et si cette personne était un vampire psychique ? Explications. 🧛

Vampires psychiques : comment les reconnaître et les éviter ?
Sommaire :

« J’ai appris que je ne devais pas perdre mon temps et mon énergie à me battre avec les personnes toxiques, ils n’ont rien à perdre ! »

5 astuces pour reconnaître un vampire psychique

Les vampires psychiques ne sont pas évidents à reconnaître parce qu'ils ne nous veulent pas de mal, donc on ne s’en méfie pas, pourtant il s’agit bien d’une relation toxique au sein de laquelle notre énergie est pleinement absorbée 😨. 

  • 1. Il se nourrit de tout ce que l’on peut lui apporter ✔️: Que cela soit sur le plan émotionnel, affectif ou énergétique. Vous vous sentez faible, sans plus aucune énergie et vivacité autant physiquement que psychologiquement.
  • 2. Il est toujours en demande d'attention ✔️: Il est en demande de la moindre attention qu’il peut recevoir. En somme, il pompe l’oxygène de l’autre.
  • 3. Il est assisté, dépendant de vous ✔️: Il vous sollicite systématiquement à la moindre difficulté… Alors méfiez-vous, vous êtes peut-être vampirisé(e). C’est à vous de considérer la limite entre simple aide ou sur-sollicitation.
  • 4. Il se place en position de victime ✔️: Il agit ainsi pour susciter votre empathie et que vous lui donniez toujours plus. 👉 Syndrome de calimero, c'est vraiment trop injuste !
  • 5. Il est égocentrique ✔️ : Il ne ressent pas d’empathie, le jour où il ne peut plus se nourrir de l’autre, il l’abandonne. Il se tourne vers les personnes empathiques, qui s'investissent beaucoup pour les autres. Si vous êtes ce type de personne, il est possible que vous ayez ou que vous aurez affaire à un vampire psychique. Le vampire psychique a besoin de vous pour le "nourrir" et a tendance à vous sursolliciter, c'est à vous de déterminer vos limites afin de ne pas vous laisser envahir.
📌
Il n'est pas facile d'identifier un vampire psychique, on se dit qu'on est fatiguée, qu'on manque de sommeil, qu'on a un rhume etc... Jusqu'au jour où on se rend compte que c'est une personne en particulier qui nous met dans cet état. À chaque fois que vous la voyez, vous repartez à plat, vidée de toute énergie, comme si vous lui aviez tout donné. 

👉 L'unique façon de les repérer : s'écouter, écouter ses émotions, ses ressentis quand on est avec cette personne. 

Vampire psychique ou pervers narcissique, comment faire la différence ?

On entend beaucoup parler des pervers narcissiques, mais le vampire psychique est un autre type de profil toxique, qui lui est beaucoup moins rare. Selon le psychiatre Stéphane Clerget, ces derniers sont non seulement plus nombreux mais aussi très différents des fameux pervers narcissiques. Le vampire psychique ne cherche pas à manipuler l’autre dans l’intention de le détruire. Au contraire, il faut qu’il puisse continuer à aspirer l’énergie de l’autre, il ne lui voudra donc jamais de mal. De plus, nous éprouvons de la pitié envers le vampire psychique, mais nous n’avons pas pitié du pervers narcissique. Au contraire, on attend de l’empathie de sa part.

🧠 Dans le domaine de la santé mentale, les professionnels sont plus susceptibles de se référer à des concepts tels que les troubles de la personnalité, le narcissisme, la manipulation émotionnelle ou le comportement toxique pour expliquer les comportements qui peuvent être décrits comme "vampiriques". Par exemple, une personne avec un trouble de la personnalité narcissique peut sembler drainer l'énergie des autres en raison de son besoin constant d'attention et de validation. Il est également important de noter que si vous vous sentez constamment épuisé ou stressé après avoir interagi avec une certaine personne, cela pourrait être un signe de relation toxique ou abusive. Dans ce cas, il serait bénéfique de parler à un professionnel de la santé mentale pour obtenir de l'aide et des conseils.

>>> Vous pensez être manipulée ? Découvrez comment mettre un terme au chantage affectif

L'avis de la rédaction : fixez des limites

C’est à vous de fixer les limites et de prendre conscience que d’une certaine façon vous vous laissez vampiriser, poussée par des raisons qui peuvent être multiples : sentiment de culpabilité, besoin d’être aimée, ou encore naïveté. C'est la seule façon de vous protéger. Mais avant cela, il faut identifier cette relation déséquilibrée et accepter que l'on se fasse vampiriser. Cette étape n'est pas toujours simple, c'est pourquoi nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec un psychologue afin de parler ensemble de cette relation qui vous pose question ou vous fait souffrir.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue


Si cet article vous a plu, vous pourriez aussi aimer celui-là : Je n'ai pas d'amis, est-ce grave ?

Article proposé par La rédaction Wengood

Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

tout ça me corresponds totalement... que faire pour évité de le démontré ?

Luc il y a 3 ans

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

Le délicat sujet de l’aliénation parentale, controversée mais réelle ?

Il y a rarement des sujets que je trouve délicats à aborder, sauf ceux qui sont remis en cause, comme l’aliénation parentale. En effet, c’est un sujet à prendre avec des pincettes, tant il est encore débattu à l’heure actuelle. Cependant, c’est un sujet qui me tient à cœur, car il a été au centre d’un conflit au sein de ma famille. Voici donc pourquoi j’ai eu envie d’aborder ce sujet qui n’est vraiment pas simple. Explication.

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube