"Moi je..." un signe de détresse émotionnelle ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim

On connaît tous cette personne qui passe son temps à tout ramener à elle. Celle qui dit "moi je" à tout bout de champ. Cette personne qu'on cherche un peu à éviter tant son narcissisme nous agace. Et si je vous disais que cette personne n'est peut-être pas si égocentrique et narcissique que ça, mais souffre en fait d'une détresse émotionnelle ? En tout cas, c'est ce qu'une étude suggère.

"Moi je..." un signe de détresse émotionnelle ?

Pourquoi certaines personnes disent "MOI je" ?

La réponse la plus simple serait de dire que les personnes qui ramènent tout à elles et commencent toutes leurs phrases par "moi je", sont des personnes égocentriques. Cependant, selon une étude publiée dans la revue Journal of Personality and Social Psychology, les personnes qui ont ce genre de tic de langage pourraient souffrir d'une forme de détresse émotionnelle. 

On connaît tous un collègue ou un ami qui commence souvent ses phrases par "moi je". La personne parle de ses propres défis sans écouter les autres. C'est un peu comme si la personne cherchait à réaffirmer son identité. Ce discours autocentré est peut-être une façon inconsciente de chercher du soutien et de l'attention dans un moment de vulnérabilité émotionnelle.

📍 Quelques exemples 

  • "Moi je, j'aurais fait ça totalement différemment." – Ah, l'expert en tout qui ne manque pas une occasion de te dire que ta façon de faire n'était pas à la hauteur de sa grande sagesse. 🙄
  • "Moi je, je ne comprends pas comment vous pouvez penser ça." – Le classique "je suis le seul à détenir la vérité" qui laisse peu de place à l'opinion des autres. 🤦‍♂️
  • "Moi je, je suis tellement débordé, je n'ai même pas une minute à moi !" – Celui-là, c'est le champion de la course contre la montre qui veut s'assurer que tu sais bien qu'il est le plus occupé de la Terre. 

C'est quoi la détresse émotionnelle ?

🤔 La détresse émotionnelle est un ensemble d'émotions négatives qui, étant persistantes, peuvent générer une forte anxiété (irritabilité, troubles du sommeil, agitation, tensions musculaires, etc.) ou une dépression. Rupture amoureuse, isolement ou encore sentiment de solitude sont autant d'événements qui peuvent générer une détresse émotionnelle. 

Ah, la détresse émotionnelle, ce petit monstre qui nous fait voir la vie en gris ! 🌧️ Tu sais, quand on a l'impression d'être une héroïne de série dramatique, où tout va de travers ? Eh bien, c'est un peu ça. C'est quand le stress, la tristesse ou l'angoisse décident de s'installer sans payer de loyer dans nos têtes. 😩 Mais hey, on ne va pas laisser ces squatters gâcher la fête, n'est-ce pas ? 🎉 Pour les mettre à la porte, commence par un petit tête-à-tête avec toi-même. Un "Qu'est-ce qui se passe, c'est quoi ce bordel ?" peut faire des miracles. Ensuite, respire un grand coup (l'air est gratuit, profites-en !), bouge ton corps en rythme (danse comme si personne ne regardait, parce que, franchement, personne ne regarde), et assure-toi de dormir comme un bébé.

Si ça ne suffit pas, parles-en à quelqu'un. Un ami, un proche, ou même un pro du cerveau (aka un psy) qui saura t'écouter et te guider. Et souviens-toi, c'est comme apprendre à faire du vélo : ça peut faire un peu peur au début, mais une fois que tu as pris le coup, tu te sens tellement bien ! 

Discours autocentré = émotions négatives ?

Évidemment, ce n'est pas toujours le cas. Les troubles narcissiques et les égocentriques existent bel et bien, mais en effet, selon les recherches de l'université d'Arizona, les émotions négatives, quand elles sont très fortement ressenties, peuvent générer un discours autocentré. Ainsi, les contrariétés, tensions, la colère, l'anxiété et la dépression, influent sur notre façon de parler.

👉 Plus je perçois la vie sous un prisme du négatif et plus je vais me concentrer sur moi-même et ça va se répercuter sur mon langage. Donc en effet, plus une personne est prédisposée à l'émotivité négative et plus elle va focaliser son attention sur elle-même et être "moi je". 

📍 Attention cependant à la récurrence :
- On considère qu'une personne moyenne utilise environ 1.400 fois par jour le "je" ou le "moi".
- Une personne en détresse psychologique aura tendance à l'utiliser environ 2.000 fois 😢.

Comment repérer les signes d'une détresse émotionnelle ?

La détresse émotionnelle peut conduire à la dépression, il est donc important de prendre connaissance des symptômes avant coureurs de la dépression afin de trouver une solution pour l'anticiper. D'importants changements d'habitudes peuvent être les signes d'une détresse émotionnelle :

  • négligence de l'hygiène de vie
  • changement du rythme de sommeil ou manque de sommeil
  • troubles alimentaires
  • baisse de la libido
  • rejet des sentiments amoureux ou affectifs
  • addictions
  • automutilations
  • pensées suicidaires

Votre médecin traitant ou un psychologue pourra déterminer si vous ou l'un de vos proches souffrez réellement de détresse émotionnelle et pourra vous proposer son aide afin de vous soigner et de vous permettre d'aller mieux.

L'avis de la rédaction : une détresse à prendre en charge

Vous savez désormais que derrière ce "moi je..." peut se cacher une détresse émotionnelle qu'il convient de prendre en charge. Si vous pensez que l'un de vos proches se trouve dans cette situation ou que c'est votre cas, il est important de prendre rendez-vous avec un psychologue afin d'en parler. Souvenez-vous que tout ce qu'on ne dit pas, s'ancre en nous... 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
 #BornToBeMe

Contacter un psychologue

Toujours là pour vous aider :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Les plus beaux compliments à faire à une personne qu'on aime

Aujourd’hui nous sommes le 1er mars et c’est la journée mondiale du compliment. Cela peut paraître bête, mais on oublie bien souvent de complimenter les gens que l’on aime. Pourtant, c'est important de le faire, c’est tellement gratifiant d’en donner et agréable d’en recevoir. C’est pourquoi je vous ai préparé des compliments à partager avec vos proches, pour vous guider dans les bons mots à dire. 3, 2, 1, c’est parti !

La naïveté, un défaut ou une qualité ?

Je suis clairement naïve. Trop peut-être ? Je ne sais pas. Parfois c'est drôle (pour les autres) et parfois c'est un peu pathétique. Finalement, je crois que j'ai bon fond et il arrive fréquemment que je sois surprise, pour ne pas dire choquée, presque dégoûtée, par les actions ou les décisions des autres. Est-ce que c'est dur à vivre ? Alors oui, parfois je tombe de haut, mais souvent, j'ai tendance à penser que ma naïveté me protège. Est-ce que ça me rend stupide ? En tout cas, ça ne m'empêche pas, je crois, d'avoir de l'esprit. Mais est-ce que j'ai raison ?

Test d’amitié : connaissez-vous bien vos amis ? 50 questions pour le découvrir

Un jour, j'ai appris qu'une amitié sur deux n'était pas réciproque. Ce chiffre est assez perturbant, mais finalement pas si étonnant que ça. Quand on devient adulte, les priorités changent et il arrive qu'on s'éloigne un peu ou que l'on se fasse de nouveaux amis... et qu'on en oublie d'autres ! Pour savoir où on en est de ses amitiés ou apprendre à mieux se connaître, il y a une méthode très efficace : 50 questions pour se connaître par cœur et (re)nouer les liens.

Stress financier : comment y faire face ? Quel impact sur notre travail ?

Ce week-end, j'ai fait l'autruche. Lundi, la réalité est bien là : dans mon frigo un bout de comté tient compagnie à 3 œufs, sur mon bureau deux factures me fusillent du regard et au bout du fil le garagiste m'annonce 2.000 euros de réparation. C'est la fin du mois, je suis à sec et malgré ça je devrais faire bonne figure au boulot. Ça va être tendu !

Comment moins dépenser ? Nos astuces pratiques pour économiser de l’argent

Dépenser moins et constater un impact sur notre budget à court terme, c’est possible. Logement, alimentation, shopping, loisirs, voiture… Comme notre porte-monnaie, nous devons nous plier en quatre pour gérer convenablement nos frais et allouer un juste budget selon le type de dépenses. Aussi, voici quelques astuces touchant à plusieurs domaines de la vie quotidienne. N’hésitez pas à faire grandir cette liste en partageant vos conseils dans la barre de commentaires en bas de cet article.

10 podcasts érotiques pour faire grimper la température 🔥

Le porno n’a jamais trop été ma tasse de thé. En revanche, j’ai découvert les podcasts érotiques et je dois avouer que ça m’a plu ! Déjà, parce qu’ils sortent du schéma classique très hétéronormé, on explore des points de vue érotiques pour les femmes, pour les personnes LGBTQ+, etc. On retrouve des témoignages, des fictions, des jeux de rôles… Chacun peut vraiment y trouver son compte ! Donc enfilez vos écouteurs et préparez-vous à découvrir des moments auditifs qui vont faire grimper la température !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Comment gérer une séparation, une rupture ? Par Laurence Dispaux, psychologue- sexologue

27 février · Wengood

30:02


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube