Suis-je une personne toxique ? 10 signes pour faire le test

Mis à jour le par Camille Lenglet

En amour, en amitié, au travail, dans sa famille etc… Je pense qu’on a toutes malheureusement eu affaire à une personne toxique un jour. Mais il se peut qu’on se pose à son tour la question : “suis-je une personne toxique ?” ou est-ce qu’on l’a été à un moment donné avec quelqu’un ? Il arrive parfois que l’on ne se rende pas compte de son propre comportement. C’est pourquoi il est important de prendre du recul sur les situations et de se poser des questions, pour s'auto-évaluer et être la meilleure personne possible. Voici donc un petit test pour savoir si on est une personne toxique ou non !

Suis-je une personne toxique ? 10 signes pour faire le test

Test : 10 signes pour savoir si on est une personne toxique

1 - Vous jugez tout le temps

Une personne toxique va être constamment dans le jugement des autres : choix de carrière, vie amoureuse, look vestimentaire, alimentation, etc. Elle passe son temps à critiquer (et donc remettre en question) les choix des autres et à rabaisser les personnes qu'elle côtoie. La négativité est partout autour d’une personne toxique : rien ni personne n’est jamais assez bien !  

Cet article peut vous intéresser >>> Mégalomane : 6 astuces pour le reconnaître à coup sûr

2- Vous n’écoutez pas

L’écoute des autres est importante. Cela montre l’intérêt que l’on porte à autrui ! Par contre, si on fait partie des personnes toxiques, on s’en fiche ! Les personnes avec un égo surdimensionné ne sont pas à l’écoute et attendent juste de pouvoir parler d’elles. Elles veulent absolument être au centre de l’attention pour se vanter de leurs “qualités”.

🙄 Une personne toxique hoche la tête, marmonne, mais n’engage pas véritablement la conversation. Par contre, elle veut parler d’elle !

3 - Vous êtes exigeante

Exiger des choses que l’on ne peut pas soi-même donner, c’est l'hypocrisie la plus totale : “faites ce que je dis, pas ce que je fais” ! Généralement, les personnes toxiques ont des attentes extrêmement élevées envers les autres, mais elles ne font absolument pas la moitié de ce qu’elles demandent.

💔 Exemple : être fidèle dans son couple, la personne toxique va l’exiger, mais pas forcément l’appliquer …

4 - Vous mentez régulièrement

Le mensonge fait partie de l’être humain, tout le monde peut mentir ! Notamment pour ne pas blesser quelqu’un, mais généralement la personne toxique ment pour arranger les choses à sa façon. Elle veut se valoriser à travers ses mensonges. Si quelqu’un a déjà surpris l'un de vos mensonges et que vous avez essayé de lui faire croire que c’était bel et bien vrai, c’est mauvais signe…

Cet article peut vous intéresser >>> La mythomanie : mentir pour se valoriser

5 - Vous voulez toujours avoir raison

Bien sûr, ce n’est pas non plus une pathologie de vouloir avoir raison. Mais lorsque tout le monde nous dit qu’on a tort, il faut reconnaître son erreur. Et surtout, lorsqu’on s’acharne et qu’on bataille, car on considère que seul son point de vue compte, ce n’est pas sain pour les autres. Une conversation ou un débat n’est pas un défi que l’on doit gagner, c’est un échange.

6 - Vous ne vous excusez jamais

Si on s’est déjà demandé pourquoi je n’arrive pas à m’excuser ?, il se peut qu’on soit toxique pour les autres. Effectivement, cela montre que l’on considère avoir toujours raison ou que ce n’est jamais de notre faute. Il est important de reconnaître ses erreurs auprès des autres et avoir du recul sur ses actes.

➜ Certaines personnes ont le réflexe de s’excuser même si elles ne sont pas fautives. Le réflexe naturel des gens toxiques, c’est le mensonge, pas l’excuse.

7 - Vous pratiquez beaucoup trop l’ironie

Utiliser des phrases à double sens, utiliser l’ironie, rabaisser subtilement les autres, … Voici un condensé des comportements toxiques qui rendent les autres misérables. Cela peut se concrétiser par les “taquineries” qui sont le principal mode de communication de ce type de personne.

🐶 Par exemple : quelqu’un adopte un animal, au lieu de vous réjouir pour la personne, vous lui dites “Il est moche ton chien, quelle idée de prendre un Carlin ! Puis tu vas avoir plein de soucis avec …”. Typique !

8 - Vous êtes passive-agressive

Au lieu de répandre l’amour autour de vous, vous répandez la haine. Lorsqu’on fait tout pour transmettre sa malveillance aux autres tout en évitant la responsabilité des conflits, c’est être toxique ! La vengeance fait aussi partie des comportements passifs-agressifs. Au lieu de dire à une personne qu’elle nous a blessées, on cherchera à se venger pour la blesser à son tour. 👉 10 signes pour reconnaître un passif-agressif à coup sûr !

➜ Les vraies émotions sont toujours dissimulées chez une personne toxique, on ne sait jamais ce qui se passe en elle.

9 - Vous êtes votre propre priorité

Vouloir faire de soi sa priorité et cultiver l’amour de soi-même est important pour prendre confiance en soi. Mais lorsqu’on se fait passer en premier, sans jamais aider ou être simplement à l’écoute, c’est de la toxicité. Il faut s’intéresser aux autres pour être une personne bienveillante : demander comment l’autre va, lui proposer son aide, etc.

➜ Les pervers narcissiques sont des personnes toxiques qui souhaitent être tout le temps le centre de l’attention en rapportant tout à eux !

10 - Si vous lisez cet article en revanche …

… Il y a de fortes chances que vous ne soyez pas une personne toxique ou que vous soyez en train de changer. En effet, une personne toxique n’a pas conscience de l’être et ne prend pas de recul sur son comportement. Elle ne cherchera pas à s’améliorer pour devenir une meilleure personne pour les autres. C’est donc bon signe que vous lisiez cet article, vous vous posez des questions !

➜ Cependant, cela ne veut pas dire que tout le chemin est parcouru. Si on sent que l’on a encore des efforts à faire, il faut pouvoir se faire accompagner par un professionnel pour travailler sur son comportement.

L'avis de la rédaction : si vous vous posez la question, vous n'êtes pas une personne toxique !

Si vous vous posez la question, c'est que vous n'êtes pas une personne toxique, bonne nouvelle ! Eh oui, ce genre d'individu ne se pose même pas la question puisqu'il est parfait ! Cependant, si vous pensez avoir dans votre entourage proche, une personne malsaine, qui vous fait vous sentir mal, n'hésitez pas à contacter l'un de nos professionnels pour en discuter. Au fil des séances, vous comprendrez mieux ce qui se passe dans vos relations et pourrez mettre en place de nouvelles habitudes plus valeureuses.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Les commentaires

Bonjour Je déteste les personnes toxiques, elles sont totalement ininterressantes, je les fuie comme la peste, c'est un des pire défauts, je m’entends bien uniquement avec les personnes saines, bienveillantes, mieux que moi, sinon je préfère être toute seule . C’est bien d’être entier mais il ne faut pas être entièrement con ! On est nombreux à avoir été blessé, critiqué à tort ou avoir subit des méchancetés, mais ce n’est pas pour cela qu’il faut le faire payer à tous le monde . Perso, je suis le reflet de ce que l’on est avec moi, je ne suis pas trop gentille surtout avec n’importe qui, certaines personnes méritent de la gentillesse, d’autres, le contraire ou l’ignorance . Oui, il y a des fauchetons, mais il y a aussi des personnes bien et sincères . Il faut faire la part des choses

Je suis tout à fait d'accord avec ça, il faut faire très attention à qui on fréquente, ll y a des personnes qui paraissent gentilles et en fin de compte on s'aperçoit qu' elles ne cherchent qu' à profiter de vous.

Bonjour, Je vis actuellement un mal être énorme et j'arrive pas à refaire surface je n'arrive plus à avoir de goût pour rien. J'ai vécu une histoire avec un homme pendant 10 ans dont 5 années de mariage (chaotique). Mon histoire commence avant de le connaître, avec une vie de famille toxique, je suis fille unique et je suis élevée par une mère célibataire qui me maltraite psychiquement ainsi que certaines personnes de ma famille. Ma construction personnelle fut éprouvante et la solitude a été énorme. J'ai un manque de confiance en moi. En 2008 je fais la connaissance d'un homme sur un site de rencontre. Démarre une relation à distance durant quelques mois que j'apprécie beaucoup puis un jour on se voit et là c'est la désillusion de mon côté. On se met en couple mais je le trouve très immature, il ne parle que de lui de son passé alors au bout de quelques mois je décide de rompre. De plus quand je l'accueillais chez moi il se comportait étrangement (très à son aise, un peu sans gêne). Au début de notre relation il a pris ma voiture sans me prévenir et il est parti avec pendant 1h et après il a retourné cela contre moi en me disant qu'il pensait que j'avais vu qu'il prenait mes clefs. Je me rends compte qu'il ment sur pleins de choses et ne tient pas son engagement. Nos relations intimes étaient extrêmement étrange mais ça pseudo gentillesse masqué les choses bizarre finalement et il aidait financièrement. Donc la relation se termine et il le vit très mal. Je culpabilise et plusieurs fois on se remet ensemble mais c'est toujours la même histoire. Donc en 2009 l'histoire se termine. Les mois passent puis il me recontacte pour que l'on reste ami. Je suis d'accord, c'est quelqu'un de gentil malgré tout et j'ai peu d'amis. Chacun fait sa vie si on peut dire et en 2011 j'ai un gros pépin de vie, je viens d'être diplômée mais ma santé décline (morale et lombalgie naissante) donc moral à zéro. Ma famille continue de me maltraiter je jette l'éponge. Et lui à ce moment là me tend la main et me fait une proposition incroyable, viens chez moi je t'accueille. Je prends cette proposition comme une chance et je suis hyper reconnaissante de sa gentillesse à mon égard. Il est comme mon sauveur. J'arrive avec tous mon package de soucis, c'est très dur pour moi moralement et également mes douleurs de dos s'intensifient et la douleur se transforme en sciatique chronique. Bref dès mon arrivée il est très impatient de se remettre avec moi. Je suis pas prête. Mais à force cela arrivé à contre coeur (oui je ne me suis pas écoutée). Mais je fais finalement machine arrière et il retourne avec son ex directement derrière (ex qu'il avait jeté). Je suis déçu car j'avais juste besoin de temps pour qu'on redémarre notre histoire. Finalement je lui dis que c'est lui que je veux donc notre relation commence. Il laisse son ex. Il a des attitudes étranges et par moment irrespectueuses envers moi. On se dispute beaucoup surtout moi mais je reviens toujours m'excuser. Et voilà cette relation "folle" est bien présente. J'ai tout quitté, je n'ai plus que lui dans ma vie je suis un peu pris au piège. Je déclenche une dépendance affective pour lui. Sans lui je suis rien. Son travail lui prend beaucoup de temps et moi je me retrouve souvent seule. Tout n'est pas noir dans notre relation mais il y a l'autre côté sombre c'est un peu 50/50. Les années passent ont se construit ainsi, À la base il ne voulait pas se marier mais un jour finalement il fait sa demande et j'accepte. J'ai toujours eu envie de fonder ma famille. A cette époque je dors dans la chambre et lui au salon (c'est son choix). Oui tous ça est illogique mais je suis comme hypnotisée par lui et malgré mes disputes je le laisse tous faire (je suis faible). On se marie, il ne s'est pas du tous investi dans la prépa du mariage sauf financièrement comme d'hab. Juste avant le mariage plusieurs fois je lui ai dit qu'il valait mieux qu'on arrête mais il m'a convaincu qu'on poursuive et surtout qu'il allait se ressaisir (faux). Et il m'a annoncé quelque mois avant le mariage qu'il souhaitait changer de poste de travail pour gagner plus d'argent et donc il allait demander sa mutation. Mutation pour partir en mission de 15 jours très régulièrement. Bien sûr mutation accepté. Je me retrouve marier avec un homme qui ne s'est pas investi qui me laisse encore plus seule régulièrement et le pom-pom j'apprends qu'il a pleins de problème d'argent (crédit à la consommation à gogo) et une grosse dette d'un appartement vendu en dessous de son prix d'achat. Mais tous ça il me le cache pendant presque 1 an. Et quand je le découvre il me crie presque dessus pour me l'annoncer. Je suis tellement amoureuse de lui, je suis en colère mais je l'excuse sans cesse de peur de le perdre. Il me tient affectivement parlant. Je suis faible et très naïve. Je reviens toujours vers lui et il le sait. Un moment donné voyant dispute après dispute (je me rebiffe quand même et heureusement), il veut divorcer mais il ne fait rien il attend que je le fasse pour lui. Je suis une idiote je l'aime encore donc je le supplie que je vais faire des efforts. Un jour il me quitte violemment et ensuite quelques heures après il vient m'agresser sexuellement. Je suis sidérée par tous ce que je vis avec lui ce soir là, il a fait ce qu'il a voulu de moi dans la chambre. Je suis l'ombre de moi même. Et le lendemain je suis en pleurs choqué traumatisé et lui fait comme si de rien n'était on ne reparle même pas de cette soirée cauchemardesque. 3 ans plus tard après cette nuit, un déménagement, des mensonges à répétitions, des infidélités bref une vie horrible et traumatisante. Il m'a une énième fois quitté et là je suis vraiment parti loin de lui, j'ai déménagé. Il n'a jamais divorcé toutes ces années, c'est un lâche, un monstre et j'ai étais une proie facile. J'ai voulu croire à cette histoire/ notre mariage/ notre amour. J'étais dans le déni une illusion comme hypnotisée par lui. Quand je le voyais je me disais non il ne peut pas me faire du mal pas lui. Il était spécialiste du lavage de cerveau. Je vivais ses paroles. Plus farfelues les unes que les autres mais il a réussi à me faire perdre confiance en moi et j'étais devenu dépendante de lui sur pleins d'aspect. Quand on vie l'histoire et qu'on est dedans, on a du mal à prendre du recul on est comme aspirée par l'autre et par cette folie. Aujourd'hui j'ai du mal à remonter la pente, j'avais l'impression d'être comme dans une secte et du mal à me sevrer de lui. DÉPENDANCE AFFECTIVE C'EST NOCIF surtout pour son Âme. Heureusement il n'y a pas eu d'enfant durant cette relation et ce mariage. Je suis encore plus seule qu'avant, détruite, brisé et en pleurs continuellement. J'essaie de m'en sortir malgré tout. Je repars à zéro et c'est difficile très difficile moralement. Merci si vous avez eu le courage de me lire.

Bravo tu as fait le bon choix, accroche toi tu vas y arriver, et surtout ne retombe pas dans ses griffes; fais toi aider si besoin Bon courage

J aimerais bien correspondre avec toi qu en penses tu ,j Aime aider mon prochain

Je suis de tout cœur avec vous, je vous ai lu jusqu'au bout et suis stupéfaite d'avoir pu lire que vous avez subi des agressions séquelles par votre conjoint.... quelle ordure Oui effectivement vous étiez dépendante de lui affectivement et financièrement, du coup il vous avait à sa merci. Vous n'avez pas à subir, et le travail est long pour se reconstruire mais vous y arriverez à force de persévérance. Je vous souhaite beaucoup de courage. Bien à vousJe suis de tout cœur avec vous, je vous ai lu jusqu'au bout et suis stupéfaite d'avoir pu lire que vous avez subi des agressions séquelles par votre conjoint.... quelle ordure Oui effectivement vous étiez dépendante de lui affectivement et financièrement, du coup il vous avait à sa merci. Vous n'avez pas à subir, et le travail est long pour se reconstruire mais vous y arriverez à force de persévérance. Je vous souhaite beaucoup de courage. Bien à vous

ils reconnaissent les gens qui ont manqué d'amour, et surtout d'amour de soi !ils s'en nourrissent sans aucun problème. Mais tout ceci n'a rien à voir avec l'amour ! je vis la même chose depuis quelques années, j'ai eu l'impression de ne plus être moi même, et de plus il me fait culpabiliser, ou alors il se pose en victime ! mais aujourd'hui je l'emmerde !

Courage à toi, c’est long, pour ce rétablir, mais il te faut ce battre. Et tu es bcp mieux seul.

Mais pourquoi diable le fait d'aimer avoir raison serait-il un crime aux yeux d'autrui ? Moi ça me scandalise votre article ; faut savoir que je déteste être dans le faux, il me faut toujours la vérité, je la cherche en permanence, je déteste me tromper et perdre ma dignité. Si je suis égocentrique ? Oui, un peu mais je n'y suis pas parvenue toute seule ; ce sont les conflits réguliers avec des personnes sans scrupules qui m'ont rendue mauvaise, machiavélique, sociopathe et ultra-rancunière. Je suis consciente d'être toxique mais je ne changerai pas, je n'ai pas envie de sacrifier ma personnalité et devenir quelqu'un d'autre ! Je suis MOI, je resterai MOI et j'affirmerai mes choix, je sais dire non et gare à tous ceux qui oseront me contredire : ceux-là, ils peuvent s'attendre au pire !

Les gens sans scrupules tu en fait partie et tu le clame avec fierté, ridicule.. Tu dis que ce sont eux qui t'ont rendue mauvaise, machiavélique, donc ILS t'ont changé, tu crois être toi alors que tu avoues que c'est à cause des autres que est devenue "Quelqu'un d'autre". Se tromper ce n'est pas "perdre sa dignité", c'est tellement immature de penser ça. Si tu aime tellement la vérité, alors tu devrais être contente de te tromper, de savoir que ne connaissais justement PAS la Vérité. Ton petit discours haineux est complètement contradictoire. Tu n'est qu'une victime qui à réagi en devenant une autre personne se complaisant dans la haine et le machiavélisme. Et ça c'est un crime aux yeux d'autrui. Si tu es si machiavélique, tu dois manipuler et mentir comme tu respire. Et tu dis chercher la Vérité ? Commence à grandir et à te remettre question quand on te le dis, dis-toi que les gens comme toi finissent seuls, en prisons, ou écrasé par plus machiavélique qu'eux. Peut-être alors prendras tu conscience de certaine Vérité te concernant.. On verra ce que tu penseras de tout ça sur ton lit de mort.. Ceux qui "Osent" te contredire peuvent s'attendre aux pire ? Voici une autre contradiction d'une stupidité affligeante. Si tu "déteste être dans le faux", commence par accepter que tu te trompes, et que si les gens te contredisent c'est peut-être parce qu'ils savent, eux, la vérité, et qu'ils te disent que tu te trompes, que tu es dans la faux. Ta petite haine et méchanceté, combinées à ta stupidité apparente rendent ton discours et tes "valeurs" incohérentes et contradictoires. Sur le coup ma pauvre, tu te Trompe. "S'attendre aux pire", tu insinues quoi par là ? Agressions, Meurtre ? Torture ? Ou "pourrissage de vie" ? Mets-toi bien une Vérité en tête : Il y aura toujours Pire que toi, plus toxique, plus machiavélique, plus manipulateur, plus méchant. Si tu passes ta vie à jouer aux c*nnasses et à faire mal à autrui, un jour tu tomberas sur la mauvaise personne. Avec de la chance elle te brisera sans même que tu t'en rende compte et fera de toi son jouet à torturer. Au pire, tu tomberas sur beaucoup plus méchant et rancunier, et tu y survie tu te souviendras de ses représailles le restant de ta vie. Alors si t'as subit d'horribles saloperies récemment, que le haine te fait avancer, et que tu te dis mieux vaut être bourreaux que victimes, réfléchis en mettant ton égo de côté pour savoir vraiment qui tu es et qui tu veux être, et retrouver ta dignité. Si ce n'est pas le cas, ta dignité se questionne rien qu'avec ton texte stupide et contradictoire, et je te le dis : Tu te trompes, tu es dans le Faux. Inutile de mentir en disant chercher la Vérité, et vas donc côtoyer des gens aussi machiavéliques que toi, tu verras si tu apprécies leur toxicité et le fait que tu ne seras qu'un pions pour eux. PS : Pas besoin d'être comme toi pour savoir dire non.

Merci d'avoir pris de votre temps pour me lire. Merci également pour votre Bienveillance. Un pas après l'autre, digérer cette histoire prend du temps et beaucoup d'énergie. Oui il faut se faire aider, surtout par des personnes bienveillantes, empathiques pour ma part et sans jugements. Sinon changer de professionnels si ce n'est pas le cas. Je retrouve petit à petit mon sourire que j'aime tant et qui fait apparemment également du bien aux autres. Cette histoire m'a détruite (en partie) Mais je veux être et je serai un Phoenix qui finira par renaître de ses cendres !!! COURAGE et RÉSILIENCE

La qualité du doute est plus importante que la vérité

Bien dit Melody, tu es une personne entière sincère et honnête ça fait plaisir les faux culs ça va 5 minutes j'ai 57 ans et je pense exactement comme toi bravo ne change rien

J'avais une amie depuis de nombreuses années. Il est arrivé parfois qu'elle interprète de travers une petite phrase que j'avais dite. Elle se mettait alors à me critiquer et insulter : piqueuse de copine, débineuse par derrière, garce, je profitais d'elle, etc.... et quand j'essayais de lui expliquer ma phrase, elle n'écoutait pas ! j'ai même une fois envoyé une lettre pour lui expliquer le malentendu ! quand on s'est revu, je pensais qu'elle allait me faire des excuses ! que dalle ; elle a continué dans la même optique en me faisant la leçon de morale pour une raison que je n'avais pas dite ni même pensée. j'ai pensé attendre qu'elle finisse de parler pour lui ré-expliquer ! je n'en ai pas eu l'occasion : quand elle a eu fini, elle a dit : maintenant c'est fini, on n'en parle plus ! je n'avais donc pas mon mot à dire ! juste celui de l'écouter et de faire mon méa culpa ! La dernière fois, j'en ai eu ma claque ! elle m'a accusée de lui avoir dit que je ne voulais plus la voir en la regardant méchamment dans les yeux ! totalement faux ! non seulement je ne la regardais pas, mais j'essayais de lui dire une petite parole de réconfort suite à une amie qui était partie trop loin pour qu'elle puisse continuer à aller la voir comme avant. j'ai juste dit qu'elle pouvait toujours se faire de nouveaux amis, mais que les souvenirs qu'elle aurait n'aurait pas la même valeur sentimentale avec les anciens. elle m'a encore une fois ressortie les mêmes insultes et reproches sans aucun rapport avec ce qu'elle me "reprochait". J'ai donc fini par couper les ponts ! Je ne suis plus "obligée" de la contacter au minimum une fois par semaine (sinon je suis pas une amie), je n'ai plus peur d'aller voir une autre amie sans lui en faire part pour qu'elle vienne aussi ! je ne suis plus obligée de l'inviter aussi quand j'invite une amie à prendre un café ! LIBEREE, DELIVREE.... Par contre, j'ai réalisée que si je la croise dans la rue, il vaut mieux que je ne lui adresse pas la parole car elle retourne tout ce qu'on lui dit dans l'autre sens (c'est pas elle qui va pas bien, c'est vous !). elle a même téléphoner à des amies communes pour me casser du sucre sur le dos afin d'essayer que ces amies casses avec moi ! mais ça n'a pas marché alors elle a commencé à couper les ponts avec ces amies ! Elle a même été à me traiter de sale garce et de pourriture simplement parce qu'elle pensait qu'une amie ne l'appelait pas parce que je l'avais débinée par derrière ; or il se trouve que cette amie ne m'appelle pas davantage car elle n'est pas du genre à téléphoner tous les 4 matins ! c'est ce que je lui ai dit par sms : grosse erreur de ma part car j'ai relancée la machine. J'ai pas répondu et attendu qu'elle se calme en supprimant sans les écouter tous ses messages ! je sais maintenant qu'elle se positionne dans la liste des personnes toxiques !

Ba Mario, faudrait savoir, tu félicitais Melody d'être une personne toxique et là, tu semble retourner ta veste... C'est un peut Faux-Cul ça je trouve. J'ai pas la moitié de ton âge mais visiblement je sais des choses que tu n'as toujours pas comprises, malgré ton ancienneté... Comme quoi l'âge ne veut vraiment rien dire, le nombre de quarantenaires, cinquantenaires, soixantenaires que j'ai rencontré qui étaient ignares et surtout d'une immaturité, c'est incroyable ! A 16 ans j'avais plus de sagesse et de maturité qu'eux.... Vous savez, les mêmes personnes affalés devant "Touche pas à mon poste", au chômage, complétement inculte et infantiles, incapables de se remettre en question qui disent "Les jeunes d'aujourd'hui vous savez rien et rien faire, + tous les clichés de vieux boomer", en ouvrant leurs 3ème packs de bières avec "Pour les Ratés qui l'ont bien cherchés" écrits dessus. - Pas besoin d'être un c*n ou une c*nasses pour ne pas être un Faux-Cul. - Apprendre à distinguer la politesse et le respect, à "être un faux-cul" - Avant de juger, sonder dans vos souvenirs le nombre de fois où vous avez menti ou retenu une critique afin de ne pas blesser quelqu'un à qui vous teniez, ou parce que la situation l'exigeait. Enfin, comme vous le diriez, toute les fois où Vous avez été un gros Faux-cul. - Penser également à toutes les fois où vous avez parlé derrière le dos d'une personne, mais à qui vous n'avez rien dit en face, pour telle ou telle excuse. Avec plaisirs Mario. Hoyet, tu as fais le bon choix, continue de la faire sortir de ta vie. Une fois seule, peut-être se rendra-t-elle compte de son comportement et se remettra-t-elle en question. Être toxique, ça peut n'être qu'une passade forte heureusement. Parfois ça peut même cacher des pb psy, des traumatismes, une dépression ou d'autres choses plus sombres. Mais des fois, on est toxique sans raison, à vie, et même par choix.

Elle est nulle ta copine laisse tomber la neige!!!!!

Nos derniers articles

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Cachez ce téton que je ne saurais voir ! Qu'ont-ils donc de si gênant ?

Avez-vous remarqué combien les seins, et particulièrement les tétons des femmes, sont censurés ? Notamment sur les réseaux sociaux, Instagram étant le spécialiste de la censure des tétons. Je suis beaucoup d’artistes faisant du nu artistique, la plupart doivent flouter les tétons des femmes, alors que ceux des hommes non… Pourquoi faut-il qu’on cache nos tétons ? Qu’ont-ils donc de si gênant ?

Comment savoir si je suis transgenre ? #identite

Il y a quelques années, je discutais avec un ami qui m’a confié s’être posé plusieurs fois des questions sur son identité. Son genre assigné à la naissance était “homme”, mais lui se sentait plus “femme”. Être transgenre, c’est ressentir un décalage entre le genre assigné à la naissance et son ressenti. Je pensais que c’était quelque chose que l’on savait au fond de soi, depuis toujours, mais en réalité, mon ami m’a fait comprendre que c’était beaucoup plus complexe que cela. Alors comment savoir si on est transgenre ? Explications.

Comment gérer un passif-agressif ? 5 astuces imparables

Ils procrastinent, boudent pour un rien et rejettent la faute sur vous ? Les passifs-agressifs ont de quoi nous rendre fou. Personnellement, au lieu de rentrer dans leur jeu malsain, je garde mon calme et réagis intelligemment… Et ça fonctionne ! Découvrez 5 astuces pour gérer les comportements passifs-agressifs.

7 aliments à mettre dans votre assiette pour une peau parfaite

J'ai la peau mixte et j'adore manger. Vous vous dites quel est le rapport... Eh bien, c'est une bonne nouvelle. Pourquoi ? Parce qu'une peau parfaite, ça passe aussi par l'assiette. Pas la peine d'installer le frigo dans la salle de bains, mettez juste le cap sur les crevettes, les framboises ou les tomates.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici