Je souffre d'un complexe d'infériorité, comment m’en débarrasser ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

“Je te laisse faire ça, tu le feras mieux que moi de toute manière”. Toc, toc, toc ! C’est le complexe d’infériorité qui frappe à la porte. Je sais qu’il intervient dans beaucoup de situations où je ne m’estime pas assez bien, en comparaison avec d’autres personnes. Alors je préfère m’effacer... Le complexe d’infériorité nous handicape et nous empêche de progresser, voire de nous épanouir. Alors comment s’en débarrasser ? Explications.

Je souffre d'un complexe d'infériorité, comment m’en débarrasser ?
Sommaire : 

Comment naît un complexe d’infériorité ?

Comme dans toutes difficultés rencontrées, il faut comprendre la cause de notre problème. Il y a de nombreuses explications au complexe d’infériorité qui prend place sur la durée. C’est le professeur autrichien, Alfred Adler, qui a mis en premier des mots sur ce mal-être. Pour lui, ce complexe naît avant tout dans l’enfance 👶.

👉 L’enfance

En effet, si on a été dévalorisée pendant notre jeunesse, que ce soit par sa famille ou à l’école, par le harcèlement scolaire, on a de fortes chances de développer des troubles. Le complexe d’infériorité en fait partie. C’est la même chose si on a vu l’un de nos parents avoir des anxiétés et être fortement complexé, ils transmettent leur difficulté.

📚 Le parcours scolaire peut également influencer notre complexe d’infériorité à cause du système de notation (si on a eu des mauvais résultats tout au long de notre scolarité).

👉 Un manque de confiance en soi

Une autre problématique peut avoir un gros impact sur notre personnalité. Lorsqu’on manque d’estime de soi, on a le sentiment d’être moins intelligente, moins belle, moins intéressante que les autres. Pour ma part, je sais que c’est la cause de mes nombreux maux. L’image que l’on renvoie de nous-même est faussée, ce qui déforme aussi celle qu’on a des autres. On a donc l’impression qu’autrui est toujours mieux que nous !

👉 Des expériences douloureuses

En grandissant, on peut aussi souffrir de chocs émotionnels et d’expériences négatives. Cela peut être une relation toxique avec un pervers narcissique qui nous a rabaissée pendant longtemps 🤕. Il y a une multitude de choses qui peuvent impacter notre complexe d’infériorité : des faits de harcèlement au travail, un accident, un changement de notre corps, etc.

👉 Un caractère ou des traits de personnalité

Si on est hypersensible et que l’on a du mal à contrôler ses émotions, on peut développer des troubles de l’estime de soi. Si en plus de cela, on rajoute une personnalité perfectionniste, on aura toujours l’impression de mal faire...

👋 Cet article peut vous intéresser >>> Comment avoir confiance en soi ? 5 astuces simples & efficaces

Comment se débarrasser de vos complexes d’infériorité ?

Même si on a eu des expériences et un passé difficile, en plus d’autres facteurs, il est tout à fait possible de se débarrasser du complexe d’infériorité. Néanmoins, cela va demander un sacré travail sur soi, mais qui améliorera considérablement notre vie 💪.

Se revaloriser, identifier ses forces et cultiver sa différence

Si on souffre d’un complexe d’infériorité, c’est qu’on a une mauvaise image de soi. Afin de l’améliorer, on va pouvoir se fixer des petits objectifs à atteindre afin de se prouver qu’on est capable de faire des choses. On a peur de parler en public ? On tente de faire un petit speech en famille ! Petit à petit, on va apprendre à repousser nos limites pour nous revaloriser.

👍 De plus, un autre exercice à faire, est de se concentrer sur nos points forts. Si on ne les connaît pas, il faudra faire une introspection en ayant un regard le plus objectif possible. On peut aussi demander à notre entourage, afin de connaître notre qualité humaine.

Et si on fait les choses de manière différente ? Ce n’est pas un mal, nous sommes toutes uniques et c’est ça qui est intéressant. La différence n’est pas un défaut ou un signe d’infériorité. Au lieu d’aller dans la conformité, il faut cultiver les aspects qui divergent pour en faire quelque chose d’extraordinaire 😎 ! Soyons nous-même, avec nos qualités, nos défauts, nos points forts et nos faiblesses.

Ne pas se comparer et bien s’entourer

Plus facile à dire qu’à faire, mais il est important de ne pas chercher à se comparer aux autres. Comme dit précédemment, chacune est unique ! C’est pourquoi, il faut comprendre qu’une personne douée dans un domaine, ne le sera pas dans un autre. On peut admirer des personnes pour certaines qualités, mais il ne faut pas oublier qu’elles ont aussi des défauts. Peut-être que quelqu’un admire ma sensibilité par exemple ? Qui sait 🤫 ?

💭

Tout comme il est important de se détacher du regard des autres afin de vivre pour soi. Il faut garder en tête ses rêves et objectifs, plutôt que de penser à l’avis d’autrui !

D’ailleurs, quelque chose qui peut aider en ce sens, c’est de s’entourer de personnes bienveillantes. Eh oui, il est temps de faire le ménage dans son entourage et de dire au revoir aux gens qui nous rabaissent 👋 ! Être entraînée dans la négativité est le meilleur moyen d’avoir une image dévalorisante de soi et de ce qui nous entoure.

Tester de nouvelles expériences et accepter l’échec

Un bon moyen de repousser ses limites est d’explorer de nouvelles choses et de sortir de sa zone de confort. Lorsqu’on fait ça, on n’a pas de comparaison possible. Cela nous permet en plus de découvrir des qualités que l’on n’aurait pas imaginées chez nous ! On développe de nouvelles compétences en expérimentant des domaines inconnus.

Et si ça ne nous plaît pas 👎 ? Si notre projet n’a pas été concluant ? La peur de l’échec pour nous empêcher d’explorer de nouveaux horizons. Toutefois, c’est en apprenant qu’il est normal d’échouer, qu’on arrive à avancer.

L'avis de la rédaction : une aide via le suivi 

Sortir de cette spirale d'autodénigrement n'est pas évident. C'est un important travail sur soi qui s'annonce, il faudra identifier les causes, travailler la confiance en soi, l'acceptation de soi, soigner les maux du passé... Tout un programme ! C'est pourquoi nous vous conseillons de vous faire accompagner par un psychologue afin de soigner ce complexe d'infériorité dans les meilleures conditions.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Source : doctissimo.fr

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Votre couple va-t-il durer ? Les 6 questions que vous devez vous poser

Selon les Rita Mitsouko, "les histoires d'amour finissent mal... en général". Bon OK, mais ça ne veut pas dire que nous n'avons pas envie de passer un peu plus de bon temps à deux. Mais pour que ce soit vraiment du bon temps, encore faut-il être sûre que cette relation vaut le coup… Et pour savoir si c'est le grand amour, il y a quelques questions à se poser.

Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur l'importance de couper le cordon avec sa mère

Vous êtes toujours à l’écoute, toujours là quand ça ne va pas, en somme la parfaite mère exemplaire ! Mais attention, ce surplus d’attention peut nuire à votre enfant (adulte !). Trop le/la materner alors qu’il/elle devient un·e jeune adulte peut freiner son développement personnel. Mais pourquoi est-ce si difficile de couper de cordon ? Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur le sujet.

La peur d'aimer : d'où vient-elle ? Comment la surmonter ?

En amour, il est rarement question de certitudes. Et quand on sait qu’un mariage sur deux se termine en divorce, pas étonnant que la peur d’aimer soit un mal de plus en plus courant. Cette peur cache des angoisses profondes et peut devenir handicapante. C'est la raison pour laquelle il est important de s'en libérer, mais pour vaincre ses peurs, il faut bien les connaître. Découvrez raisons qui font que vous avez peur d'aimer et comment vous en débarrasser pour donner une chance à vos relations.

Psychologie positive : Qu’est-ce que c’est ? Est-elle sans danger ?

Lorsqu’on décide de commencer un suivi psychologique, c’est généralement pour soigner des blessures. On se tourne vers notre passé pour comprendre ce qui nous entrave et plus globalement, ce qui nous rend malheureuse. On peut appeler la psychologique traditionnelle en opposition à la psychologique positive. Cette dernière est une autre approche visant à cultiver le bonheur. Bien sûr, elle est tout aussi légitime que sa consœur. Alors qu’est-ce que c’est exactement ? En quoi peut-elle nous aider ? Explications.

Pourquoi me voit-on comme une gamine dans ma famille ? Ras-le-bol de l’infantilisation !

J’ai bientôt 32 ans et pourtant, dans ma famille, je suis toujours traitée comme une enfant. On m’infantilise en critiquant mes choix, qu’ils soient importants ou insignifiants… Mais aussi, on me dit quoi faire, sans que cela soit un conseil, il s’agit vraiment d’une marche à suivre. Néanmoins, je me considère assez grande pour pouvoir faire mes propres choix et agir comme je le souhaite ! Pourquoi suis-je traité comme cela ? Comment sortir de l’infantilisation par nos parents, notre famille et, voire, par notre belle-famille ? Élément de réponse.

Limérence, quand aimer devient envahissant et obsessionnel...

Tout le monde tombe amoureux·se. C’est un sentiment merveilleux dans la plupart des cas, mais il peut parfois nous dépasser et se transformer en obsession. En effet, il y a un état psychologique lié à l’amour qui procure beaucoup de souffrance. Cela s’appelle la limérence ! Qu’est-ce que c’est exactement ? Quelles sont les causes ? Est-il possible d’en guérir ? Quand aimer devient obsessionnel… On vous explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Comprendre La Ménopause Conseils Pour Vivre Cette Transition 🌺💬 Avec Laurence Dispaux

12 avril · Wengood

28:43


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube