Tous les articles du site :

Mais pourquoi ai-je sans cesse besoin d'attention ?!

J'ai longtemps eu une fâcheuse tendance à tout exagérer pour que les autres s'occupent de moi. Clairement, tout cela traduisait un gros besoin d'attention. Je parie que je ne suis pas la seule à essayer d'attirer l'attention des autres. Quand on est dans cette recherche, tout est bon pour mettre la lumière sur soi. Au travail, entre amis, sur les réseaux sociaux... Pourquoi se comporte-t-on comme ça ? Comment faire pour changer son comportement ? Je vous explique.

Séduction compulsive : pourquoi j'ai besoin de plaire à tout prix

Je me souviens, avec une pointe de nostalgie, des flirts et de la drague inconséquente qui rythmaient, il y a quelques années, mes fins de semaines. J’aimais et j’aime encore plaire. Séduire, voir les regards se poser sur moi est un sentiment qui m’apporte toujours autant de plaisir et de satisfaction. Un désir de plaire, assurément ? Mais est-ce plus que ça ? Est-ce que le besoin de plaire peut se transformer en obsession, en besoin de plaire à tout prix ? Oui et c’est ce qu’on appelle la séduction compulsive.

Je pleure souvent pour un rien... Pourquoi ? C'est grave ?

À la moindre contrariété, vous vous mettez à pleurer. Rien n'y fait : devant les infos, un film, une critique au travail ou une dispute en famille, vous pleurez. À chaque émotion forte, les larmes coulent le long de vos joues. Vous vous posez des questions sur votre santé mentale et vous vous demandez si c'est normal ? Pleurer souvent, est-ce si grave que ça ? Explications.

La peur d'aimer : d'où vient-elle ? Comment la surmonter ?

En amour, il est rarement question de certitudes. Et quand on sait qu’un mariage sur deux se termine en divorce, pas étonnant que la peur d’aimer soit un mal de plus en plus courant. Cette peur cache des angoisses profondes et peut devenir handicapante. C'est la raison pour laquelle il est important de s'en libérer, mais pour vaincre ses peurs, il faut bien les connaître. Découvrez raisons qui font que vous avez peur d'aimer et comment vous en débarrasser pour donner une chance à vos relations.

Névrose abandonnique : comment gérer le sentiment d’abandon ?

Avoir peur de finir seul·e. Qui n'a jamais eu ce sentiment ? Je croise qu'on a tous et toutes en nous cette crainte d'être abandonné. Cependant, pour certaines personnes, ça va plus loin, au point qu'elles donnent tout à leur proche, même les choses les plus folles et au point de s'épuiser. Ce comportement est révélateur de la névrose abandonnique, c'est-à-dire, la peur d'être abandonné. Alors, voici comment la détecter et s'en défaire.

Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur l'importance de couper le cordon avec sa mère

Vous êtes toujours à l’écoute, toujours là quand ça ne va pas, en somme la parfaite mère exemplaire ! Mais attention, ce surplus d’attention peut nuire à votre enfant (adulte !). Trop le/la materner alors qu’il/elle devient un·e jeune adulte peut freiner son développement personnel. Mais pourquoi est-ce si difficile de couper de cordon ? Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur le sujet.

L'incroyable pouvoir des câlins, osez-les pour être apaisé !

Infiniment réconfortant le câlin a de nombreuses vertus, tant pour la santé que pour le moral. Eh oui, un geste aussi anodin et simple peut-être la source d’un profond bien-être. Pas besoin de pratiquer la câlinothérapie en groupe pour aller mieux, au moins 20 secondes de câlins par jour, en couple, en famille ou entre amis, et tout ira déjà mieux ! Explication.

Le parent parfait n'existe pas, et c'est tant mieux !

18 livres sur l'éducation positive plus tard, je me retrouve, les vêtements recouverts de purée verte, en train de crier sur mon bébé qui n'en finit pas de cracher. Après m'être fait une tonne de reproches, j'ai décidé de laisser tomber : je ne serai pas un parent parfait... de toute façon, je suis sûre que ça n'existe pas !

Votre couple va-t-il durer ? Les 6 questions que vous devez vous poser

Selon les Rita Mitsouko, "les histoires d'amour finissent mal... en général". Bon OK, mais ça ne veut pas dire que nous n'avons pas envie de passer un peu plus de bon temps à deux. Mais pour que ce soit vraiment du bon temps, encore faut-il être sûre que cette relation vaut le coup… Et pour savoir si c'est le grand amour, il y a quelques questions à se poser.

Syndrome du sauveur : que cache cette empathie démesurée ?

Pendant longtemps, j'ai eu la sensation que je devais aider ma famille ou des amies, jusqu’à ce que je m’épuise. Je m’inquiète toujours pour eux (c'est ma nature anxieuse), mais j'essaie de ne plus interférer dans leurs choix, car après tout, je n'ai pas mon mot à dire. Que cache ce comportement ? On veut bien faire et on se préoccupe vraiment de leur bien-être, mais ce n'est pas une attitude saine, je l'ai compris, à force de discussion. Je vous explique.

J’ai perdu mon père le 10 septembre 2010 à 10heures du matin mourons sur mes bras et ceux de maman à la maison.

Hadi il y a 7 mois