La pensée positive : quand le positif attire le positif !

Mis à jour le par Justine Guilhem

Il paraîtrait que penser de manière positive, apporterait le positif dans nos vies. C'est vrai que tout voir en noir ne fait pas beaucoup de bien généralement... Alors pour contrer cela, il y a la pensée positive, afin de se sentir mieux au quotidien. Le positif attirerait toujours le positif ? On essaie de voir ça !

La pensée positive : quand le positif attire le positif !
Sommaire :

La pensée positive ou comment voir le bon côté des choses

La pensée positive est un état mental et émotionnel qui se focalise sur le bon côté des choses, avec des résultats positifs. En fait, il s'agit de l'inverse des prophéties auto-réalisatrices qui génèrent des pensées qui influencent notre comportement négativement. Oui, quand on se dit qu'on va échouer, cela nous met forcément un peu dans une situation où on prend cette direction. En fait, c'est souvent pour compenser une peur de l'échec, on préfère se dire qu'on ne va pas réussir pour avoir une bonne surprise au final, mais cela nous pousse à penser négativement. 

Tandis que si on choisit la pensée positive, on ne se focalise que sur ce qui va fonctionner. On ne retient aussi que le positif, ce qui permet de relativiser et de ne pas dépenser d'énergie inutilement dans nos pensées négatives. Évidemment, grâce à cela, on sort aussi de l'anxiété d'anticipation et on respire beaucoup mieux 😌 ! Grâce à la pensée positive, notre état de santé va un peu mieux se porter, ce qui va permettre de se sentir plus épanouie. Nos buts de vie sont plus facilement atteignables, notre courage est décuplé, ce qui permet en plus, de se sortir de situation qui ne nous convient pas. De manière globale, en adoptant cette pensée, on aurait plus de chances de réussite.

🙏

" Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde. " 

Bouddha.

Comment adopter la pensée positive ?

Cette psychologie positive permet d'apporter de nombreuses choses, mais une façon de penser et de voir les choses ne s'adopte pas d'un coup. Il faut faire un vrai travail, une gymnastique mentale pour chasser de notre esprit le doute, l'ennemi n°1 de la pensée positive. Voici donc 8 conseils à appliquer pour pouvoir penser plus positivement : 

1. Transformer le négatif en positif

Il est nécessaire de faire l'exercice du verre à moitié plein, plutôt qu'à moitié vide. On a tous et toutes des moments nuls dans une journée, mais il faut pouvoir trouver le positif dans ce genre de cas, cela évite ainsi de voir tout en noir. Par exemple, de la neige tombe. Au lieu de vous dire "cela va compliquer mes déplacements, mais comment je vais faire ?" avec des bouffées de panique 🤯, il vaut mieux transformer cela en : "les enfants vont être contents de voir ça, ça nous fera un super moment ce week-end ! Puis en attendant je vais voir pour faire du télétravail, ça sera plus pratique". Trouver une solution simple aide beaucoup à transformer le négatif en positif

2. Adopter la bienveillance

Il est primordial de modifier le regard que l'on a de soi. On a le droit à l'erreur, on a le droit d'avoir des échecs. On a aussi le droit de se féliciter quand on a des petites réussites. En fait, il faut adopter la bienveillance avec soi, cela permet de prendre un peu de recul. Bien sûr, on fait l'exercice aussi avec les autres. Il faut faire preuve d'altruisme et agir positivement pour autrui, sans chercher à obtenir une contrepartie. Cela permet de mettre en place une vraie positivité dans sa vie !

👋 Cet article devrait vous intéresser : Je déteste les compliments, pourquoi me font-ils me sentir aussi mal ?

3. Se répéter des phrases positives

On peut aussi adopter des petits mantras qui vont, à terme, modifier nos ressentis. En effet, dans la pensée positive, il y a deux points essentiels : l'émotion et la conviction. À force de se répéter des phrases positives, notre cerveau finit par y croire. C'est un peu comme les Américains qui disent "fake it until you make it", fais semblant jusqu'à ce que tu y arrives. Un beau jour, on y arrivera tout naturellement, à être positif et positive ! 

Besoin d'un petit coup de pouce 👍 ? Consultez nos citations positives

4. Noter le positif

L'écriture est thérapeutique, c'est un fait. On peut donc prendre cette bonne habitude et noter au quotidien, toutes les choses positives qui nous sont arrivées dans une journée. En revenant dessus, quelques jours, semaines voire mois après, on aura retenu que le positif, même sur une mauvaise journée. Tenir un journal de gratitude est un exercice très bénéfique à faire le soir, pour s'apaiser et ainsi mieux s'endormir.  

📝 Pour en savoir plus sur l'écriture thérapeutique.

5. Prendre soin de soi

C'est bête à dire, mais prendre soin de soi fait la différence. Se coiffer, porter une jolie tenue, marcher dans la nature, manger de tout, etc. Tout cela contribue au fait de prendre soin de soi 🥰. Cela peut passer aussi par d'autres moments, comme s'offrir un petit cadeau à soi, comme le nouveau roman qui nous fait de l'œil ou commander son resto favori. Bref, il y a tout un tas de petits gestes qui font qu'on se traite bien et qu'on prend en compte nos propres envies

6. Adoptez le lâcher-prise

"C'est pas grave". Cette phrase résume à elle seule le fait de lâcher prise. Des fois, on met un peu trop de cœur dans des choses qui sont pourtant insignifiantes et ça nous pourrit la vie. "T'as pas rangé la vaisselle comme je fais", "Ne couche pas le petit à cette heure, c'est beaucoup trop tard", "Non mais ce n'est pas comme ça que ça se prépare, laisse moi faire". Hey stop 🛑 ! On souffle, on met de côté sa psychorigidité et on laisse couler. Pour y parvenir, on se demande "est-ce que c'est grave / important au final", si la réponse est négative, on lâche prise 😌.

7. S'entourer de personnes positives

Bien sûr, on ne peut pas essayer de remonter la pente avec des personnes toxiques autour de nous. Elles feront tout pour nous attirer vers le bas et faire en sorte qu'on n’évolue pas positivement. Le mieux est de communiquer avec elles, de dire que ça ne nous convient plus d'entendre des critiques ou des râleries incessantes. On a le droit d'exprimer notre souffrance et si ces personnes ne l'écoutent pas, le mieux est de prendre de la distance pour se protéger.

8. Pratiquer l’autosuggestion

Afin d'augmenter nos chances de réussite, on peut pratiquer l'autosuggestion. Cette technique permet de manifester la positivité et d'éloigner l'échec. On cherche des moyens aussi de parvenir à réaliser nos suggestions, ce qui permet aussi de faire travailler notre cerveau pour trouver des solutions plus vite. Bref, il y a tout à y gagner ! 

L'avis de la rédaction : Attention à la toxicité de cette pensée !

La pensée positive est, dans les principes, très bien, mais elle a tendance à être toxique. En effet, on a le droit de ressentir des émotions négatives et d'aller mal. Si on tente de faire de la pensée positive en refoulant tout ce qui nous fait souffrir, on fait alors de la positivité toxique. De même, qu'on n’a pas tous et toutes les mêmes capacités à penser de manière positive, suivant notre parcours de vie et les traumatismes rencontrés. Il vaut mieux, dans tous les cas, consulter un thérapeute qui pourra nous aider à aller de l'avant afin de nous sentir véritablement mieux. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue 


Mais aussi : 

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

L'intestin : tout savoir sur notre deuxième cerveau

C'est une petite musique que l'on entend depuis bien longtemps : "comment ça va ?". L'origine de cette expression vient du Moyen-Âge et faisait en fait référence aux selles de l'interlocuteur, indicateur principal d'une bonne santé. Aujourd'hui encore, notre système digestif suscite un vif intérêt. Il est la source de nos émotions (boule au ventre, prendre aux tripes) et de notre attention. Tant mieux, parce que dire que notre ventre est notre deuxième cerveau n'est pas qu'une simple expression.

Grands-parents qui font des différences, comment gérer ?

Parmi les 5 petits-enfants dont je fais partie, je sais que mon cousin, le petit dernier, est le préféré de ma grand-mère. Il n'y a que des louanges pour lui et des critiques pour les autres, notamment moi, l'aînée. J'avoue que c'est assez pesant, même à 33 ans, d'avoir cette différence de traitement. Alors comment gérer les grands-parents qui font des différences ? Il faut agir en tant que parents, mais aussi en tant que "petit-enfant" adulte ! Explication.

Ma famille rejette mon/ma partenaire, je fais quoi ?

Lorsque j’étais plus jeune, il m’est arrivé de ramener mon mec chez mes parents et que ça se passe très mal. Clairement, ils ne l’ont pas aimé et j’ai senti qu’ils le rejetaient. À l’époque, j’étais jeune et je ne savais pas trop quoi faire et ça m’a profondément rendu triste. Alors que faire lorsque notre famille n’accepte pas notre partenaire ? Comment réagir ? J’ai grandi désormais et j’ai compris les raisons de cette réaction, alors voici mon partage d’expérience.

Ma famille me critique tout le temps : comment gérer ?

Du choix de mes vêtements, à la couleur de mes cheveux en passant par le travail que je fais, j’ai souvent eu des critiques de la part de ma famille. Oncle, tante, grands-parents, parents, tout le monde y va de son commentaire. Ce n’est pas forcément méchant (quoique…), mais à force d’entendre leur avis, on souffre. Pendant longtemps, j’ai souffert des remarques négatives de mon entourage, mais désormais, je m’en détache complètement. Comment se libérer d’une famille qui nous critique tout le temps ?

Je n'ai rien à voir avec ma famille, sommes-nous vraiment incompatibles ?

Plus je vieillis, plus j’ai l’impression d’être différente de ma famille. J’ai même souvent la sensation que nous sommes incompatibles, pourtant je n’avais pas ce sentiment avant. La famille est une part tellement importante de notre vie que c’est déroutant lorsqu’elle nous est antinomique. Qu’est-ce qui fait qu’on a l’impression de ne plus rien avoir en commun avec sa famille ? Est-ce le reflet d’une incompatibilité réelle ? Quelles solutions ? Explications.

Fury room : pourquoi tout casser fait autant de bien ?

Qui n'a jamais eu envie de laisser aller sa colère et de tout casser ?! Bon, peut-être que je suis la seule, mais qu'est-ce que ça fait du bien d'évacuer comme ça. Le Japon a bien compris cela, puisque c'est dans ce pays que la "Fury Room" est née. Le concept ? Payer une entrée pour casser tout ce qu'il se trouve dans la pièce. Ayant parfois du mal à maîtriser ma colère, je me suis dis que ça pourrait être intéressant de tester et de se demander : pourquoi ça fait autant de bien ?

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube