Apprendre à lâcher prise en 10 leçons

Mis à jour le par La rédaction Wengood

Le stress, l’inquiétude, la culpabilité… Autant d’émotions négatives qui peuvent vous affecter au quotidien. On vous ressasse toujours le même discours « Tu prends les choses trop à cœur » ou encore « Prends du recul ! », mais ce n’est pas si facile à faire… Alors découvrez vite 10 solutions pour lâcher prise et être enfin libre !

Apprendre à lâcher prise en 10 leçons

Lâcher prise permet de se détacher de tout ce qui n’a pas lieu d’être, ce qui nous fait souffrir ou encore ce qui nous empêche d’évoluer. Lâcher prise, c’est surtout accepter de changer nos habitudes, d’avoir confiance en soi et renoncer au contrôle absolu de nos actes, ou tout simplement d’avoir toujours raison ! Mais alors comment faire pour enfin lâcher prise ?

10 exercices pour lâcher prise

1. Cessez de dire « oui » à tout !

Ecoutez-vous, prenez soin de vous et surtout pensez à vous. Apprenez à dire non, cela vous fera un bien fou et vous permettra de vous ressourcer.

2. Relaxez-vous

Pour un lâcher-prise réussi, n’hésitez pas à essayer la sophrologie qui chasse l’anxiété et le stress et qui vous offre un vrai moment de relaxation.

3. Adoptez une attitude bienveillante

Modifiez votre discours intérieur en faisant preuve de plus de bienveillance envers vous-même. Remplacez vos idées négatives ou inquiétantes par des idées positives.

4. Optez pour un réveil tonique

Dès que le réveil sonne et vos yeux s’ouvrent, souriez ! Le matin est très important dans une journée, votre humeur n’en sera que plus harmonieuse. N’hésitez pas à boire un verre d’eau tiède avec du citron pressé pour revitaliser votre corps.

Vous aimerez aussi cet article : Miracle Morning, comment enfin devenir du matin ?

5. Vivez le moment présent

Quand vous passez votre temps à ressasser le passé ou anticiper le futur, vous oubliez de vivre l’instant présent à 100%. Ouvrez-vous aux plaisirs quotidiens et investissez-vous dans votre vie en vivant à fond le moment présent.

6. Apprenez à relativiser

Ce n’est pas la fin du monde si un événement ne se déroule pas comme vous l’aviez prévu. Il est très important de relativiser !

7. Soyez vous-même

Vous pouvez avoir tendance à canaliser certains traits de personnalité en société. Et pourtant, se lâcher en dansant, chantant à tue-tête ou encore en riant aux éclats est une très bonne solution pour laisser de côté le contrôle de soi.

8. Ayez un sentiment de gratitude

Notez dans un carnet toutes les choses positives qui sont arrivées dans votre journée. Ainsi, même après avoir passé une mauvaise journée, vous verrez toutes les belles choses accomplies !

9. Ecoutez de la musique

Prenez le temps de vous installer confortablement et d’écouter pleinement de la musique dans un lieu calme, idéalement avec un casque audio. De cette manière, vous pouvez vous concentrer sur un point précis et oublier tout le reste.

10. Passez du temps avec vos proches

Investissez-vous auprès de vos proches, offrez une oreille attentive à leurs problèmes. Vous relativiserez ainsi sur vos propres problèmes !

L'avis de la rédaction : pas facile pour tout le monde de lâcher prise !

Le lâcher prise est à la mode, on se met la pression pour ne pas se mettre la pression ! (Vous suivez ?) Mais nous ne sommes pas tous capables d'y parvenir, pour certains, lâcher du lest est très difficile. Ces mêmes personnes ont souvent une tendance à l'hyper contrôle, elles sont persuadées que leur volonté et leur interventionnisme sont les raisons de leur réussite. Elles pensent que tout résulte de leurs actions, et que le contrôle est donc indispensable. Le modèle parental et éducatif joue évidemment un rôle important dans notre capacité à lâcher prise.

Pour Cécile Neuville, psychologue, il faut garder à l'esprit que le lâcher prise « n'est pas un objectif en soi, mais une clef de l'épanouissement, un moyen de revenir à un équilibre. En se mettant la pression pour y parvenir, nous serions dans l'exact opposé du lâcher-prise. »

Contacter un psy

Vous aimerez aussi : 

Source : Madame Figaro

Article proposé par La rédaction Wengood

Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

Nos derniers articles

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Cachez ce téton que je ne saurais voir ! Qu'ont-ils donc de si gênant ?

Avez-vous remarqué combien les seins, et particulièrement les tétons des femmes, sont censurés ? Notamment sur les réseaux sociaux, Instagram étant le spécialiste de la censure des tétons. Je suis beaucoup d’artistes faisant du nu artistique, la plupart doivent flouter les tétons des femmes, alors que ceux des hommes non… Pourquoi faut-il qu’on cache nos tétons ? Qu’ont-ils donc de si gênant ?

Comment savoir si je suis transgenre ? #identite

Il y a quelques années, je discutais avec un ami qui m’a confié s’être posé plusieurs fois des questions sur son identité. Son genre assigné à la naissance était “homme”, mais lui se sentait plus “femme”. Être transgenre, c’est ressentir un décalage entre le genre assigné à la naissance et son ressenti. Je pensais que c’était quelque chose que l’on savait au fond de soi, depuis toujours, mais en réalité, mon ami m’a fait comprendre que c’était beaucoup plus complexe que cela. Alors comment savoir si on est transgenre ? Explications.

Comment gérer un passif-agressif ? 5 astuces imparables

Ils procrastinent, boudent pour un rien et rejettent la faute sur vous ? Les passifs-agressifs ont de quoi nous rendre fou. Personnellement, au lieu de rentrer dans leur jeu malsain, je garde mon calme et réagis intelligemment… Et ça fonctionne ! Découvrez 5 astuces pour gérer les comportements passifs-agressifs.

7 aliments à mettre dans votre assiette pour une peau parfaite

J'ai la peau mixte et j'adore manger. Vous vous dites quel est le rapport... Eh bien, c'est une bonne nouvelle. Pourquoi ? Parce qu'une peau parfaite, ça passe aussi par l'assiette. Pas la peine d'installer le frigo dans la salle de bains, mettez juste le cap sur les crevettes, les framboises ou les tomates.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici