Apprendre à lâcher prise en 10 leçons, c'est possible !

Mis à jour le par Justine Guilhem

Le stress, l’inquiétude, la culpabilité… Autant d’émotions négatives qui peuvent vous affecter au quotidien. On vous ressasse toujours le même discours « Tu prends les choses trop à cœur » ou encore « Prends du recul ! », mais ce n’est pas si facile à faire… Alors découvrez vite 10 solutions pour lâcher prise et être enfin libre !

Apprendre à lâcher prise en 10 leçons, c'est possible !

Lâcher prise, ok, mais c'est quoi exactement le lâcher-prise ?

"Lâche prise !" Je me le répète souvent, avec plus ou moins de conviction. Rien de plus normal, étant donné que le concept de lâcher prise est de plus en plus présent et souvent évoqué quand on s'intéresse de près à son bien-être. L'idée principale c'est tout simplement de perdre le contrôle (hum, vous aussi vous sentez monter une petite inquiétude en vous 😨 ?). Dans l'absolu, peu de personnes parviennent à accepter de ne pas éprouver ce sentiment de contrôle si rassurant. Pourtant, tout l'enjeu est là.

Lâcher prise consiste à laisser aller volontairement tout ce qui nous retient, nous stresse ou nous inquiète. Lâcher prise ne signifie pas renoncer ou abandonner, mais plutôt accepter les choses telles qu'elles sont sans essayer de les contrôler ou de les changer. Tout simplement parce que parfois on ne le peut pas. C'est aussi se détacher de tout ce qui n’a pas lieu d’être, ce qui nous fait souffrir ou encore ce qui nous empêche d’évoluer. Lâcher prise, c’est surtout accepter de changer nos habitudes, d’avoir confiance en soi et renoncer au contrôle absolu de nos actes.

➡️ Pourquoi j'ai besoin de tout contrôler ?

On peut tenter de lâcher prise dans divers aspects de notre vie :
  • nos pensées négatives
  • nos émotions douloureuses
  • notre désir de perfection
  • notre peur du jugement des autres
  • nos regrets du passé
  • nos inquiétudes pour le futur
En lâchant prise sur ces aspects, nous sommes plus en mesure d'apprécier davantage le moment présent et de vivre une vie plus équilibrée et satisfaisante.

10 exercices pour lâcher prise

lâcher prise, un travail compliqué à réaliser

Lâcher prise c'est difficile, parce que ça implique de faire taire notre négativité et notre anxiété d'anticipation pour se concentrer sur l'instant présent. Pourtant, il faut comprendre que chercher à avoir le contrôle sur tout, alors que c'est impossible est aussi épuisant que décevant et donc bien peu épanouissant.

1. Cessez de dire « oui » à tout !

Écoutez-vous, prenez soin de vous et surtout pensez à vous. Apprenez à dire non, cela vous fera un bien fou et vous permettra de vous ressourcer. Cet exercice vous fera particulièrement du bien si vous avez tendance à faire passer les besoins et désirs des autres avant les vôtres. Il est temps d'apprendre à relâcher la pression et d'accepter que non, vous ne pouvez pas tout accepter. Entraînez-vous et vous verrez, les premiers "non" sont les plus difficiles mais quand on voit à quel point ils font du bien, on ne peut plus s'en passer !

2. Relaxez-vous

Pour un lâcher-prise réussi il faut chasser l’anxiété et le stress. Il existe de nombreuses façons de se relaxer, reste à savoir laquelle est la plus efficace pour vous : méditation, sport, un film en solo ou encore un apéro entre copines. S'investir auprès de ses proches et offrir une oreille attentive à leurs problèmes et aussi une excellente idée. Vous pouvez ainsi relativiser vos propres ennuis. Écoutez vraiment attentivement, ne demandez pas "ça va ? " poliment sans entendre la réponse, mais demandez vraiment comment ça va ? Et puis enfin, essayez de trouver votre moment rien qu'à vous, celui qui fait descendre la pression.

3. Adoptez une attitude bienveillante

Modifiez votre discours intérieur en faisant preuve de plus de bienveillance envers vous-même. Remplacez vos idées négatives ou inquiétantes par des idées positives et vous verrez que tout ira mieux. Si c'est trop difficile pour vous, pensez à votre meilleure amie, que dirait-elle de vous ? Serait-elle aussi dure ? Et vous, que diriez-vous à une personne que vous aimez dans la même situation ? Seriez-vous aussi critique et violente ? Certainement pas ! Il est temps de vous aimer ! 👋 4 astuces pour apprendre à s'aimer : bye, bye auto-dénigrement !

4. Optez pour un réveil tonique

Dès que le réveil sonne et que vos yeux s’ouvrent, souriez ! Le matin est très important dans une journée, votre humeur n’en sera que plus harmonieuse. Au lieu de râler et de se dire "oh non, encore une sale journée à venir..." imaginez-vous plutôt que c'est une nouvelle journée, une nouvelle opportunité de vivre des choses merveilleuses... ou juste de faire de son mieux. Pour lâcher prise on n'attend pas que les choses nous tombent dessus, on va les chercher, mais si ce qu'on veut ne vient pas, on passe à la suite. On ne bloque pas, on ne ressasse pas. Demain est un autre jour, avec un nouveau réveil et une nouvelle raison de saisir sa chance. Même joueur joue encore 🎮 !

5. Vivez le moment présent

Quand vous passez votre temps à ressasser le passé ou anticiper le futur, vous oubliez de vivre l’instant présent à 100%. Ouvrez-vous aux plaisirs quotidiens et investissez-vous dans votre vie en vivant à fond le moment présent. C'est simple (du moins sur le papier), on ne pense à rien d'autre que ce qu'on est en train de vivre, quelle émotion ressentez-vous ? Quelle odeur sentez-vous ? Touchez ce qui est à votre portée de main, qu'est-ce que cela vous fait ? On oublie complètement ce qu'on a pu vivre dans le passé ou ce qui pourrait se produire. L'important, c'est l'ICI ET MAINTENANT.

6. Apprenez à relativiser, parfois

Ce n’est pas la fin du monde si un événement ne se déroule pas comme vous l’aviez prévu. Il est très important de relativiser ! Ce petit exercice mental nous aide à prendre conscience de tout un tas de chose, est-ce que c'est si grave ? Est-ce que ça vaut la peine de s'en faire ? Est-ce qu'il n'y a pas pire dans le monde ? Relativiser, c'est important quand on a tendance à se focaliser et à se rendre malade pour des détails. Je pense typiquement à la météo. Par exemple, quand on prévoit un événement longtemps à l'avance, inutile de se mettre dans tous ses états pour des problèmes de pluie, de vent ou de canicule. C'est hors de notre contrôle. Et parfois, relativiser c'est moins simple et peu recommandé, mais on peut prendre du recul, pour mieux prendre soin de soi.

✅ Exemple : On vient de nous briser le cœur 💔. OK, on peut relativiser. Ce n'est rien face aux drames qui traversent le monde actuellement. Reste qu'on a le cœur brisé et que c'est douloureux. Ici, lâcher prise, ça consiste aussi à prendre conscience de sa douleur, à la ramener à ce qu'elle est : un drame personnel et à s'attaquer au problème en le prenant correctement : qu'est-ce que je peux faire face à ça ? Je ne peux pas contrôler les sentiments des autres, mais je peux travailler sur moi et faire en sorte d'aller mieux. Pour lâcher prise, j'accepte donc qu'on ne m'aime plus et que ça fait mal, mais je fais en sorte de me réparer.

7. Soyez vous-même

Vous pouvez avoir tendance à canaliser certains traits de personnalité en société. Et pourtant, se lâcher en dansant, chantant à tue-tête ou encore en riant aux éclats est une très bonne solution pour laisser de côté le contrôle de soi. Vous êtes comme vous êtes, unique, pétillante, parfois vous pouvez certes vous sentir différente mais après tout, notre unicité, c'est ce qui fait notre force 💪.

8. Ayez un sentiment de gratitude

Notez dans un carnet toutes les choses positives qui sont arrivées dans votre journée. Ainsi, même après avoir passé une mauvaise journée, vous verrez toutes les belles choses accomplies. Vous pourrez également ouvrir ce carnet à petits bonheurs les jours où le moral descend et ça, ça fait du bien. Cet exercice nous apprend aussi à repérer les petits bonheurs : un sourire, un compliment, un bon café...

9. Acceptez l'imperfection

C'est humain de chercher à tout faire parfaitement, mais cette quête de perfection est bien souvent un frein à notre bien-être. Apprendre à accepter que les choses ne soient pas parfaites, que ce soit dans votre travail, dans vos relations ou pour nous-même, est une étape importante du lâcher-prise. Il est important de changer de prisme et de comprendre que l'imperfection est une réalité, qu'elle est même normale. Les erreurs et les échecs font partie de la vie et sont d'ailleurs souvent le meilleur moyen d'apprendre et de grandir.

10. Pratiquez la pleine conscience

La pleine conscience implique de porter une attention totale à l'instant présent, à nos pensées et à nos sensations sans jugement. Que l'on soit en train de manger, de marcher ou de nous brosser les dents, il faut essayer de se concentrer entièrement sur ce que l'on fait et sur ce que l'on ressent à ce moment-là. Ça évite souvent que l'on se laisse traverser par toutes sortes de pensées anxieuses, de souvenirs désagréables ou d'appréhensions. La pleine conscience offre un moment de paix et nous aide à nous ancrer dans la réalité d'un moment donné tout en nous permettant de nous détacher de ce qui est hors de notre contrôle.

L'avis de la rédaction : pas facile pour tout le monde de lâcher prise !

Le lâcher prise est à la mode, on se met la pression pour ne pas se mettre la pression ! (Vous suivez ?) Mais nous ne sommes pas toutes capables d'y parvenir, pour certaines, lâcher du lest est très difficile. Ces mêmes personnes ont souvent une tendance à l'hyper contrôle, elles sont persuadées que leur volonté et leur interventionnisme sont les raisons de leur réussite. Elles pensent que tout résulte de leurs actions, et que le contrôle est donc indispensable. Le modèle parental et éducatif joue évidemment un rôle important dans notre capacité à lâcher prise. Pour Cécile Neuville, psychologue, il faut garder à l'esprit que le lâcher prise « n'est pas un objectif en soi, mais une clef de l'épanouissement, un moyen de revenir à un équilibre. En se mettant la pression pour y parvenir, nous serions dans l'exact opposé du lâcher-prise. » Si vous ne parvenez pas à lacher prise et que cela génère de fortes angoisses et un besoin exacerbé de contrôle, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un psychologue afin de faire le point.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe


Contacter un psychologue

Vous aimerez aussi :

Source : Madame Figaro

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube