Les bienfaits de l'écriture thérapeutique : se libérer par le stylo

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

J'ai vraiment tenté la méditation. A fond, assise, par terre avec musique d'ambiance et coach virtuel. J'ai aussi essayé la sophrologie, bien, mais long, très long. Il me restait le sport. Efficace mais je reste peu motivée. Bref, pour me détendre j'ai tenté, testé, essayé, jusqu'à ce que j'écrive. Le stylo, la nouvelle arme bien-être ? Je dis oui.

Les bienfaits de l'écriture thérapeutique : se libérer par le stylo
Sommaire : 

L'écriture thérapeutique : qu'importe la forme pourvu qu'on ait le bien-être

Ecrire, surtout à la main peut aujourd'hui nous sembler un acte désuet et même un acte un peu compliqué. Quel support choisir ? Ai-je encore des stylos ? Et ça fait mal au poignet ! Ecrire est un acte simple qui comporte de nombreux bienfaits. Que l'on tienne un journal intime, un carnet où l'on note ses émotions, que l'on écrive des lettres ou encore des poèmes, peu importe que ce soit bon ou pas, l'idéal c'est d'écrire ses pensées et de faire connaissance avec son moi profond.

Rencontrer son moi profond

Ecrire, c'est un moyen de faire le tri sans censure, de s'éclaircir l'esprit mais aussi de partir à la découverte de soi. Il arrive qu'à l'écrit on ne soit plus vraiment la personne que l'on donne à voir au monde. Une nouvelle facette de notre personnalité se dévoile. Une part plus intime de nous. L'écrit est surtout là pour chasser le négatif, alors on fait souvent ressortir le côté le plus sombre de nous. Notre tristesse, notre colère, notre désespoir, notre méchanceté, notre scepticisme, etc.

l'écriture thérapeutique

Quand ça ne va pas, il m'arrive souvent d'inscrire dans un carnet les émotions que je ressens, mes pensées négatives, les mots et les insultes que j'aurais envie de dire à voix haute. C'est un moyen pour moi de me purger et de prendre du recul sur une situation, un moment désagréable. C'est une libération qui mène à l'apaisement. Par la suite, mes réflexions sont plus sereines, plus claires et plus lucides. Ecrire remet de l'ordre dans le chaos.

Angoisse de la page blanche : comment écrire ?

L'écriture et plus particulièrement l'écriture thérapeutique naît d'une envie et même d'un besoin. De la même manière qu'un jour on décide de passer le pas de la porte d'un thérapeute, un jour, écrire ce que l'on ressent est une sorte de nécessité. Comment passer de l'envie à l'action ? Il faut d'abord s'octroyer un moment de calme et choisir un support et un stylo qui nous plaisent. Ensuite, c'est simple, on laisse vagabonder son esprit. On peut commencer par une simple liste de mots qui nous viennent. L'important ici n'est pas de rechercher un effet stylistique. Nul besoin non plus de vouloir qu'il y ait un sens, il faut avant tout rechercher l'honnêteté. Laisser tomber toute pudeur et être honnête avec ses émotions et ses ressentis. Personne ne nous lira alors il faut vraiment se laisser aller.

Cet article pourrait vous intéresser : Pourquoi consulter un psychologue ?


L'avis de la rédaction - la graphothérapie pour joindre le cerveau droit

L'écriture thérapeutique est aussi appelée graphothérapie. En psychologie, on dit que cette méthode active le fonctionnement de l'hémisphère droit du cerveau. Le cerveau gauche est souvent associé au raisonnement et à la logique quand le cerveau droit serait plus intuitif et émotionnel. L'écriture manuscrite, tel un geste artistique, à l'instar du dessin par exemple, recourt au cerveau droit. Ce geste entraînerait des réflexes corporels et psychiques inconscients et permettrait donc d'accéder à notre inconscient. Selon la graphothérapeute Dominique Vaudoiset, l'écriture thérapeutique établit de nouvelles connexions entre le corps et l'esprit parce que l'écriture, au lieu d'aller de la tête à la main, va à l'inverse de la main à la tête, ouvrant ainsi une porte sur notre moi profond.

Contacter un coach

Source : le blog du hérisson, Les bienfaits de l’écriture thérapeutique

Avec un cahier et un chat on a tout pour être heureuse ! Zoom sur la ronron thérapie.

Découvrez aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici