Les micro-infidélités, c'est tromper ? Ça reflète quoi ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

J’ai déjà été trompé par un ex-partenaire. Cette infidélité avait fait des ravages, puisqu’elle a mené à notre séparation. Je n’avais pas vu la chose venir, pourtant ses micro-infidélités auraient pu me mettre la puce à l’oreille. Mais qu’est-ce que c’est, une micro-infidélité ? Est-ce qu’on peut considérer que c’est déjà tromper ? Explorons ce concept pour essayer de comprendre ce que c’est vraiment et pour déterminer l’impact que ça a sur le couple. Explications.

Les micro-infidélités, c'est tromper ? Ça reflète quoi ?

Quelle est la définition d’une micro-infidélité ?

Une micro-infidélité, c’est un comportement qui peut être perçu comme une trahison dans le couple, mais qui n’est pas aussi explicite ou grave que de coucher avec quelqu’un d’autre ou d’aimer une autre personne. 

La différence entre une micro-infidélité et une infidélité ?

La différence entre les deux réside dans le degré d'implication et la perception du comportement par le partenaire. Une infidélité est généralement plus claire et plus définie, tandis qu'une micro-infidélité peut être plus subtile et sujette à interprétation.

En fait, on ne perçoit pas forcément la micro-infidélité comme une infidélité, mais notre partenaire peut considérer que c’en est une. Par exemple, cela peut être le fait d’être très proche d’un collègue de travail, de parler tout le temps avec lui et même de penser souvent à lui. 💬 Pour ma part, j’avais remarqué qu’il était proche d’une autre femme. Je crois en l’amitié homme-femme, il est important de se déconstruire, néanmoins là, il y avait clairement plus entre eux, puisqu’il a commis des micro-infidélités, jusqu’à passer à l’acte 😅. 

👋 Cet article peut vous intéresser : Est-ce que flirter c'est tromper ? Ça dépend de vous !

Est-ce qu'une micro-infidélité, c'est trompé ?

La question épineuse, parce qu’en soit, quand il y a une micro-infidélité, on ne passe pas à l’acte, mais notre partenaire peut quand même souffrir. En fait, tout dépend de nos perceptions respectives et des limites que l’on a définies dans le couple 🤔. En effet, si on a une relation libre ou qu’on est dans un cadre du polyamour, on considérera probablement que les micro-infidélités n’existent même pas. Cependant, pour la plupart des gens, la vision du couple reste très classique. 

👉 Il faut donc se demander : est-ce que c’est quelque chose que j’aurais honte de dire ou que je préfère cacher à mon/ma partenaire ? 

Si on parle souvent avec une personne du genre opposé et qu’on a aucun problème à le dire à notre partenaire, cela n’est pas une micro-infidélité ! En revanche, si c’est quelque chose qui sous-entend qu’on se comporte comme si on était célibataire, alors là, il peut s’agir effectivement d’une infidélité. Il faut pouvoir se demander s’il y a une violation de la confiance de l’autre pour pouvoir se dire si c’est trompé ou pas !

👋 Cet article peut vous intéresser : Mon mec me trompe... je fais quoi ? Quelle réaction ?

Quels sont les impacts des micro-infidélités sur le couple ?

Même si un flirt avec un serveur peut paraître insignifiant sur le moment et même booster notre ego, si notre partenaire s’en rend compte, l’infidélité a de grosses conséquences sur le couple 💔. En effet, un partenaire qui est témoin de ça va avoir sa confiance érodée. Il se demandera quel est notre engagement dans la relation et s’il est toujours aimé. Pire encore que le doute, il aura un cocktail d’émotions négatives : sentiment de trahison, d’insécurité et de jalousie. Tout cela va forcément entraîner des tensions, voire des disputes, qui à terme, vont dégrader la relation

👉 Il est normal que la personne se sente trahie, on ne peut pas remettre en question les émotions de notre partenaire 🚫. Par contre, on peut se poser des questions sur notre comportement et comprendre ce qu’il se cache derrière notre comportement. 

Les micro-infidélités, le reflet d’une souffrance dans le couple ?

En effet, si on en commet, c’est peut-être le reflet d’une souffrance dans le couple. Si on est trop négligé par notre partenaire, cela est un moyen de se sentir revalorisé, de flatter son ego et de chercher de l’attention ou de l’affection ailleurs… Parfois, cela peut être aussi une insatisfaction du modèle monogame du couple. Comme je l’ai dit, si la vision classique du couple ne nous convient pas, on peut la redéfinir, à condition que notre partenaire soit d’accord. Il faut aussi pouvoir accepter le fait que notre partenaire a les mêmes droits que nous et que la personne peut aussi avoir d’autres histoires en plus de la nôtre ⚖️. 

Laurence Dispaux, psychologue, nous parle de souffrance dans le couple

Enfin, cela peut être aussi un problème d’ego et de blessure émotionnelle sans que notre partenaire en soit responsable. C’est ce qu’explique la psychologue Laurence Dispaux, par rapport à la souffrance dans le couple.

null

👋 Cet article peut vous intéresser : Faut-il avouer une (petite) infidélité ?

La solution aux micro-infidélités

Quoi qu’il en soit, ce qu’il faut faire pour éviter les micro-infidélités, c’est de privilégier une communication de couple positive et transparente. On doit donner notre vision de la relation et s’assurer que chacun a la même définition des limites à ne pas franchir. La thérapeute préconise aussi d’exprimer clairement nos besoins et nos émotions pour ne pas s’enfermer dans la souffrance. En plus, la communication permet de renforcer le couple. Des partenaires unis, forts et sains l’un pour l’autre sont moins susceptibles de faire face à des micro-infidélités 🤗.

Néanmoins, si les micro-infidélités persistent malgré tout et que l’on a des doutes sur notre partenaire, on ne peut que vous recommander de consulter une psychologue comme Laurence Dispaux, pour comprendre les problématiques derrière ce comportement et en sortir. 

L'avis de la rédaction : une bonne communication

Les micros-infidélités sont un sujet complexe et très personnel. Mais n'oubliez pas, la clé est dans la communication et le respect des limites de chacun. Si vous vous sentez perdu ou si vous avez besoin d'éclaircir certaines zones d'ombre, n'hésitez pas à consulter un psychologue. Après tout, nous sommes là pour ça, pour vous aider à naviguer dans les méandres de vos relations. Alors, prêt pour une petite séance de psy ? À très bientôt !

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube