Camille Lenglet, rédactrice pour Wengood

Mis à jour le par Camille Lenglet

L'hypersensible de l'équipe, un poil créative !

Camille Lenglet, rédactrice pour Wengood

J’ai toujours aimé écrire, depuis le tout début d’internet. J’ai longtemps tenu plusieurs blogs pour raconter ma vie, mes peines et mes joies. L’écriture est un moyen d’expression formidable dont je ne peux pas me passer ! Cela m’a permis de canaliser mon hypersensibilité que j'ai d'ailleurs eu envie de comprendre un peu plus. 

De ça, j'ai commencé à faire des recherches sur la psychologie et le développement personnel. Je me suis autoformée grâce à mes lectures et j'ai à cœur d'aider les autres à une meilleure compréhension de leur fonctionnement. À mes yeux, c'est la clé pour avancer !

❤️ Grande rêveuse qui s’assume, ce sont mes émotions qui me guident tous les jours. J’ai appris à mieux les comprendre et les gérer au fur et à mesure des années.

📖 Côté pro, j’ai toujours fait de la rédaction, avec une spécialisation en psycho. Mais j’ai appris à m’exprimer par un autre biais puisque je suis aussi photographe et créatrice de contenu. Et oui, j'ai deux (trois ?) casquettes ! Mais c’est ce qui me plaît, pouvoir jongler et alterner avec ces divers moyens d’expression.

Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Mes héros dans la vie : Toutes les personnes qui n’ont pas peur et qui vivent leur rêve à fond !

  • Formation : Master 2 en Stratégies de Communication, Communication des Entreprises
  • Expérience : 3 ans
  • Profession : rédactrice pour Wengood et photographe
  • Aptitudes : photographie, écriture et création en tout genre


Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Bonjour, et merci pour votre article sur l'autorité, l'autoritarisme. Il m'a permit de faire un point précis sur l'évolution de cet "état d'être" qui m'a dérangé pendant de nombreuses années et dont je me défais progressivement. Quelques nouvelles infos, arrivées "par hasard" au moment où j'en avais besoin, vont me permettre de monter une marche supplémentaire vers la Libération. Bonnes expérimentations !

Hervé il y a 6 mois

Bonjour Hervé, merci pour votre gentil commentaire. Je suis ravie de vous avoir aidé et que vous avanciez un peu plus chaque jour !

Camille Lenglet 

Les derniers articles de Camille

Comment gérer la jalousie au travail ? Un poison pour soi et les autres…

Ah la jalousie au travail, qui ne l’a jamais croisé ?! Ce mal insidieux gangrène de nombreux environnements professionnels, créant stress, tensions et mal-être. On peut en être victime, tout comme elle peut nous atteindre. Comment y faire face de manière constructive ? Laisser la jalousie prospérer est le meilleur moyen de souffrir, mais heureusement, il est possible de désamorcer ce sentiment toxique et de rétablir une ambiance de travail saine ! Explication.

Grands-parents qui font des différences, comment gérer ?

Parmi les 5 petits-enfants dont je fais partie, je sais que mon cousin, le petit dernier, est le préféré de ma grand-mère. Il n'y a que des louanges pour lui et des critiques pour les autres, notamment moi, l'aînée. J'avoue que c'est assez pesant, même à 33 ans, d'avoir cette différence de traitement. Alors comment gérer les grands-parents qui font des différences ? Il faut agir en tant que parents, mais aussi en tant que "petit-enfant" adulte ! Explication.

Ma famille rejette mon/ma partenaire, je fais quoi ?

Lorsque j’étais plus jeune, il m’est arrivé de ramener mon mec chez mes parents et que ça se passe très mal. Clairement, ils ne l’ont pas aimé et j’ai senti qu’ils le rejetaient. À l’époque, j’étais jeune et je ne savais pas trop quoi faire et ça m’a profondément rendu triste. Alors que faire lorsque notre famille n’accepte pas notre partenaire ? Comment réagir ? J’ai grandi désormais et j’ai compris les raisons de cette réaction, alors voici mon partage d’expérience.

Pourquoi me voit-on comme une gamine dans ma famille ? Ras-le-bol de l’infantilisation !

J’ai bientôt 34 ans et pourtant, dans ma famille, je suis toujours traitée comme une enfant. On m’infantilise en critiquant mes choix, qu’ils soient importants ou insignifiants… Mais aussi, on me dit quoi faire, sans que cela soit un conseil, il s’agit vraiment d’une marche à suivre. Néanmoins, je me considère assez grande pour pouvoir faire mes propres choix et agir comme je le souhaite ! Pourquoi suis-je traité comme cela ? Comment sortir de l’infantilisation par nos parents, notre famille et, voire, par notre belle-famille ? Élément de réponse.

Ma famille me critique tout le temps : comment gérer ?

Du choix de mes vêtements, à la couleur de mes cheveux en passant par le travail que je fais, j’ai souvent eu des critiques de la part de ma famille. Oncle, tante, grands-parents, parents, tout le monde y va de son commentaire. Ce n’est pas forcément méchant (quoique…), mais à force d’entendre leur avis, on souffre. Pendant longtemps, j’ai souffert des remarques négatives de mon entourage, mais désormais, je m’en détache complètement. Comment se libérer d’une famille qui nous critique tout le temps ?

Je n'ai rien à voir avec ma famille, sommes-nous vraiment incompatibles ?

Plus je vieillis, plus j’ai l’impression d’être différente de ma famille. J’ai même souvent la sensation que nous sommes incompatibles, pourtant je n’avais pas ce sentiment avant. La famille est une part tellement importante de notre vie que c’est déroutant lorsqu’elle nous est antinomique. Qu’est-ce qui fait qu’on a l’impression de ne plus rien avoir en commun avec sa famille ? Est-ce le reflet d’une incompatibilité réelle ? Quelles solutions ? Explications.