Je doute de mon couple, est-ce que c'est normal ? Comment réagir ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Il est fréquent que ça arrive. La vie de couple et même l'amour n'étant jamais un long fleuve tranquille, il arrive, bien sûr, que je doute. Pas sur la même longueur d'ondes, impression que l'herbe est plus verte ailleurs, projets divergents… Sous le poids des doutes, l'amour perd de sa splendeur. Est-ce irrémédiable ? Je ne crois pas, l'importance, c'est de savoir réagir.

Je doute de mon couple, est-ce que c'est normal ? Comment réagir ?

Pourquoi je doute de mon couple ?

Certaines peuvent douter parce qu'elles sont inquiètes. C'est dans leur nature. La vie n'est qu'une grande incertitude et la peur de l'échec guide chaque décision. Pour les autres, c'est une autre histoire. Le doute peut venir de la sensation de ne plus faire qu'un, de s'être éloignés. Aujourd'hui, le couple, c'est une connexion : on veut être sur la même longueur d'ondes émotionnellement, psychologiquement et sexuellement. 

🤯 Vous n'avez plus tout à fait la même vision de la vie, vous souhaitez des choses différentes. Vos attentes ont évolué par rapport au début de votre relation et vous n'êtes plus tout à fait satisfaite, on peut même dire que la frustration commence à pointer le bout de son nez. Et là, il y a clairement de quoi douter ! Comment continuer de vivre une relation qui ne nous épanouie plus totalement. Alors quoi ? Il ne faut plus faire d'efforts pour sauver son couple ? Tirer un trait et passer à autre chose. Peut-être et peut-être pas. Avant de prendre une décision, une réflexion s'impose.

En cas de doutes…

🧐 En couple, le doute n'est pas une fatalité. Il ne va pas conduire illico à la rupture, mais il peut offrir quelques pistes de réflexion et mettre le doigt sur des fonctionnements et surtout des dysfonctionnements. La meilleure façon de chasser le doute, c'est donc… de se poser les bonnes questions, et d'y répondre.

1. Quel est le fond du problème ?

Ici, il faut questionner l'essence même de vos doutes. Est-ce que c'est une remise en cause globale de votre vie ? Est-ce que vous avez envie d'un changement plus profond ou est-ce seulement votre couple qui ne vous apporte plus ce dont vous avez besoin. Osez regarder les choses en face et questionner votre couple : êtes-vous encore heureuse ?

2. Est-ce qu'on s'est parlé ?

Un couple, ce sont deux personnes. Il y a des choses qu'il faut oser se dire en couple et dire à l'autre qu'on doute, c'est presque indispensable. En effet, l'autre peut aussi être en plein doute et on peut se rendre compte que le manque ou une mauvaise communication sont parfois la base d'un malaise dans la relation. Parlez de vos doutes en toute liberté et le plus honnêtement possible. Peut-être que vous finirez par trouver ensemble le moyen de les faire taire.

3. Est-ce que c'est la fin ?

On pense souvent, à tort, que le doute est la porte ouverte sur la rupture et le cœur brisé, mais douter de son couple peut aussi n'être qu'un signal d'alarme qui invite à mieux prendre soin de soi, de son couple, de sa vie. Pour éviter de ressasser, on apprend donc à lâcher prise et on se donne une vraie chance. On peut miser sur le positif et se dire que les doutes que l'on ressent sont la preuve qu'il existe encore des raisons de rester… ou que ça ne vaut plus la peine de se battre. Quoi qu'il en soit, pas de précipitation, les doutes font partie de la vie et il n'est pas nécessaire de leur apporter une solution sans attendre. On peut aussi choisir de prendre son temps.

4. Suis-je une éternelle insatisfaite ?

Oui ou non, peu importe. Comme je le disais, les doutes font partie de la vie, nul besoin donc de se blâmer sous prétexte que l'on n'est plus sûre de soi. L'amour et le couple ont une importance capitale. Trop capitale pour que l'on s'enferme dans une relation dans laquelle les deux parties ne partagent plus assez de choses.

5. Et si on faisait une pause ?

Le break, dans une relation peut parfois être une solution, mais elle n'est pas sans risque. Comme je vous l'expliquais dans l'article Est-ce bon de faire un break en couple ? une pause réussie nécessite quelques règles : ce doit être une décision consensuelle, la prise de distance est essentielle et la communication en amont primordiale pour établir vos propres règles. Fidélité imposée ou non, durée de la pause, appels quotidiens ou hebdomadaires, etc.

Le break est un moment difficile, mais il peut apporter des réponses à nos questions. Ensuite, n'oublions pas qu'une relation doit être nourrie pour survivre. Après les doutes, il faudra donc renouer le contact, avec l'aide d'une thérapie de couple, si besoin. Si à l'inverse, vous faites le choix de ne pas revenir, il faudra annoncer votre décision le plus vite possible. Vous savez ce qu'on dit, mieux vaut enlever le sparadrap d'un seul coup !

L'avis de la rédaction : douter, c'est normal !

Vous l'avez compris, c'est normal de douter de son couple ! Cependant, si ces doutes perdurent, que vous vous sentez perdue, que vous n'êtes plus sûre de rien… Mieux vaut contacter un psychologue qui vous aidera à vous situer dans votre relation et à comprendre ce qui se joue en vous. 

Contacter un psychologue

Source : Je doute de mon couple. Que faire ? - Flair

Malheureusement, ne pas être heureuse en couple ça arrive, mais ce n'est pas irrémédiable

Et aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

La vengeance nous fait-elle vraiment du bien ? Ou encore plus de mal ?

“La vengeance est un plat qui se mange froid”. J’ai toujours entendu cette expression, mais froide ou chaude, est-ce que la vengeance fait vraiment du bien ? Le désir de vengeance nous submerge quand nous subissons une injustice, c’est un mécanisme de réaction primaire ancré dans l’inconscient. Lorsqu’on souffre, on veut que l’autre souffre aussi. Voyons voir pourquoi ça nous fait du bien, mais aussi, pourquoi la vengeance peut être dangereuse pour notre bien-être psychique. Explications.

Les symptomes d'une crise d'angoisse : la repérer pour bien la gérer

Les battements de mon cœur s'accélèrent, ma gorge devient sèche, et respirer sans avoir la sensation d'étouffer me semble impossible : pas de doute, la crise d'angoisse est là. "C'est dans la tête" me direz-vous. Oui, certes, ces attaques de paniques sont dues aux mauvais tours que me jouent mes pensées mais j'ai l'impression que je vais mourir tant mon corps s'agite. Elles ont beau être irrationnelles, elles sont dures à contrôler et m'emportent comme dans un cercle vicieux. Symptômes et causes d'une crise d'angoisse, je vous dis tout. Pour bien la gérer, il est important de bien la comprendre.

Démotivée au travail ?

Il y a des jours comme ça... on traîne des pieds et on subit sa journée, rêvant à chaque minute de l'instant où l'on pourra quitter son costume de travailleur, pour passer à autre chose. Bref, c'est le coup de mou et on se demande bien ce qui nous pousse à sortir du lit le matin. Tout le monde connaît un jour une période de moins bien au travail, de démotivation mais il est important de ne pas s'y embourber. Voici 3 astuces pour retrouver la niaque vite et bien !

Comment pratiquer l'écoute active au travail ?

Au travail, nous sommes amenées à échanger avec tout un tas de personnes : collègues, managers, directeurs, etc. Il est donc important de bien comprendre et bien se faire comprendre, pour avoir des relations saines avec tous les acteurs de l’entreprise. L’écoute active est la solution pour des relations apaisées et un fonctionnement plus efficace. Alors, comment montrer qu’on écoute activement son interlocuteur ? Pourquoi est-ce essentiel au travail ? Explications.

Je m’ennuie au travail… Est-ce un bore-out ?

Jour après jour, je tente de tuer le temps au travail. Cela peut paraître risible, mais c’est une situation pesante. J’enchaîne les cafés, je regarde la trotteuse de l’horloge tout le temps, je navigue sans but sur internet. On peut dire que je suis payée à rien faire ! Je sais que beaucoup envient cette situation, mais ce n’est pas joyeux. Entre fatigue, perte d’estime de soi et même dépression, le bore-out est à surveiller.

Que faire quand on s'ennuie ? 10 idées d'activités pour s'occuper

Et voilà, je m'ennuie. Moi qui me plains de ne jamais avoir le temps, maintenant que j'en ai, je ne sais pas comment l'utiliser ! M'occuper de mon intérieur, prendre des nouvelles de mes proches, et pourquoi pas développer certains talents ? Il y a tellement de façons de s'occuper, voici 10 choses à faire quand on s'ennuie !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici