Les 4 styles d'attachement amoureux : que montrent-ils ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Et encore un énième mec qui me fuit… Si vous vous êtes déjà dit ça, c’est peut-être que vous allez toujours vers le même type de personne. En tout cas, moi j’en ai longtemps fait le constat. J’avais aussi remarqué que j’étais toujours dans le doute de la relation, ce qui conduisait à un échec… Ces comportements traduisent un style d’attachement amoureux assez opposé. Mais tiens, qu’est-ce que c’est un style d’attachement ? Que montre-t-il ? Les connaître peut nous aider à en comprendre beaucoup sur nous-même et nos relations. Explication.

Les 4 styles d'attachement amoureux : que montrent-ils ?
Sommaire : 

Les styles d’attachement selon Bowlby

L’être humain est fait pour vivre avec les autres, nous sommes un animal social ! D’ailleurs les bébés sont programmés pour s’attacher à leurs parents, seuls, ils ne peuvent survivre 🐣. C’est donc à partir de ce constat que John Bowlby a travaillé sur les styles d’attachement chez l’enfant en fonction des interactions avec ses parents.

C’est un moyen de montrer comment on se développe en fonction de nos expériences. Ces dernières sont essentielles dans notre construction et déterminent comment on va se comporter dans nos relations amoureuses. À partir de là, la théorie de Bowlby sur l’attachement a été développée sur l’adulte pour savoir comment on s’attachait à quelqu’un d’autre 🥰.

👉 La relation à nos parents et la manière dont ils ont répondu à nos besoins d’attachement pendant l’enfance vont impacter notre niveau d’anxiété et d’évitement.

L’anxiété et l’évitement, deux paramètres essentiels

Il y a deux facteurs qui influencent notre style d’attachement amoureux :

  • le niveau d’anxiété,
  • le niveau d’évitement.

 Plus on aura un niveau d’anxiété élevé, plus on aura tendance à se demander si on va être rejeté et si notre partenaire nous aime vraiment. C’est ce que j’étais avant, notamment parce que je n’avais pas confiance en moi. Cela correspond à des croyances limitantes qui nous tirent vers le bas, on se sent donc constamment en insécurité.

Plus le niveau d’évitement sera élevé, moins on sera à l’aise à l’idée de dépendre d’une autre personne. Cela aura pour effet de nous pousser dans le repli de soi plutôt que d’aller vers les autres 😕.

Quels sont les 4 styles d'attachement amoureux ?

L’anxiété et l’évitement sont évidemment causés par une relation dysfonctionnelle avec les parents, aboutissant à l’une des 5 blessures de l’âme. Cela va avoir un impact sur la façon dont on se comporte et on s’attache aux autres, ce qui donne 4 styles d’attachement amoureux :

Les 4 styles d’attachement amoureux

Les 4 styles d’attachement amoureux.

Connaître notre style d'attachement peut nous permettre de décrypter notre comportement amoureux. Par exemple : Pourquoi est-ce qu’on se dirige toujours vers le même type de personne 😅 ? Voici donc le détail de chaque type d’attachement :

👉 L’attachement sécure

Il réunit tout ce qu’il faut pour vivre une relation apaisée, c'est-à-dire, un faible niveau d’anxiété et d’évitement. La majorité de la population se trouve dans cette catégorie, cela signifie avoir des relations durables, saines et satisfaisantes. Si on est dans ce style d’attachement, cela veut dire qu’on arrive à gérer ses émotions et à les exprimer à l’autre, sans souffrance 🤗.

👉 L’attachement préoccupé

Il reflète un haut niveau d’anxiété par rapport à la relation, traduisant généralement une peur de l’abandon. Pour avoir été dans ce style d’attachement pendant longtemps, je peux dire que c’est une souffrance d’être constamment dans le questionnement. On se sent en insécurité et on a l’impression qu’on est un poids pour l’autre. Nos émotions sont difficiles à exprimer et cela explose souvent, ce qui nuit à la relation 🤕…

👉 L’attachement détaché

À l’opposé du style préoccupé, celui-ci représente une personne qui préfère être seule, au détriment du couple. Cela peut traduire un ego surdimensionné s’il n’y a aucune considération pour les autres. Mais sans aller jusque-là, on peut aussi mettre ce comportement sur la blessure de rejet. Lorsqu’on est “détaché”, on maintient une distance pour ne pas souffrir, mais il est difficile de construire une relation dans cette optique 😖.

👉 L’attachement évitant / craintif

Ce style représente un haut niveau d’anxiété et d’évitement, ce qui correspond à des personnes qui sont en grande souffrance. Elles s’enferment dans des relations amoureuses toxiques, n'étant pas capables de s’attacher émotionnellement et doutant en permanence de la sincérité du partenaire. Les émotions et le comportement sont généralement contradictoires, ce qui les rend encore plus difficiles à cerner 💔.

📌
Vous avez encore du mal à reconnaître ce qui vous correspond le plus ? 
Faites notre test pour savoir quel type d'attachement vous êtes !

Changer son style d’attachement amoureux

En lisant les différents styles d’attachement, on peut se dire que certains dépeignent un tableau peu réjouissant. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il est impossible de changer son style d’attachement amoureux 🧐 ! Je l’ai dit au cours de l’article, je suis passée d’un attachement préoccupé à un attachement sécure.

Il est donc possible de changer son comportement et d’évoluer dans nos schémas relationnels. Pour cela, il faut être capable de faire un grand travail d’introspection et de prendre du recul sur son couple (ou son célibat !). Pour ma part, j’ai fait ce cheminement et je me suis aperçue que j’étais avec une personne qui me laissait en permanence en insécurité 😥. La relation ayant commencé sur un ghosting, il était impossible de me sentir bien. J’ai donc décidé d’y mettre fin et d’entamer une thérapie pour guérir de mes blessures

C’est la solution la plus saine et qui marche réellement pour évoluer. Désormais je suis avec une personne qui parle le même langage de l’amour que moi, nous sommes tous les deux “sécures” 🤗.

L'avis de la rédaction : identifier son style d'attachement pour évoluer

Identifier son style d'attachement permet de prendre conscience de certains mécanismes ou schémas qui peuvent expliquer pourquoi vos histoires et déceptions amoureuses se répètent. Si vos relations amoureuses se répètent, que les déceptions s'enchaînent et sont sources de souffrance, n'hésitez pas à contacter un psychologue. Ensemble, vous pourrez identifier votre fonctionnement, ses origines et mettre en place de nouveaux comportements plus valeureux qui vous permettront de vous épanouir dans votre vie de couple.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : virginieeducatricelarochelle.com / cairn

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici