Les 5 blessures de l'âme : tout savoir pour ne plus souffrir

Mis à jour le par Camille Lenglet

Rejet, abandon, trahison, humiliation, injustice… Autant de mots qui n'évoquent pas quelque chose de positif et qui correspondent aux 5 blessures de l’âme. L’autrice canadienne, Lise Bourbeau, a publié un livre à ce propos et elle explique en quoi les blessures émotionnelles nous affectent et nous perturbent. À cause d’elles, on s’empêche d’être nous-même, c’est pourquoi, il faut les connaître et les décrypter pour se débarrasser de sa souffrance.

Les 5 blessures de l'âme : tout savoir pour ne plus souffrir

Qu’est-ce qu’une blessure de l’âme ?

C'est la psychologue Lise Bourbeau qui a défini les "blessures de l'âme". Elles correspondent à un événement qui s’est produit dans notre enfance et qui s’est inscrit en nous. Lorsqu’on est enfant, il est impossible de gérer émotionnellement un événement difficile. Les enfants n’ont pas les outils psycho-affectifs pour limiter l’impact d’un moment douloureux. C’est encore plus difficile de traiter cela lorsque ça vient d’un adulte, comme un parent, qui est censé vouloir notre bien 😥…

Afin de se protéger des émotions négatives émises par les blessures émotionnelles, on va donc adopter un mécanisme de défense. Lise Bourbeau explique que ces derniers sont des masques” qui nous empêchent d’être nous-même. Ils existent pour nous protéger de ce qui peut nous faire du mal, mais à cause d'eux, on n'arrive pas à être véritablement heureuse 😕. On n’évolue pas en harmonie avec nos désirs et nos rêves…

Une femme qui se photographie dans un miroir

Pour être réellement soi et lâcher-prise, il faut connaître lses blessures. Cela permettra de travailler sur nos masques afin de les faire disparaître totalement.

Quelles sont les 5 blessures de l’âme ?

1. La blessure de rejet

  • 👉 Cause : Cela se produit lorsque, dans l’enfance, on n’a reçu des compliments et de l’attention qu’en se pliant aux exigences de nos parents. Il y a eu clairement un manque d’amour et c’est ce qui crée une blessure de rejet.
  • 👉 Conséquence : Quand on souffre d’une blessure de rejet, on a une faible confiance en soi et on n’est jamais satisfaite de ce qu’on fait. On est discrète, renfermée et on n’ose pas. On ne demande pas de l’aide, car on aurait la sensation que c’est la preuve de notre “nullité”. On a toujours peur de déranger ou d’être inintéressante.
  • 👉 Mécanisme de défense : Fuir les relations, vouloir être parfaite.

2. La blessure d'abandon

  • 👉 Cause : Dans ce cas de figure, il s’agit d’un manque de chaleur affective que l’on a développé pendant l’enfance. Une profonde tristesse s’est installée, avec le besoin d’être au centre de l’attention. La plus grande peur de la personne qui souffre de la peur de l’abandon est la solitude.
  • 👉 Conséquence : Quand on a une blessure d’abandon, on a beaucoup de mal à fonctionner seule. On aura tendance à vouloir des relations fusionnelles pour être au plus proches des émotions des autres. Il va y avoir un véritable besoin d’être au centre de l’attention, jusqu’à même s’apitoyer sur notre sort pour que les autres s’occupent de nous.
  • 👉 Mécanisme de défense : Être dépendante, s’enferme dans le rôle de victime dans le triangle de Karpman, la régression.

3. La blessure d’humiliation

  • 👉 Cause : Enfant, on s’est senti humilié par un parent (ou un proche) qui a eu du plaisir à se moquer de nous. Un grand sentiment de honte est né, par conséquent, on a besoin de l’étouffer.
  • 👉 Conséquence : La personne qui souffre de cette blessure mettra tout en ouvre pour aider ses proches. On a besoin de se sentir indispensable aux autres dans ce cas de figure, pour sauver son ego du sentiment de honte. C’est ce qui caractérise le syndrome du sauveur, il faut s’occuper d’autrui pour ne pas être confrontée à soi-même et à nos propres besoins.
  • 👉 Mécanisme de défense : La répression, le masochisme (en ne s’occupant pas de soi).

4. La blessure de trahison

  • 👉 Cause : Les parents de la personne qui souffre d’une blessure de trahison ont eu une attente énorme. Sauf qu’enfant, elle n’a pas réussi à combler ces attentes démesurées. On se sent trahi à cause de la manipulation instaurée par les parents pour parvenir à leur but pendant notre enfance.
  • 👉 Conséquence : On n'aura aucune confiance dans les autres lorsqu’on a une blessure de trahison. On essaie de le masquer en étant indispensable pour les autres, comme pour la blessure d’humiliation. On veut montrer notre fiabilité, tout en imposant notre vision des choses et notre volonté.
  • 👉 Mécanisme de défense : le besoin de contrôle.

👋 Cet article peut vous intéresser : 5 étapes pour pouvoir surmonter une trahison amoureuse

5. La blessure d'injustice

  • 👉 Cause : Pendant l’enfance, on n’a pas été en mesure d’exprimer nos émotions et notre sensibilité à cause d’un parent froid. Cela a bloqué l’expression de son individualité et on essaie de se conformer à la vision parentale pour être aimé.
  • 👉 Conséquence : Lorsqu’on souffre d’une blessure d’injustice, on fera tout pour afficher une perfection qui masque la souffrance. Rien ne doit enlever l’illusion de cette perfection, on est donc très rigide. On veut apparaître optimiste, quitte à faire de la positivité toxique. On minimise les problèmes, les nôtres et ceux des autres, pour dire que rien ne nous touche.
  • 👉 Mécanisme de défense : la rigidité, la rigueur.

Comment guérir des 5 blessures de l’âme ?

Afin de se débarrasser de sa blessure émotionnelle, il faut déjà en prendre conscience 🤕. C'est-à-dire qu’il faut la reconnaître et l’accepter. Ainsi, on parviendra plus facilement à voir notre propre réalité ainsi que nos souffrances et nos échecs. Il est possible de ne pas se reconnaître dans les descriptions des blessures, mais il est aussi possible qu'on ait quand même un sentiment de rejet, d’humiliation, de trahison… Cela signifie bel et bien qu’il y a quelque chose de profondément ancré en nous, qui nous empêche de nous épanouir.

une femme écrit dans un carnet ses blessures émotionelles

Lise Bourbeau conseille de faire l’exercice de noter les 5 blessures sur un papier. On doit écrire toutes les émotions et les souvenirs liés à ces mots pour parvenir à comprendre notre propre blessure. Par exemple, il faut dire ce que l’abandon nous évoque.

Repérer nos mécanismes de défense (ou notre “masque”)

L’autre chose que l’on peut faire, c’est apprendre à repérer nos mécanismes de défense 👀. Ils nous ont permis de vivre avec nos blocages émotionnels pendant longtemps, mais ils nous handicapent trop. On n’arrive plus à vivre sans et ils entravent le développement de nos ressources pour faire face aux obstacles que l’on rencontre. 

Il faut par conséquent détecter la peur et l’angoisse quand une situation se présente à nous 😨. Cela permet de vite identifier nos stratégies de défense pour travailler dessus. Peu à peu, on en prendra conscience de plus en plus rapidement et on apprendra à agir autrement. 

Se débarrasser de notre masque nous permet de vivre plus en phase avec nos envies, ce qui permet une libération et un épanouissement profond 🤗.

L'avis de la rédaction : et vous, quelle est votre blessure ?

Ces blessures nous empêchent de nous épanouir et d'exprimer tout notre potentiel de nombreuses façons. Avez-vous reconnu la blessure qui vous fait souffrir ? Avez-vous un doute ? Que vous inspirent-elles ? Quelles images vous viennent ? Répondez le plus sincèrement possible à ces questions, comme l'a si justement dit Camille, la première étape, c'est d'en prendre conscience. En travaillant avec un psychologue, vous comprendrez les raisons de vos blocages et pourrez mettre en place de nouveaux comportements qui vous permettront de déployer vos ailes.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Source : Livre "Les cinq blessures qui empêchent d'être soi-même" de Lise Bourbeau

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Bravo très bon résumé, bien que je n'ai pas encore lu le livre. J'ai parcouru bcp d'articles sur internet et celui le semble offrir la meilleure synthèse tout en étant concis.

Nicolas il y a 2 ans

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube