Peur de vieillir : comment l'appréhender et la gérer ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Bientôt une année de plus et si les anniversaires avaient autrefois le don de me réjouir, aujourd'hui, ils m'angoissent. Chaque année je découvre plus de cheveux blancs, de rides, de pertes de mémoire et autres dysfonctionnements que j'observe déjà sur mon entourage plus âgé, qui peine aussi à trouver de la sérénité dans le fait de vieillir. Comment affronter son vieillissement avec sagesse et enfin dire stop à la peur de vieillir ?

Peur de vieillir : comment l'appréhender et la gérer ?
Sommaire : 

Gérascophobie : peur de vieillir ou peur de mourir ?

La peur de vieillir c'est la gérascophobie. Composé du grec ancien gerôn, vieux, que l'on retrouve dans le terme gériatrie par exemple et de phobie, la peur que l'on retrouve dans l'agoraphobie, la trypophobie et toutes autres formes de phobies.

Je crois qu'une certaine immaturité jeunesse d'esprit, m'avait plutôt préservée de la peur de vieillir. Ça et le fait qu'avant la trentaine, tout allait bien parce que j'avais moins de 30 ans ! Et puis un jour, patatras, j'ai eu 30 ans, des cheveux blancs, la gueule de bois après seulement 3 verres de vin et là-dessus, ma belle-mère de 70 ans qui m'annonce que vieillir c'est horrible parce que tout se détraque 🦿! Il faut bien avouer que depuis quelque temps, ma belle-mère, elle tombe souvent et elle se tord ou se casse plein de trucs. Tout à coup, c'est devenu très clair pour moi, vieillir c'était voir son corps partir à vaux l'eau tandis que l'échéance ultime se rapprochait ☠️. Un programme tout à fait inquiétant auquel on ne peut échapper... Il y a de quoi être anxieuse 😰 !

L'anxiété, c'est d'ailleurs souvent ce qui se cache réellement derrière la peur de vieillir. Il y a certes la peur de la mort, de la fin, mais aussi et surtout la crainte de perdre le contrôle, de perdre ses proches, de perdre ce qui nous définit. Les gérascophobes sont par nature des personnes très anxieuses qui ont déjà habituellement du mal à vivre dans l'instant présent et se projettent beaucoup, en imaginant souvent le pire... ça va sans dire !

👋 Voilà qui devrait vous aider : Anxiété d'anticipation : pourquoi je pense toujours au pire ?

Rides, déclin, clichés, etc.

Vous connaissez forcément la légende de la fontaine de jouvence ⛲ qui veut que quiconque boit son eau soit guéri, rajeuni et ne vieillisse plus. Cette légende a des origines très anciennes. On en retrouve des traces dans la mythologie romaine ou encore dans la Bible, preuve que les humains ont toujours cherché à atteindre une sorte d'immortalité ou au moins, à fuir la vieillesse. Pourquoi ? Sans doute parce que, comme le dit ma belle-mère, quand on vieillit tout se détraque. Le corps qui nous a portées pendant des années, devient tout à coup un fardeau. Il prend plus de poids, il se détend, il s'affaiblit. Quand on vieillit, le corps vieillit aussi, c'est un fait et c'est un fait qui peut inquiéter, voire paralyser, mais il faut aussi admettre que la vieillesse, c'est aussi plein de clichés qu'on se répète jusqu'à la nausée.

📣
Alors que non, vieillir ce n'est pas toujours vieillir en mauvaise santé et en ayant du mal à se déplacer. Vieillir ce n'est pas toujours être seule avec une vie sociale, sentimentale et sexuelle à jeter aux rebuts. Ce n'est pas être inactif, malheureux, rabat-joie et intolérant. Dans notre société, on a tendance à valoriser la jeunesse et à avoir une image assez négative de la vieillesse. Et je ne parle même pas de l'employabilité des séniors ou du scandale des Ehpad 😨. L'âgisme existe, est très présent et ne fait que renforcer la peur de vieillir.

Les symptômes liés à la peur de vieillir

  • anxiété
  • crise d'angoisse
  • panique
  • obsession pour la mort
  • repli social
  • déconnexion de la réalité

Si la gérascophobie est très développée elle peut conduire à une dépression et/ou des pensées suicidaires.

Allez, j'arrête d'avoir peur de vieillir !

Ma grand-mère est morte à 82 ans. Elle avait l'air encore jeune, elle était en bonne santé et très dynamique. Un jour, lors d'une balade, elle est tombée. Elle a simplement raté une marche, dans un escalier. Elle a passé 4 jours à l'hôpital avant de décéder. C'est ce type d'expériences négatives, liées au vieillissement, qui renforce la gérascophobie. Il en va de même pour les personnes qui ont pu constater des difficultés et des dégénérescences chez des proches vieillissants (pertes de mémoire, douleurs chroniques persistantes, maladie d'Alzheimer, DMLA, maladie de Parkinson, etc.)

2 bonnes raisons de ne pas avoir peur de vieillir

Le problème avec les phobies, c'est qu'elles sont le fruit d'une peur qui n'est pas justifiée. Il y a des raisons de ne pas vouloir vieillir, d'appréhender ce passage de la vie, mais c'est inévitable, alors au lieu de rester impuissante, autant agir et profiter de ce que le vieillissement a de meilleur.

1. Vieillir c'est savoir

Eh oui, c'est d'une logique imparable, mais plus on vieillit et plus on sait de choses, parce qu'on a accumulé de l'expérience. Il y a donc ce qu'on sait, l'expertise que l'on a acquise sur le monde qui nous entoure et il y a ce qu'on a compris : la fameuse sagesse 🙌! Plus on prend de l'âge et plus on se sent à l'aise avec notre environnement. On est moins attaché au regard des autres, plus en accord avec soi-même, ses valeurs et moins complexées. Vieillir, c'est aussi gagner en confiance en soi et donc se sentir capable de faire encore plein de choses.

2. Vieillir c'est accepter

Accepter les signes de l'âge... hum, ça, ce n'est ni facile, ni obligatoire, mais on peut déjà accepter que les gens qui comptent pour nous, nous aiment avec ces signes de l'âge. Mais c'est aussi accepter qui l'on est vraiment. Avec l'idée de la vieillesse peut aussi venir l'idée de quelque chose de sérieux, de sclérosé qui sent le renfermé, mais ce n'est pas forcément ça. À 15 ans j'avais des baskets rose doré, aujourd'hui j'ai des bottines à paillettes argentées. Je suis littéralement fan de tout ce qui brille et je compte bien porter des sequins jusqu'à la fin de ma vie. Il en va de même pour les livres pour enfants, les bonbons qui piquent et les week-ends dans des parcs d'attractions !

mon but dans la vie

Vieillir : le nouveau but de ma vie !

Il nous arrivera à toutes, dans un moment de nostalgie, en entendant une chanson ou en croisant quelqu'un, de nous prendre un coup de vieux, mais on peut aussi choisir d'être heureuse de ressortir le livre de nos souvenirs et accueillir avec joie celle que nous sommes et que nous devenons. Je pense que pour s’apaiser il faut garder en tête que vieillir c'est faire la paix avec soi-même et accepter d’avoir (toujours) l’esprit ouvert.

L'avis de la rédaction : vieillir, un privilège

Et si on considérait le fait de vieillir comme une chance, un privilège plutôt que comme une mauvaise étape ? Beaucoup auraient aimé vieillir mais la vie en a décidé autrement, alors profitons de cette chance que nous avons de voir les années se succéder. Si la peur de vieillir génère en vous de profondes angoisses, vous empêche de faire des choses, n'hésitez pas à consulter un psychologue afin d'en parler. Tout ce qu'on ne dit pas, s'ancre en nous...

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Il y a tellement de façons d'avancer ! Peurs, angoisses, comment s'en débarrasser pour de bon ?

Et aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube