Quels sont les symptômes d'une dépression ? Voici comment la reconnaître.

Mis à jour le par Camille Lenglet

Colère, tristesse, désespoir… À un moment de ma vie, j’ai pu ressentir toutes ces émotions très négatives. Je venais de perdre ma mère et j’avais perdu toute joie de vivre. À l’époque, je n’avais pas compris que j’étais en train de traverser une dépression. Il n’est pas toujours simple de reconnaître les symptômes de la dépression, maintenant que j’ai du recul dessus, je peux en parler. Voici donc ce qui doit nous alerte pour déceler cette maladie.

Quels sont les symptômes d'une dépression ? Voici comment la reconnaître.

Comment détecter une dépression ? 

La dépression est une maladie sérieuse qui peut affecter tous les aspects de notre vie. La psychologue clinicienne, Kay Redflied Jamison, explique que tout est impliqué dans la dépression, le corps, l'humeur et les pensées. 

Cependant, il n'est pas simple de faire la différence entre une déprime et une dépression. Est-ce passager ou pas 🤕? Avec la thérapie et un suivi avec un psychiatre, j'ai compris que l'on devait rapidement s'alarmer, environ au bout de 2 semaines après l'apparition d'un ou plusieurs symptômes :  

  • Changements d'humeur : On peut se sentir vide, triste, désespéré ou irritable la plupart du temps.
  • Perte d'intérêt : Plus rien n'a d'attrait ou presque, même nos activités favorites.
  • Changements de poids ou d'appétit : Il peut y avoir une prise ou perte de poids sans raison apparente, ou notre appétit peut diminuer ou augmenter.
  • Troubles du sommeil : Des insomnies peuvent apparaître ou au contraire, des nuits très conséquentes avec des difficultés à nous réveiller.
  • Fatigue : On peut se sentir constamment fatigué, même lorsqu'on dort beaucoup.
  • Sentiments de culpabilité ou de faible estime de soi : On en vient à se sentir inutile ou incapable, sans raison apparente.
  • Difficulté à se concentrer : Il est difficile de se concentrer sur une activité ou même de prendre une décision.
  • Mouvements physiques ralentis ou agités : On peut parler ou bouger plus lentement que d'habitude, ou être agité et incapable de rester en place.

Il est important de noter que c'est une liste non exhaustive malheureusement 😞... Certaines personnes peuvent avoir aussi une perte de libido ou encore des somatisations (douleurs physiques liées à l'état dépressif). D'autres encore ont des pensées suicidaires, alors qu'elles n'en avaient jamais eu.

À noter 

La dépression peut toucher n'importe qui, sans distinction d’âge ou de sexe, comme l'explique le psychiatre américain, David D. Burns. Elle peut être héréditaire en plus, si une personne de notre famille en a déjà été atteinte, on a plus de risques de ressentir des symptômes dépressifs.

Comment réagir quand on souffre de dépression ?

Pour ma part, j'ai été concernée par plusieurs symptômes. J'en ai encore aujourd'hui, puisque lorsqu'on ne soigne pas une dépression, elle s'installe dans le temps et devient chronique. Cela s'appelle une dysthymie et elle laisse des traces. C'est pourquoi il est très important de ne pas la laisser s'installer 😔. 

On peut commencer par parler des symptômes dépressifs à son médecin traitant. Il pourra soit nous proposer directement un traitement antidépresseur, soit nous recommander un psychiatre. Ce dernier est médecin, il est spécialisé dans les maladies mentales. Il a donc plus de chance de prescrire une molécule qui nous conviendra dès le départ. 

En effet, trouver le traitement qui nous convient peut prendre un peu de temps. Je recommande davantage de consulter un psychiatre, mais ce n'est pas toujours possible, en parler à son médecin généraliste est une bonne alternative.

⚠️ Petite précision : Il est possible de consulter un psychiatre sans lettre du médecin traitant ! 

Entamer un suivi psychologique

Que l'on se fasse suivre par son médecin ou un psychiatre, il y a une chose qu'il faut garder en tête : il est nécessaire d'avoir un suivi thérapeutique. Les antidépresseurs vont nous aider, mais ça sera une béquille. Ce qu'il faut, c'est comprendre ce qu'il y a derrière notre dépression et donc consulter un psychologue. 

👉 Si vous vous sentez perdu, j'ai fait un article pour comprendre la différence entre un psychiatre et un psychologue.

J'ai compris que je n'arrivais pas à faire le deuil de ma mère et que son décès brutal était devenu un énorme choc émotionnel. Ça a été la cause de ma souffrance et par la suite, d'autres éléments se sont greffés. En effet, la maladie n'est pas linéaire, elle peut évoluer au cours de notre vie et en fonction des épreuves que l'on rencontre. 

Quoi qu’il en soit, il ne faut pas laisser les symptômes de la dépression s'installer. Il est important de réagir vite ! Une dépression non prise en charge fera des dégâts et nous changera à vie. Alors se soigner au plus tôt est le mieux 🤕. 

L'avis de la rédaction : s'occuper de sa santé mentale comme de sa santé physique

Il ne faut pas rester sans rien faire lorsqu'on ressent des symptômes dépressifs. La santé mentale doit être tout aussi prise en compte que la santé physique. Il ne nous viendrait jamais à l’esprit de dire qu’il suffit d’aller "prendre l’air" pour une jambe cassée. Il va de même pour une dépression ! N'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un psychologue si vous pensez être en dépression ou que vous ressentez une profonde souffrance. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Sources : "Feeling Good: The New Mood Therapy", David D. Burns - "Dépression et anxiété - Mieux les comprendre pour mieux les prendre en charge", Jérôme Palazzolo

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

L'intestin : tout savoir sur notre deuxième cerveau

C'est une petite musique que l'on entend depuis bien longtemps : "comment ça va ?". L'origine de cette expression vient du Moyen-Âge et faisait en fait référence aux selles de l'interlocuteur, indicateur principal d'une bonne santé. Aujourd'hui encore, notre système digestif suscite un vif intérêt. Il est la source de nos émotions (boule au ventre, prendre aux tripes) et de notre attention. Tant mieux, parce que dire que notre ventre est notre deuxième cerveau n'est pas qu'une simple expression.

Grands-parents qui font des différences, comment gérer ?

Parmi les 5 petits-enfants dont je fais partie, je sais que mon cousin, le petit dernier, est le préféré de ma grand-mère. Il n'y a que des louanges pour lui et des critiques pour les autres, notamment moi, l'aînée. J'avoue que c'est assez pesant, même à 33 ans, d'avoir cette différence de traitement. Alors comment gérer les grands-parents qui font des différences ? Il faut agir en tant que parents, mais aussi en tant que "petit-enfant" adulte ! Explication.

Ma famille rejette mon/ma partenaire, je fais quoi ?

Lorsque j’étais plus jeune, il m’est arrivé de ramener mon mec chez mes parents et que ça se passe très mal. Clairement, ils ne l’ont pas aimé et j’ai senti qu’ils le rejetaient. À l’époque, j’étais jeune et je ne savais pas trop quoi faire et ça m’a profondément rendu triste. Alors que faire lorsque notre famille n’accepte pas notre partenaire ? Comment réagir ? J’ai grandi désormais et j’ai compris les raisons de cette réaction, alors voici mon partage d’expérience.

Ma famille me critique tout le temps : comment gérer ?

Du choix de mes vêtements, à la couleur de mes cheveux en passant par le travail que je fais, j’ai souvent eu des critiques de la part de ma famille. Oncle, tante, grands-parents, parents, tout le monde y va de son commentaire. Ce n’est pas forcément méchant (quoique…), mais à force d’entendre leur avis, on souffre. Pendant longtemps, j’ai souffert des remarques négatives de mon entourage, mais désormais, je m’en détache complètement. Comment se libérer d’une famille qui nous critique tout le temps ?

Je n'ai rien à voir avec ma famille, sommes-nous vraiment incompatibles ?

Plus je vieillis, plus j’ai l’impression d’être différente de ma famille. J’ai même souvent la sensation que nous sommes incompatibles, pourtant je n’avais pas ce sentiment avant. La famille est une part tellement importante de notre vie que c’est déroutant lorsqu’elle nous est antinomique. Qu’est-ce qui fait qu’on a l’impression de ne plus rien avoir en commun avec sa famille ? Est-ce le reflet d’une incompatibilité réelle ? Quelles solutions ? Explications.

Fury room : pourquoi tout casser fait autant de bien ?

Qui n'a jamais eu envie de laisser aller sa colère et de tout casser ?! Bon, peut-être que je suis la seule, mais qu'est-ce que ça fait du bien d'évacuer comme ça. Le Japon a bien compris cela, puisque c'est dans ce pays que la "Fury Room" est née. Le concept ? Payer une entrée pour casser tout ce qu'il se trouve dans la pièce. Ayant parfois du mal à maîtriser ma colère, je me suis dis que ça pourrait être intéressant de tester et de se demander : pourquoi ça fait autant de bien ?

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube