Peur de la mort : elle fait partie de la vie... comment l'apprivoiser ?

Mis à jour le par Justine Guilhem

« J’ai peur de mourir », « j'ai peur que les gens que j'aime meurent », «Qu'est-ce qu'il y a après ? » sont autant de phrases qui vous obsèdent et pourtant… Rien ne se passe. La peur de la mort vous hante, d'autant plus en pleine pandémie où nous comptons les morts chaque jour mais alors que faire pour la surmonter ? La mort fait partie de la vie, on le sait, mais comment l'apprivoiser ? Comment ne plus la craindre ? 😱

Peur de la mort : elle fait partie de la vie... comment l'apprivoiser ?
Sommaire :

Avant toute chose, rappelons que la peur de la mort est saine et légitime mais quand elle devient pathologique, ce n'est plus la même histoire. Elle peut se traduire sous forme de crises d’angoisse ou de panique mais aussi de phobie ou d’hypocondrie. Chez certaines personnes, la peur de la mort peut carrément empêcher de vivre. Pour relativiser cette angoisse, certaines astuces existent. On vous en dit plus. 

📌
La peur de la mort s'appelle "thanatophobie", du grec ancien "thanos" qui signifie "mort" et "phobia", "peur". Cette phobie peut handicaper les personnes dans leur quotidien, elles peuvent par exemple refuser de prendre la route ou les transports en commun, ne pas pouvoir partir en voyage ou refuser de laisser les enfants seuls.

Pourquoi j’ai peur de la mort ?

La peur est une réaction naturelle à l'inconnu, et la mort est l'un des plus grands inconnus que nous ayons. Pour bien comprendre une peur et savoir comment la gérer, il est toujours intéressant de remonter aux origines. 

1. Des origines qui remontent à l'enfance

La peur de la mort remonte souvent à l’enfance. C’est vers l’âge de 7 ans que l’idée de la mort chez l’enfant devient très active, que de nombreuses questions peuvent apparaître et c’est avec l’arrivée de cette préoccupation que la peur de la mort peut se manifester.

2. Faire face au décès d’un proche

La mort de proches est également un élément déclencheur pour vous faire prendre conscience que vous pouvez, vous aussi mourir, à tout moment, tout comme les gens que vous aimez. Cette prise de conscience brutale peut même vous conduire à une dépression. 👉 Les étapes du deuil, un pas après l'autre

3. Quitter ses proches

Vouloir rester en vie pour ceux qui ont besoin de nous est une inquiétude très courante mais vous pouvez avoir une sensation d’inachevé, ou l’impression de trahir vos proches en les quittant. Pour vous, mourir en paix c’est quand tout a été dit et réunifié et si ce n’est pas le cas… Votre angoisse grandit. Vous allez alors éviter toutes les situations à risque susceptibles de causer votre décès prématurément comme monter en voiture, dans un avion ou dans un bateau.

4. Peur de souffrir

Vous ne voulez pas vivre ce passage entre la vie et la mort, où vous pouvez dire « je meurs ». Vous préférez mourir dans votre sommeil sans rien savoir ou une crise cardiaque brutale plutôt qu’une lente agonie qui vous laisse le temps de penser.

Penser à la mort de temps en temps, n'est pas forcément une mauvaise chose, cela permet de se rappeler l'importance de la vie, de ce côté précieux de l'existence. 

📍
La peur de la mort est plus que compréhensible et vous n'êtes pas seul, regardez le nombre de livres ou de chansons sur le sujet ! La mort est un mystère qui fait partie de notre voyage humain et c'est normal d'avoir peur du terminus. On pourrait se dire que chaque fin est un nouveau commencement, dans une forme ou une autre. La vie et la mort sont deux faces de la même pièce, et l'une ne peut exister sans l'autre. Sachez que l'énergie de la vie est éternelle si cela peut apaiser vos craintes...

3 conseils pour calmer sa peur de la mort

1. Fixez-vous des objectifs positifs

Au quotidien, fixez-vous des objectifs qui vous apportent plénitude comme la réussite dans votre travail, faire de beaux voyages, ou tout simplement être heureux en couple ou en famille. Ayez la satisfaction de faire quelque chose de votre vie et ainsi ne pas avoir l’impression de partir « les mains vides ». Il est important de se concentrer sur le présent. Nous ne pouvons pas contrôler ce qui se passera demain mais nous pouvons décider comment vivre notre vie aujourd'hui

2. Prenez conscience de votre rôle

L’objectif est ici de prendre conscience de « à quoi on sert », vous résidez dans une transmission, de ce que vous créez avec vos proches et votre entourage. Ayez conscience que la mort fait partie de la vie, c'est une boucle infinie, il faut l'accepter.

3. Affrontez votre peur

Appréhender vos craintes et angoisses passe aussi par un travail long qui se fait par étapes. N’hésitez pas à lire les pages nécrologiques d’un journal, puis écrivez noir sur blanc la phrase « Je vais mourir », vous vous rendrez compte que vous n’êtes pas mort après l’avoir rédigée. Rendez-vous dans un cimetière et arrêtez-vous devant les tombes. C'est également un grand pas en avant pour apprivoiser le lieu et donc sa phobie.

L'avis de la rédaction : une peur légitime tant qu'elle ne vous empêche pas de vivre

La peur de la mort est normale et légitime. Nous en avons tous peur, dans des proportions différentes. Si cette angoisse est handicapante, vous freine dans votre quotidien ou vous empêche de faire certaines choses, contactez nos psychologues diplômés pour vous aider à vaincre cette peur.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe


Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Les plus beaux compliments à faire à une personne qu'on aime

Aujourd’hui nous sommes le 1er mars et c’est la journée mondiale du compliment. Cela peut paraître bête, mais on oublie bien souvent de complimenter les gens que l’on aime. Pourtant, c'est important de le faire, c’est tellement gratifiant d’en donner et agréable d’en recevoir. C’est pourquoi je vous ai préparé des compliments à partager avec vos proches, pour vous guider dans les bons mots à dire. 3, 2, 1, c’est parti !

La naïveté, un défaut ou une qualité ?

Je suis clairement naïve. Trop peut-être ? Je ne sais pas. Parfois c'est drôle (pour les autres) et parfois c'est un peu pathétique. Finalement, je crois que j'ai bon fond et il arrive fréquemment que je sois surprise, pour ne pas dire choquée, presque dégoûtée, par les actions ou les décisions des autres. Est-ce que c'est dur à vivre ? Alors oui, parfois je tombe de haut, mais souvent, j'ai tendance à penser que ma naïveté me protège. Est-ce que ça me rend stupide ? En tout cas, ça ne m'empêche pas, je crois, d'avoir de l'esprit. Mais est-ce que j'ai raison ?

Test d’amitié : connaissez-vous bien vos amis ? 50 questions pour le découvrir

Un jour, j'ai appris qu'une amitié sur deux n'était pas réciproque. Ce chiffre est assez perturbant, mais finalement pas si étonnant que ça. Quand on devient adulte, les priorités changent et il arrive qu'on s'éloigne un peu ou que l'on se fasse de nouveaux amis... et qu'on en oublie d'autres ! Pour savoir où on en est de ses amitiés ou apprendre à mieux se connaître, il y a une méthode très efficace : 50 questions pour se connaître par cœur et (re)nouer les liens.

Stress financier : comment y faire face ? Quel impact sur notre travail ?

Ce week-end, j'ai fait l'autruche. Lundi, la réalité est bien là : dans mon frigo un bout de comté tient compagnie à 3 œufs, sur mon bureau deux factures me fusillent du regard et au bout du fil le garagiste m'annonce 2.000 euros de réparation. C'est la fin du mois, je suis à sec et malgré ça je devrais faire bonne figure au boulot. Ça va être tendu !

Comment moins dépenser ? Nos astuces pratiques pour économiser de l’argent

Dépenser moins et constater un impact sur notre budget à court terme, c’est possible. Logement, alimentation, shopping, loisirs, voiture… Comme notre porte-monnaie, nous devons nous plier en quatre pour gérer convenablement nos frais et allouer un juste budget selon le type de dépenses. Aussi, voici quelques astuces touchant à plusieurs domaines de la vie quotidienne. N’hésitez pas à faire grandir cette liste en partageant vos conseils dans la barre de commentaires en bas de cet article.

10 podcasts érotiques pour faire grimper la température 🔥

Le porno n’a jamais trop été ma tasse de thé. En revanche, j’ai découvert les podcasts érotiques et je dois avouer que ça m’a plu ! Déjà, parce qu’ils sortent du schéma classique très hétéronormé, on explore des points de vue érotiques pour les femmes, pour les personnes LGBTQ+, etc. On retrouve des témoignages, des fictions, des jeux de rôles… Chacun peut vraiment y trouver son compte ! Donc enfilez vos écouteurs et préparez-vous à découvrir des moments auditifs qui vont faire grimper la température !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Comment gérer une séparation, une rupture ? Par Laurence Dispaux, psychologue- sexologue

27 février · Wengood

30:02


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube