Peur de la mort : elle fait partie de la vie... comment l'apprivoiser ?

Mis à jour le par Justine Guilhem

« J’ai peur de mourir », « j'ai peur que les gens que j'aime meurent », «Qu'est-ce qu'il y a après ? » sont autant de phrases qui vous obsèdent et pourtant… Rien ne se passe. La peur de la mort vous hante, d'autant plus en pleine pandémie où nous comptons les morts chaque jour mais alors que faire pour la surmonter ? La mort fait partie de la vie, on le sait, mais comment l'apprivoiser ? Comment ne plus la craindre ? 😱

Peur de la mort : elle fait partie de la vie... comment l'apprivoiser ?
Sommaire :

Avant toute chose, rappelons que la peur de la mort est saine et légitime mais quand elle devient pathologique, ce n'est plus la même histoire. Elle peut se traduire sous forme de crises d’angoisse ou de panique mais aussi de phobie ou d’hypocondrie. Chez certaines personnes, la peur de la mort peut carrément empêcher de vivre. Pour relativiser cette angoisse, certaines astuces existent. On vous en dit plus. 

📌
La peur de la mort s'appelle "thanatophobie", du grec ancien "thanos" qui signifie "mort" et "phobia", "peur". Cette phobie peut handicaper les personnes dans leur quotidien, elles peuvent par exemple refuser de prendre la route ou les transports en commun, ne pas pouvoir partir en voyage ou refuser de laisser les enfants seuls.

Pourquoi j’ai peur de la mort ?

La peur est une réaction naturelle à l'inconnu, et la mort est l'un des plus grands inconnus que nous ayons. Pour bien comprendre une peur et savoir comment la gérer, il est toujours intéressant de remonter aux origines. 

1. Des origines qui remontent à l'enfance

La peur de la mort remonte souvent à l’enfance. C’est vers l’âge de 7 ans que l’idée de la mort chez l’enfant devient très active, que de nombreuses questions peuvent apparaître et c’est avec l’arrivée de cette préoccupation que la peur de la mort peut se manifester.

2. Faire face au décès d’un proche

La mort de proches est également un élément déclencheur pour vous faire prendre conscience que vous pouvez, vous aussi mourir, à tout moment, tout comme les gens que vous aimez. Cette prise de conscience brutale peut même vous conduire à une dépression. 👉 Les étapes du deuil, un pas après l'autre

3. Quitter ses proches

Vouloir rester en vie pour ceux qui ont besoin de nous est une inquiétude très courante mais vous pouvez avoir une sensation d’inachevé, ou l’impression de trahir vos proches en les quittant. Pour vous, mourir en paix c’est quand tout a été dit et réunifié et si ce n’est pas le cas… Votre angoisse grandit. Vous allez alors éviter toutes les situations à risque susceptibles de causer votre décès prématurément comme monter en voiture, dans un avion ou dans un bateau.

4. Peur de souffrir

Vous ne voulez pas vivre ce passage entre la vie et la mort, où vous pouvez dire « je meurs ». Vous préférez mourir dans votre sommeil sans rien savoir ou une crise cardiaque brutale plutôt qu’une lente agonie qui vous laisse le temps de penser.

Penser à la mort de temps en temps, n'est pas forcément une mauvaise chose, cela permet de se rappeler l'importance de la vie, de ce côté précieux de l'existence. 

📍
La peur de la mort est plus que compréhensible et vous n'êtes pas seul, regardez le nombre de livres ou de chansons sur le sujet ! La mort est un mystère qui fait partie de notre voyage humain et c'est normal d'avoir peur du terminus. On pourrait se dire que chaque fin est un nouveau commencement, dans une forme ou une autre. La vie et la mort sont deux faces de la même pièce, et l'une ne peut exister sans l'autre. Sachez que l'énergie de la vie est éternelle si cela peut apaiser vos craintes...

3 conseils pour calmer sa peur de la mort

1. Fixez-vous des objectifs positifs

Au quotidien, fixez-vous des objectifs qui vous apportent plénitude comme la réussite dans votre travail, faire de beaux voyages, ou tout simplement être heureux en couple ou en famille. Ayez la satisfaction de faire quelque chose de votre vie et ainsi ne pas avoir l’impression de partir « les mains vides ». Il est important de se concentrer sur le présent. Nous ne pouvons pas contrôler ce qui se passera demain mais nous pouvons décider comment vivre notre vie aujourd'hui

2. Prenez conscience de votre rôle

L’objectif est ici de prendre conscience de « à quoi on sert », vous résidez dans une transmission, de ce que vous créez avec vos proches et votre entourage. Ayez conscience que la mort fait partie de la vie, c'est une boucle infinie, il faut l'accepter.

3. Affrontez votre peur

Appréhender vos craintes et angoisses passe aussi par un travail long qui se fait par étapes. N’hésitez pas à lire les pages nécrologiques d’un journal, puis écrivez noir sur blanc la phrase « Je vais mourir », vous vous rendrez compte que vous n’êtes pas mort après l’avoir rédigée. Rendez-vous dans un cimetière et arrêtez-vous devant les tombes. C'est également un grand pas en avant pour apprivoiser le lieu et donc sa phobie.

L'avis de la rédaction : une peur légitime tant qu'elle ne vous empêche pas de vivre

La peur de la mort est normale et légitime. Nous en avons tous peur, dans des proportions différentes. Si cette angoisse est handicapante, vous freine dans votre quotidien ou vous empêche de faire certaines choses, contactez nos psychologues diplômés pour vous aider à vaincre cette peur.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe


Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

La blessure de trahison : pourquoi ça fait aussi mal de se faire trahir ?

S'il y a une chose que j'ai beaucoup de mal à pardonner dans une relation, qu'elle soit amicale, amoureuse ou familiale, c'est la trahison. On se sent sale, diminué. La trahison, c'est la mort brutale de la confiance. Tous les souvenirs heureux semblent salis, factices. On doute de tout, on ne sait plus à quoi, à qui se raccrocher. Pour mieux comprendre cette blessure émotionnelle complexe, j'ai décidé de vous en parler.

5 étapes pour pouvoir surmonter une trahison amoureuse

J'ai déjà été trompée par le passé, par un ex. J'ai vécu cela comme la pire des trahisons, car j'ai eu vraiment la sensation d'être bafouée et que je ne méritais pas d'être respectée. La trahison amoureuse, c'est sans doute la pire, par le biais de la tromperie. Alors comment s'en remettre et se reconstruire ? Il y a 5 étapes à surmonter pour pouvoir avancer avec cette blessure...

Blessure de rejet : la comprendre et l'accepter pour en guérir

Rupture amoureuse, dispute familiale, licenciement… On a toutes vécu un jour la sensation d’être rejetée, exclue ou mise à l’écart. Certaines arrivent à rebondir assez rapidement, quand d’autres en soufre de manière persistante. Pour ma part, j’ai compris comment avancer, car j’ai mis des mots : cela s’appelle une blessure de rejet. Comment peut-on souffrir d’une telle peur du rejet ? Comment en guérir et avancer ? Explications.

Névrose abandonnique : comment gérer le sentiment d’abandon ?

Avoir peur de finir seul·e. Qui n'a jamais eu ce sentiment ? Je crois qu'on a tous et toutes en nous cette crainte d'être abandonné. Cependant, pour certaines personnes, ça va plus loin, au point qu'elles donnent tout à leur proche, même les choses les plus folles et au point de s'épuiser. Ce comportement est révélateur de la névrose abandonnique, c'est-à-dire, la peur d'être abandonné. Alors, voici comment la détecter et s'en défaire.

Les 5 blessures de l'âme : tout savoir pour ne plus souffrir

Rejet, abandon, trahison, humiliation, injustice… Autant de mots qui n'évoquent pas quelque chose de positif et qui correspondent aux 5 blessures de l’âme. L’autrice canadienne, Lise Bourbeau, a publié un livre à ce propos et elle explique en quoi les blessures émotionnelles nous affectent et nous perturbent. À cause d’elles, on s’empêche d’être nous-même, c’est pourquoi, il faut les connaître et les décrypter pour se débarrasser de sa souffrance.

Ennéagramme : le test pour tout savoir sur soi

En introspection on observe, on analyse et on étudie sa propre personne. Pour connaître ce qui nous pousse à avancer, ce qui nous anime, ce qui nous motive, on peut se baser sur le test d'Ennéagramme. Un outil de connaissance de soi qui nous aide à comprendre qui nous sommes vraiment et à redéfinir une certaine image que l'on peut avoir de soi. Voici tout ce que vous devez savoir sur l'Ennéagramme.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube