Comment changer ? 6 étapes pour le changement, c'est maintenant !

Mis à jour le par Camille Lenglet

On a toutes connu ça un jour : on n’est pas satisfaite de qui on est. On a envie de changer ! Mais difficile de savoir par où commencer... Depuis quelques années, j'opère quelques petits changements chez moi, pour être plus en adéquation avec la personne que je suis. Cela prend du temps et il faut de la patience, mais rien est impossible ! Alors comment changer ? Quelles sont les étapes pour y parvenir ? Maintenant que je suis passée par là, je peux vous délivrer les leçons que j’ai retenues.

Comment changer ? 6 étapes pour le changement, c'est maintenant !
Sommaires :

Les 6 étapes pour se changer soi-même

Comment changer physiquement, comment changer son caractère, comment changer ses habitudes ou de comportement… Peu importe le virage que l’on veut entreprendre, il faut commencer par découper son envie en étapes. Un peu comme vouloir se mettre à la randonnée et vouloir commencer par le Mont-Blanc, ça paraît infaisable 🤯 ! Alors pour avoir moins la sensation d’être face à une montagne infranchissable, il faut y aller petit à petit.

1. Identifier notre problématique

Avant toute chose, il faut discerner ce qui nous pose problème. On ne peut pas s’attaquer à tous les aspects qui font notre personnalité. Eh oui, pas possible d’appuyer sur “effacer” ! Par contre, on peut identifier notre ou nos problématiques. Pour cela, on doit faire une liste, mentale ou écrite, des raisons qui nous poussent à vouloir changer.

➜ Par exemple, j’ai une grosse dissonance cognitive à propos du végétarisme 🌿. Ce qui me pose problème ? Manger de la viande et pourtant ne pas arriver à m’en passer. Je vais donc lister toutes les raisons qui me poussent à faire ce changement. En ayant clairement les arguments en tête, j’arriverais plus facilement à devenir végétarienne.

🤗 Bien sûr, ça peut être pour tout un tas d’autres problématiques : se mettre au sport, commencer une nouvelle activité artistique, devenir plus productive, etc. La liste qu’on aura établie nous aidera à rester sur la bonne voie !

2. Définir nos objectifs

S’il y a bien quelque chose qui finit souvent en pétard mouillé chaque année, ce sont les bonnes résolutions du Nouvel An. La question à se poser, c’est pourquoi ça rate ? Tout simplement, car on les a formulés de manière informe. Tout comme je l’ai dit, il ne faut pas s’attaquer frontalement à la montagne. Découper son changement en objectifs est le meilleur moyen de parvenir à notre but 🤓.

Par exemple, on veut faire nos propres vêtements pour ne plus acheter de la Fast Fashion. Il faut amorcer le changement ainsi :

  • ✅ Prendre des cours de débutants
  • ✅ S’acheter une machine à coudre
  • 🔲 Trouver le matériel
  • 🔲 S’entraîner avec des chutes de tissus
  • 🔲 Coudre une jupe simple
  • 🔲 etc.

➜ Il va falloir valider chaque objectif avant de faire le suivant. Au fur et à mesure, le changement et le progrès s'opéreront ! Et pour bien les définir : La méthode SMART pour des objectifs intelligents et atteignables

3. Changer de décor

Pour qu’il y ait du changement, il faut aussi que notre environnement change. Nos habitudes ont la vie dure, elles nous ancrent dans un quotidien qui est très routinier. C’est un moyen de changer de lunettes et d’envisager les choses autrement. C’est ce que j’ai découvert dernièrement en déménageant. Le fait de changer de lieu de vie m’a montré que mes habitudes n’étaient pas immuables et que je pouvais en trouver d’autres qui correspondent davantage à la “nouvelle moi”.

😌 Un nouveau mode de vie peut nous transformer profondément, que ce soit sur des petites habitudes comme moins regarder la télévision ou des envies profondes à propos de notre personnalité. Pour changer, il faut tout bouleverser et sortir de sa zone de confort.

4. Se connaître

Comme je l’ai dit, on ne peut pas effacer la personne que l’on est. Si c’est un changement de comportement que l’on veut opérer, ce n’est pas en voulant changer sa nature profonde que l’on va y arriver. Le meilleur moyen de changer est de se connaître en étant lucide sur tous les aspects de notre personnalité. Grâce à cela, on arrivera à surmonter nos faiblesses et à corriger les défauts qui nous déplaisent. À force, on arrivera à devenir la personne que l’on souhaite être tout en s’appuyant sur des traits bienveillants et positifs.

💪 Pour cela, il faut apprendre à identifier ses émotions, à connaître nos cheminements mentaux, à cultiver son ouverture d’esprit. Changer sa personne, ce n’est pas se métamorphoser, mais comprendre qui on est.

5. S’encourager

“On n'est jamais mieux servi que par soi-même” ! Cette phrase vaut tellement lorsqu’on doit être notre propre soutien. Oui, on n’amorce pas un changement sans être son propre support, peu importe ce qu’on a envie de faire évoluer chez nous. Pour cela, on doit vraiment être dans l’affirmation et l’amour de soi ❤️. À chaque objectif de franchi, on se félicite pour le chemin parcouru. 

Il ne faut pas hésiter non plus à se répéter des phrases positives qui font du bien au moral “je suis une personne précieuse, je suis capable de le faire et j’ai déjà tant accompli”. Un peu de self-love ne fait jamais de mal à personne, surtout lorsqu’on veut progresser dans un des aspects de notre vie !

🎁 On peut cultiver sa propre motivation en se donnant des récompenses qui font du bien à l’esprit et au corps ! C’est le meilleur cadeau qu’on puisse se faire à soi-même après autant de travail.

>>> Besoin d’un coup de pouce ? Voici 10 citations sur le changement !

6. Se faire accompagner

On n’envisagerait jamais de voir un sportif de haut niveau sans coach qui l’encourage, le conseille, le soutient, etc. Il en va de même pour nous ! Être son propre soutien, c’est déjà super, mais il est important de demander de l’aide quand on sent qu’il est compliqué pour nous de progresser 😯. Car à travers le changement, c’est bien de progrès et d’évolution que l’on parle. C’est pour cela qu’il faut trouver une forme de soutien auprès de sa famille, de ses amis, d’un groupe d’aide, ou même avec un professionnel.

Quoi qu’il en soit, il est important de se libérer de ses craintes, notamment de sa peur de l’échec. Comme dit le dicton “qui ne tente rien, n’a rien”. Alors autant se lancer et amorcer son changement non 🥰 ?

L'avis de la rédaction : le véritable changement vient de l'intérieur

Vous avez décidé de changer, OK, mais pour quelles raisons ? La motivation vient-elle de vous car vous avez identifié un comportement qui vous fait du mal ou vient-elle des reproches répétés de votre entourage ? "Tu es trop comme ceci, comme cela... " Une fois que vous aurez répondu à cette question, il ne vous reste plus qu'à agir... N'oubliez pas que vous seule être maître du changement, le véritable changement part de l'intérieur, écoutez ce qui se joue en vous, c'est la clé de votre réussite. Et si ce travail vous semble trop important pour le réaliser seule, n'hésitez pas à contacter l'un de nos coachs bien-être.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach bien-être

Mais aussi :

Source :  scienceshumaines.com

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici