Je suis nostalgique, comment arrêter de regarder en arrière ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Lorsque j'ai du mal à m'endormir, lorsque je m'ennuie ou que les pensées divaguent, il n'est pas rare que je me retrouve à revivre certains épisodes de mon enfance, comme un temps béni sur lesquelles je colle un filtre sépia. À peine ai-je commencé à tirer le fil des souvenirs que la nostalgie commence à s'agripper à moi et à m'entraîner vers un côté plus sombre. Dès lors le regret et la peine m'étreignent. Je voudrais revivre à jamais ces instants du passé éloignés de mes difficultés présentes ? Mais fait-il toujours bon regarder en arrière ?

Je suis nostalgique, comment arrêter de regarder en arrière ?

Qu'est-ce qui provoque la nostalgie ?

Un jour, j'ai consulté une psychologue qui m'a dit que je ne vivais jamais dans le présent 🤔. Soit j'anticipais anxieusement le futur, soit je me lovais dans un passé que j'idéalisais. Le fait qu'elle parle de "passé idéalisé" m'a fait comprendre que je nourrissais des souvenirs, souvent magnifiés, que j'étais nostalgique et que cette nostalgie, m'empêchait d'être dans la réalité, de vivre l'instant présent. 

Il est très difficile d'être heureux et de profiter de ce que l'on a maintenant quand on passe son temps dans le passé. Cependant, la nostalgie a une raison d'être et elle ne vient pas se promener dans notre esprit simplement par sadisme. C'est en quelque sorte un signal d'alarme qui vient nous renseigner sur un état d'esprit actuel ⚠️. 

  • On peut ressentir de la nostalgie à propos de quelqu'un, d'un ex, d'un ami, d'un proche décédé. Cette nostalgie naît d'une absence et d'un besoin de communication avec les autres, de relations ou encore d'affection.
  • Il en va souvent de même avec la nostalgie que l'on peut ressentir pour un endroit, un lieu en particulier ou un pays. En portugais, on parle de saudade.
  • La nostalgie d'un moment donné, une ancienne carrière, les vacances, la vingtaine, est aussi bien souvent le signe que la situation actuelle nous pèse.

Pourquoi la nostalgie rend triste ?

La nostalgie n'est pas un simple souvenir accompagné des sensations qui y sont liées, c'est le regret d'un passé vécu et bien souvent sublimé. S'il est sublimé, c'est qu'il doit entrer en contradiction avec le présent que nous sommes en train de vivre et qui ne nous convient pas, voire, qui met en péril notre équilibre. Face à un présent qui me désespère, je préfère me plonger dans un passé cocon qui me rassure 💭.

Présent difficile ➡️ Passé sublimé ➡️ Nostalgie ➡️ Mélancolie, tristesse, déprime, etc.

Comme exemples parlants de nostalgie, on peut avoir la jeune mère qui face à ses nouvelles responsabilités regarde sa vie d'avant avec nostalgie. Ou bien la mère d'un(e) ado qui regrette le nourrisson moins opposé et conflictuel. Je pense encore à la personne, malheureuse en amour, et qui repense avec nostalgie et mélancolie à son dernier amour. Chaque fois, le souvenir est magnifié pour contrer une situation présente délicate 🤩.

La nostalgie a-t-elle des bienfaits ?

Et si la nostalgie prenait des saveurs douces-amères ? Je vous l'ai dit, la nostalgie est utile, car elle permet de remettre en question une situation que nous sommes en train de vivre et qui visiblement ne comble pas tous nos besoins. La nostalgie n'est donc pas qu'une rumination, une fuite dans le passé, on peut tout à fait s'en servir afin de comprendre ce qui nous pèse dans le présent. Elle nous aide à prendre du recul sur une situation.

Cependant, des chercheurs en psychologie vont plus loin et considèrent la nostalgie comme un sentiment aux vertus positives. En effet, ces derniers font une distinction entre la mélancolie, qui nous bloque dans le passé et la nostalgie qui mêlent souvenirs heureux (le doux 🍓) et regret de ne plus pouvoir les vivre (l'amer 🍋). À la différence de la mélancolie, la nostalgie serait furtive et aurait à ce titre de nombreux bienfaits :

  • Augmenter le sentiment d'une vie qui a du sens menant à la connaissance de soi-même ➡️ "j'ai fait tout ça", "je me suis inscrite dans le temps", "j'ai tracé mon chemin", etc. ➡️ "maintenant, je sais qui je suis et quelles sont mes valeurs".
  • Renforce l'estime de soi ➡️ "j'ai évolué", "j'ai changé", etc.
  • Favorise les liens sociaux ➡️ notamment dans le cadre d'une nostalgie partagée ou en repensant à des événements partagés.

À condition de ne pas se laisser happer par la mélancolie et de glisser avec parcimonie dans la nostalgie, cette dernière peut donc tout à fait nous être bénéfique. C'est une passerelle entre le passé et le présent 🌉 qui peut aussi nous permettre de regarder le futur avec plus d'optimisme.

👋 Cet article peut vous intéresser : Je suis triste, et c’est plutôt une bonne nouvelle ! (si,si)

Comment arrêter de vivre dans le passé ?

Trop de nostalgie peut donc se transformer en profonde tristesse et surtout nous pousser à l'immobilisme et nous empêcher d'évoluer. Elle peut même nous conduire à la déprime, si l'on se met à ressasser des événements douloureux, honteux ou tristes de notre passé. Alors comment faire pour ne plus être (trop) nostalgique ?

1. Faites preuve de franchise envers vous-même

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est sans doute que vous avez fait ce premier pas 💪. Celui qui consiste à être objectif·ve, à être honnête avec soi-même et à réaliser qu'on a un problème, que l'on vit dans le passé. Si vous passez vos soirées à parler de votre époque collège, à regarder des films des années 80 ou si vous pleurez encore vos photos de classe disparues, vous êtes sans doute enclin·e à la nostalgie 😅. 

C'est sympa un moment, mais ne vous enfermez pas dans le passé. Servez-vous de votre expérience et de votre goût du passé comme d'un atout pour le présent, mais ne nier par ce dernier, parce qu'il est bel et bien là et qu'il mérite lui aussi d'être vécu !

2. Restez dans le présent

L'idée n'est certainement pas d'oublier son passé, mais de ne pas le laisser agir sur vous. Votre passé doit vous construire et ne pas vous servir de cocon protecteur, pour ne pas dire de carapace. Acceptez la personne que vous êtes maintenant et la vie que vous avez 🤗. C'est aussi de cette manière que vous parviendrez à construire des projets pour l'avenir. Cessez d'admirer l'image que vous avez de vous-même, celle que vous étiez avant. Apprenez à vous connaître aujourd'hui et à vous définir pour demain.

3. Faites quelque chose dont vous êtes fier/fière

La nostalgie va souvent de pair avec le manque de confiance en soi. Pour parer à cela, il faut chercher à reprendre confiance en mettant en avant vos talents. Ne cherchez pas l'approbation des autres, ni même leur regard, faites juste quelque chose que vous savez vraiment faire, une chose pour laquelle vous avez du talent. Peu importe qu'il s'agisse d'une chose que vous jugez moyennement importante. Si vous savez laver les vitres comme personne ou que vous gagnez toujours au blind test, faites-le 😉 ! 

Ça vous donnera de la force. Enfin, la nostalgie peut aussi être un moyen de fuir une société qui semble toujours plus axée sur la performance. Si vous n'avez pas d'ambition, que vous n'avez pas des dizaines de projets en cours ou simplement un rêve à poursuivre, ce n'est pas pour autant que vous devez vous enfermer dans le passé. Vivez votre présent, comme bon vous semble et prenez le temps de vous inventer un lendemain.

L'avis de la rédaction : je ne sais plus qui je suis

Une fois qu'on laisse peu à peu tomber ces idylliques images du passé, on peut se retrouver nue, vidée et ne plus vraiment réussir à se définir. Un petit exercice de coaching consiste à demander à ses proches 10 de nos qualités. Vous pourrez ainsi vous apercevoir dans les yeux de ceux qui vous sont proches et dessiner les contours de votre personnalité libérée de la nostalgie. Vivre l'instant présent, sans regarder devant ni derrière, n'est pas facile. En fonction de nos expériences passées, de notre vécu, il peut parfois être tentant de se réfugier dans un passé idéalisé. Il faut alors remonter aux sources de ce comportement, l'identifier et mettre en place de nouveaux comportements. Ce travail ne peut se faire qu'avec l'aide d'un psychologue. N'attendez pas pour prendre rendez-vous, à trop regarder derrière, on loupe de beaux moments…

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse… C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un thérapeute

Mais aussi : 

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Je lisais l'article sans arrêter de pleurer ! J'ai une vie normale mais je n'arrive pas à la vivre. Chaque nuit je mets ma tête sur l'oreiller je ferme mes yeux et je commence à vivre une telle ou telle situation de passé , imagination 5D avec toutes les sens. Je sens l'odeur même !!!les goûts de la nourriture absolument touuuut. Je déprime !

Mora il y a un an

Nos derniers articles

L'intestin : tout savoir sur notre deuxième cerveau

C'est une petite musique que l'on entend depuis bien longtemps : "comment ça va ?". L'origine de cette expression vient du Moyen-Âge et faisait en fait référence aux selles de l'interlocuteur, indicateur principal d'une bonne santé. Aujourd'hui encore, notre système digestif suscite un vif intérêt. Il est la source de nos émotions (boule au ventre, prendre aux tripes) et de notre attention. Tant mieux, parce que dire que notre ventre est notre deuxième cerveau n'est pas qu'une simple expression.

Grands-parents qui font des différences, comment gérer ?

Parmi les 5 petits-enfants dont je fais partie, je sais que mon cousin, le petit dernier, est le préféré de ma grand-mère. Il n'y a que des louanges pour lui et des critiques pour les autres, notamment moi, l'aînée. J'avoue que c'est assez pesant, même à 33 ans, d'avoir cette différence de traitement. Alors comment gérer les grands-parents qui font des différences ? Il faut agir en tant que parents, mais aussi en tant que "petit-enfant" adulte ! Explication.

Ma famille rejette mon/ma partenaire, je fais quoi ?

Lorsque j’étais plus jeune, il m’est arrivé de ramener mon mec chez mes parents et que ça se passe très mal. Clairement, ils ne l’ont pas aimé et j’ai senti qu’ils le rejetaient. À l’époque, j’étais jeune et je ne savais pas trop quoi faire et ça m’a profondément rendu triste. Alors que faire lorsque notre famille n’accepte pas notre partenaire ? Comment réagir ? J’ai grandi désormais et j’ai compris les raisons de cette réaction, alors voici mon partage d’expérience.

Ma famille me critique tout le temps : comment gérer ?

Du choix de mes vêtements, à la couleur de mes cheveux en passant par le travail que je fais, j’ai souvent eu des critiques de la part de ma famille. Oncle, tante, grands-parents, parents, tout le monde y va de son commentaire. Ce n’est pas forcément méchant (quoique…), mais à force d’entendre leur avis, on souffre. Pendant longtemps, j’ai souffert des remarques négatives de mon entourage, mais désormais, je m’en détache complètement. Comment se libérer d’une famille qui nous critique tout le temps ?

Je n'ai rien à voir avec ma famille, sommes-nous vraiment incompatibles ?

Plus je vieillis, plus j’ai l’impression d’être différente de ma famille. J’ai même souvent la sensation que nous sommes incompatibles, pourtant je n’avais pas ce sentiment avant. La famille est une part tellement importante de notre vie que c’est déroutant lorsqu’elle nous est antinomique. Qu’est-ce qui fait qu’on a l’impression de ne plus rien avoir en commun avec sa famille ? Est-ce le reflet d’une incompatibilité réelle ? Quelles solutions ? Explications.

Fury room : pourquoi tout casser fait autant de bien ?

Qui n'a jamais eu envie de laisser aller sa colère et de tout casser ?! Bon, peut-être que je suis la seule, mais qu'est-ce que ça fait du bien d'évacuer comme ça. Le Japon a bien compris cela, puisque c'est dans ce pays que la "Fury Room" est née. Le concept ? Payer une entrée pour casser tout ce qu'il se trouve dans la pièce. Ayant parfois du mal à maîtriser ma colère, je me suis dis que ça pourrait être intéressant de tester et de se demander : pourquoi ça fait autant de bien ?

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube