Lauriane Amorim, rédactrice

Mis à jour le

Rencontre.

Lauriane Amorim, rédactrice

L'écriture a toujours été ma thérapie, d'aussi loin que je me souvienne, j'ai constamment usé du stylo comme d'un punchingball. Accro à mon temps libre, je ne m'ennuie jamais, rien ne me plaît plus que d'imaginer, penser et réfléchir. Tous les sujets me passionnent, mais l'amour et les questions de couple sont et seront toujours mon cheval de bataille. 

❤️ Un peu fleur bleue sur les bords ? Peut-être bien, mais ce que j'aime surtout, c'est comprendre comment nos sentiments nous animent et nous poussent. L'amour est d'ailleurs mon moteur en toute chose, c'est grâce à lui que je suis ici…

📖 Côté travail j'ai toujours voulu vivre de l'édition de livre. Je ne crois pas avoir déjà rêvé de faire un autre métier... sauf que, comme je le disais, l'amour est passé par là ! Dur de choisir entre sa vie perso et sa vie pro, mais les choses étant bien faites, j'ai choisi l'amour et j'ai tout de même fini par rejoindre l'équipe de Wengo en 2016.

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Mes héros dans la vie : Toutes les personnes qui ont mille vies en une et sont capables de repartir à zéro pour vivre la prochaine.

  • Formation : Master 2 en création éditoriale des littératures de jeunesse et générales
  • Expérience : 4 ans
  • Profession : rédactrice pour wengood
  • Aptitudes : écriture, lecture à voix haute, cuisine et organisation de fêtes
  • Références : des femmes fortes avec plein de défauts


Les commentaires

Bonjour, J'ai apprécié de lire l'article à propos du travail, je déteste le travail, pour moi le temps est plus important que l'argent. Je me suis retrouvé dans tous ce que tu as écrit, j'aimerais savoir si tu as réussi à trouver un mode de vie qui te convienne ? J'ai également quelques idées à propos de l'arrêt du travail que j'aimerais t'exposer si je pouvais avoir un moyen de contact ? Cordialement Thomas

Les derniers articles de Lauriane

Qu'est-ce que l'agoraphobie ? Définition, causes, symptômes et traitement

Je m'en souviens parfaitement. C'était deux jours avant le premier confinement (oui, ça commence à dater mais je m'en souviens comme si c'était hier). Je me suis retrouvée dans un supermarché, comme des centaines de mes concitoyens qui couraient entre les rayons avec des mines angoissées, criant à leur conjoint ou à leurs enfants de prendre plus de sucre, de pâtes ou de boîtes de thon. Tout à coup, une image m'a traversée. Et s'il y avait un mouvement de foule ? Si je me retrouvais entourée, ensevelie par cette foule et que je ne puisse pas m'échapper ? C'est là que j'ai commencé à me renseigner sur l'agoraphobie, cette crainte de ne pas pouvoir s'échapper.

Êtes-vous en bonne condition physique ? On fait le bilan

Être plus heureuse, ça commence par prendre soin de soi et de son bien-être. Mais, pour prendre soin de soi, il faut commencer par bien se connaître, connaître son corps et savoir de quoi il est capable. Pour le savoir, il faut donc déterminer si vous êtes en bonne condition physique. Alors c'est parti, le test est rapide, mais la tenue de sport n'est pas optionnelle !

Reprendre le travail après un congé maternité

Au rayon des choses de la vie qui ont le bon ton de nous donner le cafard, il y a... le retour au travail après un congé maternité. Adieu dorlotage et gouzi-gouzi et bonjour patron ! Quelle est la période idéale pour reprendre le travail ? Et comment gérer le manque ? On a quelques conseils pour vous aider à passer le cap.

Démotivée au travail ?

Il y a des jours comme ça... on traîne des pieds et on subit sa journée, rêvant à chaque minute de l'instant où l'on pourra quitter son costume de travailleur, pour passer à autre chose. Bref, c'est le coup de mou et on se demande bien ce qui nous pousse à sortir du lit le matin. Tout le monde connaît un jour une période de moins bien au travail, de démotivation mais il est important de ne pas s'y embourber. Voici 3 astuces pour retrouver la niaque vite et bien !

Je ne trouve pas ma place au travail, que faire ?

Tous les jours c'est la même histoire. A peine levée je suis fatiguée, déprimée. J'arrive au travail démotivée, mal à l'aise, j'évite mes collègues et je n'ai qu'une hâte : pouvoir enfin rentrer chez moi. J'ai le sentiment de ne pas être à ma place, de ne pas parvenir à m'intégrer dans l'équipe et tout cela me pèse... Alors, comment réagir ?

Le slow sex : s'aimer en pleine conscience pour s'aimer mieux ?

Dans la vie comme sous la couette objectifs et performances sont souvent de mise. Dans la mouvance du Slow, qui invite à ralentir le rythme pour mieux vivre l'instant présent, se détendre et prendre soin de soi, le slow sex invite à décupler le plaisir, casser la routine, sans se focaliser sur l'orgasme comme preuve d'un coït réussi. Tout un programme !