Symptomes d'une crise d'angoisse : les repérer pour bien la gérer

Mis à jour le par Justine Guilhem

Battements de cœur qui s'accélèrent, gorge sèche, respiration coupée, sensation d'étouffer... Pas de doutes, la crise d'angoisse est là. Les personnes qui disent "c'est dans la tête" n'ont sans doute jamais vécu une crise d'angoisse. On a l'impression de mourir tant le corps est en souffrance... Quels sont tous les symptômes ? Comment arriver à gérer une crise d'angoisse ? Il est important de bien la comprendre pour savoir comment agir. Explication.

Symptomes d'une crise d'angoisse : les repérer pour bien la gérer

Quels sont les symptômes et les causes d'une crise d'angoisse ?

Pour calmer une crise d'angoisse, la première étape est de savoir la repérer... Souvent, les symptômes surviennent brutalement, le corps et l'esprit n'arrivent plus à faire du coping et tout s'enchaîne sans qu'on ait eu le temps de comprendre la situation. Ils atteignent leur intensité maximale en quelques minutes et tout cela peut durer dans le temps. Bien que ces manifestations varient d'une personne à l'autre ou d'une attaque de panique à l'autre, elles ont toujours des points communs. 

Voici donc les principaux symptômes physiques de la crise d'angoisse 👇 : 

  • Les palpitations cardiaques, quand le rythme de mon cœur s'accélère et est plus proche des 100 battements par minute que des 60 normalement atteintes. Ce dernier peut aussi battre de façon irrégulière. Ce que les médecins appellent la tachycardie. 
  • Une gêne respiratoire avec une sensation d'étouffement. C'est scientifique, quand on panique, on inspire et expire beaucoup d’air, de manière rapide. Résultat, on accumule énormément du gaz carbonique et manque d’oxygène, d’où cette sensation de suffocation.
  • Des douleurs au niveau de la poitrine, car tout le corps se crispe.
  • Des tremblements ou des secousses musculaires causées par les contractions répétées et involontaires de mes muscles, normales en cas de peur, cela s'appelle de la spasmophilie
  • Des sueurs, accompagnées tantôt de frissons, tantôt de bouffées de chaleur. Cela s'explique par le déséquilibre hormonal que le corps subit.
  • Comme en cas de stress intense, mon estomac est noué et on peut ressentir des douleurs dans le bas du ventre. Cela peut aller jusqu'à des nausées, des vomissements ou des diarrhées.
  • Les sens se retrouvent, eux aussi, altérés : la vision est plus floue, les oreilles bourdonnent, la gorge se serre, etc. 
  • Enfin, cette perte de contrôle peut se solder par un malaise, un étourdissement ou des vertiges.

👋 Cet article peut vous aider : La cohérence cardiaque : l’art de se mettre au diapason

Ce qu'il se passe dans la tête pendant la crise 

Ce ne sont pas les pensées qui sont à l'origine de la crise (on verra ça juste après), mais les pensées qui se produisent quand les symptômes physiques se sont fait ressentir. On n'arrive plus à être raisonnable et on s'imagine les pires scénarios, ce qui ne fait que contribuer à la crise d'angoisse : 

  • La peur de s'étouffer (puisque la respiration est altérée),
  • La peur de s'évanouir (due aux vertiges ressentis),
  • La peur d'avoir un malaise cardiaque (car pour rappel, le rythme cardiaque est très haut),
  • La peur de devenir fou/folle (on ne contrôle plus rien et on n'arrive pas à se raisonner),
  • La peur de mourir.

Il est difficile de raisonner ces pensées lors de la crise, mais elles sont secondaires par rapport à la vraie raison de la crise d'angoisse : le trouble anxieux 😥. 

👋 Cet article peut vous aider : 4 exercices de respiration efficaces pour calmer un coup de stress

Les causes : un degré d'anxiété élevé

Bien qu'elle survienne brutalement, la crise de panique n'arrive pas par hasard. Elle est souvent précédée d’une période où le degré d’anxiété augmente progressivement et elle s'explique si on souffre d'anxiété ou d'anxiété d'anticipation. C'est un trouble de l'humeur qu'il est important de traiter, tout comme pour une dépression. 

Néanmoins, cela peut être une réaction à une situation et pas un mal-être établi. Par exemple : lors d'un moment où on se sent démuni et on ne sait pas comment réagir tellement le choc est grand (l'annonce d'un décès par exemple). Il se peut aussi que ce soit une réaction à une phobie, on a été confronté à l'objet de notre peur et notre cerveau "pète un câble" tellement il n'a pas su être rationnel (face à une araignée, coincé dans un ascenseur, dans une baignade dans la mer, etc.). Enfin, on peut aussi faire une crise d'angoisse lorsqu'on revit un événement traumatisant, comme un accident de la route. 

👋 Cet article peut vous intéresser : Top 10 des phobies les plus insolites, à chacun sa peur !

L'avis de la rédaction : Impossible de mourir d'une crise d'angoisse

« Certes, l'attaque de panique mime un problème physique grave », explique Dominique Servant, responsable de l’unité stress et anxiété au CHU de Lille. Douleur dans la poitrine, vertige, difficulté à respirer… « On a la sensation qu’on va mourir mais c’est une fausse alarme, il n’y a aucune cause médicale. » Alors, quand la crise arrive, pensez-y, et évitez de tomber dans le cercle vicieux de la panique. Pour ce faire, l'experte conseille de respirer lentement et profondément pour ne pas hyperventiler. Elle ajoute: « Le pire ennemi des anxieux, c’est la peur de la peur, il ne faut pas la laisser s’installer. » Il existe effectivement de nombreuses façons de gérer une crise d'angoisse, allant de la musique douce, à la méditation, en passant par la visualisation ! Vous trouverez très vite celle qui convient.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Source : neonmag.fr

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

La personne caractérielle : la reconnaître et comprendre son origine

Jamais je ne me suis décrite comme caractérielle. Par contre, je n’ai jamais eu de mal à associer ce mot à mon père. En vieillissant, j’ai peur de devenir comme lui, alors vais-je adopter le même comportement que lui ? D'ailleurs, comment peut-on définir la personne caractérielle ? Comment la reconnaître ? Quelles sont ses origines ? Autant de questions que je me suis posées et pour lesquelles j'ai trouvé mes réponses que je vais vous partager. Explications.

Je parle seul⋅e, c'est grave Docteur ? Pourquoi donc ?

Si vous avez lu ce titre à voix haute, alors cet article est fait pour vous ! Dans la rue, au travail ou encore chez vous, vous vous êtes déjà surprise à parler tout haut alors qu’il n’y avait personne d’autre que vous dans la pièce. Cela peut surprendre votre entourage ou provoquer en vous une sensation de gêne, mais pas de panique ! Personne ne s’est jamais fait interner pour avoir parlé toute seule. Il s’agit au contraire d’un comportement normal, et tenez-vous bien : positif ! Alors en quoi est-ce une bonne chose ? Comment se contrôler ? On vous explique tout.

12 leçons de vie que j'ai apprises au fil des années

L'autre jour, je fouillais dans le grenier, chez mes parents, je suis tombée sur les albums photos que ma mère remplissait avec une certaine frénésie. En les feuilletant, je suis inévitablement tombée sur l'ado mélancolique, colérique et acnéique que j'étais et j'ai soudain eu envie de me faire un gros câlin du genre "Retour vers le futur". Je détestais l'école, alors en me prenant dans les bras, je me serais sûrement dit "ne t'inquiète pas, la vie se chargera de t'apprendre tout un tas de leçons dont tu auras tout autant besoin. Et j'aurais glissé dans l'oreille de la moi du passé ces 12 leçons que la vie m'a apprises.

Est-ce grave de ne pas avoir de rêve dans la vie ?

J'ai acheté un journal intime. Un journal qui me donne des thèmes sur lesquels écrire. Ce journal m'a demandé de lui décrire le rêve de ma vie. Et là, page blanche. Impossible de trouver quoi écrire. J'avais quelques trucs qui me venaient : voyager, apprendre ça, travailler ici, mais rien que je ne trouvais assez grand, ni assez important pour être LE rêve de ma VIE. Cette histoire m'a inquiétée. Est-ce qu'il faut absolument avoir un rêve dans la vie ? Est-ce que c'est essentiel ? Et est-ce grave si on n'en a pas ? 🤔

Être humble : pourquoi l’humilité est une qualité précieuse ?

Je me suis toujours demandé si je faisais preuve d’humilité. Je trouve qu’il est difficile de dire en toute transparence si on est humble ou pas. J’ai l’impression que cela est contradictoire : si on l’affirme, c’est que quelque part, on n’est pas humble. 🤔 Alors comment définir l’humilité ? Pourquoi est-ce une qualité précieuse ? Comment faire la différence avec le manque de confiance en soi ? Explications.

Vivre sans se projeter : Est-ce que le Carpe Diem peut être nocif ?

Regardez-nous mi angoissées, mi blasées, mais pleines d'une profonde incertitude. À peine avions-nous envisagé une vie sans virus mortel que la guerre est venue toquer à la porte de nos voisins. Je ne sais pas vous, mais pour moi, impossible d'envisager quoi que ce soit. Je me sens forcée de vivre au jour le jour, d'avancer sans percevoir l'horizon, de ne pas pouvoir me projeter. Si cueillir le jour, sans se soucier du lendemain (le fameux Carpe Diem) peut avoir quelque chose de romanesque, pour un être humain, avancer sans savoir où il va est extrêmement perturbant.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube