L’intelligence émotionnelle : qu’est-ce que c’est et pourquoi est-elle essentielle ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Avant de me mettre en couple avec mon conjoint actuel, je n’avais que deux mots à la bouche durant mon célibat : je veux que le prochain soit un minimum sensible et doté d’une intelligence émotionnelle ! Oui, bon, on est plutôt sur quatorze mots, mais vous avez compris l’idée. J’avais pour désir de trouver quelqu’un pour qui la place des émotions est importante. L’intelligence émotionnelle, ce n’est d’ailleurs pas que cela. Alors c’est quoi au juste ? Pourquoi est-ce une caractéristique essentielle ? Je vous explique.

L’intelligence émotionnelle : qu’est-ce que c’est et pourquoi est-elle essentielle ?
Sommaire : 

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ?

L’intelligence émotionnelle (IE) est décrite par deux psychologues, Peter Salovey et John Mayer, comme étant la capacité à reconnaître, comprendre, maîtriser nos émotions et à composer avec celles des autres. Autrement appelé le "quotient émotionnel" (QE), il permet d'adapter nos pensées et notre comportement en fonction d’une particularité propre à l’être l’humain : nos ressentis 😊 !

Si je tenais tant à trouver une personne ayant une forte intelligence émotionnelle, c’est parce que j’avais envie qu’elle comprenne à quel point les émotions sont importantes dans une relation. Être en capacité d’écouter ce qui se passe en nous et en les autres, c’est ce qui s’appelle être un haut potentiel émotionnel. Grâce à cette forme d'intelligence, on peut mieux s'adapter aux différentes situations sociales 🧐.

La différence entre intelligence émotionnelle et intelligence mentale

L’intelligence mentale, autrement appelée le quotient intellectuel, se différencie par le fait qu’il s’agit uniquement du raisonnement logique. Une personne surdouée pourra donc avoir un gros QI et être capable d’avoir des hautes compétences intellectuelles. Cependant, il est possible qu’elle ait des difficultés à comprendre ses émotions et celles des autres 😯. Par exemple, c'est le cas pour le syndrome d'Asperger qui correspond à une grande intelligence mentale, mais qui ne sait absolument pas décrypter les codes sociaux et les émotions.

Le quotient émotionnel va donc au-delà de nos capacités cognitives et intellectuelles. Il reflète nos facultés intuitives, qui ne sont d’ailleurs pas opposées à la logique du QI. Soit on fonctionne en écoutant notre intuition, soit en raisonnant avec pragmatisme, l’une des deux facultés prend le pas sur l’autre !

Cet article peut vous intéresser >>> Quelles sont les caractéristiques d'un haut potentiel ?

Quelles sont les caractéristiques de l'intelligence émotionnelle ?

Un peu comme l’hypersensibilité qui donne des super-pouvoirs, être dotée d’une intelligence émotionnelle permet de vivre plus sereinement. On a une meilleure compréhension de soi, de notre comportement et de nos pensées. Cela permet de prendre du recul par rapport à nos impulsions, pour mieux saisir ce qui en est à l’origine 🔍.

Être à l’écoute de son mode intérieur n’est pas la seule caractéristique de l’IE, puisque cela permet aussi d’avoir une intelligence sociale. Ainsi, on sait mieux décrypter le comportement des autres et on apprend à gérer les conflits. Cela permet de s’adapter à différentes situations sociales, mais aussi, d’avoir un impact positif sur les autres. Eh oui, à force d'être dans le partage des émotions, on communique plus et c'est plus sain 😌 ! 

Comment se manifeste le quotient émotionnel ?

Cela paraît bien beau de mettre les émotions au centre, mais concrètement, comment reconnaître l’intelligence émotionnelle ? Pour ma part, j’ai su tout de suite que mon conjoint en avait, car il a toujours exprimé ses émotions. Je crois d’ailleurs que c’est l’une des raisons qui m’ont fait tomber amoureuse de lui 🥰. Être conscience de nos ressentis et les exprimer aux autres, est la première manifestation de l’intelligence émotionnelle.

Cela permet ainsi de mieux gérer ses émotions en faisant la distinction entre ce qu’on ressent et ce qui influence nos pensées. On voit vraiment l’utilité de nos sentiments et on s’en sert dans une situation donnée.

Le test de l’intelligence émotionnelle

Il n’existe pas de test de l’intelligence émotionnelle spécifique, cela relève plus d’un exercice d’introspection. D’ailleurs, faire cela est déjà une première preuve qu’on réussit le test de l’IE, puisqu’on décide d’écouter ce qu’il se passe en nous 😎. Cependant, au-delà de cela, il y a d’autres cases à cocher :

✅ On sait pourquoi on se sent triste, joyeuse, en colère, etc.

✅ On arrive facilement à lâcher prise,

✅ On n’a pas honte de montrer nos émotions,

✅ On ne se laisse pas emporter par une émotion forte,

✅ On profite de l’instant présent et des petits moments de bonheur,

✅ On arrive à rationaliser nos émotions dans les moments compliqués,

✅ On sait être transparente et honnête avec les autres,

✅ On accepte la critique et on fait preuve de diplomatie,

✅ On a besoin de s’exprimer via une forme d’art…

Plus un nombre important de réponses seront élevées, plus il sera facile de supposer qu’il y a une forte intelligence émotionnelle. Cependant, on n'en est pas tous et toutes au même point, le quotient des émotions se développe et se travaille !

Comment développer son intelligence émotionnelle ?

Quand on voit à quel point nos émotions peuvent nous impacter positivement et nous rendre plus épanouie, il est essentiel de travailler dessus 😉. Pour y parvenir, il ne faut pas se dire qu’on laisse libre recours à nos ressentis. Je l’ai fait pendant des années avec mon hypersensibilité et j’étais gouvernée par mes impulsions 😅. Au contraire, développer son quotient émotionnel permet de ne pas se laisser submerger par ce qu’on ressent grâce à une remise en question. Il faut donc se comprendre en se demandant “pourquoi est-ce que je ressens cette émotion à l’instant T ?”.

En plus de cette question centrale, il y a d'autres raisonnements à appliquer pour élargir notre sensibilité :

👉 Ne jamais refouler un ressenti, au contraire il vaut mieux le verbaliser pour comprendre d’où est-ce que cela vient.

👉 Ne pas juger autrui sans avoir toutes les informations en main pour se faire une opinion.

👉 Faire preuve d’ouverture d’esprit sur chaque situation sociale afin de ne pas réagir sous le coup d’une impulsion.

👉 Être dans l’écoute active des autres.

👉 Développer sa petite voix interne, son intuition, afin de prendre les décisions qui nous conviennent le mieux.

L'avis de la rédaction : développer son IE en thérapie

L’intelligence émotionnelle est une faculté qui prend du temps à se développer, surtout si on n’a pas pris l'habitude de le faire durant l'enfance. Que ce soit pour soi ou pour aider une personne de son entourage qui ressent un blocage émotionnel, la psychothérapie est un bon moyen de faire évoluer son rapport aux émotions. Grâce à l’accompagnement d’un psychologue, il est plus facile de reconnaître ses émotions et d’agir en fonction, alors n’hésitez plus !

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : journaldesfemmes.fr / ooreka.fr / wikipedia.org

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Les commentaires

je voudr

Nos derniers articles

La vengeance nous fait-elle vraiment du bien ? Ou encore plus de mal ?

“La vengeance est un plat qui se mange froid”. J’ai toujours entendu cette expression, mais froide ou chaude, est-ce que la vengeance fait vraiment du bien ? Le désir de vengeance nous submerge quand nous subissons une injustice, c’est un mécanisme de réaction primaire ancré dans l’inconscient. Lorsqu’on souffre, on veut que l’autre souffre aussi. Voyons voir pourquoi ça nous fait du bien, mais aussi, pourquoi la vengeance peut être dangereuse pour notre bien-être psychique. Explications.

Les symptomes d'une crise d'angoisse : la repérer pour bien la gérer

Les battements de mon cœur s'accélèrent, ma gorge devient sèche, et respirer sans avoir la sensation d'étouffer me semble impossible : pas de doute, la crise d'angoisse est là. "C'est dans la tête" me direz-vous. Oui, certes, ces attaques de paniques sont dues aux mauvais tours que me jouent mes pensées mais j'ai l'impression que je vais mourir tant mon corps s'agite. Elles ont beau être irrationnelles, elles sont dures à contrôler et m'emportent comme dans un cercle vicieux. Symptômes et causes d'une crise d'angoisse, je vous dis tout. Pour bien la gérer, il est important de bien la comprendre.

Démotivée au travail ?

Il y a des jours comme ça... on traîne des pieds et on subit sa journée, rêvant à chaque minute de l'instant où l'on pourra quitter son costume de travailleur, pour passer à autre chose. Bref, c'est le coup de mou et on se demande bien ce qui nous pousse à sortir du lit le matin. Tout le monde connaît un jour une période de moins bien au travail, de démotivation mais il est important de ne pas s'y embourber. Voici 3 astuces pour retrouver la niaque vite et bien !

Comment pratiquer l'écoute active au travail ?

Au travail, nous sommes amenées à échanger avec tout un tas de personnes : collègues, managers, directeurs, etc. Il est donc important de bien comprendre et bien se faire comprendre, pour avoir des relations saines avec tous les acteurs de l’entreprise. L’écoute active est la solution pour des relations apaisées et un fonctionnement plus efficace. Alors, comment montrer qu’on écoute activement son interlocuteur ? Pourquoi est-ce essentiel au travail ? Explications.

Je m’ennuie au travail… Est-ce un bore-out ?

Jour après jour, je tente de tuer le temps au travail. Cela peut paraître risible, mais c’est une situation pesante. J’enchaîne les cafés, je regarde la trotteuse de l’horloge tout le temps, je navigue sans but sur internet. On peut dire que je suis payée à rien faire ! Je sais que beaucoup envient cette situation, mais ce n’est pas joyeux. Entre fatigue, perte d’estime de soi et même dépression, le bore-out est à surveiller.

Que faire quand on s'ennuie ? 10 idées d'activités pour s'occuper

Et voilà, je m'ennuie. Moi qui me plains de ne jamais avoir le temps, maintenant que j'en ai, je ne sais pas comment l'utiliser ! M'occuper de mon intérieur, prendre des nouvelles de mes proches, et pourquoi pas développer certains talents ? Il y a tellement de façons de s'occuper, voici 10 choses à faire quand on s'ennuie !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici