Quelles sont les caractéristiques d'un haut potentiel ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Ahh faire partie de la famille des hauts potentiels, un privilège et une partie de plaisir ! Eh bien, pas tout à fait, j'ironise. Les caractéristiques d’un HP sont positives mais elles ont aussi leur côté négatif : hypersensibilité émotionnelle, manque d’estime de soi, pensées parasites. Pas simple à gérer au quotidien… En plus, ce n’est que la partie visible de l’iceberg, alors plongeons ensemble et voyons quelles sont les caractéristiques d’un haut potentiel.

Quelles sont les caractéristiques d'un haut potentiel ?
Sommaire : 

Les hauts potentiels, des profils méconnus

🧠 Beaucoup de personnes sont des zèbres (autre appellation des hauts potentiels) qui s’ignorent. Par conséquent, on peut être en souffrance à cause de certaines caractéristiques, sans savoir qu'elles sont liées à nos particularités intellectuelles. Il y a énormément de stéréotypes liés aux personnes surdouées, on s’imagine à chaque fois une haute intelligence façon Einstein. Sauf que les hauts potentiels ne sont pas que ça, c’est tout un fonctionnement mental qu’il faut prendre en compte.

Le QI n’est pas la seule condition

Aujourd’hui, si on est qualifiée de haut potentiel, cela ne se résume pas forcément à une plus grande intelligence. En effet, le QI n’est plus une condition sine qua non pour être diagnostiqué haut potentiel. C’est tout un ensemble de caractéristiques qui sont vérifiées. Il y a aussi le comportement psychoaffectif qui est très particulier. Il donne un éclairage non négligeable sur le mode de fonctionnement d’une personne surdouée.

➡ Souvent, les enfants TDAH présentent une forme de haute intelligence.

Les grandes caractéristiques des hauts potentiels chez l’adulte

  • L’empathie : L’empathie et la gentillesse extrême définissent les personnes haut potentiel. Elles perçoivent plus facilement les émotions des autres et elles essaient toujours de s’adapter de manière démesurée.
  • L’hypersensibilité : En plus d’être empathique, les HP sont de grandes hypersensibles. D’ailleurs, beaucoup de personnes découvrent qu’elles sont haut potentiel après avoir détecté leur hypersensibilité auprès d’un professionnel.
  • La résilience : Lorsqu’on a une intelligence émotionnelle, on est plus à même d’encaisser les épreuves insupportables. Cela donne la possibilité de trouver des solutions constructives face à l’adversité. Cependant, il faut faire attention aux manipulateurs comme les pervers narcissiques. Ils aiment utiliser cette capacité pour user et abuser des personnes ayant cette résilience.
  • La passion : Quand les HP sont motivés, plus rien ne les arrête ! Lorsqu’on est haut potentiel, on peut s’épuiser pour arriver à atteindre un objectif, si celui-ci leur plaît. Néanmoins, si trop d’embuscades se présentent ou si la récompense n’est pas assez grande pour le travail fourni, cela peut susciter déception et incompréhension jusqu’à faire disparaître la passion.
  • La rapidité : Tout comme le point précédent, si passion et motivation sont de la partie, cela peut être explosif pour la rapidité ! En effet, les profils zèbres sont capables de faire tous 10 fois plus vite que les autres. Que ce soit lors d'un apprentissage, mais aussi au travail ou à la maison, lorsqu'il faut faire une tâche. 
  • Le perfectionnisme : Être perfectionniste est vu comme un avantage pour beaucoup de personnes. Certes, cela permet de faire un travail de manière précise et impeccable. Toutefois, ça illustre aussi un manque de confiance en soi et la peur de mal faire les choses. Il se peut qu’un haut potentiel mette du temps à faire une tâche parce qu’il veut que ça soit le plus parfait possible.
  • La créativité : La créativité et l'art font partie intégrante des zèbres. Cependant, la créativité, ce n’est pas seulement faire de l’art. On peut exprimer sa créativité quand on est haut potentiel de différentes façons. Par exemple, cela peut passer par l’innovation, pour créer ou améliorer des choses existantes. La créativité fait des surdoués des personnes ayant un énorme potentiel, il n’est pas possible de vivre sans.
  • Être multitâche : Rédiger un mail important pour son patron tout en regardant la TV ? C’est possible pour les hauts potentiels. Effectivement, plusieurs zones cérébrales s’activent en même temps chez les HP, contre seulement une chez les adultes non surdoués. Faire plusieurs choses à la fois renforce la concentration. Par contre, cela demande d’avoir beaucoup plus d’énergie.
  • Le souci de justice : La vérité et la justice sont au cœur de leur vie. Les HP cherchent toujours l’équité et la moralité, ils sont très droits. Par contre, même si c’est une grande qualité, cela les rend intolérant à l’injustice, que ce soit pour eux-mêmes ou pour les autres. Ils peuvent donc facilement passer pour des personnes qui se plaignent et qui râlent, alors qu’il s’agit du syndrome de Calimero amplifié par la grande intelligence.

L’hyperactivité cérébrale  

Le cerveau des HP est toujours en ébullition. Aucune pensée n'échappe à ces personnes, cela leur permet donc d’être très réactives et de proposer des solutions qui conviennent au mieux à la problématique rencontrée. Cette caractéristique a aussi son inconvénient, il est compliqué de ralentir le flot de pensées. Cela provoque parfois un état anxieux généralisé vu qu’il est compliqué de ne pas se projeter dans tout ce qui est entrepris.

L’oscillation émotionnelle

Ce n’est pas tout à fait la même chose que l’hypersensibilité. Certes, cela concerne les émotions, mais là, il s’agit de changement d’humeur. On peut crier “eureka”, puis une minute après, être dans un état dépressif car on voit qu’il n’est pas possible de concrétiser le projet. La possibilité de passer du positif au négatif aussi vite est incompréhensible pour beaucoup, en dehors d’une maladie comme le trouble bipolaire.

Les autres symptômes des zèbres

Chaque trait amène du positif et du négatif. Néanmoins, il y a des caractéristiques liées au fait d'être haut potentiel, qui sont peu positives et relatives à cette grande intelligence. Quand on est HP, on aura plus tendance à avoir un manque d’estime de soi, ce qui fait qu’on est paralysée par la peur de ne pas pouvoir réussir. Ce peu de confiance en soi est connectée au syndrome de l’imposteur, il est donc difficile de s'en débarrasser.

De plus, il est plus difficile pour nous de créer du lien avec d’autres. Les relations humaines sont trop complexes, c’est pourquoi, on recherche souvent la présence des plus âgés. En effet, les personnes plus âgées ont plus d’expérience et nous comprennent davantage. Cela amoindrit le décalage avec les autres

L'avis de la rédaction : l'importance du suivi psychologique

Être reconnu comme "haut potentiel" est extrêmement libérateur, on se sent compris et accepté dans sa différence. Un accompagnement psychologique de qualité est primordial afin de pouvoir s'épanouir tel que l'on est sans souffrir de difficultés relationnelles liées au HP. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Source : avancetoi.be

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Article super intéressant, merci !

Maria il y a 2 ans

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Terreur nocturne : pourquoi les enfants et les adultes en souffrent ?

Se réveiller en hurlant et en sueur, ce n’est jamais agréable, que ce soit pour un enfant ou un adulte. Et c’est encore plus impressionnant pour l’entourage, tant pour les parents que le conjoint ! C’est ce qui s’appelle faire des terreurs nocturnes. Même si chez l’enfant, elle est plus répandue, cette parasomnie n’est pas anodine chez l'adulte. Il est important de comprendre les origines d’une terreur nocturne et ses symptômes pour la diminuer, voire la faire totalement disparaître.

Mutisme chez l’adulte : quand l’anxiété pousse au silence…

Il est étrange de rencontrer des adultes ne pas parler, alors qu’elles en sont physiquement capables. S'il n'y a pas de pathologie physique, cela s'appelle le mutisme. Personnellement, j’ai toujours été habituée à cette pathologie psychique, puisqu’un membre de ma famille a un mutisme sélectif. Si ce n’est pas quelque chose qui me surprend, je sais qu’en dehors du cercle familial, c’est perçu comme quelque chose de très étrange. Comment ce trouble de la parole se manifeste ? Quelle est son origine ? Comment soigner le mutisme ? Autant de questions que j'ai pu me poser plus jeune.

Amour ou habitude, comment savoir où on en est ?

J’aurais toujours voulu que mes histoires d’amour soient passionnelles. Cependant, je me suis bien vite aperçue que la vie n'est pas une comédie romantique. Je me souviens d’une de mes relations en particulier, il y a quelques années, où je me suis demandé : mais est-ce que je l’aime ? Ou ai-je simplement l’habitude de l’avoir dans mon quotidien ? Est-ce que j’ai peur de me retrouver seule ? Bref, vous l’avez compris, je me sentais un peu perdue. Je vous en parle.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube