Je me sens inutile : pourquoi je ressens ça ? Comment je m’en sors ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

À certains moments de ma vie je me suis sentie inutile, de trop, pas à ma place… Que ce soit dans mon travail ou même de manière générale. J’avais l’impression que je n’apportais rien à personne. Heureusement, j’ai réussi à combattre ce sentiment, notamment grâce à la thérapie. J’ai compris d’où il venait et j’ai réussi à me sortir de cette émotion négative. Aujourd’hui, je vous partage comment avancer.

Je me sens inutile : pourquoi je ressens ça ? Comment je m’en sors ?

Pourquoi j’en viens à me sentir inutile ? 

"Je sers à rien". Je pense qu’un jour ou l’autre, n’importe quel être humain peut se sentir inutile et ce, pour diverses raisons (par exemple : de ne pas avoir les bonnes compétences 🫣). Néanmoins, s’il y a d’autres choses qui sont associées, si on se sent vide, déprimé et que l’on a le sentiment que l’on ne vaut rien, qu'on ne sert à rien, il faut creuser et comprendre ce qui se cache derrière tout cela. On peut en venir à se sentir inutile, parce qu’on : 

  • 👉 Se compare aux autres : Malheureusement, notre société nous pousse à la comparaison tout le temps, alors face aux réussites des autres, on peut rapidement se sentir inutile…
  • 👉 Souffre d'un déficit d'estime de soi : Je lève la main haut et fort… Lorsqu’on a un déficit de confiance en soi, on a constamment le sentiment que l’on n’est pas à la hauteur et qu’on ne vaut rien.
  • 👉 N’a pas de projets : Si on n'a pas de buts ou d'objectifs clairs dans la vie, on peut se sentir inutile, ce qui m’est arrivé plusieurs fois. Avoir des projets donne un sens à notre vie et nous permet de nous dépasser.
  • 👉 Soufre d’isolement social : Il y a eu une période de ma vie où j’avais peu de contacts avec les autres. Le repli sur soi et l’isolement nous poussent dans ce sentiment d’inutilité, car on a l’impression que l’on ne compte pour personne.
  • 👉 Ressasse les échecs passés : On a intégré que l’échec est une honte, ce qui fait qu’on en vient à se sentir inutile. Ils finissent par définir notre valeur alors qu’ils sont une partie normale de l’apprentissage.
  • 👉 A des traumatismes : certaines expériences sont de véritables chocs émotionnels et il est difficile de se reconstruire positivement après avoir vécu cela, ce qui fait qu’on en vient à se sentir inutile. 
  • 👉 Notre santé mentale va mal : Quelque chose de bien plus profond peut se cacher derrière le sentiment d’inutilité, cela peut être un symptôme de la dépression ou la caractérisation d’un trouble anxieux

Pour ma part, je ne me suis pas sentie bien pendant longtemps, j’avais vraiment l’impression d’être bonne à rien 🥹… Avec le temps, j’ai compris que j’étais concernée par plusieurs causes : manque de confiance, traumatisme et anxiété. Prendre du recul et comprendre ce qui se cache derrière ce sentiment est essentiel pour pouvoir avancer, mais ce n'est pas la seule solution.

👋 Cet article pourrait vous intéresser : Je me sens seul·e : 8 façons de combler ce grand vide en moi

Comment sortir de ce sentiment d’inutilité ? 

Se sentir inutile est une émotion pesante qui est dévastatrice 💔. Cependant, ce qu’il faut parvenir à comprendre, c’est que ce n’est qu’une perception. En réalité, on a de la valeur et il faut différencier le regard que l’on pose sur nous et ce qu'il en est véritablement. On doit prendre de la distance avec ce genre de ressenti nocif, mais pas seulement.

Apprendre à se voir autrement

En effet, pour se sortir de son sentiment d’inutilité, il faut aussi apprendre à identifier nos pensées négatives. Dans les moments où ça n’allait vraiment pas, j’avais des distorsions cognitives, je voyais toujours le verre à moitié vide, plutôt qu’à moitié plein 🥃. Nos pensées peuvent être fortement impactées par notre humeur et nous enfoncer, c’est pourquoi on doit s’en détacher.

J’ai aussi compris autre chose : qu’il était temps de m’aimer et de voir ma valeur. Pendant la thérapie, j’ai donc appris l’auto-compassion et à me voir comme ma propre meilleure amie. On doit toutes et tous se regarder avec bienveillance et pardonner nos erreurs pour avancer. 

Explorer de nouvelles choses 

Il est aussi essentiel de faire un exercice d’introspection et de se poser les bonnes questions : qu’est-ce que l’on aime faire ? Qu’est-ce qui nous rend heureux·se ? Y a-t-il des talents ou des compétences que l'on n'exploite pas suffisamment ?... Cette analyse intérieure peut nous aider à découvrir des aspects de nous-même que l'on néglige peut-être. On peut penser aussi à explorer des choses que l’on a jamais faites, comme le bénévolat. Eh oui, il y a des actions simples qui sont extrêmement gratifiantes et qui donne un véritable sens à notre vie. On a une nouvelle perspective sur la valeur que l’on peut apporter aux autres 🌍.

S’entourer de personnes aimantes 

Il ne faut pas oublier de se pencher sur l'aspect relationnel de notre vie. Lorsque j’étais au plus bas, j’étais célibataire et j’avais la sensation que personne ne m’aimerait. Je ne voyais pas beaucoup mes amies et ma famille, ce qui contribuait à renforcer mon sentiment d’inutilité. Sauf qu’on est souvent bien plus apprécié qu’on ne le croit. Il ne faut donc pas hésiter à discuter avec nos proches et à s’entourer de personnes qui nous veulent du bien. Eh oui, il y a parfois des relations toxiques qui nous tirent vers le bas, dans ce cas-là, on fait le tri pour se relever plus fort·e 💪. 

Il est important de se rappeler que vous n’êtes pas inutile, que vous avez un rôle à jouer dans ce monde 🤕. On a tous et toutes des talents et des qualités uniques, chaque être humain à de la valeur. Il est possible de transformer cette sensation d'inutilité, croyez-moi. 

L'avis de la rédaction : un signal fort à ne pas négliger

Si vous vous sentez inutile, c'est un signal d'alarme à ne pas ignorer. 🚨 Un psychologue peut vous aider à comprendre ces sentiments, son origine et travailler sur votre estime de soi. Ensemble, vous pouvez changer cette perception négative et retrouver une vision plus positive de vous-même. N'attendez pas, faites le premier pas vers le bien-être et prenez rendez-vous. Soyez certaine que vous avez de la valeur et que vous méritez de vous sentir bien. 💪🙂💖

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !

#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube