Je me sens rejetée, d'où vient ce sentiment d'exclusion ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

"Depuis que je suis enfant, je me sens rejetée et j’ai de grosses difficultés à m’intégrer. Je me sens exclue, à part, même maintenant que je suis adulte. J’ai l’impression qu’il y a quelque chose chez moi qui génère une antipathie et fait fuir les autres. Pourtant, je suis respectueuse, curieuse et j’ai vraiment envie de faire des rencontres et de nouer des amitiés solides." Si vous vous êtes reconnue dans ces quelques mots, cela veut dire que vous vous demandez pourquoi vous avez ce sentiment d’exclusion. Voyons ensemble d’où vient cette sensation d’être rejetée pour mieux avancer.

Je me sens rejetée, d'où vient ce sentiment d'exclusion ?

Rejet réel ou sentiment ?

On a tous déjà ressenti ce sentiment d'être mis à l'écart, n'est-ce pas ? 😔Le rejet social peut être une réalité évidente, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement : on est l’objet d’agressions de la part d’un groupe. Si ce n’est pas le cas, il peut simplement s’agir de méfiance. En effet, lorsqu’on se présente à un nouveau groupe, les personnes en face de nous sont prudentes et mettent du temps à faire connaissance. 👉 Dans ce cas-là, il ne s’agit pas de réelle intention de rejeter. Il s’agit de distance, voire d’indifférence, ce qui est difficile à vivre lorsqu’on est une personne très sensible.

Il faut toujours prendre du recul et se questionner à propos de notre vulnérabilité par rapport à la non-reconnaissance et la non-acceptation des autres. Lorsqu’on a peur, on a tendance à voir cette peur partout. Il en va de même pour l’exclusion sociale. À partir de là, c'est un cercle vicieux, on a peur d'avoir peur. Sans compter qu'à partir du moment où on craint quelque chose, on a plus de risque de la provoquer. La peur risque de perturber notre comportement social et donc de mener à une réelle mise à l’écart 😥.

L'exclusion, c'est comme un coup de poing dans le ventre. Elle peut nous faire sentir anxieux, déprimé, et même nous faire douter de notre propre valeur. Mais ne vous inquiétez pas, vous n'êtes pas seul(e) à ressentir cela.

Des racines traumatiques 

Ce sentiment d’exclusion et cette peur de ne pas être acceptée prennent souvent place dans l'enfance. Des blocages émotionnels naissent pendant cette période charnière et deviennent de véritables blessures invisibles à l’âge adulte. Par exemple, si l'un de nos parents a eu une attitude de rejet envers nous, de manière inconsciente ou non, que ce soit de façon verbale ou physique, cela nous fragilise 💔. La blessure de rejet perdure, y compris lorsqu’on est adulte. C’est pourquoi il est important de comprendre la raison de cette peur.

👉 L’autrice du livre “Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même”, Lise Bourbeau, en parle très bien. Elle explique que les 5 blessures de l'âme qui nous empêchent d’accéder à notre bonheur sont les suivantes : le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison et l’injustice.

La naissance du sentiment d’exclusion

La blessure du rejet naît donc pendant l’enfance. Il peut y avoir plusieurs cas de figure où un enfant peut développer ce traumatisme. Par exemple :

  • Si on était un enfant non désiré, un “accident”.
  • Que nos parents, ou un des deux, désirait le sexe opposé (un garçon si on est une fille et inversement).
  • Si un de nos parents a eu un comportement de rejet ou d’indifférence par rapport à un de nos besoins.
  • Si un de nos parents a exprimé une attente démesurée.
  • Si, au contraire, on a été très protégé. Le message qui nous parvient est que nous sommes trop fragiles et incapables de gérer seule.

La fuite comme habitude sociale

Par conséquent, si on a cette blessure du rejet en nous, on a adopté des mécanismes de défense, un certain comportement en réaction à cela. Souvent, il est caractérisé par la fuite, sans même que l’on s’en rende compte.

  • Vouloir être seule,
  • Se sous-estimer,
  • S’effacer devant les autres,
  • Ne pas regarder dans les yeux,
  • Ne pas donner son opinion,
  • Parler peu,
  • Peur de ne pas être comprise,
  • Ajuster son comportement pour plaire,
  • Changer de sujet quand ce dernier nous fait peur,
  • Être dans la lune (se décrocher de la réalité),
  • Ruminer certaines situations ou conversations,
  • Être perfectionniste,
  • Ne pas se sentir importante,
  • Éviter certaines situations sociales (anniversaires, fêtes, repas de famille, etc.),
  • Être en conflit avec le parent du même sexe.
  • Le décalage entre le vécu et l’attente
📌
Le plus difficile à vivre, c’est le décalage entre ce qu’on a vécu et nos attentes. En effet, une blessure de rejet peut nous empêcher de nous intégrer à cause de nos comportements conscients ou non. C’est comme ça que le sentiment d’exclusion naît et qu’on ne parvient pas à combler notre solitude. On a l’impression de ne jamais arriver à nouer de lien avec les autres.

Sortir de ce sentiment de rejet

Sortir d'un sentiment de rejet peut être un processus difficile, mais il est tout à fait possible avec du temps, de la patience et surtout les bons outils et les bonnes stratégies. Pour se sortir de ce décalage et enfin se sentir accepté, il est nécessaire de passer par 4 étapes :

  • ✔️ Comprendre d’où vient le sentiment de rejet, accepter et reconnaître ses sentiments : le premier pas est de reconnaître et d'accepter ce que vous ressentez sans jugement. Il est normal de se sentir blessé, triste, en colère ou confus après avoir été rejeté. Ne jugez pas vos sentiments ou ne les ignorez pas. Au lieu de cela, acceptez-les comme une partie naturelle de l'expérience humaine, voyez-les comme une vague qui ne fait que passer. Laissez-les filer, acceptez-les.
  • ✔️ Libérer les émotions enfouies : une fois ces émotions identifiées, laissez-les sortir et si possible verbalisez-les autant que possible, que ce soit à l'oral avec un ami de confiance ou bien par écrit. L'écriture a de nombreuses vertus. 
  • ✔️ Pratiquez l'autocompassion : Soyez doux avec vous-même. Le rejet peut être douloureux et il est important de prendre soin de vous. Prenez du temps pour vous détendre, faire des choses que vous aimez, ou simplement, authorisez-vous à vous sentir mal.
  • ✔️ Aller vers les autres en luttant contre sa phobie sociale
  • ✔️ Exister en l’absence d’un regard valorisant : travaillez sur l'amélioration de votre estime de soi. Cela peut impliquer de reconnaître vos forces, de travailler sur vos faiblesses, et de vous rappeler que votre valeur ne dépend pas de l'opinion des autres.

👉 C’est un travail difficile à faire seule, c’est pourquoi il ne faut pas hésiter à se faire accompagner par un professionnel. Il faut comprendre ses blessures passées pour arriver à nouer du lien et ne plus se sentir rejeter.

L'avis de la rédaction : une sensation source de grande souffrance

La sensation d'être rejetée et de ne pas parvenir à s'intégrer est cause de grandes souffrances et peut vous amener à vous replier sur vous-même, à vous adapter sans cesse pour plaire aux autres et vous empêcher de vous épanouir. C'est pourquoi il est important d'identifier les causes de ce sentiment de rejet et de travailler sur le sujet accompagné d'un psychologue. Ensemble, vous identifierez les raisons de ce mal-être et trouverez des façons d'avancer.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Je me fais des films ou je lui plais ? Comment savoir ?

“Mais je rêve ou je lui plais ?”. Je sais, je SAIS, que tout le monde s’est posé cette question un jour. On rencontre quelqu’un, on commence à avoir de l’attirance pour cette personne, mais la question à 1 million, c’est : est-ce que c’est réciproque ? Et il y en a un tas qui découle : je me fais des films là où il/elle me drague ? Comment savoir s’il/elle m’apprécie ? Je sais ce que ça fait, car je suis passée par là plusieurs fois tout au long de ma vie. Alors je vais vous expliquer comment savoir si on lui plaît… Ou pas !

Les plus beaux poèmes d'amour : voici notre sélection de 10 !

La poésie, quand elle parle d’amour, fait vibrer ! En tout cas, c'est le cas pour nous. Que ce soit de la poésie avec des vers transis et enchantés ou des relations plus tumultueuses et passionnées. Il est difficile de faire une sélection de poèmes d’amour dans la littérature, tant il y en a. Cependant, nous avons fait une sélection de ceux qui nous parlent le plus, en espérant qu’ils vous touchent autant qu’ils nous touchent. Voici donc notre sélection des 10 plus beaux poèmes d’amour !

Hypervigilance : pourquoi suis-je tout le temps en état d’alerte ?

Un bruit soudain et bam ! Je sursaute. C’est une réaction typique lorsqu’on est dans l’hypervigilance, comme moi. Je surveille tout et j’ai l’impression d’être en état d’alerte quasi en permanence. Cela vous fait ça aussi ? En fait, l’hypervigilance est assez répandue, pourtant on en parle peu. On la retrouve particulièrement chez les personnes perfectionnistes ayant un manque de confiance en elles. Si vous vous retrouvez dans ces mots, découvrez ce qu’est cet état psychologique qui traduit une grande vulnérabilité.

12 leçons de vie que j'ai apprises au fil des années

L'autre jour, je fouillais dans le grenier, chez mes parents, je suis tombée sur les albums photos que ma mère remplissait avec une certaine frénésie. En les feuilletant, je suis inévitablement tombée sur l'ado mélancolique, colérique et acnéique que j'étais et j'ai soudain eu envie de me faire un gros câlin du genre "Retour vers le futur". Je détestais l'école, alors en me prenant dans les bras, je me serais sûrement dit "ne t'inquiète pas, la vie se chargera de t'apprendre tout un tas de leçons dont tu auras tout autant besoin. Et j'aurais glissé dans l'oreille de la moi du passé ces 12 leçons que la vie m'a apprises.

Pourquoi choisir de se marier aujourd'hui?

En voilà une bonne question ? Personnellement, je n'ai jamais rêvé de me marier. Mes rêves de petites filles n’étaient pas faits de tulle blanc, de dentelle et de voile et j'aimais assez l'idée d'un amour si passionné qu'il se passerait d'une union sacrée. Pourtant aujourd'hui, force est de constater que je suis mariée depuis 5 ans et en plus, c'est moi qui ai fait la demande !

Les femmes en politique, des hommes comme les autres ?

Je connais mes classiques et s'il y a bien un truc dont je me souviens, c'est de chanter, à tue-tête, dans la voiture, Être une femme de Michel Sardou. Je devais avoir une dizaine d'années et je ne trouvais rien de plus subversif que de hurler : "Maîtriser à fond le système, accéder au pouvoir suprême : s'installer à la Présidence et de là, faire bander la France." Certes, on a connu moins sexiste, mais quoi qu'il en soit, depuis ce temps-là, féminisme et politique me passionnent, mais est-ce que ça va vraiment de paire ? Quelle est véritablement la place des femmes en politique aujourd'hui et qu'est-ce que ça nous apprend ?

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube