Je me sens vide : comment remplir ce gouffre intérieur ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Perdre le goût de la vie, n’avoir plus envie de rien, ce sentiment d’être vide… Quand on connaît cela, il est extrêmement difficile de retrouver des sensations qui nous remplissent de joie. Se sentir vide, c’est un peu comme perdre la connexion à notre âme, on perd le sens de la vie. Pourquoi est-on ici ? Quel est notre but ? Notre rôle ? Voyons ensemble les caractéristiques de ce vide intérieur pour mieux le comprendre et discerner ce sentiment de la dépression. Explications.

Je me sens vide : comment remplir ce gouffre intérieur ?
Sommaire : 

Se sentir vide, qu’est-ce que c’est ?

La sensation de vide est difficile à décrire, il est complexe de mettre des mots dessus. Nous ne le ressentons pas de la même manière, par conséquent, ce sentiment dépend de l’expérience de chacune. Pour autant, des émotions communes se retrouvent chez les personnes qui ressentent ce vide intérieur : peine, tristesse, impuissance, grande solitude, insécurité... Bref, on est perdue.

➜ Ce ressenti peut prendre différentes formes d’expression psychologique comme le trouble anxieux généralisé, l’angoisse, la dépression, la jalousie, la dépendance affective, les dépendances de toute sorte (drogues, alcool, etc.), les compulsions alimentaires, la difficulté de s’affirmer, de prendre sa place, etc.

Se sentir vide, c’est l’expression d’une détresse profonde qui repose sur des expériences traumatisantes. On peut se sentir vide aussi pour une autre raison : on a eu un manque d’amour à un moment donné de notre existence (généralement l’enfance), ce qui nous rend extrêmement vulnérables et fragiles 😞. Dès lors qu’on a la sensation de ne pas être aimée, le vide intérieur et les sentiments qui sont liés peuvent s’installer durablement en nous.

📌

Se sentir vide est souvent associé à des émotions de tristesse, de peine. Les expériences vécues récemment ont pu emmener une rupture dans nos habitudes, les prises de conscience sont nombreuses et ont certainement enclenché en nous des renoncements. Ce qui peut être à l'origine d'un sentiment d'impuissance, de subir une sorte d'abandon. Le vide peut également être issu d'un sentiment de rejet qui a emmené de l'insécurité et de la solitude. 

On se sent un vulnérable et fragile, mais rassurez-vous, c'est un ressenti, ce qui signifie qu'il y a des solutions. C'est notre perception de la réalité qui fait qu'on se sent vide, nous détenons donc toutes les clés pour stopper ce processus de vide. 

Se sentir vide, c’est être en dépression ?

Se sentir vide, c'est ressentir une désolation, c’est-à-dire, un manque total de joie, d’espoir, de satisfaction. Il est possible d’avoir ce sentiment sans pour autant souffrir de symptômes dépressifs. La dépression n’est qu’un symptôme du vide !

Cela signifie qu’on ne s’intéresse plus à rien. C’est l’expression d’une douleur profonde via une sensation de suffoquer à cause d’un vide qui semble durer une éternité. Pour cela, les personnes, qui ressentent ce vide, cherchent à tout prix à s’en débarrasser. Si on a tendance à avoir des vieux démons, on peut se tourner vers eux : cigarette, alcool, addiction sexuelle, troubles alimentaires, etc. Le but est d’échapper à ce vide qui est en nous via des addictions.

Comment faire la différence entre la dépression et se sentir vide ?

Comme dit précédemment, il faut pouvoir distinguer la dépression du vide intérieur. L’un et l’autre sont intimement liés, mais ne vont pas forcément de pair. Pour comprendre, voici 7 signes qui font la différence par rapport à la dépression :

  • On se sent seule,
  • La vie n’a aucun sens,
  • On ne ressent aucun bonheur ni accomplissement,
  • On a développé des comportements addictifs,
  • On ressent une lassitude émotionnelle,
  • On se plonge dans le travail,
  • On s’ennuie très souvent.

👉 Gare à la dépression chronique : Lypémanie, dépression chronique : quand le plaisir de vivre disparaît...

5 conseils pour combler ce grand vide en nous

Avant de tenter quoi que ce soit, il faut être à l'écoute de soi-même et trouver en nous les raisons de ce sentiment de vide intérieur. Il n’est pas simple de le faire seule, c’est pourquoi il est important de se faire accompagner par un professionnel. Ce dernier pourra vous aider à améliorer votre santé mentale. Néanmoins, en attendant, voici quelques pistes pour lutter contre ce sentiment de vide.

1. S’entraîner mentalement

Il faut mettre tous les jours une routine en place pour faire une introspection afin de trouver les solutions qui nous feront nous sentir mieux. Cela peut être des petites choses, comme se forcer à ne pas porter son pyjama toute la journée ou des décisions plus importantes, comme quitter son emploi. S’interroger tout le temps est un entraînement mental pour mieux se comprendre.

2. Chercher à s'accomplir

La première chose est de se détacher du regard des autres et d’ignorer leurs conseils. “Tu devrais faire ça”, “Je pense que faire ceci serait mieux pour toi”, etc. Tout ça au placard ! Vivons pour nous en ne refoulant pas les passions et les désirs qui nous font du bien. Ce sont les étapes à franchir pour se sentir plus accomplie ! Nous savons ce qui est bon pour nous, c’est pourquoi il faut s’écouter.

3. Accepter ses émotions

En devenant adulte, on a appris à cacher des émotions comme la colère ou la tristesse. Cependant, il est important de les laisser sortir pour qu'elles ne nous gangrènent pas. Alors, il est important de tout faire pour les exprimer via différentes façons : en faisant du sport, en criant de tout son saoul dans une forêt, en dansant comme si personne ne nous regardait… Il faut exprimer ses émotions de façon saine pour qu'elles n'influencent pas négativement notre vie.

4. Reprendre confiance en soi

Eh oui, cela a un lien avec le fait de ressentir le vide intérieur ! Une faible estime de nous peut être une des causes du sentiment de vide. En effet, c’est comme avoir un plafond en verre au-dessus de soi qui nous empêche de grandir et de nous accomplir. C’est pourquoi il est nécessaire de se construire solidement et d’avoir une confiance en soi forte pour se sentir mieux. Il faut voir en soi toutes les qualités dont on fait preuve !  

5. S’entourer

Il est nécessaire d’avoir un entourage de confiance empathique et compréhensif autour de soi. Parfois, la famille n’est pas d’une grande aide alors, il faut essayer de trouver du soutien ailleurs. Si on a peu d’amis ou pas du tout, se tourner vers une communauté bienveillante sur internet est une solution via des forums, les réseaux sociaux ou même sur notre club Wengood. N’hésitez pas à parler, il ne faut pas rester seule.

L'avis de la rédaction : ne restez pas seule

L'impression de vide intérieur peut être passagère ou durer plus longtemps selon votre situation et vos expériences passées. Si vous ressentez depuis quelque temps déjà ce sentiment de vide en vous, n'hésitez pas à vous tourner vers un psychologue afin d'identifier ensemble les causes de ce sentiment et de trouver des solutions. Il est important d'être bien accompagnée quand on est dans cette situation.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

C est ce que je vis.

Virginie il y a 8 mois

Beaucoup de courage, nous espérons que nos conseils vous aideront à vous sortir de ce sentiment.

Camille Lenglet 

C ce que je ressens depuis 2/3 jours ! Quelqu'un à une solution à me proposer

Paulmier Sébastien il y a 6 mois

Nos derniers articles

La lettre d'amour, la plus belle des déclarations que l'on puisse faire

Si j'avais une devise dans la vie, ce serait sûrement : "puisque je t'aime, alors je te l'écris." A mon mari, à mon fils, j'écris des lettres d'amour à ceux que j'aime, mais je dois bien reconnaître que parfois, même si les sentiments sont sincères et profonds, les mots ne viennent pas et on reste muets. Pas de quoi en faire un drame, il faut seulement s'inspirer... et lâcher-prise. L'amour c'est naturel, écrire une lettre d'amour l'est aussi, croyez-moi !

Je doute de mon couple, est-ce que c'est normal ? Comment réagir ?

Il est fréquent que ça arrive. La vie de couple et même l'amour n'étant jamais un long fleuve tranquille, il arrive, bien sûr, que l'on doute. Pas sur la même longueur d'ondes, impression que l'herbe est plus verte ailleurs, projets divergents, manque de désir… Sous le poids des doutes, l'amour perd de sa splendeur. Est-ce irrémédiable ? Je ne crois pas, l'important, c'est de comprendre ce qu'il y a derrière ces doutes et comment réagir. Explication.

"On mange quoi ce soir ?" L'application Jow a la réponse !

Tout à coup, il est 16h et ça me prend, comme une urgence : "qu'est-ce qu'on mange ce soir ? Et aussi demain à midi, tant qu'on y est". Et je me retrouve à visualiser mon butternut, mon sachet de parmesan râpé et mes 3 œufs, en quête d'une inspiration soudaine... Sauf que je ne suis pas dans Top Chef. Si mon jury reste intraitable, les idées fusent moins vite dans mon cerveau de cheffe à domicile...

Pourquoi faire le ménage peut (vraiment) nous faire du bien ?

Pendant ma vingtaine, je n'aimais pas faire le ménage. Je trouvais que c'était pénible et une perte de temps ! Bien sûr, je le faisais quand même, car il n'était pas question de vivre dans la saleté. Maintenant que je suis trentenaire, j'adore ça ! Il faut dire que j'ai appris à voir les aspects positifs du ménage en vieillissant. Alors pourquoi le ménage peut vraiment nous faire du bien et être en quelque sorte, une thérapie ? Je vous explique !

Ces pratiques sexuelles bizarres... et celles qui peuvent vous tuer !

Voilà quelque temps maintenant que j'écris pour Wengood et si j'ai appris beaucoup de choses, ce que je sais surtout, c'est qu'en matière de sexe, le champ des possibles est vaste et je ne l'avais jusqu'alors que peu exploré. Aujourd'hui pourtant, ne nous réjouissons pas et passons du côté obscur de la couette : place aux pratiques sexuelles étranges, à savoir celles qui permettent de faire l'amour... sans faire l'amour et zoom sur celles à bannir sous peine... d'y perdre la vie ! 😱

Coucher avec un collègue ou son boss, jeu dangereux ?

Ça m’est déjà arrivé d’avoir un crush au travail. Franchement, si je n’avais pas appris par la suite qu’il était en couple, j’aurais mis le paquet pour le séduire. Sauf que voilà, on connaît bien la règle du “No zob in job”, qui veut littéralement dire que c’est une mauvaise idée de coucher avec un collègue, voire pire, son boss ! Est-ce que c’est vraiment un jeu si dangereux que ça ? Qu’est-ce qu’on risque si on est pris la main dans le sac ? Je vous explique tout (eh oui, je m’étais renseignée avant de foncer) !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi je prends tout mal ? Comment Gérer sa Susceptibilité ? - Conseils du Dr Jean Doridot 🧠💬

15 avril · Wengood

8:57


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube