Je suis trop solitaire pour être en couple ! Une idée fausse ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Je suis une personne solitaire, mais je n’ai jamais considéré que je l’étais trop pour être en couple, notamment parce que ma solitude, je ne la subis pas. Du moins, je ne l’ai pas tout le temps subie et ça m’a permis de trouver un équilibre à travers mes différentes expériences, que ce soit en amour ou en solo. J’ai aussi compris les aspects qui étaient essentiels pour qu’une histoire marche, même si on a un caractère de solitaire. Je vous explique !

Je suis trop solitaire pour être en couple ! Une idée fausse ?
Sommaire : 

Être solitaire n’est pas un problème

Je suis une personne introvertie, c'est-à-dire, que je suis plus à l’aise seule ou avec un petit groupe de personnes, qu’avec beaucoup de monde qui gravite autour de moi. Je pense que beaucoup de personnes solitaires sont introverties comme moi. Il y a encore beaucoup de clichés qui pèsent sur nos épaules, on est vu comme des timides endurcis, un peu étranges et qui n’arrivent pas à s’adapter au monde. Heureusement, les gens commencent à prendre conscience que ce n’est pas une tare d’aimer la solitude. Ce n’est pas un problème d’être solitaire, surtout lorsque la solitude est choisie 😌 !

La solitude choisie ou la solitude subie

La première chose à se demander donc, c’est : est-ce que la solitude est choisie ou subie ? Car ce n’est pas du tout la même chose en prenant en compte la notion de couple 

👉 Dans le cas de la première, on peut aimer passer du temps seule, sans pour autant renoncer à la connexion avec les autres

👉 Dans la deuxième, il faut décider de vaincre la solitude subie et demander de l’aide à un thérapeute pour s'en sortir. Il est en effet difficile de faire ce cheminement sans accompagnement, pour comprendre le repli sur soi.

Une personne solitaire qui a choisi de l’être peut donner beaucoup en amour, ce qui n’est pas le cas d’une personne qui subit sa solitude. Maintenant que ce point est éclairci, je voudrais vous rassurer : il est possible de trouver un équilibre. Il faut clarifier plusieurs dimensions avant de se mettre en couple et trouver la bonne chaussure à son pied pour que ça marche, mais rien n’est impossible, même pour les solitaires 🤗.

Cet article peut vous intéreresser >>> Peur d'aimer : d'où vient-elle ? Comment la surmonter ?

Trouver l’amour en étant une personne solitaire

Il n’y a pas de solution clés en main pour trouver l’amour en étant solitaire 😶. Toutefois, il faut se poser les bonnes questions pour savoir si c’est un désir ou un besoin. On en revient à la solitude choisie ou subie, mais c’est une notion essentielle. Une personne qui choisit des moments pour s’isoler a quand même un cercle social : des amies, de la famille, des collègues. Elle a appris à jongler entre ce monde et sa bulle, mais elle peut avoir le désir de trouver une personne intéressante à aimer et avec qui partager des projets.

👉 Le problème, c’est lorsque ce désir se transforme en besoin pour soulager la solitude. Il est important d’apprendre à aimer sa solitude, mais surtout apprendre à s’aimer soi. Il ne faut pas avoir besoin de quelqu’un d’autre pour s’épanouir et se sentir bien, sinon cela signifie que c'est une relation pansement 🤕.

Avoir des points communs

Je pense que l’essentiel pour supporter d’être en couple tout en ayant un trait de caractère solitaire, c’est de trouver quelqu’un qui nous ressemble 😊. Certes, on dit que les opposés s’attirent, mais on dit tout aussi bien “qui se ressemble, s’assemble”. Il y a d’autres personnes solitaires qui ont le même fonctionnement que nous et qui ont aussi le désir de trouver quelqu’un. Ce n’est pas une mission impossible, le tout est de parler le même langage de l’amour et de comprendre la vision de l'autre personne. À partir du moment où il y a un respect de l’espace et du temps dont on a besoin, le couple marche 👏 !

👩‍❤️‍👨 C’est un peu comme être célibataire à deux, on est en couple, mais on a besoin de moments seuls, mais on se retrouve quand on se sent disponible psychiquement.

Les besoins d’une personne solitaire en couple

On doit donc garder à l’esprit qu’il faut trouver quelqu’un qui nous correspond et qui nous comprend. Nul besoin de se ressembler comme deux gouttes d’eau, même si cela peut aider. L’important est de communiquer nos besoins de personne solitaire pour que la relation ne soit pas un fardeau.

Avoir de l’espace et du temps

C’est la règle numéro 1 ! Comme on est plus tourné vers notre monde intérieur, on a besoin de moments pour nous. On peut donc mettre plus de temps à tisser des liens, mais ils sont généralement profonds et durables une fois qu’ils sont établis 😉. Pendant cette construction, on peut apprendre à trouver son rythme entre les moments où on a besoin d’être seule et les moments en couple. Le respect de notre espace et de notre temps est essentiel pour notre bien-être dans une relation !

Ne pas être forcée à changer

À partir du moment où quelqu’un essaie de nous changer, c’est mauvais signe pour la durabilité du couple. On ne doit pas changer sa façon d’être pour être en couple. Il faut s’adapter, mais il est impossible de modifier sa nature profonde. Il faut donc se dire qu’une personne qui essaie de nous changer et de nous rendre moins solitaire en nous imposant des choses, c’est un red flag ! Je le répète, il est important de trouver une personne bienveillante qui nous comprend 🥰. 

🤔 En retour, il est aussi essentiel de garder à l’esprit qu’il faut écouter les besoins de l’autre et faire des efforts. Un couple qui fonctionne, c’est un couple qui sait faire des compromis afin de trouver l’équilibre !

👉 Une petite nuance : il faut garder à l'esprit qu'une relation amoureuse n’est en aucun cas une obligation ! On n’a pas toute la même envie d’amour, puisqu’il y a des gens asexuels et aromantiques. Si on est bien toute seule, c'est l'essentiel, il ne faut pas que le célibat soit une souffrance.

L'avis de la rédaction : besoin de solitude et couple ne sont pas incompatibles !

Voilà, vous l'aurez compris, être de nature solitaire, aimer ses moments rien qu'à soi, n'est absolument pas incompatible avec la vie de couple. Il faut "simplement" trouver la bonne personne, celle qui nous aime et nous accepte telle que nous sommes et communiquer clairement sur nos attentes. Il faut bien sûr aussi faire des compromis pour que chacun y trouve son compte. Si vous avez l'impression que votre solitude est devenue un fardeau trop lourd à porter ou que les mêmes schémas se répètent inlassablement dans vos relations, il faut alors prendre rendez-vous avec un psychologue afin de comprendre ce qui se joue en vous. Au fil des séances, vous apprendrez à mettre en place de nouvelles habitudes qui vous permettront de vous épanouir seule et/ou en couple.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Les commentaires

Moi également je suis introverti. Et je n'ai pas eu de grand mal à me mettre en couple. même si dans plusieurs cas j’étais mal compris. être à l’aise avec sa solitude est très important. ça évite de vouloir aller vers l'autre juste pour combler ce mal être. j'ai pu tout de même trouver quelqu'une avec qui nous nous comprenons mieux. J'ai appris le terme être célibataire à deux, pourtant je l'applique constamment. merci pour ces précieux conseils!

Nos derniers articles

Empowerment : prenez le pouvoir !

Je ne sais pas vous, mais moi, chaque jour j'ai l'impression que de nouveaux mots font surface. À mesure que le monde se transforme et évolue, notre vocabulaire s'enrichit, ou tout du moins tente de s'enrichir. Parce qu'il est vrai que si on voit très souvent de nouveaux mots poindre, on ne sait pas toujours exactement ce qu’ils définissent. Celui qui m'intéresse aujourd'hui c'est l'empowerment. Si vous êtes prêtes à prendre le pouvoir, vous allez adorer cet anglicisme !

L’éducation non genrée, est-ce vraiment possible ?

Les filles aiment le rose, jouer aux poupées et sont nulles en maths. Les garçons aiment la guerre, jouer aux foots et ne pleurent jamais. N’importe qui a déjà été confronté à ces stéréotypes et ce, à peine sorti du berceau. N'est-ce pas insupportable ? Je sais que, lorsqu’on n’a pas d’enfants, on est rempli de principes, mais s’il y a bien une chose que je veux faire, c’est une éducation non genrée avec mes (futurs) enfants. Mais est-ce vraiment possible dans notre société patriarcale ? Comment échapper à ses clichés qui ont des conséquences néfastes sur les enfants ? Explication.

Le blurring, quand la journée de travail ne s'arrête jamais…

"Tiens, si je répondais à ce mail ? Bon OK, il est 21h mais ce n'est pas grave. Ah, puis je vais jeter un œil à ce dossier aussi...". Lorsque j’étais à mon compte, j’avais la fâcheuse tendance à vouloir travailler tout le temps. Je n’avais pas vraiment de journée de travail, mais mon excuse, c’était le métier-passion. En revanche, lorsque la journée de travail ne s’arrête jamais quand on est salarié, cela s’appelle du “blurring”. La frontière entre vie pro et perso devient alors floue et c’est le début de l’épuisement professionnel...

Faire sonner son réveil plusieurs fois, une bien mauvaise idée…

Tous les matins j’appuis sur la fonction “snooze” de mon réveil. Eh oui, comme des milliers de Français, je ne suis pas du matin ! Je suis plutôt un oiseau de nuit, alors il est toujours difficile de me réveiller à une heure fixe. Cependant, je me réveille toujours plus fatiguée et la fonction “snooze” participerait à cela… En effet, faire sonner son réveil plusieurs fois serait très mauvais pour la santé, selon une étude australienne. Penchons-nous sur le problème.

Le stalking, un harcèlement obsessionnel dangereux

Sur les réseaux sociaux comme sur Facebook ou sur Instagram, qui n'a jamais espionné un(e) ami(e) ? Un ex. ? 👀 Où est-il/elle ? Nous sommes tous plus ou moins stalker ! L'art de traquer sur les réseaux sociaux ou dans la vie réelle porte un nom : le stalking. Apprenez-en plus sur ce harcèlement qui fait de plus en plus de victimes.

Ennéagramme : le test pour tout savoir sur soi

En introspection on observe, on analyse et on étudie sa propre personne. Pour connaître ce qui nous pousse à avancer, ce qui nous anime, ce qui nous motive, on peut se baser sur le test d'Ennéagramme. Un outil de connaissance de soi qui nous aide à comprendre qui nous sommes vraiment et à redéfinir une certaine image que l'on peut avoir de soi. Voici tout ce que vous devez savoir sur l'Ennéagramme.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici