L'apocalypsing : trouver l'amour coûte que coûte

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Vous avez swipé à droite, à gauche et finalement trouvé le profil qui vous convenait. Trois messages plus tard, vous en êtes sûre, c'est la bonne personne, celle avec qui vous voulez passer le prochain confinement et le reste de votre vie… Tout doux bijoux, vous êtes en train d'apocalypser !

L'apocalypsing : trouver l'amour coûte que coûte
Sommaire : 

Vous, apocalypsez ? C'est la faute de la pandémie

On a beau connaître des changements, des évolutions, des crises, il y a une chose qui reste, une idée forte qui persiste : le couple. Et c'est vrai, quand tout va mal dehors, on se dit qu'on sera plus fort à deux et puis c'est toujours rassurant de se savoir aimée. Voilà comment la pandémie a amplifié le phénomène de l'apocalysing

Face à la solitude qu'a engendrée la crise sanitaire de la covid, le couple apparaît comme une valeur refuge, et certaines tentent coûte que coûte de former un couple, quitte à aller un peu loin…

L'apocalypsing, c'est quoi ?

C'est tout d'abord un terme et un phénomène révélé par le site de rencontre canadien, Plenty of fish. Il s'agit d'envisager une relation avec une personne que vous venez de rencontrer comme si c'était l'amour de votre vie, comme si cette relation était la dernière. Quelques échanges ou une rencontre suffisent et vous pensez déjà vivre une relation sérieuse. En bref, vous vous accrochez un peu trop.

On prend ce qu'on a sous la main

Rien qu'en lisant ce titre, on se rend bien compte que l'apocalypsing est une pratique dangereuse qui ne sera pas très bonne pour le moral. Au début, ça commence doucement. Le feeling passe et les échanges de messages se font de plus en plus nombreux. Très rapidement, on met l'autre sur un piédestal, on l'idéalise et puis on le rencontre et peu à peu on s'aperçoit que finalement, il/elle n'est pas aussi bien qu'on le pensait. On est un peu moins séduite, mais on s'accroche. On a envie d'y croire, même si on ne rigole plus trop à ses blagues, même s'il/elle a ce petit tic de langage qui nous hérisse le poil, même si certains red flags devraient nous faire hurler, même si...

On revoit tout simplement nos exigences à la baisse dans le seul but de répondre à notre angoisse affective, pour ne plus se sentir seule et pour mettre un peu de douceur dans cette vie de pandémie.

Entre grosses déceptions et perturbations

Vous vous en doutez, le résultat sera désastreux. Combler le manque en jetant son dévolu sur le premier qui passe, ce n'est jamais une bonne idée et c'est source de grosses déceptions et de perte de confiance en soi. Ça nous ramène à de vieilles histoires, d'anciennes blessures, des ruptures douloureuses. Ça fait mal, et le sentiment de solitude est exacerbé, quant à l'estime de soi, elle en prend un sacré coup.

L'apocalypsing peut aussi devenir néfaste pour l'autre. Un peu possessive, et voilà que vous commencez à faire une fixette sur ce/cette quasi inconnu(e), à l'oppresser, à devenir envahissante et à faire tout ce qui est en votre pouvoir pour ne pas vous retrouver à nouveau seule. On a vu plus sain comme début de relation vous ne pensez pas ? À ne pas confondre avec l'érotomanie, un amour obsessionnel à sens unique

Comment ne pas sombrer dans l'apocalypsing ?

Trouver l'amour, c'est compliqué, alors comment ne pas apocalypser ?

1. Prendre du recul

Si votre esprit est largement occupé par une personne, que vous êtes accro, voire obsédée, prenez du recul. Occupez-vous l'esprit autrement et surtout, tournez-vous vers des amis ou des proches qui pourront vous donner leur sentiment sur cette relation. Restez ouverte et écoutez ce que chacun a à vous dire.

2. Ne pas voir le couple comme un but

Le couple n'est pas toujours le coin de paradis et de sécurité que l'on s'imagine, surtout en cas de confinement ! Ça peut être aussi très chaotique, et vous connaissez par cœur le dicton : "mieux vaut être seule que mal accompagnée." Alors oui, le couple, c'est aussi très cool et il peut participer à notre épanouissement, mais à une seule condition, celle de savoir ce que l'on veut. Alors écoutez-vous et regardez une personne pour ce qu'elle est vraiment, pas pour ce qu'elle pourrait être.

L'avis de la rédaction : recherche d'amour VS recherche d'interactions sociales

Cette tendance à l'apocalypsing, à s'accrocher au premier ou à la première qui passe cache un profond mal-être et probablement d'anciennes blessures. Il est très important d'identifier ces blessures, de les comprendre et de mettre en place de nouvelles habitudes qui vous permettront d'être plus heureuse. Ce travail est difficile à réaliser seul, c'est pourquoi nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec un psychologue.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Source : L'apocalypsing ou l'art de se projeter trop vite dans une relation amoureuse - So Soir

Et aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Ma soeur est jalouse de moi... Comment gérer sa jalousie ?

“T’es la préférée de toute manière”. Cette phrase, je l’ai entendue maintes et maintes fois dans la bouche de ma sœur. Sa jalousie nous a longtemps pourries la vie, pourtant je ne souhaitais qu’une chose : qu’on soit proches et unies. Elle m'a déversé sa rancœur au visage pendant de nombreuses années jusqu’à ce que ça devienne ingérable. Je n’en pouvais plus de ressentir à la fois autant de colère et de culpabilité. Apaiser 30 ans de jalousie n’a pas été évident, mais il existe des solutions pour ne pas en arriver à ce point. Je n’ai pas voulu que la jalousie me fasse couper les ponts avec ma sœur !

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Isabelle Vuillemin, coach, explique le Reiki pour calmer les angoisses

Le Reiki, une forme ancienne de thérapie énergétique, a longtemps été reconnu pour sa capacité à équilibrer le corps et l'esprit. En canalisant l'énergie universelle, le Reiki aide à évacuer les émotions négatives, y compris les angoisses qui peuvent souvent nous submerger. Isabelle Vuillemin, coach, nous explique comment le Reiki peut vous permettre de calmer vos angoisses. Retrouvez un sentiment de calme et de sérénité intérieure grâce à cette pratique holistique. Explication.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Faut-il être prêt·e à tout, vraiment tout pour réussir ?

À l’heure où notre société encense la réussite et le pouvoir, nous rêvons tous et toutes de reconnaissance et de succès, mais comment parvenir à garder le cap ? Comment garder les pieds sur terre et la tête froide ? Comment ne pas renier ses valeurs et tout son être ? Faut-il être prête à tout pour réussir ? Même s'il n'y a pas de réponse universelle, je peux vous donner quelques conseils pour éviter que vous vous perdiez en route. Explication.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube