Aromantisme : une vie sans amour ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Aromantisme, voilà un terme que l'on n’entend pas souvent ou qui, comme l'asexualité, est sujet aux clichés ou aux fantasmes. L'aromantisme, en théorie, est plutôt simple : il s'agit de ne ressentir que peu ou pas du tout d'attirance romantique pour l'autre. L'aromantisme c'est donc une vie sans amour ? Pas exactement.

Aromantisme : une vie sans amour ?
Sommaire :

Comment expliquer l'aromantisme ?

Vous vous souvenez quand on vous avait présenté l'asexualité ? Une orientation sexuelle qui concerne ceux qui ne ressentent aucune attirance sexuelle pour les autres. Eh bien l'aromantisme prouve que les sensations amoureuses, ce n'est pas pour tout le monde. Le cœur qui bat la chamade, la bouche sèche, les papillons dans le ventre et les pensées qui se bousculent, les aromantiques ne ressentent pas tout ça 🙅‍♀️. Un choix personnel ? Pas du tout, mais une orientation romantique (et non sexuelle, à l'inverse de l'asexualité) que l'on ne choisit pas.

Amour partout, différence nulle part

Il y a de l'amour absolument partout. Les héros de films le cherchent ou le fuient, la publicité s'en sert pour nous vendre ce rêve de passion et de romantisme. La quête de l'amour et du partenaire idéal est encore très présente, d'autant qu'elle renforce à la fois notre sentiment d'appartenance au groupe (la société) et notre besoin d'attention et d'amour.

Moi, l'amour ça me botte, je suis alloromantique, alors le chercher ou le trouver ça ne me pose pas de problème. Je ne me sens pas mise à l'écart face à n'importe quelle comédie romantique, l'amorantique, l'est clairement et dans un monde où la recherche de l'amour est un but, beaucoup se forcent à vivre des relations classiques.

Une enquête de 2014 révèle que 1% de la population mondiale serait asexuelle et que parmi eux, 26% seraient aussi aromantiques. Sachant qu'asexualité et aromantisme ne vont pas toujours de pair, difficile d'estimer le nombre d'aromantiques. Le fait est qu'ils existent et qu'ils sont très peu visibles et de facto, assez mal compris. D'où l'importance de faire la lumière sur cette orientation, parce que non, être aro, ce n'est pas être sans cœur.

📖 Le mot à connaître :
On parle d'amatonormativité quand on pense qu'une relation romantique est l'unique source de bonheur.

Drapeau aromantique

Drapeau de la fierté aromantique © Wikipédia.

Qu'est-ce qu'une personne aro ? Une personne forcément seule ?

Tout comme l'asexualité, l'aromantisme est un spectre, c'est-à-dire qu'il existe différents degrés de sensibilité à l'amour romantique. Dans le spectre aro on trouve par exemple l'aromantisme gris, qui selon le blog La vie en queer, "se définit comme l’absence partielle d’attirance romantique, c’est-à-dire qu’une attirance romantique peut se manifester de façon très rare ou dans des conditions très précises."

L'incompréhension, l'incrédulité voire la méchanceté, voilà des types de comportements auxquels les aromantiques doivent faire face. Entre les "tu n'as pas encore trouvé le bon" ou les commentaires détestables de prétendants éconduits et vexés, se reconnaître en tant qu'aro n'est pas un long fleuve tranquille, loin s'en faut ! Cependant, se reconnaître, c'est aussi se connaître, se comprendre et mieux encore, comprendre que l'on n'a pas un problème que l'on peut vivre en l'absence de sentiment amoureux... et même être heureuse seule 🧍‍♀ou entourée 🧍‍♀️🧍‍♂️  🧍‍♀️🧍‍♀🧍‍♂️.

Amour = bonheur ?

Une personne aromantique peut s'épanouir dans tous types de relations. Elle peut flirter, avec des sentiments amicaux très intenses, avoir une sexualité épanouie, mais elle ne développera jamais de sentiments amoureux. Pourtant, une personne aromantique peut vivre en couple et même vivre en couple avec une personne alloromantique.

Aromantique et en couple, ce n'est pas un paradoxe. Non, c'est tout simplement une autre façon de créer du lien, une façon d'aimer différente. Au-delà de toute orientation sentimentale, il est sans doute plus que temps de prendre conscience que le couple hétéro et amoureux n'est pas la seule et unique voie vers le bonheur. Se questionner sur ce que l'on veut et avant tout sur qui l'on est, c'est par là que commence la quête du bonheur et notamment de l'épanouissement.

Il y a ce qu'on est, ce qu'on veut et il y a la vie et ses événements et tout ça, ça fait des ratages et des réussites. L'important comme toujours, c'est de trouver la voie qui permet l'équilibre⚖️... Avec ou sans amour ! 😉

L'avis de la rédaction : inventez votre modèle !

Stop aux modèles préconstruits qui entourent le couple : la maison, le jardin, le chien, le monospace, l'amour... Sentez-vous libre d'inventer la relation qui vous ressemble, aromantique ou non, la seule chose qui compte, c'est votre bonheur. Et si vos relations sont compliquées, sources de souffrance, n'attendez pas pour prendre rendez-vous avec un psychologue.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

1, 2, 3, etc. Polyamour : peut-on vraiment aimer plusieurs personnes à la fois ?

Et aussi :

Sources : La vie en queer, terra femina

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici