5 astuces pour vaincre la solitude : nous sommes là !

Mis à jour le par Emilie Potenciano, rédactrice pour Wengood

Aujourd’hui nous vivons au beau milieu d’un monde ultra connecté et pourtant nous sommes nombreux à nous sentir seuls. Vous avez le sentiment d’être seul ? Mais d’où vient ce sentiment de solitude ? Comment vaincre la solitude ? Explications.

5 astuces pour vaincre la solitude : nous sommes là !

Pourquoi sommes-nous inégaux face au sentiment de solitude ?

L’apprentissage de la solitude se fait dès le plus jeune âge. Si enfant vous avez eu l’occasion de prendre conscience de vos capacités d’autonomie, alors vous ne rechercherez pas sans cesse la reconnaissance d’autrui et sa présence. Vous pouvez apprécier votre solitude, voire même la rechercher quand l’envie s’en fait ressentir.

Pour les autres, le fait de se retrouver seul face à soi-même peut être ressenti comme une véritable source de tristesse, voire d’abandon.

« Peu importe que l’isolement soit réel ou non. C’est la façon dont nous vivons qui engendre ou pas une mélancolie, une souffrance ». - Laurie Hawkes, psychopraticienne

Comment vaincre la solitude ?

🎵 🎵

 Oh ma chère solitude
Faut pas qu'tu d'viennes une habitude 

🎵 🎵

1. Renouer avec soi par le biais d’une activité

C’est parfois de nous-même que nous sommes déconnecté et non des autres. Il est important d’apprendre à mieux se connaître en s’interrogeant sur ses désirs, ses besoins. Vous pouvez par exemple pratiquer une nouvelle activité. Se concentrer sur la pratique d’une nouvelle discipline permet de ne pas se sentir seul. Qu’il s’agisse d’une activité sportive, artistique ou culturelle, vous apprendrez à profiter du moment présent.

Par ailleurs la pratique en groupe permet de rencontrer de nouvelles personnes qui possèdent les mêmes centres d’intérêt que vous.

2. Se chouchouter

Il est important de prendre soin de soi, car la dépression que la solitude peut engendrer pour les cas les plus sensibles, favorise la dévalorisation de notre estime de soi.

Voilà un joli feu vert pour aller se faire dorloter chez le coiffeur ce week-end !

3. On se challenge socialement

Il est essentiel de se créer un environnement social épanouissant. En démarrant une nouvelle activité vous rencontrerez de nouvelles personnes. Vous avez déjà un premier sujet de conversation après-tout. Et il y a de fortes chances que ces personnes aient de nombreux autres points communs.

Entre le travail et les obligations de la vie quotidienne, ce n’est pas toujours facile de voir les amis. Aussi il est important de mettre de côté les relations que nous jugeons toxiques pour prioriser celles qui nous ressemblent et qui nous font du bien.

4. S’impliquer davantage dans nos relations

Ne pas attendre que le téléphone sonne et même s’il s’agit d’une nouvelle habitude à prendre, il ne faut pas hésiter à s’impliquer davantage dans les relations amicales, par exemple en organisant un dîner ? Et pourquoi ne pas demander à notre ami de venir accompagné de cette personne dont il nous a tant parlé. Nous avons déjà un ami en commun, il y a de forte chance pour que le courant passe entre nous également.

Ou pourquoi pas simplement prendre le téléphone et donner rendez-vous ce week-end à cet ami que nous n’avons pas vu depuis si longtemps ? Il en sera enchanté c’est certain !

5. Ne pas hésiter à demander de l'aide

Si le malaise s’avère profond, n’hésitez pas à demander de l’aide d’un thérapeute. Il sera capable de vous faire apprécier l’expérience d’une solitude positive, de vous apprendre à aller au contact de l’autre et à savourer ensuite chaque moment partagé !

 

L’avis d’Emilie : bougez-vous !

Nous inscrivons les enfants dès leur plus jeune âge à toutes sortes d’activités pour favoriser leur épanouissement. Sport, théâtre, musique, langue étrangère…  S’initier à une activité ne se résume pas à la recherche de la performance. Il y a beaucoup d’autres petites victoires, essentielles au bien-être : se faire de nouveaux amis, partager des moments d’efforts, de récompenses, apprendre à lâcher prise, vivre le moment présent, évacuer les tensions, entraîner sa mémoire, sa concentration.

Et c’est d’ailleurs parce que nous avons conscience de ces nombreux bienfaits que nous consacrons ce temps si précieux à faire des allers-retours à la piscine pour l’un et au stade de foot pour l’autre. Mais nous adulte ? Est-ce que tout cela ne nous est pas également nécessaire ? Le frein majeur à la reprise d’une activité est très souvent lié au manque de temps. Sachez que de plus en plus les associations et autres centres culturelles et sportifs amplifient leurs offres et leurs horaires.

Pourquoi ne pas confier vos enfants par exemple le dimanche matin à votre moitié pendant que vous irez pratiquer une heure de yoga, de dessin ou de course à pieds ?

Côté Yoga et Pilate, des applications comme Olybe permettent de trouver un cours à la carte, sans engagement, près de chez soi, 7jrs/7, avec un large choix d’horaires, et sans se ruiner ! Il n’y a donc plus d’excuse pour ne pas vous inscrire à ce cours qui vous fait tant envie, ni à grappiller une petite demie heure supplémentaire sur votre emploi du temps pour discuter ensuite autour d’un verre avec votre nouvelle voisine de tapis 😉

Contacter un psy


Retrouvez nos conseils en vidéo

Article proposé par Emilie Potenciano, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : toujours croire que tout est possible.

Nos derniers articles

La vengeance nous fait-elle vraiment du bien ? Ou encore plus de mal ?

“La vengeance est un plat qui se mange froid”. J’ai toujours entendu cette expression, mais froide ou chaude, est-ce que la vengeance fait vraiment du bien ? Le désir de vengeance nous submerge quand nous subissons une injustice, c’est un mécanisme de réaction primaire ancré dans l’inconscient. Lorsqu’on souffre, on veut que l’autre souffre aussi. Voyons voir pourquoi ça nous fait du bien, mais aussi, pourquoi la vengeance peut être dangereuse pour notre bien-être psychique. Explications.

Les symptomes d'une crise d'angoisse : la repérer pour bien la gérer

Les battements de mon cœur s'accélèrent, ma gorge devient sèche, et respirer sans avoir la sensation d'étouffer me semble impossible : pas de doute, la crise d'angoisse est là. "C'est dans la tête" me direz-vous. Oui, certes, ces attaques de paniques sont dues aux mauvais tours que me jouent mes pensées mais j'ai l'impression que je vais mourir tant mon corps s'agite. Elles ont beau être irrationnelles, elles sont dures à contrôler et m'emportent comme dans un cercle vicieux. Symptômes et causes d'une crise d'angoisse, je vous dis tout. Pour bien la gérer, il est important de bien la comprendre.

Démotivée au travail ?

Il y a des jours comme ça... on traîne des pieds et on subit sa journée, rêvant à chaque minute de l'instant où l'on pourra quitter son costume de travailleur, pour passer à autre chose. Bref, c'est le coup de mou et on se demande bien ce qui nous pousse à sortir du lit le matin. Tout le monde connaît un jour une période de moins bien au travail, de démotivation mais il est important de ne pas s'y embourber. Voici 3 astuces pour retrouver la niaque vite et bien !

Comment pratiquer l'écoute active au travail ?

Au travail, nous sommes amenées à échanger avec tout un tas de personnes : collègues, managers, directeurs, etc. Il est donc important de bien comprendre et bien se faire comprendre, pour avoir des relations saines avec tous les acteurs de l’entreprise. L’écoute active est la solution pour des relations apaisées et un fonctionnement plus efficace. Alors, comment montrer qu’on écoute activement son interlocuteur ? Pourquoi est-ce essentiel au travail ? Explications.

Je m’ennuie au travail… Est-ce un bore-out ?

Jour après jour, je tente de tuer le temps au travail. Cela peut paraître risible, mais c’est une situation pesante. J’enchaîne les cafés, je regarde la trotteuse de l’horloge tout le temps, je navigue sans but sur internet. On peut dire que je suis payée à rien faire ! Je sais que beaucoup envient cette situation, mais ce n’est pas joyeux. Entre fatigue, perte d’estime de soi et même dépression, le bore-out est à surveiller.

Que faire quand on s'ennuie ? 10 idées d'activités pour s'occuper

Et voilà, je m'ennuie. Moi qui me plains de ne jamais avoir le temps, maintenant que j'en ai, je ne sais pas comment l'utiliser ! M'occuper de mon intérieur, prendre des nouvelles de mes proches, et pourquoi pas développer certains talents ? Il y a tellement de façons de s'occuper, voici 10 choses à faire quand on s'ennuie !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici