5 astuces pour vaincre la solitude : nous sommes là !

Mis à jour le par Emilie Potenciano

Aujourd’hui nous vivons au beau milieu d’un monde ultra connecté et pourtant nous sommes nombreux à nous sentir seuls. Vous avez le sentiment d’être seul ? Mais d’où vient ce sentiment de solitude ? Comment vaincre la solitude ? Explications.

5 astuces pour vaincre la solitude : nous sommes là !

Pourquoi sommes-nous inégaux face au sentiment de solitude ?

L’apprentissage de la solitude se fait dès le plus jeune âge. Si enfant vous avez eu l’occasion de prendre conscience de vos capacités d’autonomie, alors vous ne rechercherez pas sans cesse la reconnaissance d’autrui et sa présence. Vous pouvez apprécier votre solitude, voire même la rechercher quand l’envie s’en fait ressentir.

Pour les autres, le fait de se retrouver seul face à soi-même peut être ressenti comme une véritable source de tristesse, voire d’abandon.

« Peu importe que l’isolement soit réel ou non. C’est la façon dont nous vivons qui engendre ou pas une mélancolie, une souffrance ». - Laurie Hawkes, psychopraticienne

Comment vaincre la solitude ?

🎵 🎵

 Oh ma chère solitude
Faut pas qu'tu d'viennes une habitude 

🎵 🎵

1. Renouer avec soi par le biais d’une activité

C’est parfois de nous-même que nous sommes déconnecté et non des autres. Il est important d’apprendre à mieux se connaître en s’interrogeant sur ses désirs, ses besoins. Vous pouvez par exemple pratiquer une nouvelle activité. Se concentrer sur la pratique d’une nouvelle discipline permet de ne pas se sentir seul. Qu’il s’agisse d’une activité sportive, artistique ou culturelle, vous apprendrez à profiter du moment présent.

Par ailleurs la pratique en groupe permet de rencontrer de nouvelles personnes qui possèdent les mêmes centres d’intérêt que vous.

2. Se chouchouter

Il est important de prendre soin de soi, car la dépression que la solitude peut engendrer pour les cas les plus sensibles, favorise la dévalorisation de notre estime de soi.

Voilà un joli feu vert pour aller se faire dorloter chez le coiffeur ce week-end !

3. On se challenge socialement

Il est essentiel de se créer un environnement social épanouissant. En démarrant une nouvelle activité vous rencontrerez de nouvelles personnes. Vous avez déjà un premier sujet de conversation après-tout. Et il y a de fortes chances que ces personnes aient de nombreux autres points communs.

Entre le travail et les obligations de la vie quotidienne, ce n’est pas toujours facile de voir les amis. Aussi il est important de mettre de côté les relations que nous jugeons toxiques pour prioriser celles qui nous ressemblent et qui nous font du bien.

4. S’impliquer davantage dans nos relations

Ne pas attendre que le téléphone sonne et même s’il s’agit d’une nouvelle habitude à prendre, il ne faut pas hésiter à s’impliquer davantage dans les relations amicales, par exemple en organisant un dîner ? Et pourquoi ne pas demander à notre ami de venir accompagné de cette personne dont il nous a tant parlé. Nous avons déjà un ami en commun, il y a de forte chance pour que le courant passe entre nous également.

Ou pourquoi pas simplement prendre le téléphone et donner rendez-vous ce week-end à cet ami que nous n’avons pas vu depuis si longtemps ? Il en sera enchanté c’est certain !

5. Ne pas hésiter à demander de l'aide

Si le malaise s’avère profond, n’hésitez pas à demander de l’aide d’un thérapeute. Il sera capable de vous faire apprécier l’expérience d’une solitude positive, de vous apprendre à aller au contact de l’autre et à savourer ensuite chaque moment partagé !

 

L’avis d’Emilie : bougez-vous !

Nous inscrivons les enfants dès leur plus jeune âge à toutes sortes d’activités pour favoriser leur épanouissement. Sport, théâtre, musique, langue étrangère…  S’initier à une activité ne se résume pas à la recherche de la performance. Il y a beaucoup d’autres petites victoires, essentielles au bien-être : se faire de nouveaux amis, partager des moments d’efforts, de récompenses, apprendre à lâcher prise, vivre le moment présent, évacuer les tensions, entraîner sa mémoire, sa concentration.

Et c’est d’ailleurs parce que nous avons conscience de ces nombreux bienfaits que nous consacrons ce temps si précieux à faire des allers-retours à la piscine pour l’un et au stade de foot pour l’autre. Mais nous adulte ? Est-ce que tout cela ne nous est pas également nécessaire ? Le frein majeur à la reprise d’une activité est très souvent lié au manque de temps. Sachez que de plus en plus les associations et autres centres culturelles et sportifs amplifient leurs offres et leurs horaires.

Pourquoi ne pas confier vos enfants par exemple le dimanche matin à votre moitié pendant que vous irez pratiquer une heure de yoga, de dessin ou de course à pieds ?

Côté Yoga et Pilate, des applications comme Olybe permettent de trouver un cours à la carte, sans engagement, près de chez soi, 7jrs/7, avec un large choix d’horaires, et sans se ruiner ! Il n’y a donc plus d’excuse pour ne pas vous inscrire à ce cours qui vous fait tant envie, ni à grappiller une petite demie heure supplémentaire sur votre emploi du temps pour discuter ensuite autour d’un verre avec votre nouvelle voisine de tapis 😉

Contacter un psy


Retrouvez nos conseils en vidéo

null

Article proposé par Emilie Potenciano

Mon rêve de bonheur : toujours croire que tout est possible.

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Terreur nocturne : pourquoi les enfants et les adultes en souffrent ?

Se réveiller en hurlant et en sueur, ce n’est jamais agréable, que ce soit pour un enfant ou un adulte. Et c’est encore plus impressionnant pour l’entourage, tant pour les parents que le conjoint ! C’est ce qui s’appelle faire des terreurs nocturnes. Même si chez l’enfant, elle est plus répandue, cette parasomnie n’est pas anodine chez l'adulte. Il est important de comprendre les origines d’une terreur nocturne et ses symptômes pour la diminuer, voire la faire totalement disparaître.

Mutisme chez l’adulte : quand l’anxiété pousse au silence…

Il est étrange de rencontrer des adultes ne pas parler, alors qu’elles en sont physiquement capables. S'il n'y a pas de pathologie physique, cela s'appelle le mutisme. Personnellement, j’ai toujours été habituée à cette pathologie psychique, puisqu’un membre de ma famille a un mutisme sélectif. Si ce n’est pas quelque chose qui me surprend, je sais qu’en dehors du cercle familial, c’est perçu comme quelque chose de très étrange. Comment ce trouble de la parole se manifeste ? Quelle est son origine ? Comment soigner le mutisme ? Autant de questions que j'ai pu me poser plus jeune.

Amour ou habitude, comment savoir où on en est ?

J’aurais toujours voulu que mes histoires d’amour soient passionnelles. Cependant, je me suis bien vite aperçue que la vie n'est pas une comédie romantique. Je me souviens d’une de mes relations en particulier, il y a quelques années, où je me suis demandé : mais est-ce que je l’aime ? Ou ai-je simplement l’habitude de l’avoir dans mon quotidien ? Est-ce que j’ai peur de me retrouver seule ? Bref, vous l’avez compris, je me sentais un peu perdue. Je vous en parle.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube