Mes conseils pour apprendre à s'aimer : bye, bye auto-dénigrement !

Mis à jour le par Justine Guilhem

"Je suis nulle", "Je suis moche", "Je ne sais rien faire", "je ne sers à rien"... Aïe, aïe, aïe, nous sommes parfois si violents avec nous-même en parole et pensée, c'est difficile de cultiver une bonne estime de soi. Et pourtant, c'est la clé de notre épanouissement et de notre équilibre. Bien dans sa peau et bien dans sa tête, en apprenant à s'aimer, on gagne tout ça. Allez, on commence !

Mes conseils pour apprendre à s'aimer : bye, bye auto-dénigrement !

4 conseils tout simples pour s'accepter et s'aimer, la base !

Une thérapie cognitivo-comportementale (TCC), peut être utile pour aider les personnes ayant une faible estime d'elles-mêmes. Pourtant, certaines astuces plus simples peuvent être mises en pratique, et ce, au quotidien ! S'aimer, s'accepter, ça se travaille grâce à ces 4 habitudes à mettre en place au quotidien et à se répéter régulièrement. 

1. Portez un regard bienveillant sur vous-même

Les reproches, le dénigrement, n'ont plus leur place dans votre bouche quand vous parlez de vous. Ne culpabilisez pas si vous n'avez pas pu tenir une promesse ou si vous n'avez pas atteint un objectif fixé. L'erreur est humaine et elle permet d'apprendre. Il suffit d'accepter nos faiblesses et défauts. Soyez bienveillante avec vous-même, comme vous le seriez avec votre meilleure amie. Imaginez simplement que vous êtes votre meilleure amie. Si c'est difficile, imaginez votre meilleure amie, que vous dirait-elle ? Ou mieux, passez-lui un coup de téléphone pour savoir ce qu'elle en pense ! 👋 Autodérision ou malveillance envers soi-même ? 

L'auto-compassion, c'est important. Soyez gentils avec vous-même. Nous avons tous des jours où nous nous sentons moins que bons, moins efficaces, moins parfaits, pas top... Au lieu de vous critiquer sans cesse, traitez-vous de la même façon que vous traiteriez un ami qui se trouve dans cette situation. 

2. Dites non à la pression

Il est essentiel d'éviter d'imaginer le pire à chaque fois (👋 Anxiété d'anticipation : pourquoi je pense toujours au pire ?). Vous devez arrêter d'avoir peur ! Lors d'un nouveau projet, prenez le temps nécessaire pour vous détendre et croyez en vous, en vos capacités. Vous êtes comme tout le monde, vous avez de nombreuses capacités, qui vous permettent de réaliser vos projets. Être convaincu de ses connaissances permet de relâcher la pression et de retrouver confiance. 

📍
Les affirmations positives peuvent être d'une grande aide. Des phrases comme "Je suis digne d'amour et de respect" ou "Je suis capable et fort" peuvent aider à renforcer votre estime de vous. Trouvez celle qui vous fait du bien et répétez-la autant que nécessaire. Voici quelques exemples de phrase, notez celle qui résonne en vous et vous font vous sentir bien.

"Je suis capable de surmonter tous les défis qui se présentent à moi."
"Je mérite le bonheur et la réussite."
"Je suis fier de moi et de mes accomplissements."
"Je suis une personne forte et résiliente."
"Je suis en paix avec moi-même et avec mon passé."
"Je suis digne d'amour et de respect."
"Je suis en bonne santé, plein d'énergie et plein de vitalité."
"Je suis en train de devenir la meilleure version de moi-même."
"Je suis reconnaissant pour tout ce que j'ai dans ma vie."
"Je suis en contrôle de ma vie et de mon bonheur."
"Je suis capable de réaliser mes rêves et mes objectifs."
"Je suis entouré d'amour et de positivité."

3. Détachez-vous du regard des autres

Le regard des autres provoque un sentiment d'insécurité et de mal-être. Il est très important d'arrêter de vous demander ce que pense telle ou telle personne de vous. Ne recherchez pas la reconnaissance chez les autres, vous devez être reconnaissant(e) envers vous-même en premier, et uniquement envers vous-même. En vivant pour vous, vous apprendrez à vous aimer de nouveau. Acceptez-vous tel(le) que vous êtes, physiquement comme moralement. Vous n'avez pas le même vécu, pas les mêmes objectifs, le regard des autres, ce qu'ils pensent importe donc peu.

4. Utilisez la pensée positive

Dites adieu aux idées noires et privilégiez les points positifs, le positif attire le positif. Cela vous permet alors de voir le bon côté de la vie et de relativiser. Pour réussir à penser positivement, vous pouvez noter chaque jour dans un carnet, une chose dont vous êtes fier(e), même quelque chose d'insignifiant. Vous remarquerez alors qu'il y a beaucoup plus de positivité dans votre vie que vous ne le pensiez ! 👋 Le mode d'emploi pour bien remplir son journal de gratitude.

L’avis de la rédaction : demandez de l'aide

Parfois rien à faire, on se trouve nulle, bonne à rien et rien ne peut nous faire changer d'avis. Si malgré toutes les techniques énoncées dans cet article vous peinez à améliorer votre estime de vous, vous pouvez faire appel à un psychologue ou un coach, surtout si cette souffrance est invalidante. Si vous avez du mal à vous faire des amis, à vous épanouir dans votre vie professionnelle ou encore à trouver l'amour, une thérapie psychanalytique ou comportementale peut-être la solution. N'hésitez pas à prendre rendez-vous.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe
 

Contacter un psychologue

Allez plus loin et découvrez aussi : 

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Votre couple va-t-il durer ? Les 6 questions que vous devez vous poser

Selon les Rita Mitsouko, "les histoires d'amour finissent mal... en général". Bon OK, mais ça ne veut pas dire que nous n'avons pas envie de passer un peu plus de bon temps à deux. Mais pour que ce soit vraiment du bon temps, encore faut-il être sûre que cette relation vaut le coup… Et pour savoir si c'est le grand amour, il y a quelques questions à se poser.

Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur l'importance de couper le cordon avec sa mère

Vous êtes toujours à l’écoute, toujours là quand ça ne va pas, en somme la parfaite mère exemplaire ! Mais attention, ce surplus d’attention peut nuire à votre enfant (adulte !). Trop le/la materner alors qu’il/elle devient un·e jeune adulte peut freiner son développement personnel. Mais pourquoi est-ce si difficile de couper de cordon ? Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur le sujet.

La peur d'aimer : d'où vient-elle ? Comment la surmonter ?

En amour, il est rarement question de certitudes. Et quand on sait qu’un mariage sur deux se termine en divorce, pas étonnant que la peur d’aimer soit un mal de plus en plus courant. Cette peur cache des angoisses profondes et peut devenir handicapante. C'est la raison pour laquelle il est important de s'en libérer, mais pour vaincre ses peurs, il faut bien les connaître. Découvrez raisons qui font que vous avez peur d'aimer et comment vous en débarrasser pour donner une chance à vos relations.

Psychologie positive : Qu’est-ce que c’est ? Est-elle sans danger ?

Lorsqu’on décide de commencer un suivi psychologique, c’est généralement pour soigner des blessures. On se tourne vers notre passé pour comprendre ce qui nous entrave et plus globalement, ce qui nous rend malheureuse. On peut appeler la psychologique traditionnelle en opposition à la psychologique positive. Cette dernière est une autre approche visant à cultiver le bonheur. Bien sûr, elle est tout aussi légitime que sa consœur. Alors qu’est-ce que c’est exactement ? En quoi peut-elle nous aider ? Explications.

Pourquoi me voit-on comme une gamine dans ma famille ? Ras-le-bol de l’infantilisation !

J’ai bientôt 32 ans et pourtant, dans ma famille, je suis toujours traitée comme une enfant. On m’infantilise en critiquant mes choix, qu’ils soient importants ou insignifiants… Mais aussi, on me dit quoi faire, sans que cela soit un conseil, il s’agit vraiment d’une marche à suivre. Néanmoins, je me considère assez grande pour pouvoir faire mes propres choix et agir comme je le souhaite ! Pourquoi suis-je traité comme cela ? Comment sortir de l’infantilisation par nos parents, notre famille et, voire, par notre belle-famille ? Élément de réponse.

Limérence, quand aimer devient envahissant et obsessionnel...

Tout le monde tombe amoureux·se. C’est un sentiment merveilleux dans la plupart des cas, mais il peut parfois nous dépasser et se transformer en obsession. En effet, il y a un état psychologique lié à l’amour qui procure beaucoup de souffrance. Cela s’appelle la limérence ! Qu’est-ce que c’est exactement ? Quelles sont les causes ? Est-il possible d’en guérir ? Quand aimer devient obsessionnel… On vous explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Fleur au Vent 16 🌸 Cultiver l’élan du renouveau avec Anne-Fleur Saraux

4 avril · Wengood

10:52


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube