4 astuces pour apprendre à s'aimer : bye, bye auto-dénigrement !

Mis à jour le par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

"Je suis nulle", "Je suis moche", "Je ne sais rien faire"... Aïe, aïe, aïe, difficile de cultiver une bonne estime de soi. Et pourtant, c'est la clé de notre épanouissement et de notre équilibre. Bien dans sa peau et bien dans sa tête, en apprenant à s'aimer, on gagne tout ça. Allez, on commence !

4 astuces pour apprendre à s'aimer : bye, bye auto-dénigrement !
Sommaire : 

4 astuces pour s'accepter et s'aimer

Une thérapie cognitivo-comportementale (TCC), peut être utile pour aider les personnes ayant une faible estime d'elles-mêmes. Pourtant, certaines astuces plus simples peuvent être mises en pratique, et ce, au quotidien ! S'aimer, s'accepter, ça se travaille grâce à ces 4 habitudes à mettre en place au quotidien et à se répéter régulièrement. 

1. Ayez un regard bienveillant sur vous-même

Les reproches, le dénigrement, n'ont plus leur place dans votre bouche quand vous parlez de vous. Ne culpabilisez pas si vous n'avez pas pu tenir une promesse ou si vous n'avez pas atteint un objectif fixé. L'erreur est humaine et elle permet d'apprendre. Il suffit d'accepter nos faiblesses et défauts. Soyez bienveillante avec vous-même, comme vous le seriez avec votre meilleure amie. Imaginez simplement que vous êtes votre meilleure amie. Si c'est difficile, imaginez votre meilleure amie, que vous dirait-elle ? Ou mieux, passez-lui un coup de téléphone pour savoir ce qu'elle en pense !

2. Dites non à la pression

Il est essentiel d'éviter d'imaginer le pire à chaque fois (👋 Anxiété d'anticipation : pourquoi je pense toujours au pire ?). Vous devez arrêter d'avoir peur ! Lors d'un nouveau projet, prenez le temps nécessaire pour vous détendre et croyez en vous, en vos capacités. Vous êtes comme tout le monde, vous avez de nombreuses capacités, qui vous permettent de réaliser vos projets ! Être convaincu de ses connaissances permet de relâcher la pression et de retrouver confiance. 

3. Détachez-vous du regard des autres

Le regard des autres provoque un sentiment d'insécurité et de mal-être. Il est très important d'arrêter de vous demander ce que pense telle ou telle personne de vous. Ne recherchez pas la reconnaissance chez les autres, vous devez être reconnaissant(e) envers vous-même en premier, et uniquement envers vous-même. En vivant pour vous, vous apprendrez à vous aimer de nouveau. Acceptez-vous tel(le) que vous êtes, physiquement comme moralement. Vous n'avez pas le même vécu, pas les mêmes objectifs, le regard des autres, ce qu'ils pensent importe donc peu.

4. Utilisez la pensée positive

Dites adieu aux idées noires et privilégiez les points positifs, le positif attire le positif. Cela vous permet alors de voir le bon côté de la vie et de relativiser. Pour réussir à penser positivement, vous pouvez noter chaque jour dans un carnet, une chose dont vous êtes fier(e), même quelque chose d'insignifiant. Vous remarquerez alors qu'il y a beaucoup plus de positivité dans votre vie que vous ne le pensiez ! 👋 Le mode d'emploi pour bien remplir son journal de gratitude.

L’avis de la rédaction : demandez de l'aide

Parfois rien à faire, on se trouve nulle, bonne à rien et rien ne peut nous faire changer d'avis. Si malgré toutes les techniques énoncées dans cet article vous peinez à améliorer votre estime de vous, vous pouvez faire appel à un psychologue ou un coach, surtout si cette souffrance est invalidante. Si vous avez du mal à vous faire des amis, à vous épanouir dans votre vie professionnelle ou encore à trouver l'amour, une thérapie psychanalytique ou comportementale peut-être la solution. N'hésitez pas à prendre rendez-vous.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe
 

Contacter un psychologue

Allez plus loin et découvrez aussi : 

Article proposé par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Pourquoi je me sens toujours coupable ? Comment arrêter ?

Le sentiment de culpabilité vous ronge, alors que vous n’avez rien fait de mal. Vous avez souvent l'impression que c'est de votre faute, que vous auriez pu agir différemment, en faire plus, etc. Pourquoi vous blâmez-vous alors que vous êtes innocent ? Comment arrêter de vous auto-flageller sans raison ? On vous explique tout !

Ma soeur est jalouse de moi... Comment gérer sa jalousie ?

“T’es la préférée de toute manière”. Cette phrase, je l’ai entendue maintes et maintes fois dans la bouche de ma sœur. Sa jalousie nous a longtemps pourries la vie, pourtant je ne souhaitais qu’une chose : qu’on soit proches et unies. Elle m'a déversé sa rancœur au visage pendant de nombreuses années jusqu’à ce que ça devienne ingérable. Je n’en pouvais plus de ressentir à la fois autant de colère et de culpabilité. Apaiser 30 ans de jalousie n’a pas été évident, mais il existe des solutions pour ne pas en arriver à ce point. Je n’ai pas voulu que la jalousie me fasse couper les ponts avec ma sœur !

9 podcasts érotiques pour faire grimper la température 🔥

Le porno n’a jamais trop été ma tasse de thé. En revanche, j’ai découvert les podcasts érotiques et je dois avouer que ça m’a plu ! Déjà, parce qu’ils sortent du schéma classique très hétéronormé, on explore des points de vue érotiques pour les femmes, pour les personnes LGBTQ+, etc. On retrouve des témoignages, des fictions, des jeux de rôles… Chacun peut vraiment y trouver son compte ! Donc enfilez vos écouteurs et préparez-vous à découvrir des moments auditifs qui vont faire grimper la température !

Je n'ai pas d'amis... Pourquoi ? Est-ce que c'est grave ?

Non pas que je passe mes journées seule, dans mon coin, sans décrocher un mot. J'ai bien deux ou trois personnes à appeler si je veux sortir boire un verre, mais je n'ai pas d'amis. Pas de "deuxième famille" comme on dit. Est-ce volontaire ? Est-ce qu'un trop mauvais caractère repousse tous ceux qui m'approchent ? Ou tout simplement la vie, qui nous éloigne de certaines personnes lorsqu'on grandit ? Je n'ai pas d'amis, est-ce vraiment grave ?

Je ne supporte pas les enfants de mon conjoint, au secours !

Vous avez enfin trouvé l'homme idéal. Il correspond à toutes vos attentes et votre bonheur serait total si seulement... il n'avait pas ses enfants que vous ne supportez pas ! 😤 Pour certains c'est un sujet tabou, mais pour vous, ce rôle de belle-mère est une plaie. Véritables monstres, ils vous insultent ou vous ignorent et c'est mal, mais ses enfants vous ne les aimez pas pire, vous les détestez et vous prenez à rêver d'une vie dans laquelle ils n'existeraient pas ("et si on partait vivre à l'étranger ?"). Tatata on se reprend, belle-mère ou marâtre, on a le droit au bonheur amoureux !

La météo intérieure, un exercice simple et très éclairant

Vers la fin de l'adolescence, j'avais inventé un jeu de mots, avec une partie de mon prénom, que j'écrivais très souvent : Lau rage ⛈️. Très colérique, je trouvais que cette combinaison me correspondait parfaitement. Ça grondait, ça éclatait en moi. C'était l'orage. Sans le savoir encore, je faisais état de ma météo intérieure. La métaphore la plus efficace pour faire le point sur ses émotions.

Votre horoscope directement chez vous

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici