Pourquoi je tombe amoureuse d'hommes qui ne m'aiment pas ? Explications d'une psychologue

Mis à jour le par Justine Guilhem

À chaque fois, c'est la même histoire, vous êtes attirée par des hommes qui ne s’intéressent pas à vous, qui ne vous font pas du bien, voire qui sont totalement inaccessibles ? Mais pourquoi vous infligez-vous toujours ce même schéma dramatique ? Wengood a recueilli les propos de Nathalie Prussia-Collin, psychologue, pour vous aider à décrypter ce comportement. Explication.

Pourquoi je tombe amoureuse d'hommes qui ne m'aiment pas ? Explications d'une psychologue

Des choix amoureux inconscients

Les relations que nous entretenons avec les autres et notamment nos relations amoureuses découlent de notre enfance. C'est, en effet, les rapports que nous avons eus avec nos parents qui vont avoir un impact à l'âge adulte et potentiellement créer des blocages émotionnels. Par conséquent, une relation biaisée influence fortement notre choix de partenaire. Notre histoire personnelle, celle de notre enfance, crée donc incontestablement nos préférences affectives futures, mais nous n'en sommes absolument pas conscients.

C'est justement cette inconscience qui nous guide vers des choix porteurs de sens et qui vont conditionner ces répétitions qui nous échappent. Cela nous échappera encore de longues années, tant que le mystère de ces choix et de nos attirances n'est pas levé. Ainsi, nos premiers « objets » d'amour étant nos parents, notre famille, c'est avec eux, à partir d'eux et grâce à eux que nous construisons nos amours futures.

👉 Cet article pourrait vous intéresser : Je me sens rejetée, d'où vient ce sentiment d'exclusion ?

Le déséquilibre de l'amour parental

Des parents aimants et valorisants vont permettre à une enfant de se développer et de grandir dans un climat serein sans que la question de l'estime de soi ne se pose, à la différence d'une famille froide, indifférente, dure, voire maltraitante. Certes, on peut imaginer que tous les enfants sont empreints de doute quant à l'image qu'ils ont d'eux-mêmes et qu'ils éprouvent le besoin d'être rassurés à une certaine période de leur vie, quel que soit le contexte au sein duquel ils grandissent.

amour parental pour des relations épanouies

Il est évident que si des parents valorisent leur enfant et qu'ils l'accompagnent dans ses projets de vie, il a bien plus de chance d'évoluer vers des relations beaucoup plus saines qu'un enfant issu d'une famille qui ne lui accordera aucun regard et ne manifestera aucun amour.

📌

Attention cependant, un trop-plein d’amour peut aussi apporter un déséquilibre dans la relation. Cela peut faire naître des fausses pensées du type “personne ne m’aime”. Peu importe dans quelle mesure le déséquilibre se fait, il sera toujours négatif pour l’adulte en devenir…

Une relation père/fille structurante

À cela s'ajoutent des subtilités au sein d'une même famille qui s'apparentent à la relation œdipienne, qui conduit l'enfant à différents moments de sa vie à se rapprocher de l'un ou l'autre de ses parents. La relation père/fille est une relation particulière qui conduit la petite fille à vouloir séduire son père et être reconnue par lui. Si le père est censé jouer le rôle de tiers séparateur et permettre que chacun reste à sa place au cœur de cette triangulation père, mère, enfant, son amour et sa reconnaissance sont fortement requises, tout comme bien évidemment celui et celle de la mère.

C'est au cœur de cette relation entre le père et sa fille que vont naître les attentes de l'enfant et les éventuels problèmes de place. Une fille qui aura été aimée et valorisée par son père, reproduira ce schéma d'amour avec les hommes qu'elle rencontrera. Au contraire d'une fille qui aura été rejetée, voire abandonnée par son père, reproduira ce schéma d'abandon en choisissant des hommes qui ne l'aimeront pas et qui ne lui donneront pas la place qu'elle est censée mériter.

👉 Cet article pourrait vous intéresser : Les 5 blessures de l'âme : tout savoir pour ne plus souffrir

Comment sortir de ce schéma ?

La fille, future femme, mal aimée ou rejetée par son père, attirée par ces hommes qui ne la traitent pas bien et qui ne la considèrent pas, peut échapper à cela en construisant à l'intérieur d'elle-même un schéma compensateur qui lui permettra d'évaluer ce qu'elle considère mériter vraiment, au plus profond d'elle-même.

Pour cela, il est important de se construire fortement et de développer sa confiance en soi. Si cette dernière peut être facilitée par la valorisation familiale, elle est aussi une construction permanente. Sa valeur est bien plus objective lorsqu'il s'agit, au travers de ses propres actes, de savoir ce que l'on vaut et ce que l'on mérite.

👋 Alors, terminé les répétitions, de choisir des hommes qui ne seraient pas libres, qui utiliseraient la femme comme un objet, ou tout simplement qui ne l'aimeraient pas.

Victime de schéma amoureux répétitif ? Le Test !

Vous, qui lisez cet article, avez-vous déjà ressenti ce sentiment de décalage entre vos attentes amoureuses et la réalité de vos relations ? Peut-être vous sentez-vous comme une actrice malheureuse, condamnée à rejouer le même drame romantique encore et encore. Si tel est le cas, prenez votre courage à deux mains et lisez ce qui suit.

📌 Répondez par oui ou non aux questions suivantes :

  • Vous sentez-vous souvent attirée par des hommes qui ne semblent pas partager vos sentiments ?
  • Avez-vous l'habitude de tomber amoureuse d'hommes inaccessibles ou non disponibles ?
  • Pensez-vous mériter plus dans vos relations que ce que vous recevez actuellement ?
  • Avez-vous déjà ressenti une sensation de "déjà-vu" dans vos relations amoureuses, comme si vous reviviez toujours la même histoire ?

Si vous avez répondu "oui" à au moins deux de ces questions, vous pourriez en effet être au cœur d'un schéma amoureux qui se répète 😔. Mais vous savez maintenant comment briser ce cycle infernal.

L'avis du psy : identifiez les causes

Une femme qui consent parce qu'elle a peur de ne pas être aimée du tout, se contente du peu que va lui donner cet homme qu'elle aura choisi par défaut, parce qu'elle considère qu'elle ne vaut pas mieux. Elle choisit un homme qu'elle aura idéalisé, et se contentera de petits riens qui ne formeront jamais un grand tout, parce que ces riens seront valorisés sans qu'ils ne le méritent vraiment.  Il est donc crucial de travailler sur son histoire personnelle afin d'identifier les causes de ces choix d'hommes qui n'aiment pas, comprendre ce qui se répète et considérer que l'amour se construit dans la réciprocité et non dans l'attente permanente de l'autre et encore moins dans le déséquilibre. N'hésitez pas à faire appel à moi pour vous défaire de ce schéma et mettre en place de nouveaux comportements pour une vie affective épanouie.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter Nathalie Prussia-Colin


Mais aussi :

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Ben kan tu voi des truies qui attirent les mecs comme des aimants ben tu petes un cable

La m9che il y a un an

Nos derniers articles

"Je suis accro au sport" : tout savoir sur la bigorexie !

“Je suis une véritable accro au sport”. C’est fou comme cette phrase peut paraître anodine, voire positive dans notre société. Il est certain qu’elle est beaucoup mieux perçue que “je suis une véritable accro à la cocaïne” 😅. Pourtant, cela reste une addiction et elle peut avoir des graves répercussions. Sauf qu’elle est plus pernicieuse et qu’elle touche à d’autres troubles qui provoquent une grande souffrance psychologique. Être accro au sport, on appelle cela de la bigorexie et non, ce n’est pas une bonne nouvelle. Pratiquer une activité physique à haute intensité peut être réellement dangereux pour la santé. Alors parlons-en !

La naturopathie pour soulager les troubles hormonaux par Mélissa Parain, naturopathe

L’équilibre hormonal de la femme est fragile et il est de plus en plus mis à mal par notre mode de vie : alimentation, stress, sédentarité, perturbateurs endocriniens… Un déséquilibre peut entraîner différentes problématiques. En plus d’un suivi régulier indispensable avec votre médecin, la naturopathie peut se révéler d’une aide précieuse. Comment la naturopathie peut venir en aide pour aider à lutter contre les troubles hormonaux ? Mélissa Parain, naturopathe, est avec nous pour nous en parler.

Le sentiment d’injustice, comment naît-il et comment le gérer ?

La vie, c’est trop injuste ! Qui n’a jamais eu ce sentiment d’injustice et fait le constat amer que le quotidien n’était jamais facile ? Moi, en tout cas, je l’ai fait. On aimerait que tout roule sur des roulettes et que tout aille dans notre sens, mais on rencontre souvent des déceptions. C’est alors difficile de gérer la frustration, la colère, l’impuissance qui mène au sentiment d’injustice ? Comment gérer alors ? Comment supporter l’injustice ? Qu’est-ce que cela traduit si on a toujours la sensation que tout est injuste ?

"Je suis hyper pudique" : est-ce vraiment un rempart efficace ?

En vérité, moi, je suis plutôt du genre à tout balancer : sentiments, détails personnels et nudité en prime ! La pudeur est pour moi une barrière inutile, j'ai pourtant une amie, qui même après 10 ans d'amitié est incapable de retirer son soutien-gorge devant moi, dans le vestiaire avant le sport. Elle met des limites, par respect ? Peut-être. Par pudeur extrême ? Sans doute. Pour elle, un seul credo : pour vivre heureux vivons cachés. Heureux ? Ça reste à voir.

Syndrome “Cover Your Ass” : pourquoi on se couvre au boulot ?

Mettre son manager en copie, demander qui fait le compte rendu de réu ou demander des confirmations écrites pour chaque projet… Je pense que tout le monde l’a un jour fait, moi la première ! Je n’ai jamais conscientisé cela, mais j’ai récemment découvert que cela portrait un nom : le syndrome du “Cover Your Ass”, autrement dit en français le syndrome “couvre tes fesses”. Quelle réalité cela montre-t-il de la vie en entreprise ? En quoi c’est problématique ? Je vous explique.

L'acceptation, une étape capitale pour aller de l'avant

En ce moment, je suis dans une période très compliquée de ma vie, puisque je fais le deuil d’une relation amoureuse. J’ai été quittée brutalement il y a quelques mois et j’avoue avoir du mal à m’en remettre… Je passe par toutes les étapes du deuil, sauf la dernière qui est pourtant cruciale : l’acceptation. En effet, une fois que je l’aurais atteinte, je pense que je pourrais véritablement aller de l’avant. D’ailleurs, ça marche un peu pour tout, je m’explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi la libido augmente en été ? Comment en profiter ? Par Laurence Dispaux, sexologue

24 juin · Wengood

18:10


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube