Pourquoi je tombe amoureuse d'hommes qui ne m'aiment pas ? Nathalie Prussia-Collin, psychologue, nous dit tout

Mis à jour le par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

À chaque fois, c'est la même histoire, vous êtes attirée par des hommes qui ne s’intéressent pas à vous, qui ne vous font pas du bien, voire qui sont totalement inaccessibles ? Mais pourquoi vous infligez-vous toujours ce même schéma dramatique ? Nathalie Prussia-Collin, psychologue, décrypte pour vous ce comportement.

Pourquoi je tombe amoureuse d'hommes qui ne m'aiment pas ? Nathalie Prussia-Collin, psychologue, nous dit tout
Sommaire :

Les relations que nous entretenons avec les autres, et notamment nos relations amoureuses découlent de notre enfance et des rapports que nous avions avec nos parents. Une relation biaisée pourrait influencer votre choix de partenaire. Nathalie Prussia-Collin, psychologue clinicienne, vous en dit plus. Les histoires d'amour sont souvent considérées comme étant empreintes de mystère, et pourtant le choix de l'autre est beaucoup moins mystérieux qu'il n'y paraît. 😉

Des choix amoureux inconscients

Notre histoire personnelle, celle de notre enfance conditionne incontestablement nos préférences affectives futures, mais nous n'en sommes absolument pas conscients. C'est justement cette inconscience qui nous guide vers des choix porteurs de sens, et qui vont conditionner ces répétitions qui nous échappent, et nous échapperons encore de longues années, tant que le mystère de ces choix et de nos attirances n'est pas levé. Ainsi, nos premiers « objets » d'amour étant nos parents, notre famille, c'est avec eux, à partir d'eux et grâce à eux que nous construisons nos amours futures.

Des parents aimants et valorisants vont permettre à une enfant de se développer et de grandir dans un climat serein sans que la question de l'estime de soi ne se pose, à la différence d'une famille froide, indifférente, dure, voire maltraitante. Certes, on peut imaginer que tous les enfants sont empreints de doute quant à l'image qu'ils ont d'eux-mêmes et qu'ils éprouvent le besoin d'être rassurés à une certaine période de leur vie, quel que soit le contexte au sein duquel ils grandissent. 

Il est évident que si des parents valorisent leur fille et qu'ils accompagnent les projets de vie de leur enfant, elle a bien plus de chance d'évoluer vers des relations beaucoup plus saines qu'une enfant issue d'une famille qui ne lui accordera aucun regard et ne manifestera aucun amour.

Une relation père/fille structurante

🧠 À cela s'ajoutent des subtilités au sein d'une même famille qui s'apparentent à la relation œdipienne, qui conduit l'enfant à différents moments de sa vie à se rapprocher de l'un ou l'autre de ses parents. La relation père/fille est une relation particulière qui conduit la petite fille à vouloir séduire son père et être reconnue par lui et si le père est censé jouer le rôle de tiers séparateur et permettre que chacun reste à sa place au cœur de cette triangulation père, mère, enfant, son amour et sa reconnaissance sont fortement requises, tout comme bien évidemment celui et celle de la mère.

C'est au cœur de cette relation entre le père et sa fille que vont naître les attentes de l'enfant et les éventuels problèmes de place. Une fille qui aura été aimée et valorisée par son père, reproduira ce schéma d'amour avec les hommes qu'elle rencontrera. 👉 Au contraire d'une fille qui aura été rejetée voire abandonnée par son père, reproduira ce schéma d'abandon en choisissant des hommes qui ne l'aimeront pas et qui ne lui donneront pas la place qu'elle est censée mériter. 👋 Peur de l'abandon : d'où vient-elle et comment y remédier ?

La fille, future femme, mal aimée ou rejetée par son père, attirée par ces hommes qui ne la traitent pas bien et qui ne la considèrent pas, peut échapper à cela en construisant à l'intérieur d'elle-même un schéma compensateur qui lui permettra d'évaluer ce qu'elle considère mériter vraiment, au plus profond d'elle-même.

Cet article pourrait vous plaire : Comment se défaire d'une mère toxique ?

Développer l'estime de soi : s'aimer pour être aimée

Si la confiance en soi est facilitée par la valorisation familiale, elle est également une construction permanente et sa valeur est bien plus objective lorsqu'il s'agit au travers de ses propres actes de savoir ce que l'on vaut et ce que l'on mérite. Alors, terminé les répétitions, de choisir des hommes qui ne seraient pas libres, qui utiliseraient la femme comme un objet, ou tout simplement qui ne l'aimeraient pas.

L'avis du psy : identifiez les causes

Une femme qui consent parce qu'elle a peur de ne pas être aimée du tout, se contente du peu que va lui donner cet homme qu'elle aura choisi par défaut, parce qu'elle considère qu'elle ne vaut pas mieux. Elle choisit un homme qu'elle aura idéalisé, et se contentera de petits riens qui ne formeront jamais un grand tout, parce que ces riens seront valorisés sans qu'ils ne le méritent vraiment. Il est donc crucial de travailler sur son histoire personnelle afin d'identifier les causes de ces choix d'hommes qui n'aiment pas, comprendre ce qui se répète et considérer que l'amour se construit dans la réciprocité et non dans l'attente permanente de l'autre et encore moins dans le déséquilibre. 👉 C'est pourquoi il est important de prendre rendez-vous avec un psychologue afin de défaire ce schéma et mettre en place de nouveaux comportements pour une vie affective épanouie.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter Nathalie Prussia-Colin



Article proposé par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Les commentaires

Bon article. J'ai fais une croix définitivement sur les hommes. L'amour n'existe pas pour moi. Je suis plus heureuse en étant célibataire et solitaire.

C'est l'histoire de ma vie! Résultat, aujourd'hui je préfère vivre seule car je me sens usée d'avoir tant donné aux hommes qui l'ont jalonnée et qui ne m'y ont jamais fait une place véritable..Usée d'avoir trop aimé au point de m'être oubliée, au point d'accepter l'inacceptable.. Pour moi, l'amour est synonyme de douleurs. À 62ans je n'y crois plus ou du moins il n'est pas fait pour moi

Nos derniers articles

15 citations sur l'amour... parce que l'important c'est d'aimer !

Ah l'amour ! On ne va pas se mentir, c'est un peu ce qui fait tourner le monde et ce qui occupe une grande partie de notre vie. Combien de films, combien de romans, combien d'histoires sont écrits au nom de l'amour ? Qu'il soit infini, impossible, passionnant ou destructeur, impossible de vivre sans lui. La preuve avec ces 15 citations pour déclarer sa flamme et faire battre son cœur.

Mes remèdes naturels contre le mal de gorge, vous allez les adorer !

L'automne avait à peine posé ses pattes froides sur ma vie que j'avais déjà la gorge en feu ! Je ne sais pas pourquoi mais la gorge est une zone assez sensible chez moi (quelque chose qui reste en travers sans doute !). Quoi qu'il en soit, quand je me réveille avec la sensation d'avaler du verre, j'ai mes petites solutions pour apaiser ça rapidement et naturellement.

10 citations sur le changement… C'est maintenant !

Je suis pour le changement, que ce soit dans ma vie personnelle ou dans le monde. Je suis de celles qui ont du mal à supporter une routine constante, même si j’aime bien avoir mon petit cocon. Mais la vie est courte, alors autant en profiter pour changer nos habitudes et notre vie. Voici donc 10 citations sur le changement, pour donner une nouvelle impulsion à sa vie !

Je me sens toujours visée, mais pourquoi est-ce que je prends tout pour moi ?!

On ne peut rien me dire ! J'interprète très souvent le propos des autres et je le prends pour moi... en mal évidemment. Une copine me raconte qu'elle bosse dur et jusque tard dans la soirée et j'en déduis qu'elle me fait remarquer que je ne travaille pas assez. En me rendant, avant l'heure, mon fils fiévreux, la maîtresse me dit de ne pas hésiter à le garder à la maison s'il n'est pas bien et voilà que je me remets en question, je doute d'être une bonne mère. Pourquoi est-ce que je prends tout pour moi ? Il paraîtrait que c'est un problème d'estime de soi...

Êtes-vous en bonne condition physique ? On fait le bilan

Être plus heureuse, ça commence par prendre soin de soi et de son bien-être. Mais, pour prendre soin de soi, il faut commencer par bien se connaître, connaître son corps et savoir de quoi il est capable. Pour le savoir, il faut donc déterminer si vous êtes en bonne condition physique. Alors c'est parti, le test est rapide, mais la tenue de sport n'est pas optionnelle !

Je veux travailler moins, laissez-moi vivre et passer ma vie pro au second plan !

J’ai toujours fait passer ma vie professionnelle au second plan, car ce qui m’intéresse le plus, moi, c’est la création. L’art, de manière générale, est une source de bien-être. Oui, mais voilà, le problème est qu’il est difficile de vivre de son art et de ses créations. Particulièrement dans une époque capitaliste où la productivité et la consommation comptent par-dessus tout. Mais ne faut-il pas revoir notre conception du travail ? Et si on travaillait moins pour vivre plus ? Comment faire pour réellement travailler moins ? Explication.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici