Orbiting : quand votre ex matte vos stories à longueur de journée

Mis à jour le par Camille Lenglet

Dans le milieu du dating, il y a un mot pour tout. C’est comme ça que j’ai appris le nom d’une chose fort désagréable que j’avais vécu il y a plusieurs années. J’avais eu plusieurs dates Tinder, ça se passait bien, mais du jour au lendemain, plus de nouvelles. Je n’étais pas amoureuse, donc ça allait. Néanmoins, j’ai eu du mal à passer à autre chose, car monsieur ne pouvait s’empêcher de regarder mes stories sur Instagram et de me suivre assidûment… Cela s’appelle l’orbiting. Pourquoi faire ça ? Comment réagir face à ce comportement ?

Orbiting : quand votre ex matte vos stories à longueur de journée

Qu’est-ce que l’orbiting ?

C’est la journaliste et autrice, Anna Rose Lovine, qui a inventé ce mot en 2018, après avoir subi un ghosting d’un homme rencontré sur Tinder. Anna n’avait certes plus de nouvelles, mais ça n’a pas empêché l’ex de continuer à suivre sa vie grâce aux réseaux sociaux, notamment via les stories Instagram. Cette histoire me rappelle fort la mienne 🙄…


L'orbiting, c'est donc faire du quiet quitting, en n'interagissant plus directement avec la personne (via des messages), MAIS tout en se maintenant au courant des faits et gestes de cette personne.


Il est vrai que l’on met facilement notre vie sur internet sans trop réfléchir, mais cela n’est en rien une excuse pour l’orbiting. Ce comportement est parfaitement toxique, car il est difficile d’oublier quelqu’un quand on voit son nom apparaître tout au long de la journée sur notre téléphone 😅.

Pourquoi agir ainsi ?

La première chose que je me suis demandée quand je voyais la personne apparaître dans mes stories Instagram, c’est pourquoi agir ainsi ? C’est vrai, si cet homme ne voulait pas être avec moi, c’était étrange de se maintenir au courant de ma vie. Est-ce un comportement anodin ou est-ce que cela traduit quelque chose de plus malsain comme un pervers narcissique pourrait le faire ? Ça peut être les deux réponses 😯.

L’inaction et l’ignorance

En effet, c’est ce qu’explique Rachel O’Neill, une spécialiste dans le traitement des problèmes relationnels sur les réseaux sociaux. La personne ne veut pas nécessairement s’engager, elle ne sait pas comment poursuivre la conversation privée. En plus de cela, les réseaux sociaux nous offrent un regard voyeuriste sur la vie des autres, y compris des personnes que l’on rejette. Ce n’est pas un comportement "malsain", puisque tout le monde aura tendance à vouloir satisfaire sa curiosité. Il y a bien des personnes qui adorent espionner les gens qu’elles détestent 👀 !

Un moyen de contrôle

Toutefois, il faut rester méfiante et garder en tête que ce comportement peut être un redflag 🚩. Certaines personnes font ça, car elles n’ont pas envie de rompre totalement le contact pour pouvoir mieux revenir dans notre vie au moment où ça les arrange. Il leur suffira d’un simple commentaire ou d’une réponse à notre story pour faire de nouveau irruption dans notre quotidien 😥. C’est un peu un moyen de se servir de nous, quand bon leur semble. Sauf que c’est le signe d’une relation amoureuse toxique…

👋 Cet article peut vous intéresser : Mon ex me rappelle, je fais quoi ?

Comment réagir si on est victime d’orbiting ?

Cela peut paraître anodin, surtout pour les personnes qui sont dans une digital detox permanente et qui ne sont pas sur les réseaux sociaux 😬. Néanmoins, ce comportement amoureux est néfaste et ne nous fait pas beaucoup de bien. L’orbiting, ce n’est pas une façon de rester amie avec son ex, puisqu’il n’y a pas d’interactions privées. Alors comment réagir ?

💬
Je me souviens avoir souffert de cette situation, car j’étais dans la frustration et le questionnement permanent. Suivre ma vie tout en ne voulant pas en faire partie, ça me mettait en colère 😡. À un moment, ça m’a même un peu obsédé. Je voulais à tout prix vérifier si la personne regardait mes stories. Espionner l’espionneur, pour avoir une sensation de contrôle 😩…

Une solution simple et efficace

Être dans la vérification permanente comme j'ai pu le faire, ce n’est absolument pas une bonne solution. Tout comme la surinterprétation, on ne doit pas se dire que c’est une personne absolument toxique qui fait ça. La meilleure manière de réagir, si cela nous pose problème, c’est de poser nos limites en bloquant la personne sur tous les réseaux sociaux. La plupart du temps, il ne se produira rien de plus. Toutefois, si la personne revient à la charge, il vaut mieux ne pas répondre. Cela évitera de rentrer dans un jeu malsain qui risque fort de nous faire du mal 💔.

⚠️ Dernier point, il ne faut jamais négliger ce que l’on montre sur les réseaux sociaux, en dehors même de l’orbiting. Il est nécessaire de garder un espace de vie privé qui n’est pas partagé dans le virtuel pour être sûre de suffisamment se protéger du stalking et des autres comportements toxiques…

L'avis de la rédaction : un comportement nocif à ne pas tolérer !

Vous avez déjà expérimenté cette situation ? Qu'est-ce que ça vous a inspiré ? Dites-nous tout en commentaire, on adore vous lire. Gardez en tête que ce comportement est absolument malsain, n'hésitez pas à bloquer votre ex. afin qu'il ne puisse plus rien voir de votre vie. Et si cette séparation est trop douloureuse et que de le voir observer vos storys chaque jour vous empêche de faire votre deuil et de prendre vos distances, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un psychologue afin d'en parler. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Source : "Orbiting, Another Thing for Online Daters to Worry About" d'Anna Rose Lovine

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube