Je me sens souvent agressée par les autres, pourquoi et comment gérer ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Je n’ai jamais eu énormément d’amies, ni été une personne très sociable. Je préfère rester dans mon coin, à créer ou à me divertir. Bien sûr j’ai quand même un cercle de proches que j’adore, mais il est difficile d’aller vers de nouvelles personnes. En fait, c’est parce que je me sens souvent agressée par les autres ! D’où vient ce sentiment ? Comment gérer lorsqu’on se sent attaquée par les autres ? Explications.

Je me sens souvent agressée par les autres, pourquoi et comment gérer ?

Causes et inconfort social

Si je me sens facilement agressée par les autres, c’est que je suis très mal à l’aise dans beaucoup de situations sociales 🙈. Je suis introvertie et j’ai toujours des difficultés à m’exprimer et à échanger avec des inconnus. Je ne me sens à l’aise que dans un cercle d’amies que je connais ou avec ma famille. J’ai l’impression qu’en dehors des personnes que je connais, je n’arrive pas à savoir comment me comporter.

🥖 Même quand je dois parler à un serveur ou à la boulangère, je bégaie et je me sens bête. Forcément, il arrive que les gens me jugent et c’est à ce moment-là que je me sens mal.

Une fragile estime de soi

En réalité, ce n'est pas le regard des autres le problème, mais plutôt la façon dont je me perçois. Lorsqu’on se sent agressé par les autres, c’est généralement qu’on a peu confiance en soi. Il n’est pas possible de faire face aux autres quand on n’a pas une construction solide de soi-même. Par conséquent, il est plus facile de ressentir une agression. On va être aussi plus facilement vexé à la moindre critique. Cette dernière n’est pas forcément un mal, si elle est constructive et que la personne veut nous aider mais la susceptibilité l’emporte 😩 !

Une sensibilité accrue

Susceptibilité ou sensibilité ? Une grande sensibilité n’aide pas à gérer les échanges avec autrui. Autant, je suis heureuse de ressentir les choses de manière plus intense, autant lorsqu’on critique mon travail, je m’en passerais bien. Je sais que l’hypersensibilité a des forces, mais il est compliqué de gérer ses ressentis face aux comportements d’autres individus. Et même, la présence d’autres personnes peut me pousser jusqu’à l’agoraphobie. Il y a donc un cumul de raisons qui peuvent nous mettre dans un inconfort, voire une contrariété 😢.

👋 Cet article peut vous intéresser : Comment détecter l’hypersensibilité ?

Les solutions pour ne plus se sentir agressée

Même avec une hypersensibilité et une anxiété sociale, il est possible d’apprendre à ne pas se sentir agressé par les autres. J’ai compris que la solution était bien là, c’est à moi de me créer une bulle. Bien sûr, faire un travail sur son estime de soi est important, mais lorsqu’on vit une situation sociale où on se sent agressée, ce n’est pas évident à appréhender sur le moment.

🧘‍♀️C’est pour cela qu’il faut apprendre aussi à gérer ses émotions. Généralement, je m’imagine dans un lieu que j’adore, c’est mon paradis mental. Il me permet de prendre du recul sur ce qui est en train de se passer et de me préserver un peu. Cela m’évite de ressentir des émotions très négatives et donc, de me sentir agressé par les autres.

Communiquer avec les autres

L'un des principaux problèmes lorsqu’on se sent agressé, c'est de ne pas dire ce qu’on ressent. Les émotions sont légitimes et si on se sent blessé, on a le droit de l’exprimer 🗨️. Attention cependant à ne pas utiliser l’agressivité, la communication non violente doit être toujours utilisée. 

👉 En outre, communiquer en toute transparence peut aider à comprendre des messages mal interprétés. En effet, décoder un propos n’est pas toujours simple, il peut y avoir confusion. Reformuler, communiquer, partager, est la clé 🔑 !

Développer son empathie

Un bon moyen de diminuer le sentiment d’agression est d’augmenter son empathie. J’ai dû apprendre à sortir de mon monde, à prendre du recul pour me mettre à la place de mon interlocuteur. Cela permet de mieux décrypter le comportement des autres et de "dépersonnaliser" les propos. Ainsi, on s’aperçoit qu’une parole ou un geste ne nous vise pas et qu’il n’y a pas une volonté de nous faire du tort 😌 !


⚠️ Attention, je ne dis pas que nos émotions sont les seules responsables. Il se peut qu’on soit dans une relation abusive avec une personne toxique. Dans ce cas-là il faut apprendre à repérer les red flags pour ne pas subir d’agression. Il n’est pas normal d’être rabaissé par quelqu’un d’autre, il faut aussi se protéger ❤️.

L'avis de la rédaction : faites-en une force !

Vous l'aurez compris, si vous vous sentez trop souvent agressé par le monde extérieur et les autres en particulier, c'est probablement que vous manquez de confiance en vous ou que vous êtes très sensible et il n'y a rien de mal à ça ! 👉 Bonne nouvelle, tout cela se travaille pour en faire une force, n'hésitez pas à contacter un psychologue afin de mettre en place ensemble de nouveaux comportements qui vous permettront de vous épanouir. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Terreur nocturne : pourquoi les enfants et les adultes en souffrent ?

Se réveiller en hurlant et en sueur, ce n’est jamais agréable, que ce soit pour un enfant ou un adulte. Et c’est encore plus impressionnant pour l’entourage, tant pour les parents que le conjoint ! C’est ce qui s’appelle faire des terreurs nocturnes. Même si chez l’enfant, elle est plus répandue, cette parasomnie n’est pas anodine chez l'adulte. Il est important de comprendre les origines d’une terreur nocturne et ses symptômes pour la diminuer, voire la faire totalement disparaître.

Mutisme chez l’adulte : quand l’anxiété pousse au silence…

Il est étrange de rencontrer des adultes ne pas parler, alors qu’elles en sont physiquement capables. S'il n'y a pas de pathologie physique, cela s'appelle le mutisme. Personnellement, j’ai toujours été habituée à cette pathologie psychique, puisqu’un membre de ma famille a un mutisme sélectif. Si ce n’est pas quelque chose qui me surprend, je sais qu’en dehors du cercle familial, c’est perçu comme quelque chose de très étrange. Comment ce trouble de la parole se manifeste ? Quelle est son origine ? Comment soigner le mutisme ? Autant de questions que j'ai pu me poser plus jeune.

Amour ou habitude, comment savoir où on en est ?

J’aurais toujours voulu que mes histoires d’amour soient passionnelles. Cependant, je me suis bien vite aperçue que la vie n'est pas une comédie romantique. Je me souviens d’une de mes relations en particulier, il y a quelques années, où je me suis demandé : mais est-ce que je l’aime ? Ou ai-je simplement l’habitude de l’avoir dans mon quotidien ? Est-ce que j’ai peur de me retrouver seule ? Bref, vous l’avez compris, je me sentais un peu perdue. Je vous en parle.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube