TOC : Tout savoir sur les Troubles Obsessionnels Compulsifs pour guérir

Mis à jour le par Camille Lenglet

Je ne suis pas parmi les personnes qui ont un TOC, pourtant, c'est une maladie fréquente. 2 à 3% des Français souffrent actuellement de “troubles obsessionnels compulsifs”. Si je n’ai pas de TOC, j’ai vu un proche avoir des obsessions pendant longtemps à cause de ses angoisses. C’est bien ce qui définit les TOC, c’est l’anxiété qui en est à l’origine. Comment en guérir ? Qu’est-ce qui est à l’origine d’un trouble obsessionnel compulsif ? On vous explique.

TOC : Tout savoir sur les Troubles Obsessionnels Compulsifs pour guérir
Sommaire : 

La définition des TOC

Les troubles obsessionnels compulsifs, aussi appelés TOC, font partie des troubles anxieux. C’est une maladie psychiatrique (la quatrième la plus courante) issue d’une anxiété généralisée. Quand on a des TOC, on a des pensées obsessionnelles issues de nos peurs et de nos angoisses. À cause de ces obsessions, on instaure des gestes répétitifs ou des actes mentaux pour s’apaiser. Cependant, si pour une raison ou une autre, un élément entrave le déroulement du rituel, l'anxiété atteint un niveau insupportable. Cela peut finir par entraîner une grave dépression...

➜ Par exemple, le proche que je connais avait un TOC de vérification. Il pouvait passer plusieurs heures à tout vérifier dans la maison pour être sûre que tout soit en ordre 🤯.

Une maladie psychique

Comme je l’ai dit, c’est une maladie mentale, mais il ne faut pas avoir honte à cause de la psychophobie ambiante 🤕. La plupart des personnes ayant un trouble psychique vivent normalement en étant accompagnées par des professionnels de santé. Le problème est que les TOC sont souvent stigmatisés et les malades ont peur du regard des autres et d'être traités de fou ou folle. Il ne faut pas non plus mettre en parallèle TOC et intelligence, ça n’a aucun impact sur les facultés intellectuelles. Il y a même des “hauts potentiels” qui ont des troubles obsessionnels !

Est-ce que c'est grave d'avoir des TOC ?

Ce n’est pas “grave”, en revanche, cela a un gros impact sur le quotidien. Les pensées excessives deviennent envahissantes au point qu’elles perturbent la vie de la personne qui en souffre et de son entourage. Ce n’est pas une simple manie, ce sont vraiment des actes répétés à l’extrême qui prennent un temps considérable dans une journée… Souvent les TOC débutent doucement. Le cerveau remarque que le geste compulsif diminue l'anxiété et va donc chercher à le reproduire pour s'apaiser encore plus. C'est un cercle vicieux qui devient incontrôlable et qui peut parasiter la vie sociale et professionnelle 😥.

Qu'est-ce qui provoque un trouble obsessionnel compulsif ?

Que ce soit pour soi ou pour une personne proche qui en souffre, il faut comprendre l’origine des TOC. Généralement, la personnalité obsessionnelle sait qu’elle a des pensées disproportionnées, mais il lui est impossible de les contrôler. Comme elle vit avec énormément de peurs, elle doit mettre en place des rituels et des comportements compulsifs pour se calmer. Le but des TOC est de réduire l’anxiété par des actes concrets (nettoyer, éteindre les lampes, fermer les portes, etc.) et des ruminations (compter par exemple).

➜ Les personnes qui ont des TOC ont certains mécanismes de défense comme l’évitement. Il consiste à tout faire pour ne pas se retrouver dans une situation qui pourrait déclencher les troubles.

Quels sont les différents TOC ?

Les troubles obsessionnels compulsifs ne prennent pas tous la même forme. Ils varient suivant l'anxiété de la personnalité obsessionnelle. Il y en a quatre qui sont les plus récurrents et les plus connus :

  • 👉 L'obsession de la propreté : cela cache une peur des bactéries et des virus. L’espace de vie doit être parfaitement propre et la personne a une hygiène irréprochable. Il y a plusieurs heures de ménages par jour et il est impossible pour ces personnes de toucher une barre de métro ou un bouton d’ascenseur 😨.
  • 👉 La peur de se tromper : on a toutes eu un jour ou l’autre la sensation de ne pas avoir bien fermé la porte d’entrée. Sauf qu’avec ce TOC, c’est une peur permanente, ce qui contraint la personne à vérifier et revérifier tout plusieurs fois ( 5 fois, 10 fois, 15 fois…).
  • 👉 L'obsession du malheur : Une des caractéristiques de ce TOC est la phobie d’impulsion. Il y a une véritable peur qu’un malheur se produise 😞. Il est amplifié si la personne croise un “mauvais signe” : le chiffre 13, un homme à moustache, un chat rayé, etc. Ce toc est très handicapant, car la personnalité obsessionnelle va finir par abandonner toute conduite jugée à risque (comme la conduite).
  • 👉 La symétrie parfaite : un dossier posé de travers, une horloge mal alignée, des livres mal classés… C’est l’obsession de la symétrie, à l’opposé du syndrome de Diogène. Elle devient un TOC quand tous les objets doivent être rangés de la même façon et que le désordre devient une angoisse.

Ce sont les principaux, mais il y a d'autres troubles obsessionnels qui découlent des pensées agressives, des peurs somatiques, des représentations sexuelles, etc. Si vous vous reconnaissez dans ces descriptions, j'insiste sur le fait qu'il faut que ce soit des gestes très invasifs et qui prennent beaucoup de temps. On a toutes des manies, mais ce ne sont pas forcément des TOC.

Comment guérir d'un TOC ?

Il faut savoir que les TOC seraient dus à un manque de sérotonine dans le cerveau, l’hormone dite du “bonheur”. C’est pour cela que TOC et dépression sont intimement liés et il n’est pas possible de guérir avec une simple “volonté”. Un traitement antidépresseur est donc prescrit pour aider la sérotonine à se réguler 🧠. Même si la prise de médicaments est souvent inévitable, les deux tiers des patients verraient leurs troubles diminuer avec un suivi psychologique 👏. Effectivement, l’association des deux solutions est recommandée pour guérir efficacement et ne pas avoir de rechute. C'est ce qu'ont prouvé plusieurs études et suivi de patients hautement atteints par des troubles obsessionnels.

Les TCC :
La thérapie la plus adaptée pour soigner les TOC est la Thérapie Comportementale et Cognitives (TCC). Elle est spécialement adaptée pour soigner les peurs et les angoisses. Elle permet de “reprogrammer” le cerveau en changeant petit à petit ses habitudes. La personne qui suit une TCC va apprendre à ne plus être contrainte de faire des choses qu’elle ne veut pas faire, comme la vérification.

Guérir seule des TOC ?

Les TOC sont une maladie que l’on peut soigner, mais on ne peut pas envisager de le faire seule 😕. En effet, seul le diagnostic fait par un psychiatre est valable. On ne peut pas s’autodiagnostiquer et se soigner seule, vu que c’est une maladie mentale liée à des facteurs psychiques. Une recherche d’autres troubles associés au TOC, comme une bipolarité ou des troubles du comportement alimentaire, sont souvent mis en place pour une prise en charge complète.

🤗 Il ne faut donc pas hésiter à consulter si on souffre de TOC ou à accompagner un proche vers ce chemin. C’est ce que j’ai fait et ça a considérablement rassuré la personne que je connaissais. L'AFTOC (Association française de personnes souffrant de TOC) peut vous conseiller sur les troubles obsessionnels.

L'avis de la rédaction : un accompagnement indispensable

Les TOC peuvent être très invalidants au quotidien, c'est pourquoi il est primordial de se faire accompagner par un professionnel afin d'en guérir. N'attendez pas pour prendre rendez-vous si vous ou l'un de vos proches en souffrez.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources :  vidal.fr / passeportsante.net / ameli.fr

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube