Phobie d'impulsion tout savoir pour comprendre et guérir

Mis à jour le par Camille Lenglet

“Si je tourne le volant là d’un coup, on aurait tous un accident mortel"... On a déjà tous et toutes eu une pensée de ce genre au volant ou non. Se faire des scénarios morbides, c’est commun. Seulement, il y a des personnes pour qui ces idées deviennent des angoisses invivables. Cela s’appelle la phobie d’impulsion et elle se traduit par la peur de tuer quelqu’un. Comment s'en défaire ? Explications.

Phobie d'impulsion tout savoir pour comprendre et guérir
Sommaire : 

La phobie d’impulsion, qu’est-ce que c’est exactement ?

Lorsqu’on souffre de phobie d’impulsion, on a sans cesse des pensées envahissantes à propos d’un passage à l’acte violent : insulter son professeur, embrasser un inconnu, sauter dans le vide. Cela peut être même des pensées plus honteuses pour le malade : étrangler son bébé, renverser un piéton, tuer son conjoint avec son couteau de cuisine, etc. 

Un trouble obsessionnel 

Les psychiatres considèrent les personnes atteintes ont un Trouble Obsessionnel Compulsif (TOC). En effet, le docteur Sauteraud explique que la phobie suppose qu’il y ait un objet phobique (par exemple, les araignées), alors que la phobie d’impulsion est une souffrance permanente

😥 Pétrie d’angoisse, la personne va s’isoler de peur de porter atteinte à son entourage ou de commettre un acte irréparable.

D’où vient la phobie d’impulsion ?

Natalia Koszegi, psychologue chercheuse au Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal a observé un fait majeur à travers son étude. 50 % à 60 % des malades sont atteints par un autre trouble psychologique comme un trouble de l’humeur (63%) ou un trouble anxieux généralisé (76%). Cette maladie s’inscrit donc souvent dans un ensemble impactant le bien-être psychique de la personne atteinte.

Les facteurs favorisants

Il n’y a pas de causes clairement identifiables à la phobie d’impulsion, cela varie d’un malade à un autre. Un choc émotionnel, un changement de vie, une situation perturbante comme un stress important au travail, un contact prolongé avec une personne psychorigideAutant de facteurs qui peuvent déclencher la phobie d’impulsion.

🍼 L’apparition de ce TOC a été observée régulièrement chez les femmes, après l'accouchement. Difficile de vivre un post-partum serein, les jeunes mamans sont soumises à un torrent émotionnel combiné à une chute d’hormones. Elles ont donc peur de faire du mal à leur bébé.

Quels sont les symptômes de la phobie d’impulsion ?

Il y a 3 types de manifestations de la phobie d’impulsion chez les personnes malades :

  • La peur de commettre un acte violent par inadvertance ;
  • La peur d’avoir un coup de folie ou une pulsion agressive et de passer à l’acte ;
  • La peur de se faire du mal.

Ce n’est donc pas anodin d’avoir ces pensées en tête. Lorsqu’on en souffre, on va être envahi par une peur panique qui va conduire à plusieurs symptômes corporels :

  • Tremblements ;
  • Palpitations ;
  • Sueurs froides ;
  • Vertiges ;
  • Nausées ;
  • Pleurs ;
  • Crise d’angoisse ;
  • Stratégie d’évitement : isolement et fuite de peur de passer à l’acte.

La difficulté de vivre avec la phobie d’impulsion

Souffrir de ce trouble est un véritable enfer pour les personnes malades. Elles ont tout le temps des pensées intrusives qui peuvent tourner autour de l’agression physique ou sexuelle. À force d’avoir ce type de pensées, certains malades pensent qu’ils sont fous et qu’ils vont véritablement passer à l’acte, alors qu’il n’en est rien. 

C’est une situation très anxiogène où il est difficile d’avoir une vie normale 😣 : cuisiner, travailler, voyager, conduire, etc. Les remises en question sont constantes et rythment ainsi la vie du malade.

Comment guérir de ce trouble psychique ?

Les pensées envahissantes sont honteuses pour le patient, puisqu’il s’agit d’un acte violent punissable. Ce sentiment de honte les pousse à se murer dans le silence et à s’isoler. Le docteur Sauteraud explique qu’une personne souffrant de ce TOC a 50 % de "chance" en plus de développer des symptômes dépressifs.

Une thérapie pour avancer

Il est important de ne se pas se couper socialement lorsqu’on souffre de phobie d’impulsion. Il faut également consulter un professionnel comme un psychologue pour pouvoir prendre conscience que ce n’est qu’une peur, et non pas une réalité. De plus, un psychiatre pourra prescrire un traitement médicamenteux comme des antidépresseurs si les angoisses sont incontrôlables. Ils auront pour effet d’aider le patient à mieux gérer ses émotions.

➜ Néanmoins, la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) reste la plus adaptée pour ce trouble obsessionnel compulsif puisque cela consiste à une mise en situation du malade face aux pensées obsédantes. Les médicaments peuvent aider, mais il est nécessaire de faire un travail plus profond d’accompagnement pour totalement guérir.

L'avis de la rédaction : ne pas attendre

Vous l'aurez compris, la phobie d'impulsion est très handicapante au quotidien mais heureusement des thérapies très efficaces existent. Il ne faut pas attendre et se tourner vers un professionnel de santé rapidement afin d'être pris en charge. 

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Source : passeportsante.net

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

15 citations sur l'amour... parce que l'important c'est d'aimer !

Ah l'amour ! On ne va pas se mentir, c'est un peu ce qui fait tourner le monde et ce qui occupe une grande partie de notre vie. Combien de films, combien de romans, combien d'histoires sont écrits au nom de l'amour ? Qu'il soit infini, impossible, passionnant ou destructeur, impossible de vivre sans lui. La preuve avec ces 15 citations pour déclarer sa flamme et faire battre son cœur.

Mes remèdes naturels contre le mal de gorge, vous allez les adorer !

L'automne avait à peine posé ses pattes froides sur ma vie que j'avais déjà la gorge en feu ! Je ne sais pas pourquoi mais la gorge est une zone assez sensible chez moi (quelque chose qui reste en travers sans doute !). Quoi qu'il en soit, quand je me réveille avec la sensation d'avaler du verre, j'ai mes petites solutions pour apaiser ça rapidement et naturellement.

10 citations sur le changement… C'est maintenant !

Je suis pour le changement, que ce soit dans ma vie personnelle ou dans le monde. Je suis de celles qui ont du mal à supporter une routine constante, même si j’aime bien avoir mon petit cocon. Mais la vie est courte, alors autant en profiter pour changer nos habitudes et notre vie. Voici donc 10 citations sur le changement, pour donner une nouvelle impulsion à sa vie !

Je me sens toujours visée, mais pourquoi est-ce que je prends tout pour moi ?!

On ne peut rien me dire ! J'interprète très souvent le propos des autres et je le prends pour moi... en mal évidemment. Une copine me raconte qu'elle bosse dur et jusque tard dans la soirée et j'en déduis qu'elle me fait remarquer que je ne travaille pas assez. En me rendant, avant l'heure, mon fils fiévreux, la maîtresse me dit de ne pas hésiter à le garder à la maison s'il n'est pas bien et voilà que je me remets en question, je doute d'être une bonne mère. Pourquoi est-ce que je prends tout pour moi ? Il paraîtrait que c'est un problème d'estime de soi...

Êtes-vous en bonne condition physique ? On fait le bilan

Être plus heureuse, ça commence par prendre soin de soi et de son bien-être. Mais, pour prendre soin de soi, il faut commencer par bien se connaître, connaître son corps et savoir de quoi il est capable. Pour le savoir, il faut donc déterminer si vous êtes en bonne condition physique. Alors c'est parti, le test est rapide, mais la tenue de sport n'est pas optionnelle !

Je veux travailler moins, laissez-moi vivre et passer ma vie pro au second plan !

J’ai toujours fait passer ma vie professionnelle au second plan, car ce qui m’intéresse le plus, moi, c’est la création. L’art, de manière générale, est une source de bien-être. Oui, mais voilà, le problème est qu’il est difficile de vivre de son art et de ses créations. Particulièrement dans une époque capitaliste où la productivité et la consommation comptent par-dessus tout. Mais ne faut-il pas revoir notre conception du travail ? Et si on travaillait moins pour vivre plus ? Comment faire pour réellement travailler moins ? Explication.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici