Le sentiment d’injustice, comment naît-il et comment le gérer ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

La vie, c’est trop injuste ! Qui n’a jamais eu ce sentiment d’injustice et fait le constat amer que le quotidien n’était jamais facile ? Moi, en tout cas, je l’ai fait. On aimerait que tout roule sur des roulettes et que tout aille dans notre sens, mais on rencontre souvent des déceptions. C’est alors difficile de gérer la frustration, la colère, l’impuissance qui mène au sentiment d’injustice ? Comment gérer alors ? Comment supporter l’injustice ? Qu’est-ce que cela traduit si on a toujours la sensation que tout est injuste ?

Le sentiment d’injustice, comment naît-il et comment le gérer ?
Sommaire : 

Qu’est-ce que le sentiment d’injustice ?

Qui dit injustice, dit justice. Cette dernière fixe un principe moral que tout le monde doit respecter. Sauf que lorsque la règle établie est transgressée et que cela nous fait du tort, on ressent de l’injustice. Bien sûr, plusieurs situations peuvent être concernées : lorsqu’on oublie de nous rendre la monnaie (la situation insignifiante) ou lorsqu’on est reconnu coupable pour un crime que l’on n’a pas commis 😖 (la situation la plus grave).

Un sentiment que nous expérimentons tôt

C’est entre l’âge de 4 ans et 8 ans que nous pouvons être confrontés à nos premiers sentiments d’injustice. En effet, c’est pendant cette période que nous prenons conscience de notre individualité et de nos différences aux autres. Pas facile d’être alors confrontée au monde extérieur et de voir que cela ne correspond pas à nos attentes. Mais qu'est-ce qui entretient ce sentiment à l’âge adulte 🧐 ?

D’où vient le sentiment d’injustice ?

En effet, nul besoin que l’on soit enfant ou que l’on vive une décision de justice grave pour ressentir l’injustice. Cela se produit généralement lorsque deux paramètres se produisent :

  • Lorsque la situation échappe à notre contrôle,
  • et quand notre vision des choses “justes” est bafouée.
📌
Pas plus tard qu’il y a quelques jours, j’ai ressenti un gros sentiment d’injustice alors que la situation n’était pas grave. J’attendais un colis très important pour le travail et j’avais payé une livraison très coûteuse pour l’avoir en 24h. Néanmoins, le livreur n’est jamais venu et a dit en plus que j’avais refusé le colis. Évidemment, ce n’était pas le cas, mais un litige a été ouvert en me mettant en défaut. J’ai ressenti beaucoup de frustration, de colère, d’incompréhension et de peur, vu l’argent en jeu. Ce cocktail d’émotions négatives m’a conduit tout droit dans le sentiment d’injustice 😤.

Le plus gros déclencheur d’injustice

Si une toute petite situation comme celle que j’ai vécue peut faire naître un sentiment d’injustice, notamment à cause d’un enjeu financier, il peut y avoir pire 😥. Les inégalités sociales peuvent nous plonger dans une profonde rancœur. Cela produit particulièrement dans la sphère du travail. Effectivement, si on manque de reconnaissance professionnelle et que l’on réclame une promotion qui n’arrive pas, on va se considérer comme victime d’injustice sociale.

S’il y a en plus de la corruption, des abus, de la discrimination, des inégalités en tout genre ou de la trahison qui s’en mêlent, cela peut nous plonger dans un violent ressentiment. On peut toujours se battre pour obtenir une justice sociale, de manière individuelle, c'est d'ailleurs ce qui s'appelle la pensée woke 🧐.

Et si on ressent de l’injustice permanente ?

Comme je l’ai dit, il est normal de ressentir de l’injustice, car tout ne peut pas être parfait. Cependant, si on en vient à ressentir cela de manière permanente, en exprimant des plaintes constantes, cela signifie que l’on souffre d’une blessure d’injustice. Elle est appelée par les psychologues, le “syndrome de Calimero”, car elle est le reflet d’un mal-être permanent 😣.

Peu importe si les injustices sont fondées ou non, la personne qui en souffre va se victimiser en s’exprimant avec des phrases type “c’est toujours à moi que ça arrive !”. Se mettre dans ce rôle aura pour objectif de trouver du réconfort auprès de l’entourage, afin de se sentir mieux. Un gros travail de remise en question est à faire avec l’aide d’un thérapeute dans le cas d’une blessure d’injustice.

Néanmoins, ressentir l’injustice n’est pas une fatalité, même lorsqu’elle est réelle. Alors comment y faire face 🤷‍♀️ ?

Comment gérer le sentiment d’injustice ?

Lorsque j’ai vécu mon injustice par rapport à cette histoire insignifiante de colis, j’ai essayé de ne pas m’enfermer dans mon ressentiment. Je sais que sinon, tous ces sentiments toxiques ne vont faire que m’enfermer dans une anxiété généralisée. Afin d’éviter d’en arriver à cet état, il y a des solutions pour apprendre à gérer l’injustice.

👉 Comprendre nos émotions

Je sais que c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire, mais la compréhension et l’écoute de ce qu’on ressent sont deux choses essentielles. Cela permet de mieux gérer ses émotions, y compris celles qui sont négatives 🧹. Ainsi, on prend du recul pour ne pas rester dans l’amertume de l’injustice. Car ce sont bien nos émotions qui nous emprisonnent dans la fatalité et dans le sentiment que rien ne peut changer 😣.

👉 Dire les faits de manière objective

C’est un conseil que je donne souvent et que je fais en sorte d’appliquer, car il fait vraiment la différence. Au lieu de ruminer toute la journée et de me plaindre, j’énonce les faits tout en libérant mes émotions

On m’accuse d’avoir refusé mon colis, alors que ça n’est pas le cas. Ça me met en colère d’être confrontée à un service aussi lamentable, mais je ressens aussi de la peur vu que j’ai mis une grosse partie de mes économies dans cet achat professionnel.

J’ai exprimé mon injustice et j’ai aussi ce que ça provoquait en moi, en tout mettant en avant les raisons de ces émotions. Ainsi, je vais pouvoir lister les solutions pour passer à l’action.

👉 Passer à l’action et lutter

Si on est victime d’une injustice, il ne vaut mieux pas rester dans l’inaction. C’est justement en ne faisant rien, qu’on s’enferme dans notre souffrance. Surtout qu’en restant passive, d’autres vont abuser de nous et les injustices vont se multiplier. Pour ma part, dès que j’ai constaté mon problème, je suis partie en bataille pour obtenir réparation (et remboursement 😬). Je ne lâcherai rien, déjà parce que je n’ai pas autant d’argent à perdre 😅 et aussi, parce que je me sers de mon ressentiment comme moteur ✊. C’est aussi un moyen de reprendre le contrôle et de rééquilibrer les émotions.

👉 Ne pas se comparer aux autres

Avec ma situation, pas de comparaison possible, car c'est juste un acte malhonnête qui en est à l’origine. Cependant, lorsqu’on vit quelque chose d’injuste, comme une promotion refusée, on peut en venir à se comparer à un collègue de travail, qui lui en a eu une. Évidemment, prendre notre situation par rapport à la sienne va créer une forte différence, alors que l’on n’a pas forcément tous les éléments portés à notre connaissance. Un peu comme un iceberg, on ne voit que la partie émergée, mais pas tout ce qui est sous l’eau ❄️ !

Se mettre en concurrence avec les autres est très toxique, on s’appuie sur des comparaisons qui vont nous faire du mal. On évite ainsi des blessures et de nous sentir lésés par rapport à d’autres 🤕.

👉 Accepter notre impuissance

C’est le dernier point sur lequel on doit apprendre à travailler pour sortir de l’injustice. Il faut accepter notre impuissance face à une situation hors de contrôle. Attention, je ne dis pas qu’il ne faut rien faire ! Comme je l’ai dit, il faut passer à l’action en faisant du mieux que l’on peut. Dans ma situation, je sais qu'il faut que j'attende en attendant que la situation se débloque. J'ai initié la résolution du problème, mais je ne peux pas tout contrôler. J'ai hâte d'obtenir réparation et d'être remboursé ! C'est long, certes, il faut prendre parfois son mal en patience, mais si on sait que justice va être faite, c'est le meilleur moyen de tenir 🙌 !

L'avis de la rédaction : un sentiment particuliérement douloureux

Le sentiment d'injustice est particulièrement difficile à vivre et d'autant plus en fonction du vécu et de l'enfance de chacune. Il peut raviver d'anciennes blessures et engendrer une profonde souffrance. Si l'injustice est cause de grandes souffrances, que ce sentiment vous empêche de faire ou de vivre des choses, n'attendez pas pour prendre rendez-vous avec un psychologue. Ensemble, vous comprendrez pourquoi il génère de telles émotions en vous et mettrez en place de nouvelles habitudes qui vous permettront de vivre plus heureuse.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : journaldesfemmes.fr / luceliandre.com / penser-et-agir.fr

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Ma soeur est jalouse de moi... Comment gérer sa jalousie ?

“T’es la préférée de toute manière”. Cette phrase, je l’ai entendue maintes et maintes fois dans la bouche de ma sœur. Sa jalousie nous a longtemps pourries la vie, pourtant je ne souhaitais qu’une chose : qu’on soit proches et unies. Elle m'a déversé sa rancœur au visage pendant de nombreuses années jusqu’à ce que ça devienne ingérable. Je n’en pouvais plus de ressentir à la fois autant de colère et de culpabilité. Apaiser 30 ans de jalousie n’a pas été évident, mais il existe des solutions pour ne pas en arriver à ce point. Je n’ai pas voulu que la jalousie me fasse couper les ponts avec ma sœur !

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Isabelle Vuillemin, coach, explique le Reiki pour calmer les angoisses

Le Reiki, une forme ancienne de thérapie énergétique, a longtemps été reconnu pour sa capacité à équilibrer le corps et l'esprit. En canalisant l'énergie universelle, le Reiki aide à évacuer les émotions négatives, y compris les angoisses qui peuvent souvent nous submerger. Isabelle Vuillemin, coach, nous explique comment le Reiki peut vous permettre de calmer vos angoisses. Retrouvez un sentiment de calme et de sérénité intérieure grâce à cette pratique holistique. Explication.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Faut-il être prêt·e à tout, vraiment tout pour réussir ?

À l’heure où notre société encense la réussite et le pouvoir, nous rêvons tous et toutes de reconnaissance et de succès, mais comment parvenir à garder le cap ? Comment garder les pieds sur terre et la tête froide ? Comment ne pas renier ses valeurs et tout son être ? Faut-il être prête à tout pour réussir ? Même s'il n'y a pas de réponse universelle, je peux vous donner quelques conseils pour éviter que vous vous perdiez en route. Explication.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube