Humiliation, pourquoi ça fait si mal ? Quelles conséquences ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Adolescente, avant une fête d'anniversaire, je me préparais dans la salle de bains parentale avec ma meilleure amie. Ma mère, venant voir si tout allait bien, passe une tête par la porte et ne trouve rien de mieux à dire que : "Que tu es belle ! En plus d'avoir de meilleures notes, tu es vraiment la plus belle de vous deux." Elle s'adressait à ma copine... Aujourd'hui encore, quand il m'arrive de passer par la salle de bains de mes parents, je peux encore arriver à ressentir cette douleur, cette blessure de l'humiliation, l'impuissance de ne pas être assez et la honte de l'exposition publique.

Humiliation, pourquoi ça fait si mal ? Quelles conséquences ?
Sommaire : 

Pourquoi l'humiliation fait tant de mal ?

Selon le dictionnaire, l'humiliation est le sentiment que l'on ressent quand quelqu'un humilie notre fierté et notre dignité. Il en résulte un fort sentiment de honte, d'impuissance et une blessure d'amour-propre.

Être humilié, c'est aussi ressentir profondément le décalage entre ce que nous prétendons être et ce que les autres perçoivent de nous. Quelqu'un nous met à nu et tout le monde comprend alors qu'on ne vaut pas ce qu'on prétendait valoir. Un conjoint qui moque, devant leurs amis, le faible niveau culturel de sa partenaire, la met à nu, l'expose et attire l'attention des autres sur une faiblesse qu'elle tente sans doute de masquer en s'appuyant sur ses forces. Le sentiment d'humiliation fait perdre de la valeur à l'humilié mais dans le même temps, celui qui humilie se sent plus puissant.

Qu'est-ce que la blessure d'humiliation ?

La blessure d'humiliation fait partie des 5 blessures de l'âme (l'humiliation, le rejet, l'injustice, la trahison et l'abandon). C'est bien souvent à l'enfance que remontent les causes d'une blessure d'abandon. Un jeune enfant qui a subi une humiliation traumatisante ou des humiliations à répétition va grandir avec cette blessure et va altérer la confiance en soi, mais aussi la capacité à se sentir aimé. ⚠️ La blessure d'humiliation peut tout à fait se produire ou se reproduire à l'âge adulte.

Quelles sont les conséquences de l'humiliation ?

Sur le coup, l'humiliation est très brutale car elle engendre l'impuissance, la gêne, l'embarras et bien évidemment la honte. La honte affecte directement ce que l'on est et ce que l'on représente, c'est l'une des émotions les plus difficiles à gérer et à supporter, d'autant qu'elle est plutôt tenace. Avec sa capacité à rabaisser et à dévaloriser, l'humiliation constitue une blessure forte qui donne envie de fuir et de disparaître. Pendant que celui qui a humilié s'élève et prend de la hauteur, fort d'un bon mot, d'une comparaison, d'une remarque, celui qui est humilié retombe brutalement sous terre avec l'envie de s'y enfoncer 🪱.

Avec le temps, une blessure d'humiliation peut avoir plusieurs conséquences sur le comportement d'une personne. On parle de masque social. Chaque blessure de l'âme provoque la fabrication d'un masque social qui diffère d'une personne à l'autre.

  • sentiment d'être mis à l'écart
  • peur permanente d'un jugement des autres
  • mauvaise image de soi, impression d'être médiocre
  • timidité excessive
  • mise en retrait
  • peur de prendre la parole en public
  • oubli de soi, sorte de masochisme (on ne prend pas soin de soi)
  • générosité extrême.

Comment supporter une humiliation et comment en ressortir plus fort ?

Bien souvent, la blessure causée par une humiliation se transforme en perte d'amour-propre, en souffrance et en colère, voire en haine. Ces émotions sont néfastes et empêchent de guérir, sauf qu'il est tout à fait possible de se remettre d'une humiliation et même d'en ressortir plus fort.

1. Parlez et exprimez votre ressenti

La première des solutions reste encore la communication. Racontez votre expérience autour de vous et vous constaterez que nous sommes nombreux à avoir vécu des situations humiliantes. Les expériences des autres vous permettront de relativiser la vôtre. Si vous ne savez pas vers qui vous tourner pour parler et être entendu, n'hésitez pas à consulter un psychologue qui saura vous aider. Enfin, pourquoi ne pas confronter la personne qui vous a humiliée ? Parler avec elle de cet épisode peut vous aider à tourner la page. Et si jamais cette personne n'a pas l'empathie nécessaire pour vous comprendre, armez-vous mentalement et jouez carte sur table.

2. Pardonnez

Nous avons déjà vu en quoi apprendre à pardonner est utile et bienfaisant. Rien ne sert de donner du grain à moudre à sa rancune. Pardonnez à ceux qui vous ont humilié, passez à autre chose et concentrez-vous plutôt sur vous et sur votre bien-être. Ne perdez pas du temps et de l'énergie en actions et en pensées négatives qui n'apporteront que de la haine.

3. Gardez le cap

L'humiliation est toujours un frein à notre évolution. C'est d'autant plus vrai lorsque l'humiliation arrive à un moment charnière de notre existence (lors d'une rupture ou d'un changement de vie par exemple). Pourtant, il faut réussir à passer outre afin de garder le cap et de ne pas abandonner. Les choses que vous avez entreprises dans votre vie sont les vôtres, elles vous appartiennent, personne ne peut vous les enlever. Vous avez sans doute des échecs, mais vous avez aussi des succès. Concentrez-vous sur ces derniers, faites-en la liste et raccrochez-vous à eux pour vous aider à soigner votre blessure d'humiliation.

4. Oubliez le regard des autres

La véritable façon de retrouver confiance en soi après une humiliation, c'est d'apprendre à se connaître et à se valoriser. C'est un travail difficile, mais c'est surtout un travail qui ne prend en compte que nous. Pour doper son estime de soi, il faut passer outre le regard des autres, outre leur opinion et il faut ne pas se réduire à la définition qu'ils ont de nous. Apprenez à vous valoriser par vous-même !

Pourquoi vouloir humilier les autres ?

On l'a vu, humilier les autres donne souvent une sorte de pouvoir. Rabaisser les autres et donc un moyen comme un autre de se convaincre de sa propre valeur et de rééquilibrer le regard que l'on porte sur soi. C'est tout à fait ce que ferait un pervers narcissique, par exemple.

Cependant l'Histoire et même les actualités nous montrent que l'humiliation est aussi un puissant ressort pour la haine. Hitler s'est servi de l'humiliation du traité de Versaille, en 1918, subie par l'Allemagne pour prendre le pouvoir. Et que fait Poutine aujourd'hui ? Il justifie son invasion en Ukraine par les humiliations passées subies par la Russie (notamment la création et l'élargissement de l'OTAN). Travaillons donc toujours à renforcer notre confiance en nous pour nous prémunir d'éventuelles humiliations et surveillons aussi notre comportement. L'humiliation fait mal, mais si elle n'est pas guérie, elle peut devenir dangereuse.

L'avis de la rédaction : une humiliation qui peut laisser des traces

Une humiliation est douloureuse et peut laisser des traces bien des années après, comme un traumatisme ou un désir de vengeance. C'est pourquoi il est important d'en parler et de verbaliser ce que vous avez ressenti. Tout ce qu'on ne dit pas, s'ancre en nous. Trouvez une oreille attentive qui saura entendre votre mal-être ou mieux encore, prenez rendez-vous avec un psychologue qui vous aidera à comprendre ce que se joue en vous et comment mettre en place de nouvelles habitudes pour gérer ce sentiment. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Pour toujours plus de (bons) conseils !

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

La personne caractérielle : la reconnaître et comprendre son origine

Jamais je ne me suis décrite comme caractérielle. Par contre, je n’ai jamais eu de mal à associer ce mot à mon père. En vieillissant, j’ai peur de devenir comme lui, alors vais-je adopter le même comportement que lui ? D'ailleurs, comment peut-on définir la personne caractérielle ? Comment la reconnaître ? Quelles sont ses origines ? Autant de questions que je me suis posées et pour lesquelles j'ai trouvé mes réponses que je vais vous partager. Explications.

Je parle seul⋅e, c'est grave Docteur ? Pourquoi donc ?

Si vous avez lu ce titre à voix haute, alors cet article est fait pour vous ! Dans la rue, au travail ou encore chez vous, vous vous êtes déjà surprise à parler tout haut alors qu’il n’y avait personne d’autre que vous dans la pièce. Cela peut surprendre votre entourage ou provoquer en vous une sensation de gêne, mais pas de panique ! Personne ne s’est jamais fait interner pour avoir parlé toute seule. Il s’agit au contraire d’un comportement normal, et tenez-vous bien : positif ! Alors en quoi est-ce une bonne chose ? Comment se contrôler ? On vous explique tout.

12 leçons de vie que j'ai apprises au fil des années

L'autre jour, je fouillais dans le grenier, chez mes parents, je suis tombée sur les albums photos que ma mère remplissait avec une certaine frénésie. En les feuilletant, je suis inévitablement tombée sur l'ado mélancolique, colérique et acnéique que j'étais et j'ai soudain eu envie de me faire un gros câlin du genre "Retour vers le futur". Je détestais l'école, alors en me prenant dans les bras, je me serais sûrement dit "ne t'inquiète pas, la vie se chargera de t'apprendre tout un tas de leçons dont tu auras tout autant besoin. Et j'aurais glissé dans l'oreille de la moi du passé ces 12 leçons que la vie m'a apprises.

Est-ce grave de ne pas avoir de rêve dans la vie ?

J'ai acheté un journal intime. Un journal qui me donne des thèmes sur lesquels écrire. Ce journal m'a demandé de lui décrire le rêve de ma vie. Et là, page blanche. Impossible de trouver quoi écrire. J'avais quelques trucs qui me venaient : voyager, apprendre ça, travailler ici, mais rien que je ne trouvais assez grand, ni assez important pour être LE rêve de ma VIE. Cette histoire m'a inquiétée. Est-ce qu'il faut absolument avoir un rêve dans la vie ? Est-ce que c'est essentiel ? Et est-ce grave si on n'en a pas ? 🤔

Être humble : pourquoi l’humilité est une qualité précieuse ?

Je me suis toujours demandé si je faisais preuve d’humilité. Je trouve qu’il est difficile de dire en toute transparence si on est humble ou pas. J’ai l’impression que cela est contradictoire : si on l’affirme, c’est que quelque part, on n’est pas humble. 🤔 Alors comment définir l’humilité ? Pourquoi est-ce une qualité précieuse ? Comment faire la différence avec le manque de confiance en soi ? Explications.

Vivre sans se projeter : Est-ce que le Carpe Diem peut être nocif ?

Regardez-nous mi angoissées, mi blasées, mais pleines d'une profonde incertitude. À peine avions-nous envisagé une vie sans virus mortel que la guerre est venue toquer à la porte de nos voisins. Je ne sais pas vous, mais pour moi, impossible d'envisager quoi que ce soit. Je me sens forcée de vivre au jour le jour, d'avancer sans percevoir l'horizon, de ne pas pouvoir me projeter. Si cueillir le jour, sans se soucier du lendemain (le fameux Carpe Diem) peut avoir quelque chose de romanesque, pour un être humain, avancer sans savoir où il va est extrêmement perturbant.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube