La culpabilité, une émotion utile, que nous enseigne-t-elle ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim

La culpabilité est assez simple, pour ne pas dire banale. On l'a toutes expérimenté un jour. La culpabilité naît d'un écart entre la personne que l'on souhaite être idéalement et les actes que l'on fait réellement. Signe de notre impuissance, la culpabilité est un sentiment désagréable dont on voudrait se débarrasser le plus vite possible, mais c'est aussi un sentiment qui s'accroche... fermement. Découvrez tous nos conseils pour mieux vivre, éteindre ou se débarrasser du sentiment de culpabilité.

La culpabilité, une émotion utile, que nous enseigne-t-elle ?
Sommaire :

La culpabilité, c'est quoi ? À quoi sert-elle ?

La culpabilité est une émotion que l'on ressent quand on est convaincu d'avoir mal agi 😟. La culpabilité de chacun dépend de notre éducation, de nos croyances, de notre environnement social, de notre morale et des règles de la société ou de la religion dans laquelle on vit. Cette émotion génère des remords et l'envie de réparer son erreur, sa mauvaise action. On pourrait donc dire que la culpabilité est utile puisqu'elle nous pousse à ne pas reproduire une erreur, à assumer nos actes, à réparer nos erreurs. Quelque part, la culpabilité nous permet de nous améliorer 💪.

Culpabilité, empathie et psychologie

La culpabilité est intimement liée à l'empathie, qu'elle soit consciente ou inconsciente. En culpabilisant nous ressentons la peine que ressent l'autre, ainsi la culpabilité nous permet à la fois de conserver une ligne de conduite, une certaine moralité, et aussi de préserver nos relations avec les autres. Donc, même si elle fait mal et nous pèse, la culpabilité est le signe de notre bon sens moral, elle devient par contre un véritable problème quand son intensité et sa durée sont particulièrement importantes.

🤯 La culpabilité se mute alors en troubles psychologiques tels que des troubles obsessionnels compulsifs, en stress chronique, en anxiété ou encore en dépression.

Comment se débarrasser du sentiment de culpabilité ?

1. Reconnaitre son sentiment de culpabilité

Pour commencer, il faut essayer de se détacher de son sentiment de culpabilité, et pour ça, rien de mieux que de le reconnaître. Prendre conscience du sentiment de culpabilité permet de s'interroger sur sa nature. Est-ce qu'elle est justifiée ? Est-ce qu'elle est disproportionnée ? De quoi suis-je coupable exactement ? Il est important de se poser ces questions parce qu'il arrive parfois que si le sentiment de culpabilité est bien réel, la culpabilité, elle, ne le soit pas.

Elle peut être induite par manipulation, lors d’une relation avec un pervers narcissique, un manager ou un parent toxique, par exemple. La culpabilité peut aussi intervenir pour compenser un déséquilibre, après une catastrophe, un drame, les survivants peuvent se sentir coupable d'être en vie, sans que leur culpabilité ne soit pourtant avérée.

2. Analyser le contexte

Ici, il va falloir être honnête avec vous-même en cherchant à comprendre quelle était réellement votre intention lorsque vous avez agi contre vos normes. Est-ce que vous vouliez blesser, vous amuser, vous venger ? Est-ce un accident, une impulsion ? Si votre intention était mauvaise, que vous avez ressenti du plaisir ou un soulagement ? Dites-le-vous. Vous êtes humaine, vous avez un mauvais côté, vous pouvez l'accepter et vous avez droit à l'erreur.

3. Lister les conséquences

Sortez votre carnet et listez les conséquences de vos actes qui vous font vous sentir coupable. Qu'est-ce que ça a changé dans votre vie et dans celle des personnes qui sont touchées. Cette liste vous permettra de réparer votre erreur, alors surtout n'éludez aucunes conséquences, même si elles font mal, même si elles vous gênent.

4. Trouver des solutions

Maintenant que vous avez conscience d'avoir mal agi et que la culpabilité pèse sur vous, demandez-vous comment réparer les dégâts. Vous avez analysé les causes et les conséquences, il faut maintenant réparer votre erreur. Comment ?

  • en présentant vos excuses ;
  • en compensant financièrement ;
  • en compensant en nature ;
  • en reconsidérant ses priorités, dans le cas d'un mauvais équilibre vie pro vie perso ou d'un burn-out, par exemple ;
  • en donnant des preuves de son engagement, lors d'une infidélité par exemple ;
  • en faisant une bonne action, comme donner à une association, par exemple.

👉 Une fois les solutions mises en place, il faudra bien sûr tirer des leçons et peut-être mettre en place de nouveaux comportements, de nouvelles habitudes.

>>> Changer ses habitudes pour être plus heureux

5. Se pardonner

C'est une étape tout aussi importante que les autres : celle qui consiste à se pardonner. Une culpabilité utile et saine ne doit pas durer indéfiniment. Ne ruminez donc pas et lâchez prise en vous pardonnant. Vous pouvez, par exemple, utiliser l'écriture thérapeutique et vous écrire une lettre relatant les faits et que vous terminez par un "je me pardonne".

Pour analyser rapidement un sentiment de culpabilité, vous pouvez aussi répondre à ces 5 questions :
  • De quoi est-ce que je me sens coupable ?
  • Pourquoi est-ce que je me sens coupable ?
  • Que dois-je faire pour ne plus me sentir coupable ? Et est-ce réaliste ?
  • Quelles sont mes autres options ?
  • Comment transformer ma culpabilité en responsabilité ?

Comment se manifeste le sentiment de culpabilité ?

On l'a vu, la culpabilité est vécue comme un remords, comme un reproche envers soi, mais elle n'est pas toujours consciente. La culpabilité inconsciente est une accusation envers soi-même, qui génère un inconfort dont nous ne nous rendons pas forcément compte. Cette culpabilité réprimée est donc forcément nuisible parce qu'elle peut conduire à auto-sabotage, de l'anxiété, de la mélancolie, de la dépression ou même un comportement illégal ou criminel ayant pour but une punition que l'on pense mériter.

Quels sont les signes qui indiquent un sentiment de culpabilité inconscient ?

  • Difficulté à prendre du plaisir, à s'octroyer du temps pour soi, à prendre des vacances ;
  • Choix du métier ou d'un conjoint qui ne convient pas, dans le but de se punir, et auto-sabotage, transformation de chaque bonheur en malheur ;
  • Incapacité à recevoir un compliment, une marque ou un mot d'affection ;
  • Insécurité face aux autres, impression de ne pas être aimé par eux ;
  • Impossibilité de dire non. On dit oui à toutes les demandes pour nier une liberté individuelle, des besoins ;
  • Projeter ses propres fautes sur les autres en les critiquant outre mesure ;
  • Offrir des cadeaux et être très (trop) attentionné pour se faire pardonner une longue absence, une colère, etc.

👉 Dans le cas d'une culpabilité inconsciente, il est important de consulter un thérapeute pour parvenir à exprimer une colère ou un traumatisme subi et ainsi pouvoir se libérer de cette culpabilité destructrice. Il est important de comprendre que face à un sévice, une injustice ou un traumatisme, nous devons ressentir de la colère, de la tristesse, de la peur et non de la culpabilité.

Quand la culpabilité nous ronge

On a vu comment se débarrasser de son sentiment de culpabilité, mais quand la culpabilité nous ronge il faut toujours déterminer si on a vraiment des raisons de se sentir coupable. Si on a tendance à souvent se sentir coupable, il est bon aussi de se remettre en question. Se sentir facilement coupable peut-être le signe que l'on prend trop en compte les autres, que l'on donne une trop grande importance à leurs jugements. Il faut donc lâcher prise et prendre confiance en soi 😎 !

Pour éviter de se faire ronger par la culpabilité, la meilleure solution, c'est encore d'éviter les situations qui entraînent une culpabilité. Pour ce faire, soyez attentive aux situations, à vos actions et à vos paroles. Il faut aussi apprendre à gérer ses émotions pour éviter d'agir dans la précipitation avec emportement. 

👏 Prendre du recul et agir en accord avec vos principes, vos valeurs et vos sentiments vous apportera de la force, une grande sérénité d'esprit et vous évitera d'être rongée par le sentiment de culpabilité.

L'avis de la rédaction : ne pas hésiter à consulter si ce sentiment devient trop présent

Lorsque le sentiment de culpabilité devient trop présent, trop fréquent ou trop intense, il est alors nécessaire d'entamer un travail sur soi accompagné par un psychologue. La thérapie Cognitive et Comportementale, TCC donne de très bons résultats sur ce genre de problèmes. À noter également que bien souvent, c'est une autre émotion qui se cache derrière cette culpabilité, il peut s'agir d'une peur consciente ou non. Par exemple la peur de ne plus être aimée ou d'être abandonnée. On gagne alors à l'identifier et à se concentrer sur le cœur du problème. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 

#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Sources : La culpabilité : 7 étapes pour s’en libérer - Psychologie et Hypnose
Comment se manifeste le sentiment de culpabilité ? - Psycho ressources

Oui, mais pourquoi je me sens toujours coupable ?

Et aussi

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Ma soeur est jalouse de moi... Comment gérer sa jalousie ?

“T’es la préférée de toute manière”. Cette phrase, je l’ai entendue maintes et maintes fois dans la bouche de ma sœur. Sa jalousie nous a longtemps pourries la vie, pourtant je ne souhaitais qu’une chose : qu’on soit proches et unies. Elle m'a déversé sa rancœur au visage pendant de nombreuses années jusqu’à ce que ça devienne ingérable. Je n’en pouvais plus de ressentir à la fois autant de colère et de culpabilité. Apaiser 30 ans de jalousie n’a pas été évident, mais il existe des solutions pour ne pas en arriver à ce point. Je n’ai pas voulu que la jalousie me fasse couper les ponts avec ma sœur !

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Isabelle Vuillemin, coach, explique le Reiki pour calmer les angoisses

Le Reiki, une forme ancienne de thérapie énergétique, a longtemps été reconnu pour sa capacité à équilibrer le corps et l'esprit. En canalisant l'énergie universelle, le Reiki aide à évacuer les émotions négatives, y compris les angoisses qui peuvent souvent nous submerger. Isabelle Vuillemin, coach, nous explique comment le Reiki peut vous permettre de calmer vos angoisses. Retrouvez un sentiment de calme et de sérénité intérieure grâce à cette pratique holistique. Explication.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Faut-il être prêt·e à tout, vraiment tout pour réussir ?

À l’heure où notre société encense la réussite et le pouvoir, nous rêvons tous et toutes de reconnaissance et de succès, mais comment parvenir à garder le cap ? Comment garder les pieds sur terre et la tête froide ? Comment ne pas renier ses valeurs et tout son être ? Faut-il être prête à tout pour réussir ? Même s'il n'y a pas de réponse universelle, je peux vous donner quelques conseils pour éviter que vous vous perdiez en route. Explication.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube