Pourquoi ai-je tant besoin d’être aimé ? Réponse du Dr Navarro, psychologue

Sans amour, nous ne sommes rien... nous souhaitons tous être aimés pour être heureux. Mais pourquoi avons-nous ce besoin si puissant ? Pourquoi ai-je tant besoin d'être aimé et qu'on me le dise ? Elisabeth Navarro, psychologue clinicienne, répond à cette question.

Le besoin d’amour est un besoin vital chez tout être humain ; quel que soit son âge. L’amour constitue la nourriture psychique la plus importante.

L’amour : un sentiment essentiel

👶 L’enfant se développera harmonieusement s’il a été aimé et entouré affectivement dès son plus jeune âge par ses parents et qu’il a grandi dans un environnement chaleureux et sécurisant. C’est l’amour de son entourage qui éveillera son propre amour et qui va, en donnant confiance en soi, offrir la possibilité de s’aimer soi-même et de se respecter dans la relation à l’autre.

👉 S’aimer, aimer et être aimé sont les 3 composantes indissociables du besoin vital d’amour dont la satisfaction va donner à l’être humain la clé de son équilibre pour son évolution future.

👉 L’amour est la clé de la motivation; ce qui donne envie de vivre, de créer, de se propulser et de propulser les autres. C’est un besoin vital, au même titre que celui de se nourrir. L’être dont le besoin naturel est comblé est de fait beaucoup plus libre et indépendant sans peur de l’abandon que celui qui est à la recherche permanente de la satisfaction de ce besoin.

La dépendance affective : un manque d’amour

🧠 En revanche, un besoin insatisfait va créer des troubles psychologiques de la personnalité.

L’enfant qui a manqué de câlins et d’amour est un enfant qui s’accroche et qui accapare toute l’attention de l’adulte. L’adulte qui a manqué d’amour n’est pas en capacité de se détacher de ce besoin et va sans cesse chercher à combler ce manque, sans pouvoir se livrer pleinement à d’autres activités plus créatrices, sociales ou culturelles. Dès lors, l’adulte va s’inscrire dans une forme de dépendance à l’autre (parents, amis, compagnon…).

La dépendance affective ne vient pas du besoin d’aimer et d’être aimé – qui est un besoin naturel- mais du pouvoir qu’il donne aux autres sur notre vie. Cette attitude irresponsable met l’autre à la source de ses manques d’amour et qui fait que l’adulte devient dépendant quand il attribue aux autres la cause de ses problèmes.

Les symptômes d’une dépendance affective

L’adulte va dès lors trouver tous les moyens pour satisfaire ce besoin vital et fondamental et par crainte d’être abandonné ne va rien refuser à l’autre pour ne pas le perdre. Il va devenir dépendant pour ne pas perdre l’amour de l’autre, voire à se nier, se détruire ou devenir une marionnette dans les mains des autres pour ne pas perdre cet amour.

Certaines personnes vont se convaincre rationnellement qu’elles peuvent vivre sans être aimées et sans aimer mais cela vient tout simplement renforcer par la rationalisation leur système défensif et masquer ainsi leur souffrance que suscite le manque d’amour.

L'avis du psy : un suivi indispensable

Dans les 2 cas ; il y a : 

  • Négation de soi. On ne règle pas un manque d’amour en donnant toute la place à la pensée rationnelle ou en la cédant dans son entier à  l’autre.
  • Manque d’amour de soi. La capacité d’aimer et d’être aimé est directement proportionnelle à la capacité de s’aimer soi-même.
👉 Dans cette approche pathologique de la relation à l’autre, il est indispensable d’être suivi en consultation psychologique pour identifier, comprendre et agir sur cette pathologie du lien affectif qui a créé la souffrance de cette dépendance affective.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe


Contacter le Dr Navarro


Vous avez aimé cet article ? Alors vous aimerez aussi : 

Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

Nos derniers articles

Equicoaching, quand le cheval nous montre la voie

Les animaux ont depuis longtemps montré leur capacité à soigner les hommes, le cheval...

Lire

10 citations sur la solitude : en tête à tête avec moi-même

La solitude peut être la cause d'une grande souffrance. Se sentir seule, face à soi-m...

Lire

Le complexe de supériorité ou l'illusion de la supériorité

C'est une personne qui semble n'aimer personne plus qu'elle-même. Elle parle souvent ...

Lire

L’horreur des thérapies de conversion

S’il y a bien quelque chose que je trouve normal, c’est d’aimer qui on veut, peu impo...

Lire

Mauvaise foi : à petite dose oui, sinon on oublie !

Ahh la mauvaise foi, je pense que tout le monde en a fait preuve un jour ou l’autre. ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici