Confinés et en cours de divorce.... au secours !

Mis à jour le par Justine Guilhem

Comme si le confinement n'était pas assez difficile à vivre comme ça, il faut que je le passe dans la même maison que mon futur ex-conjoint. Fort heureusement, celle-ci est grande, pratique pour m'aider à passer à autre chose et pour limiter les dégâts. Mais la crise ne nous a pas laissé le temps de finaliser notre séparation physique, alors depuis le 17 mars, on redouble d'efforts. Confinés et en cours de divorce : comment survivre ?

Confinés et en cours de divorce.... au secours !
Sommaire :

« Qui supporte le bien du présent profitera du bien du futur. » -  Proverbe Danois

Comment survivre confinée avec son futur ex-conjoint ?

Vivre une rupture est déjà difficile, alors une séparation en plein confinement relève clairement de l'exploit. 

Confinée avec tous ses défauts : comment ne pas craquer ?

Lister plus de défauts que de qualités chez son partenaire est l'une des causes les plus fréquentes de divorce. Être enfermée 24h/24 avec quelqu'un que je juge passif, bruyant ou irrespectueux me donne un aperçu de ce qu'est l'enfer.  Les tensions sont inévitables entre deux êtres qui ne sont plus compatibles, surtout quand on ne peut plus s'échapper pour les éviter au maximum ou se défouler. Les défauts de l'autre semblent démultipliés... de quoi mettre mes nerfs à rude épreuve. 

Le conseil de la rédaction : Avant, l'amour me forçait à accepter ses défauts, mais maintenant je ne peux même plus me raccrocher à ça. La solution est ailleurs : établissez des règles pour éviter de trop vous insupporter. Ou de vous croiser, car l'espace vital n'a jamais aussi bien porté son nom.

Confinée avec de faux espoirs : comment l'oublier ?

Dur d'oublier quelqu'un que l'on croise tous les matins au petit-déj'. Même si les mots d'amour ne sont plus là, l'image d'une personne que je regrette d'avoir perdue, ou qui m'a profondément blessée me nargue tous les jours. Psychologiquement, c'est très dur à gérer. Voir quelqu'un que j'associe avec de la souffrance remue le couteau dans la plaie, et ne m'aide pas à avancer. On m'a toujours dit que pour tourner la page, il fallait couper les ponts avec son ex, alors vivement la libération. 

Le conseil de la rédaction : Ne continuez pas d'agir comme un couple. Créez-vous votre propre chambre, emportez-y vos effets personnels pour que la séparation soit claire. C'est également valable pour les activités : préservez votre espace vital et occupez-vous en fonction de vos envies. Plus vite vous vous détacherez, plus vite vous cicatriserez.

Confinés en bonne intelligence : merci les enfants

Parce qu'on a aucune envie de se traiter comme du poisson pourri devant nos petites têtes blondes. Grâce à eux, chacun prend sur soi pour faire bonne figure quand le ton commence à monter. Prendre du recul permet de voir la situation sous un angle moins dramatique. Des enfants qui évoluent dans une atmosphère détendue sont plus à même d'être spontanés, heureux, et d'être les rayons de soleil de la maison. On ne s'en rend pas compte mais avoir des enfants est une chance par les temps qui courent.  Avoir quelqu'un qui peut prendre le relais lorsqu'il faut jouer à la maîtresse, l'est aussi.

Et puis, ayez en tête qu'une fois sortis, la garde alternée vous attend. C'est l'occasion de bien s'y préparer, et surtout de profiter des petits loups, tout en s'évitant des trajets.


Le saviez-vous ?

Certains couples divorcés ont choisi de revivre sous le même toit pour pouvoir profiter de leurs enfants pendant cette période.


Confinés et encore plus sûrs de vouloir divorcer

Cette période a été fatale pour de nombreux couples qui n'ont pas réussi à survivre au confinement sans que cela se termine en divorce , alors qu'ils ne présentaient aucun symptôme. Moi au contraire, je suis contente d'être restée enfermée avec la personne que je ne veux plus dans ma vie. Un divorce, ou une séparation, n'est pas une décision que l'on prend à la légère. Certains couples, même s'ils ne le diront jamais, le regrettent. Or, depuis le 17 mars, j'ai pu l'observer, m'assurer que ces défauts m'insupportaient vraiment et que nos façons de vivre ne collaient plus. Verdict : j'ai fait le bon choix. J'ai eu la confirmation que nous sommes devenus trop différents, nous sommes définitivement plus faits pour être ensemble.

L’avis de la rédaction – Relativisez

Oui, la période sera compliquée, plus que pour d'autres. Votre seul et meilleur allié sera votre capacité à relativiser, car rappelez-vous que ce n'est que provisoire, si cela vous aide à tenir, comptez les jours. Et dites-vous qu'un mois, certes dans des conditions difficiles, ce n'est rien dans une vie. Vous avez réussi à supporter votre conjoint toutes ces années, vous arriverez à le supporter un mois de plus.

Contacter un thérapeute

Changez-vous les idées, découvrez comment garder le moral pendant le confinement seul (puisque pour rappel, vous allez penser à vous!)

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Je suis en cours de divorce et confinée avec mon futur ex mari. Je fais en effet un bilan du pourquoi on en est arrivés là. J’ai fait tous mes cartons et le tri grâce à ce temps qui nous êtes forcés de prendre. J’ai pris également le temps de me reposer vraiment. Je me suis mise à la boxe. Je pleure en tapant 1 h par jour. Le plus dur effectivement est son changement d’attitude étant donné qu’il n’a pas de mauvaises influences, certains défauts disparaissent. Alors il est important de parler à des amis de pourquoi nous avons voulu nous séparer pour avoir les idées claires. Le temps de confinement arrivant à sa fin j’espère juste que maintenant que nous avons pu signer un accord de garde et de somme attribuée ensemble, nous allons pouvoir avancer vite, car ma maison m’attends et j’ai plein de projet et surtout plus envie d’astiquer et embellir celle ci.

Violette il y a 4 ans

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Ma soeur est jalouse de moi... Comment gérer sa jalousie ?

“T’es la préférée de toute manière”. Cette phrase, je l’ai entendue maintes et maintes fois dans la bouche de ma sœur. Sa jalousie nous a longtemps pourries la vie, pourtant je ne souhaitais qu’une chose : qu’on soit proches et unies. Elle m'a déversé sa rancœur au visage pendant de nombreuses années jusqu’à ce que ça devienne ingérable. Je n’en pouvais plus de ressentir à la fois autant de colère et de culpabilité. Apaiser 30 ans de jalousie n’a pas été évident, mais il existe des solutions pour ne pas en arriver à ce point. Je n’ai pas voulu que la jalousie me fasse couper les ponts avec ma sœur !

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Isabelle Vuillemin, coach, explique le Reiki pour calmer les angoisses

Le Reiki, une forme ancienne de thérapie énergétique, a longtemps été reconnu pour sa capacité à équilibrer le corps et l'esprit. En canalisant l'énergie universelle, le Reiki aide à évacuer les émotions négatives, y compris les angoisses qui peuvent souvent nous submerger. Isabelle Vuillemin, coach, nous explique comment le Reiki peut vous permettre de calmer vos angoisses. Retrouvez un sentiment de calme et de sérénité intérieure grâce à cette pratique holistique. Explication.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Faut-il être prêt·e à tout, vraiment tout pour réussir ?

À l’heure où notre société encense la réussite et le pouvoir, nous rêvons tous et toutes de reconnaissance et de succès, mais comment parvenir à garder le cap ? Comment garder les pieds sur terre et la tête froide ? Comment ne pas renier ses valeurs et tout son être ? Faut-il être prête à tout pour réussir ? Même s'il n'y a pas de réponse universelle, je peux vous donner quelques conseils pour éviter que vous vous perdiez en route. Explication.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube