Comment surmonter une rupture amoureuse brutale et avancer ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

L'amour brille, tout va bien et un beau jour, notre partenaire nous quitte, sans qu'on l'ait vu venir. Ça m'est arrivé récemment et la douleur est immense, on a l'impression qu'on nous arrache un bout de notre cœur. On se sent vulnérable, on est dévasté et on a l'impression qu'on ne pourra pas se reconstruire. Pourtant, c'est possible, j'en suis la preuve vivante. Alors voici comment surmonter une rupture amoureuse brutale.

Comment surmonter une rupture amoureuse brutale et avancer ?

Accueillez vos émotions

La toute première chose, même si elle est très difficile, c'est d'accueillir toutes ses émotions, y compris celles qui sont violentes à vivre, comme le conseille le psychologue Paul Ekman. On fait un petit tour sur la roue des émotions, on met des mots sur ce qu'on ressent : peur, tristesse, colère, tout y passe. 

On se laisse aller, on pleure, on hurle, on fait ce qu'il faut pour laisser sortir tout ça 😭. On le fait dans son coin bien sûr, pas devant son ex partenaire, même si je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire. C'est normal d'être dans un état second et d'avoir du mal à contrôler ses émotions. On doit faire au mieux pour les accueillir, mais en tout cas, il ne faut pas les refouler. Il est possible d'ailleurs de se demander "Qu'est-ce que je ressens ? Qu'est-ce qui se passe en moi quand je parle à lui/elle ? Est ce que j'ai peur ? Suis-je en colère ? Etc."

À chaque rupture, le plus dur pour moi est de gérer ma peur de l'abandon et le fait de faire de dire adieu à l'être aimé 🤕. Si c'est votre cas aussi, voici l'un de nos podcasts avec le psychologue, Jean Doridot, à propos de cela 👇 : 

Gérer le sentiment d'abandon par Jean Doridot, Dr en psychologie

février 2020 · Wengood

27:40

👋 Cet article peut vous intéresser : L’attachement évitant : tu m’aimes, je t’aime, mais adios !

Ne pas rester seul·e

Ensuite, il est important de s'extraire de la situation. Ce n'est pas une fuite, mais un moyen de se protéger psychiquement, après le choc. Il ne faut pas hésiter à aller voir ses amis, sa famille et à ne pas rester dans l'environnement de la rupture, surtout dans qu'on est dans l'étape de la sidération 😟. 

Par la suite, il va falloir garder cette dynamique et ne pas rester seul·e. Il faut s'occuper la tête, avec ses propres projets et faire des activités qui nous font du bien au moral. On doit s'entourer et trouver du soutien dans notre entourage pour traverser cette épreuve 💪. 

📦 On peut essayer aussi de ranger le lieu de vie avec une amie, on en profite pour mettre de côté les affaires de son ex. Ça permet de ne pas le faire solo et de les avoir constamment sous les yeux, histoire que ça pique bien le cœur... 

Faites le point sur les raisons de la rupture

Un travail intéressant à faire, une fois qu'on s'en sentira capable, c'est de comprendre pourquoi ça n'a pas marché. Il faut se remettre en question et comme le suggère le psychologue, James Pennebaker, on peut écrire notre histoire dans un carnet 📝. C'est de l'écriture thérapeutique et c'est un bon moyen de comprendre pourquoi ça s'est terminé. C'est dur, on peut se sentir coupable ou en vouloir à l'autre, mais cette introspection et nécessaire pour ouvrir les yeux sur les difficultés de la relation

👫 Par exemple, je sais que ma dépendance affective a pesé lourd dans la balance. J'ai un style d'attachement préoccupé et j'avais l'impression qu'il fallait que je sois toujours avec ma moitié. Le psychologue, Bosris Charpentier, explique que c'est du à un trouble de l'attachement

"Quand les liens affectifs ne se sont pas tissés correctement durant l’enfance, l’adulte a alors du mal à tisser à son tour des relations sociales équilibrées. Vécue comme un abandon, la rupture peut alors venir réactiver un sentiment d’insécurité."

Je sais que je dois travailler dessus avant de vouloir me remettre en couple. Chercher les causes peut être un point de départ pour réparer des blessures profondes

Prendre le temps de faire son deuil

L'une des erreurs à ne pas commettre après la rupture, c'est de ne pas prendre son temps pour digérer cette histoire Comme le dit le psychologue suisse Jürgen Margraf, une rupture, c'est un avant et un après, et ça peut prendre du temps. D'ailleurs on passe par les mêmes étapes du deuil lors d'une séparation 💔 : 

  • Le choc : On est complètement anéanti par l'annonce.
  • Le déni : On refuse de croire à cette séparation, on fuit la réalité en agissant comme avant.
  • La colère : On est envahi par un sentiment d'injustice, nos émotions peuvent être contradictoires, on supplie l'autre de rester ou on lui met tout sur le dos ?
  • La tristesse : On ressent la douleur de la perte, un sentiment d'abandon profond peut surgir. On peut aussi développer une peur des relations amoureuses. Plus jamais !
  • La résignation : On abandonne la lutte, on vit dans la solitude, mais nos émotions commencent à s'apaiser.
  • La reconstruction : On commence à mieux se connaître, on trouve une nouvelle énergie qui restaure notre confiance en nous.

👉 À noter que ces étapes ne sont pas forcément dans cet ordre. On peut être dans la colère, puis dans le déni, puis la tristesse et à nouveau le déni... 

Bref, la rupture est une immense souffrance qui met du temps à cicatriser, il n'est pas rare de mettre plus d'un an pour s'en remettre. Le processus est long et vouloir à tout prix se remettre sur une application de rencontre après quelques semaines n'est vraiment pas une bonne idée. On recherchera constamment notre ex dans les profils des autres et on aura sûrement une relation pansement 😖... Il vaut mieux donc prendre son temps pour oublier son ex

Notre vidéo avec la psychologue Laurence Dispaux

Pour aller plus loin dans la guérison, nous avons filmé une vidéo avec Laurence Dispaux, psychologue : 

null

"Une séparation peut se faire à deux. C'est important que l'un ou l'autre n'ait pas l'impression d'être devant le fait accompli et de n'avoir rien à dire. On peut prendre des décisions ensemble. L'idée c'est vraiment d'éviter qu'un des partenaires se sente complètement acculé, sans contrôle sur rien et dise finalement j'ai tout subi. Donc essayons, tout comme on a une relation à deux, d'avoir une séparation à deux, de faire cette séparation ensemble."

L'avis de la rédaction : n'hésitez pas à vous faire aider

Il est très difficile de se remettre d'une séparation brutale. Certaines personnes ne s'en remettent toujours pas plusieurs années après. La brutalité de la rupture, l'effet de surprise ou le manque d'explications peuvent engendrer une sévère dépression... Si vous avez la sensation que cette épreuve est insurmontable ou si cela fait longtemps et que vous n'arrivez pas à vous en remettre, il est alors urgent de consulter un psychologue pour vous remettre de cette rupture brutale.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Sources : Livres de John Bowlby “Attachement et perte. Volume 1 &2”, "La Rupture amoureuse : s'en sortir et ne pas refaire les mêmes erreurs" Lisa Letessier

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Hypervigilance : pourquoi suis-je tout le temps en état d’alerte ?

Un bruit soudain et bam ! Je sursaute. C’est une réaction typique lorsqu’on est dans l’hypervigilance, comme moi. Je surveille tout et j’ai l’impression d’être en état d’alerte quasi en permanence. Cela vous fait ça aussi ? En fait, l’hypervigilance est assez répandue, pourtant on en parle peu. On la retrouve particulièrement chez les personnes perfectionnistes ayant un manque de confiance en elles. Si vous vous retrouvez dans ces mots, découvrez ce qu’est cet état psychologique qui traduit une grande vulnérabilité.

12 leçons de vie que j'ai apprises au fil des années

L'autre jour, je fouillais dans le grenier, chez mes parents, je suis tombée sur les albums photos que ma mère remplissait avec une certaine frénésie. En les feuilletant, je suis inévitablement tombée sur l'ado mélancolique, colérique et acnéique que j'étais et j'ai soudain eu envie de me faire un gros câlin du genre "Retour vers le futur". Je détestais l'école, alors en me prenant dans les bras, je me serais sûrement dit "ne t'inquiète pas, la vie se chargera de t'apprendre tout un tas de leçons dont tu auras tout autant besoin. Et j'aurais glissé dans l'oreille de la moi du passé ces 12 leçons que la vie m'a apprises.

Pourquoi choisir de se marier aujourd'hui?

En voilà une bonne question ? Personnellement, je n'ai jamais rêvé de me marier. Mes rêves de petites filles n’étaient pas faits de tulle blanc, de dentelle et de voile et j'aimais assez l'idée d'un amour si passionné qu'il se passerait d'une union sacrée. Pourtant aujourd'hui, force est de constater que je suis mariée depuis 5 ans et en plus, c'est moi qui ai fait la demande !

Plus qu'un simple derrière, les fesses prennent le devant 🍑

Depuis que j'ai rangé mes baggys et mes strings dans les armoires de mes années 2000, j'avoue m'être plutôt concentrée sur mes seins. Au point même de louper le retour de la fesse sur le devant de la scène. La fesse ? Pas seulement. LA fesse. Celle qui est bombée, qui a des formes, la généreuse, galbée et surtout la décomplexée. Parce qu'on ne s'y trompe pas, toutes les fesses ont leur mot à dire.

Les femmes en politique, des hommes comme les autres ?

Je connais mes classiques et s'il y a bien un truc dont je me souviens, c'est de chanter, à tue-tête, dans la voiture, Être une femme de Michel Sardou. Je devais avoir une dizaine d'années et je ne trouvais rien de plus subversif que de hurler : "Maîtriser à fond le système, accéder au pouvoir suprême : s'installer à la Présidence et de là, faire bander la France." Certes, on a connu moins sexiste, mais quoi qu'il en soit, depuis ce temps-là, féminisme et politique me passionnent, mais est-ce que ça va vraiment de paire ? Quelle est véritablement la place des femmes en politique aujourd'hui et qu'est-ce que ça nous apprend ?

Je veux travailler moins et mettre ma vie pro au second plan !

J’ai toujours fait passer ma vie professionnelle au second plan, car ce qui m’intéresse le plus, moi, c’est la création. L’art, de manière générale, est une source de bien-être. Oui, mais voilà, le problème est qu’il est difficile de vivre de son art et de ses créations. Particulièrement dans une époque capitaliste où la productivité et la consommation comptent par-dessus tout. Mais ne faut-il pas revoir notre conception du travail ? Et si on travaillait moins pour vivre plus ? Comment faire pour réellement travailler moins ? Explication.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube