En couple, j'ai du mal à abandonner mes habitudes de célibataire

Mis à jour le par Camille Lenglet

Je suis une amoureuse de l’amour, mais je suis aussi de celles qui ont du mal à abandonner mes habitudes de célibataire… Enfin, devrais-je plutôt dire mes habitudes de femme seule en ce qui me concerne. Certaines personnes aiment bien sortir tout le temps avec des amis, d’autres préfèrent faire leurs activités dans leur coin. Je suis plutôt de la deuxième catégorie, mais il existe un tas de personnes qui ont du mal à abandonner leur côté indépendant. Et vous savez quoi ? C’est plutôt une bonne nouvelle ! Je vous explique.

En couple, j'ai du mal à abandonner mes habitudes de célibataire
Sommaire : 

Une personnalité indépendante et introvertie

L’amour est essentiel à ma vie 🥰. J’aime voir mon couple comme un binôme indestructible, mais je reste quand même une personnalité indépendante. Je pense que c’est dû à mon parcours de vie. J’ai été célibataire durant mes années fac, soit environ 5 ans (plus ou moins). Bien sûr, cela ne m’a pas empêché d’avoir des coups d’un soir, mais on ne peut pas dire que ça soit une relation très engageante 🤭 ! Après j’ai connu une relation toxique qui a plutôt été chaotique, ce qui n’aide pas à s’investir positivement dans le couple.

👉 Du coup, j’ai appris à kiffer la solitude et à être bien avec moi-même. Étant introvertie, je ne suis pas parmi celles et ceux qui aiment faire la fête avec leurs amis et sortir tout le temps. Non, par contre j’ai appris à faire tout un tas d’activités qui me prennent du temps et qui laissent parfois peu de place à l’autre.

C’est mon portrait-robot, mais pour d’autres, les habitudes de célibataire, c’est partir seule en voyage, flirter avec d’autres personnes (sans jamais franchir la ligne), aller à des soirées sans le ou la partenaire, etc. On a toutes des habitudes de célibataire que l’on aime, ce qui est tout à fait normal, ça en devient même un phénomène de société 🧐.  

Pourquoi c’est une bonne nouvelle de vouloir garder ses habitudes de célibataire ?

On peut penser que c’est de l’égoïsme, de vouloir conserver nos habitudes de célibataire / personne solo. C’est peut-être le cas pour certaines personnes, mais selon le sexologue Sylvain Mimoun, pour être heureuse en couple, il faut d’abord se faire plaisir à soi 🤗. Eh oui, si on n’est pas épanouie en couple, rien ne sert de se forcer. Dans notre imaginaire collectif, on a l’impression que le couple rime avec abnégation, comme si le “nous” écrasait le “je”.

Une émancipation des femmes

C’est vrai que c’est l’image que j’aurais eue pour l’époque de mes grands-mères. Cependant, rien ne sert de comparer avec leur époque, ou même celles de nos parents, car la société n’est plus la même. L’émancipation des femmes et le féminisme révolutionnent le couple (même s’il y a encore du travail 😅). On ne veut plus d’hommes qui se considèrent comme mâle alpha, on souhaite être indépendante et ne pas porter la charge mentale du couple sur notre épaule. Et qui s’en plaindrait, à part les hommes eux-mêmes ? Pas tous évidemment, juste ceux qui ont grandi avec de la masculinité toxique 🙃 !

Une dissonance cognitive

Enfin je dis ça… Ce n’est pas si simple que cela, même en tant que femme. Même si on est pour notre émancipation, on grandit avec des normes et des clichés qui viennent créer une dissonance cognitive entre nos désirs et la réalité. On devient tiraillé entre le fait de se livrer corps et âme à notre couple et le fait de refuser l’engagement par peur de se sacrifier. Dans le premier cas, les personnalités les plus indépendantes peuvent frôler le burn-out amoureux et dans le second cas, on peut s’enfermer dans la peur d’aimer et passer à côté de belles histoires d’amour…

Comment concilier indépendance et couple ?

On l’aura compris, on ne doit pas être dans le renoncement de soi pour être heureuse en couple. Le sexologue dit qu’il faut mettre de côté la loi du “tout ou rien” et essayer de parvenir à un équilibre qui l’appelle “l’égoïsme partagé”. Autrement dit, c’est une façon d’être célibataire à deux !

📌

Pour ma part, c’est comme ça que j’ai pu trouver un statu quo dans mon couple. Comme je l’ai dit, je ne suis pas une personnalité ultra-sociable et mon conjoint me ressemble sur ce point. Toutefois, on a besoin de moments seuls où chacun vaque à ses activités. J’ai la chance que cela se soit installé naturellement, notamment parce qu’on parle le même langage de l’amour et qu’on a les mêmes principes.

Le compromis, la solution majeure

Lorsqu’on a des personnalités assez différentes, il faut mettre en place des compromis. Pour cela, il faut se poser la question de la liberté dont on a besoin et demander à notre partenaire quelle est la sienne. Communiquer de cette façon est le meilleur moyen d’avancer à deux afin de construire des bases saines et solides au couple. Tout est question d’équilibre, au début d’une nouvelle relation, il est nécessaire de constituer les fondations si on ne veut pas que la maison de l’amour s’effondre 🏠.

👉 Pour beaucoup de couples, cela passe par le fait de ne pas habiter ensemble. Même si personnellement, je pense qu’il faut avoir une sacrée aisance financière et ce n’est pas donné à tout le monde. Il faut aussi qu’il n’y ait pas de désir de construire une famille et d’avoir des enfants sinon ça complique un peu la donne !

En tout cas, peu importe la manière dont on arrive à garder nos habitudes de célibataire en vie de couple, on l’aura compris, c’est essentiel à notre bonheur ! Respecter son individualité est essentiel et ne nous empêche pas de faire des projets à deux 🥰.

L'avis de la rédaction : trouvez l'équilibre, le fameux "égoïsme partagé"

Comme toujours, tout est question d'équilibre et de communication. On peut conserver certaines habitudes de célibataire tout en étant en couple, ce n'est pas incompatible tant que les deux partenaires sont du même avis. Être en couple, n'est pas un renoncement, c'est un bonheur partagé à deux, on peut avoir envie de partager des choses, des moments mais aussi d'avoir du temps pour soi et c'est très bien ainsi. Si vous rencontrez des difficultés à ce niveau-là dans votre couple, que les mêmes schémas se répètent, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un psychologue pour comprendre, accepter et enfin être heureuse.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

MBTI : le test des 16 personnalités, quelle est la vôtre ?

Des tests pour savoir à quelle maison on appartient dans Harry Potter ou quel genre de plat on est, on adore en faire ! En tout cas, moi, j’en fais plein, c’est mon petit #guiltypleasure 😆 (plaisir coupable). Dernièrement j’ai découvert le test MBTI, les 16 personnalités, qui signifie « Myers Briggs Type Indicator ». Il définit 16 personnalités où chacune peut se retrouver parfaitement pour faire de meilleurs choix dans notre vie. Un test qui a donc une grande ambition, mais que vaut-il vraiment ? Je l’ai bien évidemment “testé” !

J'appelle ma mère presque tous les jours ! C'est grave ou pas ?

Aujourd'hui, nous sommes lundi et je n'ai pas appelé ma mère depuis... douze heures. Est-ce que je suis en manque ? Pas du tout. Est-ce que je vais l'appeler avant la fin de la journée ? C'est fort possible ? Pourquoi ? Parce que c'est comme ça, j'aime appeler ma mère. Mais rassurez-vous, vous êtes les seules que ça peut déranger !

Comment demander une augmentation de salaire ?

Depuis le temps que j'essaye de te le faire comprendre, j'espère que maintenant tu sais que toi là, tu es une personne exceptionnelle qui doit prendre conscience de ta valeur et en faire prendre conscience aux autres aussi... Oser demander une augmentation, c'est justement ça : montrer à son patron que ce qu'on fait et ce qu'on est a de la valeur... une valeur qui se chiffre en euros.

Le “quiet quitting” dans le couple : quand la rupture est silencieuse…

Vous avez l’impression que vous êtes la seule personne à vous investir dans le couple ? Que votre partenaire est de plus en plus distant ? Ces comportements sont assez révélateurs, selon la psychologue américaine, Theresa E. DiDonato. Il s’agit de “quiet quitting” ! Expression réservée au monde professionnel à l’origine, on en parle de plus en plus pour les relations amoureuses, tant ce comportement est révélateur. Alors qu’est-ce que c’est le quiet quitting dans le couple ? Quelles sont les raisons de ce comportement ? Explications.

Afficher ses convictions et son militantisme en entretien, et pourquoi pas ?

Auparavant, lorsque je passais un entretien d’embauche, j’avais toujours l’impression que c’était un interrogatoire et que j’étais en position inférieure comparée au recruteur. Désormais, j’ai compris que c’était plutôt un échange pour voir si cela pouvait matcher entre nous. Je pose donc des questions et je le teste pour voir si ce dernier peut correspondre à mes envies et surtout, à mes convictions. Eh oui, mon militantisme prend une place importante dans ma vie, alors pourquoi ne pas l’afficher pendant ce moment crucial ? Explication.

10 conseils pour apprendre à être plus heureux

Atteindre le bonheur, tout un programme ! Ce sentiment semble parfois très difficile à atteindre et pourtant, être un peu plus heureuse chaque jour, ce n’est pas si compliqué. Attention, pas de recette miracle, mais seulement quelques habitudes à adopter pour enfin décider d’être heureuse 😉. À vous de jouer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici