Dissonance cognitive : quand notre comportement n’est pas aligné sur nos valeurs…

Mis à jour le par Camille Lenglet

“Il n’est pire sourd que celui qui ne veut entendre” et c’est encore pire quand il s’agit de soi-même ! Je connais bien le sujet, car il m’arrive d’avoir une pensée que je trouve légitime et pourtant d'agir au strict opposé. C’est ce qui caractérise la dissonance cognitive, mais pourquoi se voile-t-on autant la face ? Comment la dissonance fonctionne ? Comment s’en débarrasser ? Autant de questions qu’il est légitime de se poser !

Sommaire : 

La définition de la dissonance cognitive

Lorsqu’on fait des actes en oppositions avec nos valeurs, attitudes et nos croyantes, cela crée une tension psychologique en nous appelée “dissonance cognitive”. Pour faire simple, la dissonance cognitive pour les nuls, c’est :

👉 Lorsque notre pensée et notre comportement ne sont pas cohérents.

👉 Lorsqu’on doit faire un choix difficile.

👉 Lorsqu’on se comporte en fonction de sanctions ou récompenses.

👉 Lorsqu’on prend connaissance de nouvelles informations qui remettent en cause nos croyances.

👉 Lorsqu’on est confronté à une personne ayant des opinions divergentes.

En gros, bien souvent, on pense “noir”, mais on agit “blanc”. Bien évidemment, tout cela va créer un conflit interne qui va provoquer une anxiété généralisée. Pour la contrer, on aura donc tendance à vouloir se justifier. On cherchera des arguments pour éviter de ressentir ce malaise suite à notre comportement 😅.


Le saviez-vous ? La dissonance cognitive peut nous aider à savoir si on est transgenre à travers le fait que l’on ressent une déconnexion pour tous les stéréotypes attribués à son genre.


Un exemple concret de dissonance cognitive

Le mieux est de parler d’un exemple concret en vous expliquant quelle est ma plus grosse dissonance cognitive. Et je sais que je ne suis pas la seule dans ce cas-là ! On va parler du fait de manger de la viande 🥩❌.

Pendant longtemps, je n’ai jamais fait de remise en question de mon régime alimentaire. Je mangeais de la viande, car tout le monde en mange. Mais la question du végétarisme a pris de plus en plus de place dans notre société, notamment en ce qui concerne la souffrance animale. J’ai toujours eu un immense amour pour les animaux. Je suis intimement convaincue qu’ils ont une sensibilité, il n’y a qu’à voir l’empathie dont fait preuve un chien ou un chat quand son maître ne va pas bien 🐶…

Trouver des arguments pour se sentir mieux

Ma dissonance cognitive se traduit ainsi : il faut que j’arrête de manger de la viande, car j’estime les animaux. Pourtant, j’apprécie le goût de la viande… Je sais que d’autres personnes ont ressenti cette détresse, certains trouvent même des arguments pour apaiser ce conflit :

  • "On mange tous de la viande, il faut bien se nourrir."
  • "Je mange du bœuf, mais jamais de chien ou chat hein !"
  • "C’est la chaîne de la vie."
  • "Mais il n’y a que de la vitamine B12 dans la viande ! Elle est essentielle pour vivre."

Pourtant, ce conflit psychologique continue d’exister, chez moi et chez les autres qui ressentent le même tiraillement, alors comment faire ?

Comment résoudre la dissonance cognitive ?

Il y existe de petites dissonances cognitives qui sont en réalité des petits arrangements avec nous-même. Celles-ci, on les remarque à peine. Si on est dans le même genre de conflit que moi, on voudra résoudre notre dissonance. En effet, plus on la ressent, plus il va être urgent d’atténuer ce sentiment négatif et de rétablir un équilibre cognitif interne. Il y a deux solutions concrètes pour apaiser nos dissonances cognitives :

👉 On aligne notre comportement avec nos valeurs internes.

👉 On fait le deuil de nos valeurs et on ne modifie pas notre comportement.

Dans le premier cas, il est toujours très difficile de changer ses habitudes, tant elles sont ancrées en nous. Cependant, c’est le meilleur moyen de parvenir à l’apaisement et se réaligner à soi-même. Dans le deuxième cas, on trouve bien souvent des arguments forts pour se rassurer sur notre comportement et on parvient à peu près à un équilibre cognitif interne. Néanmoins, cet équilibre est fragile et peut, à tout moment, éclater 🤯.

Faire disparaître sa dissonance cognitive et sa culpabilité

Je reprends l’exemple sur la consommation de la viande. J’ai donc deux solutions, soit je deviens végétarienne et j’arrête la viande. Soit, j'assume en manger et je fais du spécisme, c'est-à-dire que je réfute les émotions et la souffrance des animaux que l’on mange. Sauf que pour moi, un veau a tout autant le droit de vivre et de ne pas souffrir qu’un chien.

Ma solution : j’ai décidé de modifier mon comportement 🌿. Je ne mange quasiment plus de viande, il y a encore quelques fois où c’est compliqué, notamment à l’extérieur ou en famille. J’espère pouvoir parvenir à un végétarisme complet bientôt, car le fait d’avoir réaligné mon comportement à mes valeurs me fait me sentir beaucoup mieux ❤️. J’éprouve même moins de culpabilité lorsqu’il m’arrive de manger de la viande, car je sais que je fais de mon mieux.

La bienveillance et l’aide

C’est ce qu’il faut garder en tête, nous faisons de notre mieux. Je trouve parfois que l’on est très dure avec nous-même et notre esprit nous inflige des violences dont on se passerait bien. Il faut trouver des solutions pour se sentir mieux tout en se félicitant de sa progression 🤗.

Aussi, on n’est pas obligée de faire ça toute seule. Consulter un hypnotiseur est une solution pour changer durablement son comportement. Je sais que beaucoup en consultent pour arrêter de fumer notamment 🚬… On ne néglige pas non plus d’être accompagnée par un professionnel de santé, si on voit que l’on développe une importante culpabilité à cause de ce conflit psychologique.

L'avis de la rédaction : trouver l'équilibre

La dissonance cognitive peut être source de grandes souffrances car on se rend bien compte qu'il y a un décalage parfois important entre ce que nous sommes, nos valeurs et certains de nos agissements. Plus vous ressentirez cette dissonance, plus vous ressentirez le besoin de l'atténuer pour rétablir le sentiment d'équilibre. Il est important d'être aligné avec soi-même pour accéder au bonheur. Pour autant, il est très difficile de changer le comportement que nous estimons problématique car les résistances au changement sont très fortes. Il existe différentes stratégies pour réduire ces dissonances, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un psychologue, il vous permettra de retrouver un confort psychologique satisfaisant. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Etre mère, un incroyable voyage à la rencontre de la vie

Pour la fête des mères, ma fille me demande ce qui me ferait plaisir... Avoir des enf...

Lire

Le complimerde, ces saloperies déguisées qui font du mal !

“Elle te va bien cette robe, pour une fois que tu en mets une qui ne te grossit pas.”...

Lire

Big 5 , la théorie des traits pour cerner sa personnalité

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi on réagissait toutes de manière différente à une...

Lire

Comment savoir si on aime quelqu'un ? 10 signaux qui ne trompent pas !

Je l’aime, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… Pas du tout ? Je suis de cell...

Lire

Comment surmonter une trahison ? 5 étapes clés pour se reconstruire

Qu’elle soit amicale ou amoureuse, une trahison est toujours extrêmement douloureuse,...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici