Ma meilleure copine du boulot s'en va... Comment gérer la vie en entreprise sans elle ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Je l'adore ! Chaque fois que je ne suis pas en forme, que je n'ai pas envie d'aller travailler, je pense à nos discussions, nos ragots échangés et nos fous rires. Sauf que ce matin, elle avait un truc à m'annoncer : elle quitte l'entreprise. Hein ? Mais moi, je fais comment maintenant sans elle ?

Ma meilleure copine du boulot s'en va... Comment gérer la vie en entreprise sans elle ?
Sommaire : 

Nous 2, et les autres autour

Mary est arrivée dans l'entreprise quelques mois après moi et depuis, on grandit ensemble. On bosse ensemble, même équipe, mêmes missions, en fait, on est un peu comme des jumelles de travail 👧👧. Pourtant, on a ni le même âge, ni la même culture, mais on se comprend. La mode, râler au travail, le fast-food 🍔, la politique et les séries sur les sectes, la liste de nos points et de nos goûts communs pourrait encore s'allonger. Je ne compte plus non plus le nombre de fois où, à la machine à café du cœur de l'open space, on a rêvé de tout quitter pour recycler des vêtements ou ouvrir un salon de thé.

>>> Cet article va vous plaire : Comment changer de vie ? 5 conseils pour y arriver !

Elle est très pudique, mais je me souviens encore de son angoisse quand je suis tombée enceinte, sa crainte de se retrouver seule. Pour la première fois, elle m'a dit que j'allais lui manquer. Oui, mais moi je suis revenue. Aujourd'hui, elle, elle a décidé de voler de ses propres ailes, et ça semble bien définitif. Il restera les soirées et les week-ends. Mais comment gérer les journées et les semaines sans sa meilleure amie du travail ?

Adieu copine ! Comment faire face ?

Nommons les choses, quand un ou une meilleure amie de travail s'en va soudainement, ça s'appelle une rupture 💔. Comment on s'en relève ? De la même façon que pour beaucoup autres séparations. Ça se passe en 3 actes : je fais mon deuil, je fais un travail d'introspection et je sors de ma zone de confort.

1. Je fais mon deuil

Faire son deuil prend du temps. Personnellement j'ai eu à traverser quelques étapes du deuil comme le déni. Je refusais catégoriquement d'aborder le sujet de son départ. Si on n'en parle pas, ça n'existe pas. J'ai aussi eu une petite phase de colère durant laquelle je lui en ai voulu de me faire ça. Je la trouvais déloyale, égoïste et je crois même que je la jalousais. Puis, avant d'affronter la dure réalité et d'en arriver à l'acceptation, j'ai aussi traversé un gros coup de blues. Je suis triste, parce que je vais être seule, parce que je me sens abandonnée, parce que mon monde professionnel est bousculé, renversé 🙁.

Faire son deuil, ça peut donc prendre du temps, selon les personnalités, mais c'est essentiel pour en arriver au moment où on prend conscience que le changement est en cours, qu'il faut l'accepter. Nous devons affronter la réalité qui se profile, trouver des pistes pour continuer d'avancer.

2. Je fais un travail d'introspection

Trouver des pistes pour continuer d'avancer demande de faire une introspection. Place à la réflexion : qu'est-ce qui faisait de cette amitié une relation hors du commun ? Quelle place avait cette relation dans ma vie ? Qu'est-ce que m'apportait cet(te) ami(e) et comment combler cette perte ? Cette dernière question est primordiale ! Avec Mary, nous formions un incroyable binôme tant personnel que professionnel, et maintenant qui pourrait m'apporter la même chose ? Est-ce qu'un autre collègue travaille sur les mêmes missions que moi et aurait aussi envie de se plaindre des cons au travail ? Est-ce que quelqu'un d'autre adore aussi les séries sur les sectes ? Avec un peu d'ouverture d'esprit, il est tout à fait possible de trouver un ou plusieurs autres collègues capables de combler le manque.

3. Je sors de ma zone de confort

Mais pour trouver ce, ou ces autres collègues, il va aussi falloir sortir de ma zone de confort. C'était bien ce duo, un peu exclusif... Heureuses et seules au monde 👭, sauf que maintenant, je suis seule tout court et qu'au boulot, ce n'est pas une situation enviable. À moi donc de me montrer avenante, d'aller vers les autres, de demander à faire partie de tel ou tel projet pour me rapprocher de certains collègues. L'heure est maintenant clairement à l'ouverture !

meilleure amie du travail s'en va

Adieu ici, à bientôt partout.

Les amitiés du travail sont-elles viables hors des murs de l'entreprise ?

La véritable consolation c'est qu'on peut espérer que cette amitié, née autour d'une machine à café, puisse survivre en dehors des murs de l'entreprise, mais est-ce vraiment le cas ? Au travail, les amitiés sont capitales. En effet, les relations de travail jouent beaucoup dans notre équilibre et notre bien-être. En tant qu'être social nous avons besoin de nous sentir intégrés. C'est bon pour la confiance en soi, pour notre besoin d'affection et de sécurité, mais dans un cadre professionnel, c'est aussi bon pour l'entreprise. En effet, les amitiés de boulot favorisent la bonne ambiance, donc la motivation et donc la fidélisation des salariés.

Finalement, le meilleur moyen de savoir si ces amitiés de boulot sont de véritables amitiés c'est justement de les confronter à l'extérieur. Si elle perdure une fois les enjeux professionnels mis de côté, c'est qu'on est bien face à une belle histoire d'amitié. 🤗

L'avis de la rédaction : se réinventer et s'adapter 

Perdre sa meilleure copine de bureau, c'est toujours difficile et ça laisse un sacré vide. Courage, c'est un changement et comme tout changement, il demande de se réinventer et de s'adapter. C'est aussi la possibilité de donner une nouvelle dimension à votre amitié et ça, c'est un chouette projet... Si vous avez l'impression que la vie en entreprise est trop difficile sans cette personne, que vous vous sentez mal, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un psychologue afin de comprendre les causes de ce mal-être. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Encore là pour vous ! Peut-on pleurer au travail ? La clé pour gérer ses émotions

Et aussi :


Source : Welcome to the jungle

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

L'amour inconditionnel, qu'est-ce que c'est ? Une richesse ou une destruction ?

J'entends "amour inconditionnel" et je pense Roméo et Juliette et tous leurs acolytes de tragédies. À croire donc, qu'aussi beau qu'il soit, l'amour inconditionnel semble surtout être triste, voire dangereux. Et je pense à l'amour que l'on a pour nos enfants et je me dis que cet amour pur, qui ne souffre aucune limite est vraiment un sentiment unique et précieux... mais pas sans risque.

Saint Valentin avec soi-même : 10 idées de cadeaux à se faire !

Ahhh la Saint-Valentin, avant j’y prêtais beaucoup d’importance, que je sois célibataire ou en couple. Désormais je m’en fiche totalement et pourtant j’ai quelqu’un qui partage ma vie ! En fait, je préfère même être solo ou avec mes copines ce jour-là, comme ça aucune pression sur mon couple ! Depuis quelques années, j’adore même me faire des petits cadeaux, la Saint-Valentin est une excuse de plus pour m'auto-gâter 🙈. Alors voici 10 idées de cadeaux à se faire pour une Saint-Valentin avec soi-même !

L'importance des preuves d'amour, parce qu'un "je t'aime" ne suffit pas toujours !

Si Zazie était capable d'envoyer valser les preuves d'amour en or plaqué, nous ne sommes pas toutes faites de ce bois et pour certaines, recevoir des preuves d'amour est tout simplement essentiel. Mais pourquoi ? En couple, a-t-on vraiment besoin de preuves d'amour ? Pour ma part, je rejoins plutôt le poète Pierre Reverdy qui disait "il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour." Oui, mais lesquelles ?

Aromantisme : une vie sans amour, c'est possible ?

Aromantisme, voilà un terme que l'on n’entend pas souvent ou qui, comme l'asexualité, est sujet aux clichés ou aux fantasmes. L'aromantisme, en théorie, est plutôt simple : il s'agit de ne ressentir que peu ou pas du tout d'attirance romantique pour l'autre. L'aromantisme c'est donc une vie sans amour ? Pas exactement.

Je suis attirée par une femme, suis-je bisexuelle ?

J'étais là tranquille à prendre une pause-café avec mes collègues, quand la nouvelle est arrivée. J'étais subjuguée, troublée ! Cette fille est magnifique, elle dégage un truc qui attire indéniablement... sauf que je suis déjà en couple... avec un homme ! 😲 Qu'est-ce qui m'arrive ?

Votre horoscope directement chez vous

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici