Gérer un collègue difficile grâce à la méthode DESC, un outil formidable !

Mis à jour le par Justine Guilhem

Il y a un collègue au bureau qui m'insupporte. Vous savez, c'est celui qui a tout le temps l'habitude de m'interrompre lors des réunions. Du coup, j'ai cherché des solutions pour savoir comment le gérer. J'ai découvert la méthode DESC, une approche de résolution de problèmes basée sur le doute méthodique. Je l'ai appliqué en discutant avec lui et franchement, j'ai vu une amélioration de son comportement. La méthode DESC est un outil formidable, alors je vous en parle.

Gérer un collègue difficile grâce à la méthode DESC, un outil formidable !

Ça veut dire quoi DESC ?

Comme l'explique le consultant, Patrick Lencioni, "la clé d'une bonne relation au travail, c'est la communication. Sans elle, les malentendus et les conflits sont inévitables". C'est ce qu'est la méthode DESC, un moyen de communication structuré pour gérer la connerie au travail, euh je veux dire, gérer les conflits 🤐.

Plus sérieusement, grâce à elle, on peut exprimer des préoccupations de manière constructive et pas de manière agressive, même si ça peut être tentant des fois. Ainsi, on respecte l'autre et c'est un bon moyen d'avoir du respect aussi en retour. Voici donc ce que chaque lettre de l'acronyme DESC représente :

  • 👉 Décrire : Commencez par décrire la situation ou le comportement spécifique qui pose problème. Soyez aussi précis et objectif que possible.
  • 👉 Exprimer : Ensuite, exprimez vos sentiments ou vos préoccupations concernant la situation ou le comportement. Utilisez des "je" pour éviter de blâmer l'autre personne. 
  • 👉 Suggérer : Proposez une solution ou une alternative au comportement problématique. Soyez aussi clair et précis que possible. 
  • 👉 Conséquences : Enfin, expliquez les conséquences positives qui résulteront du changement de comportement. Vous pouvez également mentionner les conséquences négatives si le comportement problématique continue. 

Concrètement, voici comment je l'ai appliqué avec mon collègue

  • "J'ai remarqué que lors des réu, tu es dans l'effusion, c'est génial, mais du coup tu as tendance à couper la parole aux autres quand ils parlent (D). 
  • Je comprends totalement, des fois j'ai peur de perdre le fil de mes pensées, mais je peux me sentir un peu frustrée quand on m'interrompt (E). 
  • Si tu veux bien lever la main quand tu as quelque chose à dire la prochaine fois, ça serait génial, je saurai que tu prends le relais après moi (S). 
  • Je pense que ça nous éviterait de revenir sur certains sujets et que ça sera plus fluide de faire ainsi, qu'en penses-tu ? (C)"

Une technique pour ne pas réagir à chaud

La préparation est une étape cruciale dans l'application de la méthode DESC. Réagir à chaud, sous l'effet de l'émotion, peut souvent brouiller notre message et nous empêcher d'être factuel. On doit prendre le temps de réfléchir à la situation, de comprendre nos sentiments et de planifier notre communication. Il ne faut pas sauter une seule étape de la méthode DESC, car chaque étape apporte de la clarté à notre discours et nous aide à rester concentré sur le problème. En respectant l'ordre des étapes, on évite de tourner autour du pot et on augmente nos chances de réussite 😉.

📌

Le choix du moment et du lieu pour aborder le problème est tout aussi important. On devrait privilégier un lieu privé, en tête-à-tête. Critiquer quelqu'un devant un groupe peut mettre mal à l'aise la personne concernée et nous déstabiliser, surtout si quelqu'un de l'extérieur s'en mêle 😅.

👋 Cet article peut vous intéresser : Mon collègue s'approprie mon travail, comment réagir ?

L'écoute des émotions au centre

Je pense que vous l'avez compris, c'est un merveilleux outil pour s'affirmer, mais plus encore, pour faire de l'écoute active. En effet, comme l'a souligné le psychologue, Daniel Goleman, connu pour son travail sur l'intelligence émotionnelle, dans une discussion, une négociation, l'écoute est la compétence la plus importante. Selon lui, si on pense à notre prochaine réplique, c'est que l'on n'écoute pas 😶.

On doit donc se concentrer sur la réaction et les émotions de l'autre. On peut aussi exprimer les nôtres, c'est une manière authentique de se comporter. Souvent, ça surprend les gens, mais je vous assure que c'est bénéfique d'exprimer et d'écouter les émotions. C'est ça qui est bien avec la méthode DESC, c'est qu'il nous permet d'améliorer notre capacité à réagir. C'est un travail constant, mais qui peut apporter de grands bénéfices à nos relations professionnelles et personnelles (eh oui on peut aussi l'utiliser dans notre vie perso 😬 !). 

Bref, cette technique est un très bon moyen d’expression au quotidien, un excellent complément de l’expression positive et de la communication non-violente. Alors envie d'essayer ? 

L'avis de la rédaction - Trouver de l'aide

Vous savez désormais comment utiliser la méthode DESC et en quoi elle est bénéfique. Cependant, si vous êtes face à une personne toxique qui ne tolère aucune critique, il va sûrement falloir plus que cela. Il faudra en parler à la hiérarchie et si c'est quelque chose qui vous affecte au quotidien, vous devez vous faire aider. N'hésitez pas à prendre contact avec l'un de nos psychologues pour avoir un espace pour pouvoir exprimer vos émotions. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Sources : Livres "S'exprimer avec assertivité, la méthode DESC" / "Emotional Intelligence: Why It Can Matter More Than IQ" par Daniel Goleman

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

"Je suis accro au sport" : tout savoir sur la bigorexie !

“Je suis une véritable accro au sport”. C’est fou comme cette phrase peut paraître anodine, voire positive dans notre société. Il est certain qu’elle est beaucoup mieux perçue que “je suis une véritable accro à la cocaïne” 😅. Pourtant, cela reste une addiction et elle peut avoir des graves répercussions. Sauf qu’elle est plus pernicieuse et qu’elle touche à d’autres troubles qui provoquent une grande souffrance psychologique. Être accro au sport, on appelle cela de la bigorexie et non, ce n’est pas une bonne nouvelle. Pratiquer une activité physique à haute intensité peut être réellement dangereux pour la santé. Alors parlons-en !

La naturopathie pour soulager les troubles hormonaux par Mélissa Parain, naturopathe

L’équilibre hormonal de la femme est fragile et il est de plus en plus mis à mal par notre mode de vie : alimentation, stress, sédentarité, perturbateurs endocriniens… Un déséquilibre peut entraîner différentes problématiques. En plus d’un suivi régulier indispensable avec votre médecin, la naturopathie peut se révéler d’une aide précieuse. Comment la naturopathie peut venir en aide pour aider à lutter contre les troubles hormonaux ? Mélissa Parain, naturopathe, est avec nous pour nous en parler.

Le sentiment d’injustice, comment naît-il et comment le gérer ?

La vie, c’est trop injuste ! Qui n’a jamais eu ce sentiment d’injustice et fait le constat amer que le quotidien n’était jamais facile ? Moi, en tout cas, je l’ai fait. On aimerait que tout roule sur des roulettes et que tout aille dans notre sens, mais on rencontre souvent des déceptions. C’est alors difficile de gérer la frustration, la colère, l’impuissance qui mène au sentiment d’injustice ? Comment gérer alors ? Comment supporter l’injustice ? Qu’est-ce que cela traduit si on a toujours la sensation que tout est injuste ?

"Je suis hyper pudique" : est-ce vraiment un rempart efficace ?

En vérité, moi, je suis plutôt du genre à tout balancer : sentiments, détails personnels et nudité en prime ! La pudeur est pour moi une barrière inutile, j'ai pourtant une amie, qui même après 10 ans d'amitié est incapable de retirer son soutien-gorge devant moi, dans le vestiaire avant le sport. Elle met des limites, par respect ? Peut-être. Par pudeur extrême ? Sans doute. Pour elle, un seul credo : pour vivre heureux vivons cachés. Heureux ? Ça reste à voir.

Syndrome “Cover Your Ass” : pourquoi on se couvre au boulot ?

Mettre son manager en copie, demander qui fait le compte rendu de réu ou demander des confirmations écrites pour chaque projet… Je pense que tout le monde l’a un jour fait, moi la première ! Je n’ai jamais conscientisé cela, mais j’ai récemment découvert que cela portrait un nom : le syndrome du “Cover Your Ass”, autrement dit en français le syndrome “couvre tes fesses”. Quelle réalité cela montre-t-il de la vie en entreprise ? En quoi c’est problématique ? Je vous explique.

L'acceptation, une étape capitale pour aller de l'avant

En ce moment, je suis dans une période très compliquée de ma vie, puisque je fais le deuil d’une relation amoureuse. J’ai été quittée brutalement il y a quelques mois et j’avoue avoir du mal à m’en remettre… Je passe par toutes les étapes du deuil, sauf la dernière qui est pourtant cruciale : l’acceptation. En effet, une fois que je l’aurais atteinte, je pense que je pourrais véritablement aller de l’avant. D’ailleurs, ça marche un peu pour tout, je m’explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi la libido augmente en été ? Comment en profiter ? Par Laurence Dispaux, sexologue

24 juin · Wengood

18:10


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube