Trouver sa propre frontière entre vie pro et vie perso

"Tiens, si je répondais à ce mail pro ? Bon ok, il est 21h mais ce n'est pas grave. Ah, puis je vais jeter un œil à ce dossier aussi...". Je pense qu'on a toutes travailler un jour ou l'autre en dehors de nos heures de travail, voire même le week-end ! Difficile de voir la frontière entre la vie professionnelle et la vie perso, surtout depuis que le télétravail a été rendu obligatoire pendant la pandémie ! Elle s'efface de plus en plus... Mais est-ce un mal ?

Sommaire : 

La moitié des Français n'arrive pas à concilier le perso et le pro

La recherche de l’équilibre vie professionnelle et vie personnelle est plus que d’actualité ! En effet, depuis 1 an on a été nombreuses à devoir télétravailler à 2 ou avec les enfants à la maison. Une étude de TNS SOFRES a d’ailleurs démontré que 50% des Français interrogés estiment ne pas savoir comment concilier leur vie pro et leur vie perso.

➜ L’enjeu est important, car une personne travaillant trop, peut rapidement arriver à une situation de burnout, de dépression. Mais pourquoi la frontière est-elle si floue ?

Les raisons de cette frontière floue

Les smartphones brouillent la limite

Comme je l’ai dit en introduction, qui n’a jamais regardé ses mails pro pendant son temps libre ? Même Elon Musk le fait pour être plus productif ! En effet, on est tout de même 68% à penser à notre travail en dehors des horaires de boulot, selon la même étude.

Une des grandes causes de la disparition de la frontière entre vie pro et perso serait les smartphones. Depuis quelques années maintenant, nous avons toutes ces téléphones ultra connectés dans nos poches. On consulte, sans même y penser, sa boîte mail et la messagerie instantanée du travail, lorsqu’on reçoit une notification.

➜ C’est aussi parce qu’on a peur de manquer une information ou d’avoir une tonne de messages lorsqu’on reprendra le travail… Ça nous rend ultra disponible, voilà pourquoi la vie pro envahit un peu plus la vie perso.

Cet article peut vous intéresser >>> Arrêtez de mettre la terre entière dans cette boucle de mail, ça n'intéresse que vous !

La flexibilité, le phénomène à la positif et négatif

Autrefois, les entreprises imposaient un cadre horaire assez fixe où il y avait d’un côté les horaires de bureaux, et de l’autre ceux où l’on était à la maison. Si dans certains métiers cela est toujours le cas, on est de moins en moins à avoir des horaires fixes, surtout avec l’arrivée du télétravail.

D’ailleurs, ce sont les indépendants et les cadres, qui bénéficient d’une certaine flexibilité, qui sont les plus satisfaits de la conciliation entre leur vie professionnelle/personnelle. La flexibilité apparaît alors comme l’une des clés du succès. 3 salariés sur 4 seraient prêts à avoir des horaires atypiques afin de parvenir à cet équilibre. 70% des sondés souhaiteraient pouvoir aménager leur temps de travail suite à des impératifs d’ordre privé.

La flexibilité est vue comme très avantageuse, mais c’est aussi elle qui brouille encore plus les frontières entre vie pro et vie perso. Mais au fond, peut-être est-ce la nouvelle façon de voir le travail désormais ?

Cet article peut vous intéresser >>> Pourquoi la génération Y est-elle malheureuse au travail ?

La nécessité de repenser le travail 

L’entreprise doit s’adapter et offrir les équipements qui nous permettent de trouver l’équilibre entre vie pro et perso : installation de conciergerie, de crèche d’entreprise, de salle de sport, pérennisation du télétravail, etc. Si on est salariée, on doit en revanche être prêtes à travailler plus en cas de rush. Tout comme on doit répondre aux objectifs instaurés par notre manager si ce dernier nous fait confiance.

Pour être efficace dans notre vie professionnelle, il est nécessaire d’écouter son rythme et de travailler au moment où on est le plus disponible. Il nous arrive parfois de nous ennuyer un soir devant la télé ? Il serait peut-être intéressant de travailler à la place de faire du zapping. A contrario, si un lundi matin on n’est pas inspiré pour le travail, on s’abstient.

C’est une vision idéalisée certes, mais peut-être que le travail ne serait pas vu comme une frontière à ne pas franchir ? Il faut se prévoir des temps pour tout, de manière équilibrée. C’est sûrement aussi pour cela que beaucoup de personnes décident de se mettre à leur compte. Quoi de mieux que d’être sa propre boss ?

L'avis de la rédaction - A chacune de trouver son équilibre

C’est à chacune de trouver sa limite entre vie professionnelle et vie personnelle. En effet, nous n’avons pas toute la même vie, certaines sont célibataires et disponibles pendant que d’autres veulent mettre la priorité sur leur vie de famille. Et c’est normal ! Ce n’est pas toujours évident à faire, mais il est nécessaire de poser un cadre. Que ce soit à ses collègues et son patron, qu’à nous-même… Pour cela, il est donc intéressant de consulter un coach de vie. Il saura nous accompagner au mieux pour trouver l’équilibre entre vie pro et vie perso.

Contacter un coach bien-être

Mais aussi :

Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

Nos derniers articles

La mythomanie : mentir pour se valoriser

« Il ment comme un arracheur de dents ! », vous faites face à un mythomane dans votre...

Lire

Peur d'aimer

En amour, il est rarement question de certitudes. Et quand on sait qu’un mariage sur ...

Lire

Fou rire nerveux

Dans une situation inappropriée, vous vous pincez les lèvres pour vous retenir de rir...

Lire

Pensée positive : quand le positif attire le positif ! 😄

C'est prouvé, penser positif apporte du positif et voir tout en noir ne vous apporter...

Lire

Vous allez adorer lire ces livres à la plage

Lire un bon livre, c'est toujours une chouette expérience. C'est reposant, inspirant ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici