Je suis triste, et c’est plutôt une bonne nouvelle ! (si,si)

Mis à jour le par Lauriane Amorim

"Je suis triste". C'est une phrase que je prononce au bas mot, tous les mois. Susceptibilité, fatigue, sensibilité ou mélancolie, il y a en tout cas bien longtemps que je ne cherche plus à éviter ce sentiment de tristesse. Bien au contraire, la tristesse est une excellente conseillère !

Je suis triste, et c’est plutôt une bonne nouvelle ! (si,si)

La tristesse, le bout du rouleau

Si l'on se penche un peu sur les 6 émotions primaires, on se rend vite compte que la tristesse fait partie de celles-là. Les émotions primaires sont majoritairement négatives parce que plus une réaction est désagréable, plus vite nous pourrons passer à l'action et aller vers notre but. En fait, ma tristesse me veut du bien et c'est la raison pour laquelle il ne sert à rien de vouloir l'éviter ou de s'en protéger. La tristesse arrive souvent lorsque nous devons faire face à un échec, un deuil, une perte, une séparation, etc. Le livre, La Couleur des émotions décrit assez justement ce que nous fait la tristesse :

📖
"La tristesse nous accable. Immense comme la mer, mélancolique comme un jour de pluie, elle refroidit notre cœur et l'engourdit. Quand tu es triste, tu n'as envie de rien. Si quelqu'un te manque, tu te sens seul, abandonné. Parfois des larmes coulent de tes yeux."

Cet ouvrage a pour but d'expliquer les émotions aux enfants, mais cette description est, à mon sens, valable pour tous. La tristesse, c'est un profond sentiment de vide, moite, sombre et oppressant. C'est sans doute la raison pour laquelle on cherche tous à l'éviter 🤨. J'envisage maintenant les choses un peu différemment. Disons que, j'ai associé ma tristesse à l'expression "le bout du rouleau", mais plus justement, il me vient en tête une image de fond de piscine.

Je me sens triste, le fond de la piscine

J'ai touché le fond de la piscine, dans le petit pull marine tout déchiré aux coudes, qu'j'ai pas voulu recoudre, que tu m'avais donné. J'me sens tellement abandonnée.

Eh bien la tristesse, c'est ça, c'est le moment où l'on est tellement submergée qu'on coule pour aller se vautrer au fond de la piscine et c'est justement depuis cet endroit que l'on est le plus à même de donner un bon coup de pied afin d'avoir l'impulsion nécessaire pour remonter à la surface. C'est exactement pour ça qu'il ne faut pas fuir cette émotion. Souvenez-vous que le mot émotion vient du latin "motus" qui signifie mouvement

👉 Notre tristesse est donc là pour nous aider à agir, à gérer et à se défaire d'un sentiment de solitude, d'abandon, d'incompétences... et aussi à se tourner vers les autres pour compter sur leur bienveillance et trouver du réconfort.🤗

Je suis triste sans raison, suis-je dépressive ?

Que dire alors de la tristesse qui semble venir de nulle part ? C'est une expérience émotionnelle, assez commune, que nous pouvons tous vivre, ça ne veut pas dire pour autant qu'il faut laisser faire. Au contraire, dites-vous bien que la tristesse a toujours un message à nous faire passer. Il est donc important d'analyser sa tristesse et consulter un psychologue peut être nécessaire.

➡️ La tristesse peut survenir parce qu'un détail fait resurgir un événement de notre vie passée qui n'a pas été digéré. Elle nous rappelle alors que nous portons un poids mort dont il serait peut-être tant de se débarrasser.

➡️ Et puis, si la tristesse est importante, qu'elle se prolonge et qu'elle s'accompagne de lassitude, de perte d'énergie et d'envie, de désespoir, d'anxiété, on peut penser aux symptômes de la dépression et dans ce cas, il est important de se tourner vers un thérapeute car la tristesse ne joue plus son rôle. En effet, chez une personne dépressive, la tristesse est si accablante qu'elle ne pousse ni à l'action, ni à chercher du réconfort vers les autres. Elle laisse seulement à la morosité et aux ruminations.

🌈
Souvenez-vous que vous n'êtes pas seul dans ce que vous ressentez. C'est une preuve de courage que de partager vos sentiments. Chaque tempête avec elle un arc-en-ciel, même si nous ne le voyons pas tout de suite. Vous avez en vous une force incroyable et vous la découvrirez si vous en doutez. Vous n'êtes pas défini par votre tristesse, et avec du temps, du soutien, vous trouverez le chemin vers votre lumière.

Comment surmonter sa tristesse ?

Comme souvent avec les émotions, le plus simple pour les surmonter c'est de les exprimer. Osez être triste ! Servez-vous un verre de ce que vous aimez le plus, parlez à l'un de vos proches ou écrivez tout ce qui vous vient en tête. Vous verrez qu'en plus, il y a plein de choses à apprendre de la tristesse. En effet, accepter cette émotion et la partager nous permet ensuite d'être plus empathiques, plus bienveillant et aussi de prendre confiance en soi. C'est permettre d'apprendre à s'aimer exactement comme nous sommes, émotive, hypersensible, naïve, susceptible ou tant d'autres choses encore !

>>> Vous prendrez bien une playlist de chansons tristes pour aller mieux ?

L'avis de la rédaction : une émotion n'est que passagère

La tristesse, comme toutes les émotions, n'est que passagère. Il ne sert à rien de vouloir l'arrêter ou la cacher, il suffit de la laisser vous traverser, la ressentir et entendre le message qu'elle vous porte. Une émotion n'est ni bonne ni mauvaise, il faut apprendre à l'accueillir sans se laisser déborder et c'est là tout un travail. Cependant, si vous vous sentez infiniment triste, que ce sentiment dure dans le temps et que cette tristesse n'est plus un moteur, alors il faut prendre rendez-vous rapidement avec un psychologue. Ensemble, vous identifierez les causes de cette tristesse et pourrez mettre en place de nouveaux comportements qui vous permettront de renouer avec la joie et l'optimisme.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Aller mieux, ça passe aussi par le stylo : Les bienfaits de l'écriture thérapeutique

Et aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

La blessure de trahison : pourquoi ça fait aussi mal de se faire trahir ?

S'il y a une chose que j'ai beaucoup de mal à pardonner dans une relation, qu'elle soit amicale, amoureuse ou familiale, c'est la trahison. On se sent sale, diminué. La trahison, c'est la mort brutale de la confiance. Tous les souvenirs heureux semblent salis, factices. On doute de tout, on ne sait plus à quoi, à qui se raccrocher. Pour mieux comprendre cette blessure émotionnelle complexe, j'ai décidé de vous en parler.

5 étapes pour pouvoir surmonter une trahison amoureuse

J'ai déjà été trompée par le passé, par un ex. J'ai vécu cela comme la pire des trahisons, car j'ai eu vraiment la sensation d'être bafouée et que je ne méritais pas d'être respectée. La trahison amoureuse, c'est sans doute la pire, par le biais de la tromperie. Alors comment s'en remettre et se reconstruire ? Il y a 5 étapes à surmonter pour pouvoir avancer avec cette blessure...

Blessure de rejet : la comprendre et l'accepter pour en guérir

Rupture amoureuse, dispute familiale, licenciement… On a toutes vécu un jour la sensation d’être rejetée, exclue ou mise à l’écart. Certaines arrivent à rebondir assez rapidement, quand d’autres en soufre de manière persistante. Pour ma part, j’ai compris comment avancer, car j’ai mis des mots : cela s’appelle une blessure de rejet. Comment peut-on souffrir d’une telle peur du rejet ? Comment en guérir et avancer ? Explications.

Névrose abandonnique : comment gérer le sentiment d’abandon ?

Avoir peur de finir seul·e. Qui n'a jamais eu ce sentiment ? Je crois qu'on a tous et toutes en nous cette crainte d'être abandonné. Cependant, pour certaines personnes, ça va plus loin, au point qu'elles donnent tout à leur proche, même les choses les plus folles et au point de s'épuiser. Ce comportement est révélateur de la névrose abandonnique, c'est-à-dire, la peur d'être abandonné. Alors, voici comment la détecter et s'en défaire.

Les 5 blessures de l'âme : tout savoir pour ne plus souffrir

Rejet, abandon, trahison, humiliation, injustice… Autant de mots qui n'évoquent pas quelque chose de positif et qui correspondent aux 5 blessures de l’âme. L’autrice canadienne, Lise Bourbeau, a publié un livre à ce propos et elle explique en quoi les blessures émotionnelles nous affectent et nous perturbent. À cause d’elles, on s’empêche d’être nous-même, c’est pourquoi, il faut les connaître et les décrypter pour se débarrasser de sa souffrance.

Ennéagramme : le test pour tout savoir sur soi

En introspection on observe, on analyse et on étudie sa propre personne. Pour connaître ce qui nous pousse à avancer, ce qui nous anime, ce qui nous motive, on peut se baser sur le test d'Ennéagramme. Un outil de connaissance de soi qui nous aide à comprendre qui nous sommes vraiment et à redéfinir une certaine image que l'on peut avoir de soi. Voici tout ce que vous devez savoir sur l'Ennéagramme.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube