7 astuces pour calmer efficacement une crise d’angoisse

Mis à jour le par Justine Guilhem

Pendant des années, les crises d'angoisse dictaient ma vie. Les battements de mon cœur étaient à fond et respirer était un calvaire. J'étais assaillie par cet ouragan d'émotions et je n'arrivais plus à contrôler mon corps. Impossible de me rassurer et de me calmer, mais en même temps, il n'est pas simple d'agir sur notre cerveau dans ce moment de panique. Heureusement, j'ai réussi à maîtriser mes crises d'angoisses depuis, voici mes 7 méthodes !

7 astuces pour calmer efficacement une crise d’angoisse

Crises d’angoisse : 7 méthodes efficaces pour les gérer

Faire une crise d'anxiété nous laisse souvent honteux·se, même quand on est habitué. On n'en parle pas et on tente tout pour refouler les symptômes de la crise d'angoisse, mais c'est une grave erreur 😥. Au contraire, il faut apprendre à identifier les facteurs déclencheurs pour pouvoir prévenir la montée de la crise. D'ailleurs, derrière cela, se cache bien souvent une personne qui souffre d'un trouble anxieux.

En attendant de comprendre tout cela, il faut quand même calmer la crise d'angoisse qui est en cours, alors voici mes 7 méthodes : 

1. Je travaille ma respiration

La crise de panique m’annonce sa venue en altérant ma respiration. J’inspire et expire beaucoup d’air, de manière rapide. Résultat, j’accumule énormément du gaz carbonique et je manque d’oxygène, d’où cette sensation de suffocation, mais au moins, je sais sur quoi travailler. Ma technique anti-hyperventilation se compose de trois étapes qui doivent durer entre 4 et 6 secondes chacune.

Ma technique anti-hyperventilation en 3 étapes 😊

  • Je coupe ma respiration
  • J’inspire en sentant que mon ventre se gonfle
  • J’expire tout ce stress par la bouche, lentement comme si une paille se trouvait au bout.

Femme dans un bus

Le petit plus : respirer est une technique de relaxation rapide que je peux utiliser partout. La cohérence cardiaque est une excellente méthode qui a fait ses preuves. 

2. Je souffle dans un sac en carton

Vous savez, ceux que l’on trouve dans les épiceries et qui servent à acheter fruits et légumes ? Ils sont un remède efficace en cas d’urgence. Je le maintiens autour de mon nez et de ma bouche et je m’efforce de respirer normalement (haleter ou respirer trop fort peut aggraver les symptômes). Au bout de quelques minutes, mon taux de dioxyde de carbone est remonté : j'ai réussi à combattre le stress naturellement !

3. Je détourne mon attention

Certes mon corps tressaille, mais la crise d’angoisse, c’est dans la tête. Jusqu’à preuve du contraire, j'ai le contrôle sur ce qu’il se passe tout là-haut. Pour cesser d’alimenter la crise, je détourne mon attention et occupe mon esprit. Écouter de la musique, faire un jeu sur mon smartphone, ils existent de nombreuses astuces pour empêcher mon cerveau de se concentrer sur la sensation de panique.

4. Je retrouve la sérénité grâce aux huiles essentielles

Celle de lavande est connue pour ses vertus apaisantes. Le néroli ou la camomille romaine vont également permettre de réguler les battements du cœur, d’augmenter le taux de dopamine pour me détendre et calmer mon corps comme mon esprit. Je peux aussi me tourner vers les fleurs de bach, qui sont un concentré de calme en spray.


Soyez rassuré

Les symptômes d’une crise d’angoisse ou de panique ont beau mimer un problème physique grave, on ne peut pas en mourir.


5. Je fais le V de la victoire...

« Wonderwomaaan » !  Debout, bien droite, les pieds écartés un peu plus que la largeur des épaules, je tends les bras au ciel pour qu’ils forment le V de la victoire. Mon regard se fixe légèrement au-dessus de la ligne d’horizon pendant 3 minutes. Une telle posture modifie le taux de sécrétion de cortisol, l’hormone dont le taux s’élève trop face à un grand stress, va baisser. Parallèlement, le taux de testostérone, chargé de réguler l’humeur, va augmenter.

6. ...ou de visualisation

Cet exercice peut se préparer avant que la crise survienne. Il y a bien des fois où je me sens apaisée et totalement détendue. Une plage où l’on entend que le bruit des vagues, une sieste à l’ombre d’un arbre dans mon jardin… Ces contextes pleins de sérénité, je fais en sorte de les enregistrer pour y penser au bon moment.  Ni une ni deux, je ferme les yeux et me transporte !

7. Je fixe mes pieds et j’occupe mes mains

Je concentre mon attention sur mes pieds, car ce sont eux qui me maintiennent au sol. Le but de la manœuvre est de m’ancrer dans le moment présent. Je peux aussi tenir un objet, le serrer très fort ou le faire tourner. À moi la boule anti-stress !

7 astuces pour calmer efficacement une crise d'angoisses

7 astuces pour calmer efficacement une crise d'angoisses à retrouver sur le compte Instagram de Wengood.

L’avis de la rédaction : n'ayez ni peur, ni honte

On le sait, cela peut être tétanisant de vivre une crise d'angoisse. On a l'impression de mourir, car notre cerveau pète littéralement les plombs. Il ne faut pas avoir peur ou honte, même si c'est facile à dire et difficile à faire. Cela arrive à bien plus de personnes que vous ne le pensez. Cependant, il est important d'en parler afin de comprendre pourquoi il nous arrive cela et qu'est-ce que ça cache. Plus on les ignore, plus elles pourront se faire vive et violente, alors autant tout faire pour régler le problème avec la thérapie. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

bonjour, merci pour ces conseils aujourd'hui j'ai 16ans et je vient de rentrer au lycée je faisait des crises d'angoisses depuis ma 5 ème et depuis la rentrée scolaire ses crises s'intensifie et c'est très compliqué les personnes de ma classes ne comprennent pas et disent que je fait semblant sauf une personne qui connait bien et arrive a me calmer assez rapidement heureusement qu'elle est la la cohérence cardiaque ne marche pas sur moi mais je vais appliquer vos conseils et j'espère que ca marchera sur moi aussi.

Léane il y a 3 ans

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube