7 astuces pour calmer efficacement une crise d’angoisse

Mis à jour le par Justine Guilhem

Pendant des années, les crises d'angoisse dictaient ma vie. Les battements de mon cœur étaient à fond et respirer était un calvaire. J'étais assaillie par cet ouragan d'émotions et je n'arrivais plus à contrôler mon corps. Impossible de me rassurer et de me calmer, mais en même temps, il n'est pas simple d'agir sur notre cerveau dans ce moment de panique. Heureusement, j'ai réussi à maîtriser mes crises d'angoisses depuis, voici mes 7 méthodes !

7 astuces pour calmer efficacement une crise d’angoisse

Crises d’angoisse : 7 méthodes efficaces pour les gérer

Faire une crise d'anxiété nous laisse souvent honteux·se, même quand on est habitué. On n'en parle pas et on tente tout pour refouler les symptômes de la crise d'angoisse, mais c'est une grave erreur 😥. Au contraire, il faut apprendre à identifier les facteurs déclencheurs pour pouvoir prévenir la montée de la crise. D'ailleurs, derrière cela, se cache bien souvent une personne qui souffre d'un trouble anxieux.

En attendant de comprendre tout cela, il faut quand même calmer la crise d'angoisse qui est en cours, alors voici mes 7 méthodes : 

1. Je travaille ma respiration

La crise de panique m’annonce sa venue en altérant ma respiration. J’inspire et expire beaucoup d’air, de manière rapide. Résultat, j’accumule énormément du gaz carbonique et je manque d’oxygène, d’où cette sensation de suffocation, mais au moins, je sais sur quoi travailler. Ma technique anti-hyperventilation se compose de trois étapes qui doivent durer entre 4 et 6 secondes chacune.

Ma technique anti-hyperventilation en 3 étapes 😊

  • Je coupe ma respiration
  • J’inspire en sentant que mon ventre se gonfle
  • J’expire tout ce stress par la bouche, lentement comme si une paille se trouvait au bout.

Femme dans un bus

Le petit plus : respirer est une technique de relaxation rapide que je peux utiliser partout. La cohérence cardiaque est une excellente méthode qui a fait ses preuves. 

2. Je souffle dans un sac en carton

Vous savez, ceux que l’on trouve dans les épiceries et qui servent à acheter fruits et légumes ? Ils sont un remède efficace en cas d’urgence. Je le maintiens autour de mon nez et de ma bouche et je m’efforce de respirer normalement (haleter ou respirer trop fort peut aggraver les symptômes). Au bout de quelques minutes, mon taux de dioxyde de carbone est remonté : j'ai réussi à combattre le stress naturellement !

3. Je détourne mon attention

Certes mon corps tressaille, mais la crise d’angoisse, c’est dans la tête. Jusqu’à preuve du contraire, j'ai le contrôle sur ce qu’il se passe tout là-haut. Pour cesser d’alimenter la crise, je détourne mon attention et occupe mon esprit. Écouter de la musique, faire un jeu sur mon smartphone, ils existent de nombreuses astuces pour empêcher mon cerveau de se concentrer sur la sensation de panique.

4. Je retrouve la sérénité grâce aux huiles essentielles

Celle de lavande est connue pour ses vertus apaisantes. Le néroli ou la camomille romaine vont également permettre de réguler les battements du cœur, d’augmenter le taux de dopamine pour me détendre et calmer mon corps comme mon esprit. Je peux aussi me tourner vers les fleurs de bach, qui sont un concentré de calme en spray.


Soyez rassuré

Les symptômes d’une crise d’angoisse ou de panique ont beau mimer un problème physique grave, on ne peut pas en mourir.


5. Je fais le V de la victoire...

« Wonderwomaaan » !  Debout, bien droite, les pieds écartés un peu plus que la largeur des épaules, je tends les bras au ciel pour qu’ils forment le V de la victoire. Mon regard se fixe légèrement au-dessus de la ligne d’horizon pendant 3 minutes. Une telle posture modifie le taux de sécrétion de cortisol, l’hormone dont le taux s’élève trop face à un grand stress, va baisser. Parallèlement, le taux de testostérone, chargé de réguler l’humeur, va augmenter.

6. ...ou de visualisation

Cet exercice peut se préparer avant que la crise survienne. Il y a bien des fois où je me sens apaisée et totalement détendue. Une plage où l’on entend que le bruit des vagues, une sieste à l’ombre d’un arbre dans mon jardin… Ces contextes pleins de sérénité, je fais en sorte de les enregistrer pour y penser au bon moment.  Ni une ni deux, je ferme les yeux et me transporte !

7. Je fixe mes pieds et j’occupe mes mains

Je concentre mon attention sur mes pieds, car ce sont eux qui me maintiennent au sol. Le but de la manœuvre est de m’ancrer dans le moment présent. Je peux aussi tenir un objet, le serrer très fort ou le faire tourner. À moi la boule anti-stress !

7 astuces pour calmer efficacement une crise d'angoisses

7 astuces pour calmer efficacement une crise d'angoisses à retrouver sur le compte Instagram de Wengood.

L’avis de la rédaction : n'ayez ni peur, ni honte

On le sait, cela peut être tétanisant de vivre une crise d'angoisse. On a l'impression de mourir, car notre cerveau pète littéralement les plombs. Il ne faut pas avoir peur ou honte, même si c'est facile à dire et difficile à faire. Cela arrive à bien plus de personnes que vous ne le pensez. Cependant, il est important d'en parler afin de comprendre pourquoi il nous arrive cela et qu'est-ce que ça cache. Plus on les ignore, plus elles pourront se faire vive et violente, alors autant tout faire pour régler le problème avec la thérapie. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

bonjour, merci pour ces conseils aujourd'hui j'ai 16ans et je vient de rentrer au lycée je faisait des crises d'angoisses depuis ma 5 ème et depuis la rentrée scolaire ses crises s'intensifie et c'est très compliqué les personnes de ma classes ne comprennent pas et disent que je fait semblant sauf une personne qui connait bien et arrive a me calmer assez rapidement heureusement qu'elle est la la cohérence cardiaque ne marche pas sur moi mais je vais appliquer vos conseils et j'espère que ca marchera sur moi aussi.

Léane il y a 2 ans

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Terreur nocturne : pourquoi les enfants et les adultes en souffrent ?

Se réveiller en hurlant et en sueur, ce n’est jamais agréable, que ce soit pour un enfant ou un adulte. Et c’est encore plus impressionnant pour l’entourage, tant pour les parents que le conjoint ! C’est ce qui s’appelle faire des terreurs nocturnes. Même si chez l’enfant, elle est plus répandue, cette parasomnie n’est pas anodine chez l'adulte. Il est important de comprendre les origines d’une terreur nocturne et ses symptômes pour la diminuer, voire la faire totalement disparaître.

Mutisme chez l’adulte : quand l’anxiété pousse au silence…

Il est étrange de rencontrer des adultes ne pas parler, alors qu’elles en sont physiquement capables. S'il n'y a pas de pathologie physique, cela s'appelle le mutisme. Personnellement, j’ai toujours été habituée à cette pathologie psychique, puisqu’un membre de ma famille a un mutisme sélectif. Si ce n’est pas quelque chose qui me surprend, je sais qu’en dehors du cercle familial, c’est perçu comme quelque chose de très étrange. Comment ce trouble de la parole se manifeste ? Quelle est son origine ? Comment soigner le mutisme ? Autant de questions que j'ai pu me poser plus jeune.

Amour ou habitude, comment savoir où on en est ?

J’aurais toujours voulu que mes histoires d’amour soient passionnelles. Cependant, je me suis bien vite aperçue que la vie n'est pas une comédie romantique. Je me souviens d’une de mes relations en particulier, il y a quelques années, où je me suis demandé : mais est-ce que je l’aime ? Ou ai-je simplement l’habitude de l’avoir dans mon quotidien ? Est-ce que j’ai peur de me retrouver seule ? Bref, vous l’avez compris, je me sentais un peu perdue. Je vous en parle.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube