Peur du silence : pourquoi ça nous angoisse autant ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Ah le silence… Que ce soit dans une conversation ou à la maison, je dois avouer que ce n’est pas quelque chose dont je raffole. Dans la première situation, je me sens extrêmement gênée et dans la deuxième, le silence devient “assourdissant” et provoque des angoisses. D’où est-ce que cela vient ? Pourquoi faudrait-il accepter un peu plus le silence ? Et comment faire ? Dans notre société très bruyante, il est grand temps de renouer avec le silence, de s’en accommoder et de ne plus avoir peur.

Peur du silence : pourquoi ça nous angoisse autant ?
Sommaire : 

Les origines de la peur du silence ?

Une conversation avec un inconnu, un peu de small talk et puis d’un coup, on ne sait plus quoi dire et bim, c’est le blanc 😨. Le silence devient alors gênant, inconfortable et notre phobie sociale grandit. On cherche quoi dire, mais ce n'est pas toujours évident d’avoir de la conversation ! Évidemment, on veut se sortir rapidement de cette situation embarrassante.  C’est comme ça que je vois le silence dans un échange, comme quelque chose qui provoque du malaise. Je ne suis pas la seule, d’ailleurs bien souvent, on se transmet ce sentiment lorsqu’on est dans un groupe. Cependant, pas besoin d’être dans un contexte social pour ne pas supporter le silence 👀.

Numérobis dans le film Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre.

“C’est trop calme, j’aime pas trop beaucoup ça. J’préfère quand c’est un peu trop plus moins calme.”  - Numérobis dans le film Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre.

Comme Numérobis, je suis de celles qui ne peuvent pas rester dans un silence complet bien longtemps. Même si je suis introvertie et hypersensible, il y a toujours du bruit chez moi, que ce soit de la musique, un podcast ou des vidéos sur mon ordinateur. Pour d’autres, c’est la télévision qui doit être allumée pour tenir compagnie 📺. En fait, on a la sensation que le silence est synonyme d’ennui, que ce soit en société ou à la maison. Pire même, il finit par provoquer de l’anxiété, tant on n’est pas à l’aise avec. Alors, on fait tout pour le combler et étouffer dans l’œuf toute possibilité qu’il apparaisse 👎.

Quand le bruit devient un bouclier

Rompre l’échange par une pause ou encore passer un après-midi dans le silence, il n’y a pas à dire, c’est difficile. Aujourd’hui, le bruit et la parole sont au centre, on a l’impression que cela nous fait exister ou encore, que ça permet de créer du lien avec autrui. On voit alors le silence comme quelque chose à combler, au risque de ne pas être assez intéressante ou d’être envahie par la solitude. Il devient insupportable d’être dans le silence avec les autres ou avec soi-même. En fait, le bruit ou la parole deviennent un bouclier qui nous permet de vaincre ces idées qui sont pourtant fausses.

🚗☎️📣
 Autre paramètre qu’il ne faut pas oublier, on vit dans une société extrêmement bruyante, avec nos voitures, nos sonneries de téléphone, nos spots sonores… Difficile donc de prendre d’autres habitudes, alors qu'elles nous feraient du bien ! 

Pourquoi le silence est-il bénéfique ?

Croire que le bruit peut nous sauver est une distorsion cognitive, car en voulant échapper au silence, on finit par provoquer pire ! Surtout lorsqu’on est dans un contexte social et que l’on veut à tout prix combler un moment de silence. On cherche quelque chose à dire et dans la panique, on finit par faire une bourde ou à être totalement à côté de la plaque. Résultat, on est encore plus dans l’embarras que si on s’était accommodé du silence. Donc, à vouloir l’éviter pour ne pas être gênée, on finit par provoquer ce qu’on redoutait le plus 😅 !

Le voir comme un remède plutôt qu’un poison

Lorsque je suis chez moi et que la maison est silencieuse, cela me donne un gros sentiment de solitude. Je me retrouve avec moi-même et souvent, j’ai peur d’être envahie par tout un tas de pensées que je n’ai pas l’habitude de gérer. Alors, je mets du bruit, pour combler mon esprit et le fait que je sois seule. Sauf que le silence n’est pas le problème, c’est surtout le fait de ne pas arriver à s’accommoder de la solitude et de mes pensées.

🧘‍♀️ Au contraire, le silence peut être un remède, via la méditation pleine conscience, pour apprendre à gérer ce qu’il se passe dans notre tête. Il permet de renouer avec notre intériorité et de retrouver un peu d’apaisement.

Comment apprivoiser le silence ?

Sans basculer dans le mutisme, il faut tenter d’apprivoiser le silence, car le plus gros problème, c’est qu’on n’en a pas l’habitude. Comme je l’ai dit, nous sommes entourés par le bruit depuis tout·e jeune, alors difficile de mettre en plus de nouvelles habitudes. Sans vouloir tout couper du jour au lendemain, on peut s’octroyer des moments sans bruit.  🕰️ Un petit quart d’heure par ci ou par là, on coupe notre TV, podcast ou radio. Cela permet de s’habituer au silence, qui va de plus en plus, apaiser nos oreilles et notre cerveau qui est sur-stimulé en permanence. Sans compter qu’il y a des lieux qui se prêtent bien à l’exercice du silence, comme une forêt ou une église ⛪.

Pratiquer le silence avec les autres

Et dans une conversation alors ? Se taire au milieu d’une phrase n’aurait aucun sens, mais on peut faire l’exercice de ne pas vouloir à tout prix répondre lorsqu’un moment de blanc qui se présente dans une conversation. On peut l’accueillir et en profiter pour repenser à ce que notre interlocuteur nous a dit, ça permet de faire travailler son écoute active ! 

De plus, on en profite pour se répéter mentalement que ce n’est pas grave, que ça ne nous rend pas moins intéressant·e d’être silencieuse ! On n'est pas responsable du silence, mais lorsqu’il s’impose, on peut choisir de ne pas le repousser. En plus, ça peut nous rendre service afin de nous défaire d'une mauvaise habitude, comme l'insupportable manie de couper la parole. Je dis ça, je dis rien 😬 ! 

L'avis de la rédaction : Faire du silence un allié

Se mettre en quête de silence, c’est quelque part, être à la recherche d’un apaisement. On apprend à écouter ce qu’il se passe en soi et autour de nous. C’est pourquoi, il est bon de faire du silence un allié pour pouvoir se ressourcer. Sans compter que, plus on sera à l'aise avec le silence, plus on pourra l'utiliser, en particulier lors d'échanges importants. Une personne mal à l'aise avec le silence aura tendance à vouloir le combler en disant des informations délicates. Alors autant ne pas faire la même chose en apprenant à aimer le silence ! 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : psychologies.com / nospensees.fr 

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

On récolte ce que l'on sème, est-ce toujours vrai ?

Pour moi, cette expression a toujours sonné comme quelque chose de négatif. Comme une punition. Je l'entendais comme une menace : "si tu sèmes de mauvaises graines, tu n'auras qu'une mauvaise récolte." Sans doute quelque chose en moi pensait n'avoir rien de bon à semer. Des années plus tard, je comprends enfin que non seulement que récolter ce que l'on sème, ça peut être très positif, mais quand plus, il vaudrait mieux que ça le soit, parce que visiblement, on récolte TOUJOURS ce que l'on sème.

Pourquoi je me sens toujours coupable ? Comment arrêter ?

Le sentiment de culpabilité vous ronge, alors que vous n’avez rien fait de mal. Vous avez souvent l'impression que c'est de votre faute, que vous auriez pu agir différemment, en faire plus, etc. Pourquoi vous blâmez-vous alors que vous êtes innocent ? Comment arrêter de vous auto-flageller sans raison ? On vous explique tout !

9 podcasts érotiques pour faire grimper la température 🔥

Le porno n’a jamais trop été ma tasse de thé. En revanche, j’ai découvert les podcasts érotiques et je dois avouer que ça m’a plu ! Déjà, parce qu’ils sortent du schéma classique très hétéronormé, on explore des points de vue érotiques pour les femmes, pour les personnes LGBTQ+, etc. On retrouve des témoignages, des fictions, des jeux de rôles… Chacun peut vraiment y trouver son compte ! Donc enfilez vos écouteurs et préparez-vous à découvrir des moments auditifs qui vont faire grimper la température !

Je n'ai pas d'amis... Pourquoi ? Est-ce que c'est grave ?

Non pas que je passe mes journées seule, dans mon coin, sans décrocher un mot. J'ai bien deux ou trois personnes à appeler si je veux sortir boire un verre, mais je n'ai pas d'amis. Pas de "deuxième famille" comme on dit. Est-ce volontaire ? Est-ce qu'un trop mauvais caractère repousse tous ceux qui m'approchent ? Ou tout simplement la vie, qui nous éloigne de certaines personnes lorsqu'on grandit ? Je n'ai pas d'amis, est-ce vraiment grave ?

Je ne supporte pas les enfants de mon conjoint, au secours !

Vous avez enfin trouvé l'homme idéal. Il correspond à toutes vos attentes et votre bonheur serait total si seulement... il n'avait pas ses enfants que vous ne supportez pas ! 😤 Pour certains c'est un sujet tabou, mais pour vous, ce rôle de belle-mère est une plaie. Véritables monstres, ils vous insultent ou vous ignorent et c'est mal, mais ses enfants vous ne les aimez pas pire, vous les détestez et vous prenez à rêver d'une vie dans laquelle ils n'existeraient pas ("et si on partait vivre à l'étranger ?"). Tatata on se reprend, belle-mère ou marâtre, on a le droit au bonheur amoureux !

La météo intérieure, un exercice simple et très éclairant

Vers la fin de l'adolescence, j'avais inventé un jeu de mots, avec une partie de mon prénom, que j'écrivais très souvent : Lau rage ⛈️. Très colérique, je trouvais que cette combinaison me correspondait parfaitement. Ça grondait, ça éclatait en moi. C'était l'orage. Sans le savoir encore, je faisais état de ma météo intérieure. La métaphore la plus efficace pour faire le point sur ses émotions.

Votre horoscope directement chez vous

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici